Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les heures tournent, en chinoiseries...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les heures tournent, en chinoiseries...   Lun 16 Mai - 10:27

Comme convenu, je reviens vers vous pour le thème : Pendules, horloges etc. et chinoiseries.

Je répète, vite-fait, le principe pour celles et ceux qui n’ont pas suivi les autres épisodes.
Une chinoiserie est une interprétation du goût chinois.
Soit qu’elle soit entièrement composée d’éléments européens travaillés à la mode de (bronzes patinés ou dorés, porcelaines, bois précieux etc.), soit qu’elle soit un mix d’éléments importés (laque, porcelaine de Chine ou du Japon etc.), eux-mêmes agrémentés d’autres attributs travaillés en Europe.

A la fin de ce chapitre, je vous présenterai cependant un autre phénomène.
Cette fois, ce seront les artisans européens qui exporteront, vers la cour impériale chinoise, des objets somptuissimes (souvent, il s’agit de cadeaux d’ambassades) travaillés dans le goût de ce qui est censé plaire à la prestigieuse clientèle locale.


Je ne vais pas me lancer dans la description précise et les références de chacun des objets, il y en a trop.
Vous vous rincerez les yeux par grands thèmes...


Première partie : les objets de style Louis XV
Vous reconnaitrez aisément les débordements de fleurs (souvent de Meissen), les socles en bronze de style rocaille, tout l’imaginaire presque fantastique qui tourne autour des personnages ajoutés. Le thème animalier est privilégié (animaux exotiques ou fantasmatiques).
Les fabriques de porcelaine d’Europe (Vincennes, Sèvres, Mennecy, Saint-Cloud, Meissen) imitaient les pièces chinoises ; ou bien les marchands-merciers importaient d’Orient les pièces qui seront agrémentées plus tard (la plupart du temps, des figurines).

Quelques cartels, ils sont rares :










Un joli petit porte-montre en faïence :



Une pendule toute en porcelaine de Meissen, ce qui est rare aussi. Typique du début XVIIIème.
Mr de Talaru prend soin d’un autre superbe exemplaire...Wink




J’envoie les bronzes, les dorures, les volutes et les fleurs, les singeries et autres personnages !
















































Un rare exemple d’utilisation de vases chinois : l’objet, en lui même, ne se prête guère à être agrémenté d’un mécanisme horloger...





A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Lun 16 Mai - 10:58

Merci pour cette sélection d'image, je dois dire que j'aime beaucoup ses chinoiseries et je trouve cela intéressant cette interprétation, cette idée que l'on peut se faire d'une culture si lointaine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Lun 16 Mai - 11:53

Merci , cher ami : ta collection cybernétique est sublime !!! drunken drunken drunken

Bien à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Lun 16 Mai - 12:00

Tout simplement merveilleux ! Very Happy

Vienne la nuit, sonne l'heure ; les jours s'en vont je demeure.

( Guillaume Apollinaire )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Lun 16 Mai - 12:25

Quelques autres exemples d’objets où le bois est utilisé.

Ces horloges et pendules sont plus rares, et plus appréciées en Angleterre qu’en France.
Les artisans utilisaient des panneaux de laques importés ou, plus généralement, le vernis martin européen.
Aussi, ils reproduisaient les volutes et sculptures dans le goût de la Chine.
Je le précise une fois encore, tout ici est XVIIIème...







Un exemple du style George III anglais, déjà présenté dans la section miroirs et chinoiseries.
Des objets très travaillés, délirants.










Passons à du plus volumineux...












A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Lun 16 Mai - 12:32

J'adore la dernière !!!
Je lui trouverais bien volontiers un petit coin chez moi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Lun 16 Mai - 18:36

C'est su-blime ! Encore encore drunken drunken

Les éléments de porcelaines sont particulièrement splendides, et les grandes pièces de laques sont incroyables !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Lun 16 Mai - 19:11

Tout en fumant une cigarette de chine ... 🤡 , je hume la beauté de ces ouvrages que vous nous faites partager !



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Lun 16 Mai - 21:09

Dès la fin du règne de Louis XV, le goût pour les chinoiseries s’estompe où, du moins, sont elles traitées différemment.
Avec plus de sobriété, moins de fantaisies pour ce qui concerne les supports, les éléments décoratifs, les matériaux etc.
Le style Transition, puis le style Louis XVI prônent un retour au classicisme, et la mode est désormais à l’antique.

Toutefois, les chinoiseries ne disparaissent pas complètement !
Elles s’adaptent, comme ici avec cette pendule à cercles tournants qui ne sait plus trop vers quel style se vouer !
Que fait ce magot juché au sommet de la composition ?




Voici donc quelques jolis objets de style Transition ou Louis XVI ou encore Directoire :









Collection de la reine Elizabeth II...








On adore le serpent qui pointe l’heure sur celle-ci :



A suivre, des pièces exceptionnelles !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Lun 16 Mai - 22:07

Après cette cure d’austérité ( ), je vous propose du grand délire !

Comme évoqué au début du sujet, il s’agit là de pièces réalisées en Europe et destinées à être exportées vers la Chine.
La plupart de ces merveilles seront réalisées en Angleterre : les horlogers et orfèvres Anglais poussant ici, à l’extrême, la fantaisie du style George III et le savoir faire de leurs ateliers.
Les mécanismes sont d’une grande complexité, et aux simples fonctions horaires, viennent s’ajouter des automates, des petits tableaux animés, des oiseaux siffleurs, de la musique, et autres prouesses techniques.
Porcelaines, bronzes doré et autres métaux précieux, dont l’or fin, pierres semi-précieuses et précieuses etc., rien n’est fait à l’économie !!!
Par la suite, les horlogers de Canton rivaliseront de dextérité dans cet art unique.

Too much, me direz-vous ?
Sans doute, mais admirez-là la magnificence d’objets qui ne seront plus jamais réalisés de la sorte.

Je crois avoir entendu qu’une prochaine exposition, à Versailles me semble-t-il, illustrera bientôt ces quelques trésors conservés encore en Chine (notamment dans la Cité Interdite) ou dispersés dans de prestigieuses collections.

Attention les yeux !!

Je ne décris pas les composants et autres accessoires, à vous d’imaginer ce qu’il y a de plus luxueux.
Et ne chipotez pas !! Diamants, rubis, émeraudes compris !

Fin XVIIIème pour la plupart (à partir de 1750) :








Comme sur la pendule précédente, admirez le détail du cristal simulant l’eau qui s’écoule...








Un modèle très original...










Notez les petites libellules qui tournoient sur le socle...





















Avouez ! Vous aviez oublié qu’il y avait, aussi, un cadran horaire sur ces objets...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Lun 16 Mai - 23:07

la nuit, la neige a écrit:
Après cette cure d’austérité ( ),



la nuit, la neige a écrit:
je vous propose du grand délire !

Chouette ! Nous ne demandons pas mieux !!! geek

la nuit, la neige a écrit:
Too much, me direz-vous ?

Jamais too much ! ...... drunken drunken drunken drunken drunken

la nuit, la neige a écrit:
Je crois avoir entendu qu’une prochaine exposition, à Versailles me semble-t-il, illustrera bientôt ces quelques trésors conservés encore en Chine (notamment dans la Cité Interdite) ou dispersés dans de prestigieuses collections.

Ah ! tais-toi ......................

la nuit, la neige a écrit:
Attention les yeux !! .

Vas-y , envoie la musique !!!! .....



la nuit, la neige a écrit:
Je ne décris pas les composants et autres accessoires, à vous d’imaginer ce qu’il y a de plus luxueux.
Et ne chipotez pas !!.

Ho hé, dis !!! comme si c'était notre genre !

la nuit, la neige a écrit:
Comme sur la pendule précédente, admirez le détail du cristal simulant l’eau qui s’écoule...

..... rafraichissant et cristallin !


la nuit, la neige a écrit:
Notez les petites libellules qui tournoient sur le socle...


Charmantes, tes libellules ! Mais je remarque aussi les petits éléphants qui soutiennent le tout . Very Happy

la nuit, la neige a écrit:
Avouez ! Vous aviez oublié qu’il y avait, aussi, un cadran horaire sur ces objets...

Nous avouons bien volontiers ! Wink


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Lun 16 Mai - 23:36

Je me pâme d'admiration...
Mais je raffole aussi beaucoup de tes commentaires ! Very Happy

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Mar 17 Mai - 8:23

Dégoûtée ! Je n'ai pas le temps de tout regarder. Mais alors qu'est-ce que c'est sublime !!! drunken drunken drunken Merci cher la nuit la neige !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Mar 17 Mai - 22:06

Je fonds de bonheur en me régalant de ces merveilles ! merci de nous faire partager cette impressionnate collection, j'adore !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Mar 17 Mai - 22:35

J'en reste bouche bée, je viens d'en prendre plein la tronche, et même pas mal, bien au contraire !
C'est magnifique !!!

Nuit de chine, nuit caline, nuit d'amouuur"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Jeu 26 Juil - 16:00

L'étude Tajan décrit cette pendulte comme étant dans le goût XVIIIème, sauf les chiens de Fo qui seraient bien eux du XVIIIème. Cela me semble pourtant très bon !



Et ne sachant où la mettre, voici une merveille ; comme en bois laqué et laque européenne dans le goût chinois, estampillée C.I. Dufour, deuxième moitié du règne de Louis XV.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Jeu 26 Juil - 17:03

Merci de compléter ce fil... Very Happy

Lucius a écrit:
Cela me semble pourtant très bon !
Que voulez-vous dire ?


Lucius a écrit:
Et ne sachant où la mettre, voici une merveille
Ach ! J’ai abandonné lâchement mes petits topos sur les Chinoiseries. Embarassed
La section « mobilier » est restée en suspens parce que....monstrueuse : trop à dire, trop de photos ! What a Face

Mais vous pouvez ouvrir un fil si vous le souhaitez ; nous le complèterons (tout doucement) !
Et je sais que certains, ici, ont suivi une master class avec un très grand spécialiste.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Jeu 26 Juil - 20:27

la nuit, la neige a écrit:
Lucius a écrit:
Cela me semble pourtant très bon !
Que voulez-vous dire ?

Je veux dire que cela parait être bel et bien du XVIIIème Wink Mais des détails technique ne sont peut être pas précisés qui justifient cette datation...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Jeu 26 Juil - 21:01

Personnellement, je trouve aussi que le socle fait XVIIIe mais pas le personnage qui tient l'ombrelle et les fleurs Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Jeu 26 Juil - 21:53

Lucius a écrit:

Je veux dire que cela parait être bel et bien du XVIIIème. Mais des détails technique ne sont peut être pas précisés qui justifient cette datation...
Ah ! Oui, allez savoir...
Les bronzes, le mécanisme, les porcelaines, la signature ou le cadran (qui me paraît bien frais) etc.
Bref, les experts ont donné leur avis. Wink

Juste un petit truc, au sujet des cadrans justement des horloges et grosses pendules.
Avant les années 1750, on ne savait pas émailler une trop grande surface (un cadran en entier)
Aussi, avant cette date, les heures et autres décors sont peints ou gravés sur des cartouches, de plus petites dimensions.
Comme ici :



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   Jeu 26 Juil - 21:54

Perséphone a écrit:
Personnellement, je trouve aussi que le socle fait XVIIIe mais pas le personnage qui tient l'ombrelle et les fleurs
Les deux sont bien dans le goût du XVIIIème... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les heures tournent, en chinoiseries...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les heures tournent, en chinoiseries...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avez-vous des heures de PPRE dans votre emploi du temps ?
» 4 heures/semaine en 4ème : je ne vais arriver à rien !
» Combien d'heures sup avez-vous ?
» Les heures ou il est interdit ou déconseillé de prier
» besoin d'un conseil (heures supplémentaires...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Arts et artisanats au XVIIIème :: Techniques et artisanat-
Sauter vers: