Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Ven 13 Avr - 10:23

Mercy-Argenteau a écrit:
cosmo a écrit:
Barras n'a-t-il pas plutôt menti (en essayant de faire croire que Louis-Charles était sorti vivant du Temple en 1794) afin d'éviter d'être reconnu coupable de régicide ?....

Régicide, il l'était déjà : il avait voté la mort de Louis XVI.

Si l'on considère que même Fouché, qui avait rendu les plus grands services à Louis XVIII, fut exilé en vertu de la loi précitée, la clémence dont on fit preuve à l'égard de Barras en devient encore plus curieuse.

Ce que je veux dire, c'est que Barras avait tout intérêt à faire croire que Louis-Charles était sorti vivant du Temple... et qu'il n'était pas responsable des mauvais traitements et de la mort de cet enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Ven 13 Avr - 10:39

Ah çà, comme souligné par l'ami (LN)², tout le monde prétendait avoir cherché à protéger le jeune roi en 1815...

Petite question à Pilayrou : vous marquez sur votre site "Ex-membre du Cercle de Recherches Louis XVII" : avez-vous été exclu par Mme Laure de La Chapelle des Survivantistes ? Pour quelle(s) raison(s) ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Ven 13 Avr - 12:44

Mercy-Argenteau a écrit:
Si l'on considère que même Fouché, qui avait rendu les plus grands services à Louis XVIII, fut exilé en vertu de la loi précitée, la clémence dont on fit preuve à l'égard de Barras en devient encore plus curieuse.

Ce n’est pas tant Louis XVIII qui chasse Fouché ; au contraire même, il s’est appuyé sur ses services sans trop perdre la face.
C’est l’hystérie des ultras et la fière hargne de la duchesse d’Angoulême qui emporte le morceau.
Le gros roi est bien sympa avec Fouché, il est notamment le témoin de son récent mariage (Est-il possible d’avoir à ce point la gueule comme le cul ? Rolling Eyes ).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Ven 13 Avr - 16:14

Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Ven 13 Avr - 17:36

per a écrit:
Monsieur Delorme devait essayé de retrouver le coeur du Premier Dauphin. Nous attendons toujours. Il refuse de répondre à mes mails. Il faut dire qu'en 200 ans, je suis l'un des rares à avoir été aussi loin dans les recherches. Comme disait souvent Monsieur Hamann : "Pilayrou n'a sans doute pas raison; mais un jour, il trouvera quelque chose".

Vous osez comparer vos travaux à ceux de Philippe Delorme? C'est une blague? Votre arrogance n'a d'égal que votre amateurisme.
Pas étonnant qu'il refuse de vous répondre, vous êtes hors course depuis le moment où vous avez perdu votre crédibilité sur cette affaire, c'est à dire depuis que vous confondez recherche et conviction, bref depuis le début.
Philippe Delorme a effectué ses recherches sans nous balancer des conclusions par avance, il a trouvé quant à lui, et ses travaux sont professionnels même si certains les contestent. Aucune comparaison possible donc.

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 4:49

Monsieur Delorme a fait moins de recherches que moi. Soyons objectifs. Quant à l'analyse ADN, Monsieur Delorme est l'instigateur. Ce n'est pas lui qui a analysé et ce n'est pas lui qui a proclamé les résultats. Ce n'est pas lui non plus qui a payé la facture des analyses (même pas les familles royales ! Une honte !). Suis-je menteur ?
Il n'y a pas de chercheur-amateur en quoi que ce soit. Il y a les chercheurs ayant les moyens et ceux n'en disposant pas. Marie Curie avait-elle de gros moyens ? Les Montgolfier en avaient.

J'ai quitté de moi-même le Cercle Hamann. Même si Monsieur Hamann m'a fait quelques petites entourloupes, nous nous entendions très bien. Il voyait en moi celui qui "tomberait sur quelque chose". Il disait aussi que celui qui identifierait le Comte de Vaison, d'Aubry, aurait ouvert une brèche essentielle. Je suis tombé sur quelque chose : l'identité de Vaison. Monsieur Hamann est décédé quelques mois avant cette découverte. J'y pense souvent.

Lucius; il y a depuis 200 ans autant de personnages qui ont été évoqués dans l'affaire Louis XVII qu'il y en a dans l'annuaire de Paris. Je cherche. Je ne reviens pas sur un passé ressassé. Pitié ! Sad


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 9:39

Pour ma part, je trouve que Philippe Delorme a fait un excellent travail, historique et précis. Je viens de relire sa démonstration. A mon sens, il a bien démontré que le cœur ayant fait l'objet des analyses ADN ne pouvait être que celui de Louis-Charles (le cœur de Louis-Joseph ayant été embaumé conformément aux rites royaux).


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 11:56

Monsieur Delorme devait rechercher le coeur du Premier Dauphin. Aucune nouvelle depuis 12 ans. Nul ne sait où est ce coeur.
Sinon, je pense que cette analyse d'ADN est tombée du Ciel. Quelle aubaine pour enterrer définitivement l'affaire Louis XVII; surtout si Louvel était Louis XVII !!! Moi-même, si j'avais été prince de haut rang, je ne me serais pas privé de clore le dossier de cette façon.

Il y a un problème Aubry.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 12:00

Continuez vos recherches, Per. ! Puisque cela vous passionne.
Je l’ai déjà dit : comme je connais mal ce sujet, bien trop délirant pour que je l’approfondisse, je m’en tiens à la version admise et démontrée.
Je le regrette, car, de par nature, je préfère encore vos envolées chimériques à une froide séquence ADN.
Les hommes ou les femmes qui se complaisent dans le roman ont toute ma sympathie ; être trop factuel c’est un peu être peine à jouir ! Rolling Eyes




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 12:23

Oui, Per , continuez vos recherches . Je crois que quelque part cette histoire continue à faire rêver même si la science nous apporte la preuve du contraire et dans ce sens, les travaux de Monsieur Delorme sont tout à fait remarquables.
Même si ce rêve ressemble à un roman , vous pouvez continuer vos recherches .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 12:36

per a écrit:
Sinon, je pense que cette analyse d'ADN est tombée du Ciel.

Ah non, pas tombée du ciel - elle a été réalisée sur un cœur. En l'occurrence, et ce fait est incontestable, sur le cœur appartenant au docteur (Pelletan), qui a autopsié le corps de l'enfant mort au Temple. C'est déterminant comme preuve. Sans vouloir vous offenser, je ne comprends pas trop à quoi servent vos recherches du coup...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 12:39

Elles servent de base à un roman pour nous faire rêver...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 12:54

Madame de Chimay a écrit:
Elles servent de base à un roman pour nous faire rêver...

La réalité est déjà suffisamment romanesque comme ça.. Louis-Charles , qui est mort dans des conditions monstrueuses, serait-il content de savoir que certains doutent de son martyr et pensent même qu'il est un assassin ?...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 12:57

En effet , c'est à la fois lui voler sa mort et l'assassiner une seconde fois !

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 12:58

Ah mon cher , vous ne connaissez pas les femmes !
Nous avons besoin de beaucoup de romanesque !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 13:03

Majesté a écrit:
En effet , c'est à la fois lui voler sa mort et l'assassiner une seconde fois !

Bien à vous.

C'est en faire un roi sans mémoire, alors qu'il est déjà sans royaume, ni cadavre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 13:06

Madame de Chimay a écrit:
Ah mon cher , vous ne connaissez pas les femmes !
Nous avons besoin de beaucoup de romanesque !

Oui mais la réalité c'est que Louis-Charles est mort seul, dans une cellule-placard sans fenêtre, au milieu de ses propres excréments.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 13:13

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 13:22

cosmo a écrit:
Madame de Chimay a écrit:
Ah mon cher , vous ne connaissez pas les femmes !
Nous avons besoin de beaucoup de romanesque !

Oui mais la réalité c'est que Louis-Charles est mort seul, dans une cellule-placard sans fenêtre, au milieu de ses propres excréments.

Oui, mais quand la réalité est trop sordide , il faut un peu s'évader de cette réalité.
Mais alors là, on n'est plus dans la réalité historique mais dans le roman. On est bien d'accord ?
Il y a combien de romans sur Louis XVII ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 13:26

per a écrit:
Lucius; il y a depuis 200 ans autant de personnages qui ont été évoqués dans l'affaire Louis XVII qu'il y en a dans l'annuaire de Paris. Je cherche. Je ne reviens pas sur un passé ressassé. Pitié ! Sad

C'est le seul contre argument que vous opposez aux témoignages rapportés par Mme de Tourzel ? Le seul fait d'avoir été évoqué dans l'affaire les discrédite ?

Je suis désolé cher ami, mais je ne vois pas là de quoi remettre en question le témoignage de ces hommes. Si c'est là la méthode que vous employez pour avancer dans vos recherches, je reste dubitatif quant au résultat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 13:57

Madame de Chimay a écrit:
cosmo a écrit:
Madame de Chimay a écrit:
Ah mon cher , vous ne connaissez pas les femmes !
Nous avons besoin de beaucoup de romanesque !

Oui mais la réalité c'est que Louis-Charles est mort seul, dans une cellule-placard sans fenêtre, au milieu de ses propres excréments.

Oui, mais quand la réalité est trop sordide , il faut un peu s'évader de cette réalité.
Mais alors là, on n'est plus dans la réalité historique mais dans le roman. On est bien d'accord ?
Il y a combien de romans sur Louis XVII ?

Je préfère l'Histoire aux romans. Very Happy La vraie Histoire a déjà une dimension romanesque de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 16:37

per a écrit:
Monsieur Delorme a fait moins de recherches que moi. Soyons objectifs. Quant à l'analyse ADN, Monsieur Delorme est l'instigateur. Ce n'est pas lui qui a analysé et ce n'est pas lui qui a proclamé les résultats. Ce n'est pas lui non plus qui a payé la facture des analyses (même pas les familles royales ! Une honte !). Suis-je menteur ?
Il n'y a pas de chercheur-amateur en quoi que ce soit. Il y a les chercheurs ayant les moyens et ceux n'en disposant pas. Marie Curie avait-elle de gros moyens ? Les Montgolfier en avaient.


Je ne parle pas de moyens Per, je parle de méthode : vous pourriez avoir d'excellentes méthodes de recherche, rigoureuses, neutres et objectives mais avec peu de moyens. Vous mettriez plus de temps bien sûr que si vous aviez des moyens, mais au moins vous seriez crédible.
Car j'en viens à ceci : comment avec vos peu de moyen comme vous dîtes êtes vous capable de nous balancer des conclusions nettes et précises sur cette affaire (du genre "Non Louis XVII n'est pas mort au Temple"), alors que même les chercheurs avec de gros moyens ont mis plus de gants?
Pour moi oui vous êtes menteur, car vous interprétez l'histoire à votre convenance, sans neutralité, juste pour étayer votre hypothèse qui est une conclusion depuis le début. ça ne rend pas service à Louis XVII.

Si Philippe Delorme a fait moins de recherches que vous alors que ses résultats sont sans comparaison possible avec les vôtres, c'est bien que ses méthodes sont dignes de méthodes sérieuses. Il ne s'est pas laissé aller à la passion, et il fait son boulot point, et ensuite il a tiré des conclusions. Alors qu'avec vos manières de faire Per, où vous arrangez tel élément en votre faveur ou non à votre convenance juste pour vous rassurer, vous ne risquez pas d'avoir des résultats un jour. Et quand bien même vous en aurez....vous n'êtes plus crédible.

C'est dommage car j'ai beaucoup de respect pour le passionné que vous êtes. Discuter de Louis XVII avec vous serait magnifique si vous n'aviez pas cette affaire en tête et la lubie de prouver que vous avez raison. Mais un passionné ne fait pas forcément un chercheur c'est là le problème.

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 18:29

Je ne dis pas avec certitude que Louis XVII n'est pas mort au Temple le 8 juin 1795. C'est désormais Aubry et Bonneval qui le disent ! L'actuel marquis, à qui j'ai envoyé plusieurs courriels, m'a dit ne pas avoir d'informations. Peut-être un jour...

Question : ne serait-il pas étrange que Louis XVIII n'ait pas entrepris une enquête secrète concernant le sort de son neveu ?

Vous savez, je suis assez dispersé quand j'entreprends quelque chose. Mais généralement, il y a un résultat. J'ai occupé un poste à responsabilités dans une PME pendant 21 ans.

Je n'arrange pas les faits : je constate. J'ai tenté à plusieurs reprises de contacter le gendarme Abgrall, qui comprit qui était Francis Heaulmes; mais il n'a jamais répondu à mes demandes de rendez-vous. Il est détective privé aujourd'hui mais travaille toujours pour l'Etat. Je l'ai vu à la TV l'autre jour; il est débordé de travail. Il habite à 20 minutes de chez moi. J'aurais voulu qu'il me donne son avis sur mes recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 20:32

Citation :
Je ne dis pas avec certitude que Louis XVII n'est pas mort au Temple le 8 juin 1795.

Pourtant votre "Non il n'est pas mort au Temple" était clair Si vous avez encore un doute, ce qui déjà me rassure quelque peu vis à vis de vous, alors oubliez Delorme Wink Ne cherchez pas à prouver qu'il à tort mais cherchez à prouver votre affaire.

Citation :
Question : ne serait-il pas étrange que Louis XVIII n'ait pas entrepris une enquête secrète concernant le sort de son neveu ?

Là encore je n'aime pas étayer des hypothèses sur des questions de ce style, des questions dont toutes les réponses sont valables de toute façon. ça ne fera pas avancer le débat, car c'est de la pure supposition.
Citation :

Je n'arrange pas les faits : je constate. J'ai tenté à plusieurs reprises de contacter le gendarme Abgrall, qui comprit qui était Francis Heaulmes; mais il n'a jamais répondu à mes demandes de rendez-vous. Il est détective privé aujourd'hui mais travaille toujours pour l'Etat. Je l'ai vu à la TV l'autre jour; il est débordé de travail. Il habite à 20 minutes de chez moi. J'aurais voulu qu'il me donne son avis sur mes recherches.

Alors étant donné que vous semblez reconnaître que tout n'est pas clair y compris pour vous, cette fois je peux donc vous souhaiter bonne continuation

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   Sam 14 Avr - 21:25

per a écrit:
Je n'arrange pas les faits : je constate. J'ai tenté à plusieurs reprises de contacter le gendarme Abgrall, qui comprit qui était Francis Heaulmes; mais il n'a jamais répondu à mes demandes de rendez-vous. Il est détective privé aujourd'hui mais travaille toujours pour l'Etat. Je l'ai vu à la TV l'autre jour; il est débordé de travail. Il habite à 20 minutes de chez moi. J'aurais voulu qu'il me donne son avis sur mes recherches.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Louis XVII et "Le roi perdu", d'Octave Aubry.
Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qu'est devenu Louis XVII ?
» Louis XVII a t'il survécu au massacre?Et si Oui,qui était il?
» Louis XVII est il mort au temple ?
» Louis XVII est-il mort au Temple ?
» Louis-Charles, deuxième dauphin, puis Louis XVII

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et sa famille :: Ses enfants :: Louis Charles-
Sauter vers: