Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Son espièglerie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Son espièglerie   Ven 10 Juin - 19:52

Tout à fait, et merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Son espièglerie   Ven 10 Juin - 20:02

olivia a écrit:


En voici une qui montre que le ton des Bals de l'Opéra avait de quoi faire dresser sur la tête les cheveux de Marie-Thérèse et autres vieilles personnes respectables effrayées d'y voir la reine de France s'y frayer avec une populace douteuse, en tout incognito (enfin pas réel car personne n'ignorait sa présence, mais on voulait lui faire ce plaisir) :
"Le Carnaval de 1778 ne fut pas moins brillant que celui de 1777. On lit dans la Correspondance secrèe publiée par M. de Lescure (lettre du 1er février 1778) : " La reine est allée incognito au dernier bal de l'Opéra, à Paris, en amazone, avec la princesse de Lamballe et Madame ; huit autres dames étaient en domino. Sa Majesté, ayant remarqué un masque fort leste, l'accosta et lui dit : "Qui es-tu, beau masque ? _ Ton sujet, belle amazone," répondit-il en se démasquant. C’était le comte d'Artois, qui avait changé de déguisement."

Je l'avais oubliée cette anecdote
L'insousciance de la jeunesse

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Son espièglerie   Ven 10 Juin - 20:18

Tu la connaissais ? Moi, je n'avais jamais vu cet épisode de l'Opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Son espièglerie   Ven 10 Juin - 20:23

Disons qu'elle me dit quelque chose, mais comme il me semble qu'il y en a d'autres de ce type ile se peut que je confonde donc méfiance Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Son espièglerie   Ven 10 Juin - 20:40

Comme je l'ai rappelé plus haut, il existe l'histoire de la dispute entre la duchesse de Bourbon et le comte d'Artois qui découle sur le fameux duel, celle de Monsieur qui donne un coup de poing à un pauvre gars qui l'a bousculé et riant bien de la tête du garde qui doit assurer l'ordre quand celui-ci lui demande d'enlever son masque et bien entendu Marie-Antoinette qui arrive en fiacre...

Bref des petites histoires qui montrent que les membres de la famille royale aimaient bien s'encanailler. Pas vraiment à leur honneur. Mais il faut bien que jeunesse se passe... Au fait, Saint-Amand ne le dit pas. Quand donc cessent-ils de se rendre aux bals de l'Opéra ? Je pense que Marie-Antoinette y retourne après la naissance de sa fille (et encore, je n'ai pas de certitude) mais ensuite pour les années 80 ?

Je crois que ces bals, tout comme ses parties de pharaon, ses participations exaltées aux courses hippiques à l'anglaise, ses dépenses effrénées en bijoux sont des erreurs de jeunesse. Par la suite, elle sera beaucoup plus calme. Mais c'est l'image que les Français garderont d'elle à la veille de la Révolution (d'où aussi le succès du scandale de l'Affaire du Collier). Et celle qu'elle gardera pour la plupart des gens par la suite.

Si cette période de sa vie est objectivement critiquable, je ne peux pas lui reprocher. Quand on sait ce qui l'attend, on se dit qu'heureusement elle a profité de sa jeunesse. Et encore, devait-elle être particulièrement encadrée. Pour ces bals, elle avait toujours une dame du Palais, un de ses beaux-frères ou une de ses belles-soeurs (les meilleurs garants de sa vertu) et plusieurs gardes du corps, discrets mais bien présents.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Son espièglerie   Ven 10 Juin - 20:45

Pour ma part je dirais que Marie-Antoinette a vraiment commencé à freiner ses activités aux bals après la naissance de son premier fils en 1781. Car même une fois Marie-Thérèse née sa mère a quand même continué à vivre sa jeunesse (ce que sa fille lui a indirectement reprochée par la suite ).

Je ne lui reproche pas ces activités non plus car elles n'avaient rien de bien choquant et oui il fallait bien qu'elle se change les idées. Pour les jeux d'argent par contre là j'avoue que c'est plus difficilement défendable, mais c'est là encore tout un système et des habitudes générales qui sont à blamer. Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Son espièglerie   Ven 10 Juin - 22:27

Le jeu à la Cour était une institution mise en place par Louis XIV dans le but d'occuper mais surtout de ruiner les courtisans afin que ceux-ci soient enchaînés à Versailles et dépendants de ses grâces.
De ce fait, le Salon de la Paix qui faisait partie de l'appartement officiel de la reine était le salon de jeu de la Cour. La reine ou la première dame (Dauphine ou une des Mesdames en leur absence) devait se charger de cette activité.
Marie Leszczynska s'adonnait au cavagnole et autre simple loto. Mais des jeux d'argent y étaient aussi habituels. Madame de Montespan jouait ainsi des sommes immenses au lansquenet.

La grande faute de Louis XVI et de Marie-Antoinette est d'avoir accepté des jeux d'argent interdits dans le reste du royaume et qui pouvaient être dangereux comme le pharaon.
Les parties de pharaon de Marie-Antoinette n'appartenaient plus à ce jeu officiel de cour. C'était devenu une vraie passion dévorante, une addiction, terrible conséquence du jeu. Avec l'aval des souverains, les courtisans pouvaient s'y adonner en toute impunité. Néanmoins je pense que Marie-Antoinette y jouait plus pour se donner quelques frissons que par appât du gain. Mais elle était bien la seule pour qui cela n'avait aucune conséquence. Elle ne risquait pas d'avoir des comptes à rendre à son banquier...
D'après Saint-Amand, ses dépenses au jeu furent assez légères, rien à voir avec celles de Madame de Montespan ou même de la reine Marie-Thérèse femme de Louis XIV, pourtant peu réputée pour sa vie sulfureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Son espièglerie   Ven 10 Juin - 22:43

olivia a écrit:
Mais elle était bien la seule pour qui cela n'avait aucune conséquence. Elle ne risquait pas d'avoir des comptes à rendre à son banquier...

Ben dis donc ! son banquier, c'était l'Etat tout de même !
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Son espièglerie   Ven 10 Juin - 22:44

En comparaison avec les autres souveraines ou les autres courtisans oui elle avait peut-être de la marge c'est sûr. Very Happy
Mais cependant il paraît qu'elle perdait beaucoup et que d'autres en profitaient

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Son espièglerie   Ven 10 Juin - 22:56

En même temps, un roi ou une reine qui gagne au jeu aurait été très mal vu. Ce n'est pas franchement une attitude royale... Dans l'éducation de princes que j'ai lu dernièrement, c'était même un principe d'éducation. Apprendre à perdre. Laisser au sujet ce plaisir. Le roi est au-dessus de ces basses contingences.

Pour Saint-Amand, et je suis bien d'accord avec cette analyse, Marie-Antoinette a fait des erreurs qui seraient totalement passées inaperçues sous d'autres règnes. Pas de chance de se retrouver à un moment où le public a droit d'avoir une opinion...
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Son espièglerie   Ven 10 Juin - 23:41

Et encore qu'au final ce ne sont pas ces jeux d'argent qu'on lui a le plus reproché au procès Very Happy
C'est sûr que si ça n'avait pas été elle ça aurait été une autre. ça ne venait pas d'elle en particulier mais du système et du contexte dans lequel elle n'avait pas grande responsabilité.

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39966
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Son espièglerie   Sam 11 Juin - 9:48

olivia a écrit:
En même temps, un roi ou une reine qui gagne au jeu aurait été très mal vu. Ce n'est pas franchement une attitude royale... Dans l'éducation de princes que j'ai lu dernièrement, c'était même un principe d'éducation. Apprendre à perdre. Laisser au sujet ce plaisir. Le roi est au-dessus de ces basses contingences.

Tiens ? C'est très intéressant, ça, comme raisonnement.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Son espièglerie   Sam 11 Juin - 10:43

Louis XVI jouait-il beaucoup d'ailleurs? Je n'en ai pas l'impression... Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Son espièglerie   Sam 11 Juin - 12:40

Il y a quand même une très beau salon de jeu dans son appartement.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Son espièglerie   Sam 11 Juin - 12:42

Ah? Je ne m'en souviens plus

En tout cas je pense que si Louis XVI jouait, il ne se forçait pas pour gagner tant ça devait le saouler

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Son espièglerie   Sam 11 Juin - 12:51

Il aimait plutôt une bonne partie de billard. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Son espièglerie   Sam 11 Juin - 12:53

Oui à la rigueur je le verrais mieux dans ce jeu là

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Son espièglerie   Sam 11 Juin - 12:56

Voici le salon de jeu de Louis XVI. Malheureusement, je ne sais plus à qui je dois cette photo. Embarassed Un membre du Boudoir, c'est certain :


Quelle merveille ! drunken drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Son espièglerie   Sam 11 Juin - 13:24

Merci

Jolies couleurs Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39966
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Son espièglerie   Sam 11 Juin - 13:27

Oui, quelle jolie photo !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Son espièglerie   Sam 11 Juin - 13:42

Cette ambiance de lumière tamisée nous donne l'impression d'entrer dans le salon un soir, peu avant que les joueurs n'entrent à leur tour... drunken
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Son espièglerie   Sam 11 Juin - 13:51

Cette photo n'est pas de moi je précise mais d'un membre du Boudoir. Mais lequel ? Question
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Son espièglerie   Sam 11 Juin - 14:10

Bah il se reconnaîtra

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Son espièglerie   Sam 11 Juin - 14:34

Ça ne serait pas Cléry pas hasard ? il avait eu le privilège de travailler à Versailles et même il y était le soir.
Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Son espièglerie   Sam 11 Juin - 15:02

Oui, c'est sans doute lui.
Cette lumière tamisée me fait penser aux tableaux de Georges de La Tour et au film Barry Lyndon de Stanley Kubrick .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Son espièglerie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Son espièglerie
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette au fil du temps :: La Reine de France : 1774-1792-
Sauter vers: