Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Suffren , l'amiral Satan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suffren , l'amiral Satan   Mer 19 Oct - 13:15

Eh bien les débuts de Suffren dans l'ordre de Malte furent on ne peut plus épiques : un duel avec un adversaire blessé ou tué ( les avis divergent ).
C'était pas top l'ordre de Malte au XVIIIe siècle : Bande de marins d'eau douce !
Evidemment , cela faisait rigoler les bretons et les Normands pour qui le contact avec la Manche ou l'Atlantique n'avaient plus de secret !
Dès le départ, Suffren ne s'est pas laissé faire et transformer en marin d'opéra . Non, il a clamé haut et fort ses qualités de marin ( Ouah, quel homme ! ). Très vite, il obtint un commandement car l'ordre avait désespéremment besoin de bons marins...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suffren , l'amiral Satan   Mer 19 Oct - 13:25

Les caravanes de Suffren durèrent 27 mois. C'était une sorte de stage initiatique d'apprentissage du métier de marin.
Bien évidemment , Suffren n'avait pas besoin de cela mais en fait, il apprit une nouvelle façon de naviguer et cela approfondit son sens de la mer. Les bâtiments maltais différaient de beaucoup des navires du roi. A Malte, on en était encore à la galère contre les barbaresques, ce qui n'était pas toujours très pratique pour tenir en haute mer.
Et les caravanes de Suffren furent assez mouvementées...( A lui, les 40e rugissants et les 50e hurlants ! ).
De toute façon, il n'était pas venu à Malte pour se croiser les bras ou pour être un officier de salon...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suffren , l'amiral Satan   Mer 19 Oct - 13:32

Au terme de cette navigation, il prononça ses voeux à Malte . Au fond , il ne voulait pas fonder sa carrière sur un seul pays ( en l'occurence la France ). Ce qu'il voulait, c'était naviguer. Et tant pis pour l'amour de sa vie ...
D'ailleurs à la perspective d'une guerre entre la France et l'Angleterre, il planta là Malte pour revenir presque clandestinement dans la marine du roi. D'ailleurs, il ne fut pas très bien accueilli et dut demeurer quelque temps sur place...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suffren , l'amiral Satan   Mer 19 Oct - 13:41


L'amiral Boscawen , un fils de la perfide Albion ou l'épouvantable homme de la Manche


http://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_Boscawen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suffren , l'amiral Satan   Mer 19 Oct - 13:50

Lors d'une sortie en Manche , cet affreux jojo avait capturé 300 navires marchands français et leurs équipages pour les empêcher d'armer nos navires de guerre . L'émotion fut considérable en Europe.
Mais par après la route de cet affreux jojo va croiser celle de notre brillant marin et alors là, le fer va scintiller ...

Albion , je te défie ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suffren , l'amiral Satan   Mer 19 Oct - 14:16

Madame de Chimay a écrit:
Lors d'une sortie en Manche , cet affreux jojo avait capturé 300 navires marchands français et leurs équipages pour les empêcher d'armer nos navires de guerre . L'émotion fut considérable en Europe.
Mais par après la route de cet affreux jojo va croiser celle de notre brillant marin et alors là, le fer va scintiller ...

Albion , je te défie ...

Buvons un coup, buvons en deux
A la santé du Roi de France, et m... pour le roi d'Angleterre qui nous a déclaré la guerre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suffren , l'amiral Satan   Mer 19 Oct - 14:21

Brave petit coeur !
Je reprends le refrain avec vous :

Buvons un coup, buvons en deux
A la santé du Roi de France, et m... pour le roi d'Angleterre qui nous a déclaré la guerre !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suffren , l'amiral Satan   Mer 19 Oct - 22:12

En 1755, Suffren obtient un embarquement à bord du Dauphin Royal. Le cap est mis sur le Canada où il faut escorter un grand convoi.
Sur le chemin du retour , Suffren est attaqué par notre affreux Jojo mais il se défend merveilleusement bien et réussit à s'échapper. En conséquence , comme le dit F. Hulot : " Au début de 1756 , il fut promu lieutenant de vaisseau . Il n'avait alors que 27 ans et 10 ans de grade dont 6 au service de la France".

La perfide Albion lui a fait gagner son premier grade ...Ce n'est pas mal !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suffren , l'amiral Satan   Mer 19 Oct - 23:32

Je suis tombée sur cette adresse

Campagne de Suffren aux Indes - Forums militaires

http:// www.armees.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suffren , l'amiral Satan   Jeu 20 Oct - 13:10

Suffren enchaîna ensuite les embarquements . Il est à noter qu’il servait toujours ou presque à bord de vaisseaux de ligne.
Au cours d’un de ces embarquements, il fut capturé par les Anglais et dut rester là-bas plus de 2 ans. Il garda contre eux une haine farouche chevillée au corps …


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suffren , l'amiral Satan   Ven 21 Oct - 12:10

Il comprend que sa mission est de bouter les Anglais hors des mers. ET il passera toute sa vie à appliquer cette maxime ...
Ah, si nous avions eu 10 000 Suffren , nous aurions encore les colonies...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suffren , l'amiral Satan   Sam 22 Oct - 22:46

Nos lecture se recoupent, chère princesse ;

Au sujet de Glück et Salieri ; 1784, première de l'opéra Les Danaïdes, composé à deux mains par l'ancien maître de musique de la reine et son élève vénitien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suffren , l'amiral Satan   Sam 22 Oct - 23:13

C'est génial, il a croisé la route de notre reine...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suffren , l'amiral Satan   Dim 24 Fév - 13:19

Voici un livre qui me semble bien intéressant

Siméon Ravenel ; Gaud Louis de Ravenel intendant de Suffren aux Indes ; Officier granvillais dans la Marine Royale au XVIIIe siècle de
Daniel Lesguillier , Musee du vieux Granville
Illustria Librairie des Musées , janvier 2012, 180 p


Résumé Amazone

Cette histoire est celle de deux hommes, que leurs qualités, leur courage, leur compétence reconnue, ont fait sortir du rang : Siméon Ravenel (1724-1771) et son fils Gaud Louis (1747-1824). De Granville où s'ancre la famille, port morutier et corsaire, leur route les mène à Terre-Neuve naturellement, mais aussi sur les côtes de l'Afrique, vers la mer des Indes et à l'Isle de France (île Maurice). Siméon Ravenel, lieutenant au commerce en temps de paix, alterne les campagnes morutières avec les embarquements corsaires en temps de guerre, avant d'entrer dans la Marine Royale. Il participe alors à une des expéditions scientifiques qui ont marqué cette époque, pour tester les montres marines en mer. Il termine sa carrière au grade de capitaine de brûlot, le plus haut que puisse atteindre un roturier issu du commerce, et meurt lors d'un commandement en Afrique. Gaud Louis effectue son apprentissage du métier de marin aux côtés de son père. Il entre jeune dans la Marine Royale. En 1778, il est envoyé dans l'océan Indien au cœur de la lutte que se livrent Français et Anglais pour assurer leur influence dans cette partie du monde et fait la campagne aux côtés du bailli de Suffren, comme intendant chargé du détail de l'escadre. Il participe aux cinq combats que Suffren livre aux Anglais et, reçoit la croix de l'Ordre de Saint-Louis. Son rôle d'intendant est essentiel et Suffren dira à son propos : "Si j'ai eu des succès dans l'Inde, c'est grâce à Ravenel". De retour en France pour établir les comptes de la campagne, il sera félicité par le Ministre de la Marine et anobli par le Roi. Le reste de sa carrière se déroulera à l'Isle de France, qui devient le cadre de toute une partie du récit, évoque la vie dans l'île et rappelle l'importance de son rôle comme étape essentielle au cœur de la route des épices.


J'avais visité en son temps ce musée du vieux Granville. C'est un musée très intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suffren , l'amiral Satan   Sam 13 Juil - 0:41

Je  l'ai reçu aujourd'hui. C'est un ouvrage qui me semble très complet.
C'est une façon d'en savoir plus sur Suffren aussi. En tout cas, Gaud Louis de Ravenel a été très bien formé par son père.
D'abord , il y a une polémique sur le portrait page de couverture du livre. CE ne serait pas le portrait de Gaud de Ravenel.

http://cotentinois.free.fr/wordpress/?p=421‎
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suffren , l'amiral Satan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suffren , l'amiral Satan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Adam et son pacte avec Satan
» DUPERRE Victor-Guy,Vice Amiral et ministre de la marine
» RENAUDIN Jean-François.Contre-Amiral
» Satan se déguise en Gospa selon Mgr Gemma
» LA TOUCHE TREVILLE (de)Louis René.Vice-Amiral

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Les sciences-
Sauter vers: