Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40, 41, 42  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 10:22

Mais oui et ce n'est plus notre façon d'écrire . D'où la tendance chez certains de tout interpréter de façon XXIe siècle ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 10:34

On est bien d'accord !!!!

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 10:38

Absolument... C'est aussi anachronique que de vouloir réduire Marie Antoinette à une pauvre petite bonne femme bien de chez nous qu'a bien droit au bonheur aussi, ma bonne dame !

Même que le bonheur, c'est être cocufiée par un coureur de jupons et pleurer en silence.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 10:59

Madame de Chimay a écrit:
ET puis au XVIIIe siècle , on écrivait de façon excessive !

Oh ! J’ai l’impression que, ces jours derniers ici, certains écrits et pensées sont aussi dans le supposé jus et ton XVIIIème...
Hélas, ce n’est pas avec excès de sentimentalité. Rolling Eyes

Vivement que les beaux jours arrivent, j’ai l’impression que le Boudoir manque furieusement de soleil. Et de mesure ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 11:03

Ah, oui, depuis hier, moi, je ne comprends plus rien. Shocked Et ce n'est pas parce que tu as divisé le sujet, au contraire, ça l'a clarifié. Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 11:18

Je ne sais pas si nous parlons tout à fait de la même chose ? Very Happy

Mais bon, chacun sera libre ou pas de relire certains de ses propos, et de mettre un peu d’eau dans le vin du Boudoir.
A mon goût, il est mériterait d’être plus « léger », plus « frais ».
T’chin !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 11:31



T’chin !






.


Dernière édition par Mme de Sabran le Jeu 11 Avr - 11:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 11:36

Citation :
Si vous comparez des pommes à des bananes, on ne va jamais s'en sortir.  
Artois a-t-il écrit à Vaudreuil "J'existe, mon bien-aimé, et c'est pour vous adorer" ? Non. Artois a-t-il écrit à Vaudreuil "Adieu mon bien-aimé" ? Non etc etc...
Alors de quoi parle-t-on? Suspect Restons sérieux 2 secondes.  Very Happy

"Ne doutez pas que je vous aime" " Un mot de vous et j'accours" (il est à Vienne, Artois à Coblenz !) sous d'autres mains, ces mots seraient des preuves éclatantes de la passion torride de la reine pour Fersen.

et encore, je n'ai pas les lettres sous la main, je ne peux vous ressortir que ces deux là.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 11:42

Citation :
  Je rappelle, à toutes fins utiles, que le film de Jacquot est tiré du livre de Chantal Thomas qui m'a écrit personnellement:
Tout ce roman, au fond, est ainsi fait, dans un tissage entre vrai et faux, une fusion des éléments imaginaires avec des faits reconnus .
Ouais... c'est l'essence même du roman historique, quoi, mêler le faux au vrai. Madame Thomas a expliqué sa méthode en long en large et en travers, déjà, lors d'interviews disponibles sur le net.  Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 11:47

Citation :
Bien ! Here I am again, poursuivons notre lecture ...  
Citation :
Pour ma part, je trouve très révélateur que, lorsque Marie-Antoinette écrit en clair à Fersen, elle se contente d'écrire "Adieu" ; alors que quand elle lui écrit en texte chiffré, elle écrit "Adieu, mon bien aimé" !!!! Mieux encore : le fait que celui qui a déchiffré la lettre (Fersen?) se soit abstenu de transcrire en clair "mon bien aimé" démontre, si besoin était, que ces mots ne sont nullement "anodins" (comme le prétendent certains), ni à prendre à la légère et qu'ils signifient bien que Marie-Antoinette était amoureuse de Fersen.

Je rappelle que nous sommes tous d'accord pour dire que le texte chiffré de cette lettre est bien de la main de Marie-Antoinette.

CQFD.
Bien sûr que ces mots ne sont pas anodins !  Ils le sont d'autant moins qu'écrire en texte chiffré est une sacrée corvée .  
Pour se donner cette peine, faut-il qu'elle tienne à ce qu'il se sache son bien aimé !!!

Mais non !  Rolling Eyes Sinon, la reine n'aurait écrit que mon bien-aimé en chiffres. Or, c'est tout un passage politique qu'elle code. Dont la fin est un adieu affectueux. Toute la proportion de la correspondance entre la reine de France et son agent secret suédois : des renseignements politiques émaillés de mots tendres.

Mais, comme je l'ai déjà dit, certains s'obstinent à ne se focaliser que sur les mots tendres. Allez savoir pourquoi...  Rolling Eyes

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 11:54

Citation :
 Et c'est ce qui donne toute sa crédibilité au travail de Mme Nachef .  Elle n'a pas fait de Marie-Antoinette sa religion .
Car, en matière de subjectivité, la sacralisation de Marie-Antoinette fait un prisme déformant considérable .

En tout cas, ces chercheurs ont déformé le texte original, en dépit de leur absence de sacralisation.   Faut croire qu'ils ont, eux aussi, leur prisme.  Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 12:01

Citation :
 Mais oui !!! Je suis tout à fait d'accord avec toi !        Ou alors, à quoi ça sert qu'on se décarcasse ?
Ces toutes nouvelles précisions de Mme Nachef, à moins que l'on n'en tienne aucun compte (    ) ouvrent de nouvelles perspectives .
C'est génial !  Ma lecture en retard est de longue haleine mais je ne suis pas déçue !!!  

Quelles perspectives ?  Shocked Il n'y a rien de nouveau dans les résultats que Monsieur Patarin et Madame Nachef ont publiés sur le net. Cela fait des années que nous en discutons.  

Et le contact que vous avez eu avec Madame Nachef montre que les chercheurs ont décodé toutes les lettres disponibles.  Shocked Donc, à moins de nouveaux manuscrits encore à découvrir, ils ont fait le tour de la question.

Pourtant, il est vrai qu'il nous a apporté un scoop gigantesque : la lettre que tu cites à l'envi n'a pas été chiffrée par Marie Antoinette, ce n'est pas son érciture !  Shocked

Peut-être Campan, si l'on en croit les mémoires de la bonne dame... mais on sait comme elle aimait à se faire mousser. La reine, elle, est moins précise, elle reconnaît juste qu'elle donne à écrire certaines lettres.

Ce qui voudrait dire qu'en plus, elle ne les vérifie pas !  Shocked Et Campan a un frère révolutionnaire !  Shocked Et les ennemis sont partout !  Shocked Je n'en reviens pas !

Enfin, bref, cette lettre n'est pas de sa main, quoi.  Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 12:15

Citation :
 
Citation :
Citation :
Question est-ce que la Reine écrivait en code à Mme de Polignac ? car pas l'intermédiaire de Vaudreuil, elle pouvait "parler" à Artois.
A mon avis, non, ou du moins n'ai-je jamais vu que des lettres en clair à Madame de Polignac. Et c'est d'ailleurs vrai que la proximité de Vaudreuil a toujours gêné la reine... à tort, en fait, car les lettres de Vaudreuil à Artois montrent une entière loyauté envers les souverains. Au contraire, même, Vaudreuil essaie de tempérer les élans malencontreux d'Artois et de justifier le point de vue de la reine lorsque les émigrés la taxent de traître à la cause.
Rien n'est plus exact, et je te remercie, Pim, de rendre justice à Vaudreuil .  Il se trimballe indûment une réputation habituellement déliquescente .  Very Happy

Pourtant, je ne l'aime pas : c'est l'homme qui a cassé la queue de billard de Marie Antoinette.  Shocked

Mais ses lettres à Artois sont de vrais bijoux d'analyse politique et de loyauté.  Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 12:21

Citation :
Citation :
Si vous comparez des pommes à des bananes, on ne va jamais s'en sortir.  
Artois a-t-il écrit à Vaudreuil "J'existe, mon bien-aimé, et c'est pour vous adorer" ? Non. Artois a-t-il écrit à Vaudreuil "Adieu mon bien-aimé" ? Non etc etc...
Alors de quoi parle-t-on? Suspect Restons sérieux 2 secondes.  Very Happy
"Ne doutez pas que je vous aime" " Un mot de vous et j'accours" (il est à Vienne, Artois à Coblenz !) sous d'autres mains, ces mots seraient des preuves éclatantes de la passion torride de la reine pour Fersen.

et encore, je n'ai pas les lettres sous la main, je ne peux vous ressortir que ces deux là.

CQFD, aurait-il ponctué si ces mots avaient été écrits par Marie Antoinette à Fersen.  Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 12:26

pimprenelle a écrit:
Pourtant, il est vrai qu'il nous a apporté un scoop gigantesque : la lettre que tu cites à l'envi n'a pas été chiffrée par Marie Antoinette, ce n'est pas son érciture !  Shocked
Peut-être Campan, si l'on en croit les mémoires de la bonne dame... mais on sait comme elle aimait à se faire mousser. La reine, elle, est moins précise, elle reconnaît juste qu'elle donne à écrire certaines lettres.
Ce qui voudrait dire qu'en plus, elle ne les vérifie pas !  Shocked Et Campan a un frère révolutionnaire !  Shocked Et les ennemis sont partout !  Shocked Je n'en reviens pas !  

N'empêche qu'avant de devenir la mémorialiste au moment de la Restauration , Henriette Campan a servi Napoléon et même élevé Hortense de Beauharnais...
Or Napoléon n'est-il pas celui qui aimait à claironner que Fersen était l'amant de Marie-Antoinette?

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 12:27

pimprenelle a écrit:
Pourtant, il est vrai qu'il nous a apporté un scoop gigantesque : la lettre que tu cites à l'envi n'a pas été chiffrée par Marie Antoinette, ce n'est pas son érciture !  Shocked

Peut-être Campan, si l'on en croit les mémoires de la bonne dame... mais on sait comme elle aimait à se faire mousser. La reine, elle, est moins précise, elle reconnaît juste qu'elle donne à écrire certaines lettres.

Ce qui voudrait dire qu'en plus, elle ne les vérifie pas !  Shocked Et Campan a un frère révolutionnaire !  Shocked Et les ennemis sont partout !  Shocked Je n'en reviens pas !

Enfin, bref, cette lettre n'est pas de sa main, quoi.  Very Happy

Chère Pimprenelle,

SVP, pourriez-vous nous en dire un peu plus au sujet de ce frère révolutionnaire de Mme Campan, ici ou dans une autre discussion ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 12:49

cril17 a écrit:
SVP, pourriez-vous nous en dire un peu plus au sujet de ce frère révolutionnaire de Mme Campan, ici ou dans une autre discussion ?

Sur Edmond-Charles Genêt (8 janvier 1763–14 juillet 1834), appelé aussi « citoyen Genêt », on sait qu'il était secrétaire d'ambassade en Russie et gagné aux idées nouvelles, si bien (ou si mal) que cela fait douter de la loyauté d’Henriette à la couronne.
Edmond Genêt est le premier ambassadeur de France aux États-Unis durant la Révolution française, envoyé par les Girondins en 1793. Il est à l'origine du développement aux États-Unis d'une mouvance appelée parti français à Washington et de l'affaire Genêt qui a entraîné des tensions diplomatiques entre les deux pays. Rappelé en France par les Jacobins, il reste aux États-Unis où il se marie et acquiert la nationalité américaine.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 13:21

cril17 a écrit:
pimprenelle a écrit:
Pourtant, il est vrai que cosmo nous a apporté un scoop gigantesque : la lettre que tu cites à l'envi n'a pas été chiffrée par Marie Antoinette, ce n'est pas son érciture ! Shocked

Peut-être Campan, si l'on en croit les mémoires de la bonne dame... mais on sait comme elle aimait à se faire mousser. La reine, elle, est moins précise, elle reconnaît juste qu'elle donne à écrire certaines lettres.

Ce qui voudrait dire qu'en plus, elle ne les vérifie pas ! Shocked Et Campan a un frère révolutionnaire ! Shocked Et les ennemis sont partout ! Shocked Je n'en reviens pas !

Enfin, bref, cette lettre n'est pas de sa main, quoi. Very Happy

Chère Pimprenelle,

SVP, pourriez-vous nous en dire un peu plus au sujet de ce frère révolutionnaire de Mme Campan, ici ou dans une autre discussion ?

J'ai le livre sur ce personnage !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 13:24

Citation :
Citation :
 
Citation :
Rien ne vous empêche de penser, naturellement, que Fersen veillait à dissimuler ses petites cochonneries avec la reine.  
.....   petites cochonneries ?!!!    scratch
Citation :
Cela prouve une chose... que le baron avait l'esprit dans la culotte.    
Franchement, je n'arrive pas à te suivre .  Shocked
Pourquoi toujours tout ramener au sexe, petite coquine ?  
Mais oui, le sexe, en vertu duquel vous déplorez que Marie Antoinette n'ait pu offrir ses charmes à Fersen sur une base suffisamment régulière

Pourriez-vous me rafraîchir la mémoire, chère Pim?  Very Happy Où ai-je dit que je "déplore que Marie-Antoinette n'ait pu offrir ses charmes à Fersen sur une base suffisamment régulière" ? Pourriez-vous me rappeler la citation exacte ? Vous n'oseriez pas déformer mes propos, j'espère ?
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 13:31

Citation :
N'empêche qu'avant de devenir la mémorialiste au moment de la Restauration , Henriette Campan a servi Napoléon et même élevé Hortense de Beauharnais...
Or Napoléon n'est-il pas celui qui aimait à claironner que Fersen était l'amant de Marie-Antoinette?

Bien à vous.
Juste, ça...  Suspect Et on dira que c'est de la coïncidence...  Suspect

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 13:33

cril17 a écrit:
pimprenelle a écrit:
Pourtant, il est vrai que cosmo nous a apporté un scoop gigantesque : la lettre que tu cites à l'envi n'a pas été chiffrée par Marie Antoinette, ce n'est pas son érciture !  Shocked

Peut-être Campan, si l'on en croit les mémoires de la bonne dame... mais on sait comme elle aimait à se faire mousser. La reine, elle, est moins précise, elle reconnaît juste qu'elle donne à écrire certaines lettres.

Ce qui voudrait dire qu'en plus, elle ne les vérifie pas !  Shocked Et Campan a un frère révolutionnaire !  Shocked Et les ennemis sont partout !  Shocked Je n'en reviens pas !

Enfin, bref, cette lettre n'est pas de sa main, quoi.  Very Happy

Chère Pimprenelle,

SVP, pourriez-vous nous en dire un peu plus au sujet de ce frère révolutionnaire de Mme Campan, ici ou dans une autre discussion ?
A la demande de notre princesse, un sujet a été ouvert rien que pour cet individu.
http://maria-antonia.justgoo.com/t4761-le-frere-d-henriette-genet#289100

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 13:36

Citation :
Pourriez-vous me rafraîchir la mémoire, chère Pim?  Very Happy Où ai-je dit que je "déplore que Marie-Antoinette n'ait pu offrir ses charmes à Fersen sur une base suffisamment régulière" ? Pourriez-vous me rappeler la citation exacte ? Vous n'oseriez pas déformer mes propos, j'espère ?
Non, je n'ai pas de temps à perdre à relire tout le forum pour y rechercher vos propos. Quels qu'ils fussent avec exactitude, ils ont choqué suffisamment de monde pour qu'on s'en souvienne.  Rolling Eyes

Cherchez, si ça vous amuse, je ne vous en empêche pas. Quant à moi, vos messages ne sont pas assez cultes pour que je perde mon énergie à ça.  Rolling Eyes

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 13:38

Citation :
Je ne sais pas si nous parlons tout à fait de la même chose ?  Very Happy

Mais bon, chacun sera libre ou pas de relire certains de ses propos, et de mettre un peu d’eau dans le vin du Boudoir.
A mon goût, il est mériterait d’être plus « léger », plus « frais ».
T’chin !



C'est clair ! Ce sont des batailles de cour d'école !  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 13:44

Citation :
Citation :
Pourriez-vous me rafraîchir la mémoire, chère Pim?  Very Happy Où ai-je dit que je "déplore que Marie-Antoinette n'ait pu offrir ses charmes à Fersen sur une base suffisamment régulière" ? Pourriez-vous me rappeler la citation exacte ? Vous n'oseriez pas déformer mes propos, j'espère ?
Non, je n'ai pas de temps à perdre à relire tout le forum pour y rechercher vos propos. Quels qu'ils fussent avec exactitude,  

Oui c'est bien ce que je dis : les propos que vous m'attribuez sont imaginaires. On est bien d'accord.  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   Jeu 11 Avr - 13:50

Non, votre message est ici :

Citation :
Citation :
Citation :
Très franchement, je ne comprends pas en quoi le fait que Fersen ait eu des maîtresses milite contre la thèse selon laquelle (1) Marie-Antoinette était amoureuse de Fersen ; et (2) ces amoureux-là aient pu consommer leur amour, au moins une fois.
Ah ! Merci !
D’autant qu’ils se connaissent depuis près de 20 ans.
Il s’en passe des choses en 20 ans...
Mais oui ! De plus, Fersen avait sans doute des besoins sexuels réguliers à assouvir. Et la reine ne pouvait sans doute pas matériellement être en mesure de lui offrir ses charmes de manière régulière (il fallait trouver le lieu, l'horaire adéquat... etc.. ce devait être d'un compliqué !).
http://maria-antonia.justgoo.com/t4507p300-fersen-un-chevalier-courtois-1?highlight=courtois

Elégant et respectueux, comme je l'ai dit.

De votre côté, vous avez retrouvé le massage où je qualifie Nesta Webster de LA meilleure biographe de la reine ? Mais suis-je bête... vous l'avez posté dans le sujet adéquat, bien sûr, j'y cours !  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cryptage des lettres de Marie-Antoinette et Fersen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 39 sur 42Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40, 41, 42  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lettres autographes de Marie-Antoinette à Fersen conservées aux A.N
» Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac
» Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret
» Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette
» Lettre inédite de Marie-Antoinette du 6 mai 1791

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Reliques, écrits, meubles :: écrits et compositions :: écrits et compositions de Marie-Antoinette-
Sauter vers: