Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 la réputation de Marie Antoinette

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: les sentiments des Français pour leur reine   Sam 15 Sep - 11:35

Voilà... Le sujet sur la connaissance du français de Marie Antoinette avant son arrivée à Versailles ayant allégrement dévié, je l'ai scindé en plusieurs parties. Celle-ci concernera plus particulièrement les sentiments du peuple français pour Marie Antoinette et leur évolution.

Pénélope a dit :
Désolée d'insister encore une fois , mais à partir de quelle époque le grand public (j'entends bien : le grand public) a-t-il commencé à reprocher à sa Reine d'être Autrichienne ? Quand commence-t-on a entendre ce nom d'"Autrichienne" parmis le peuple ?
Et avant cela, quels étaient les reproches qui lui étaient couramment adressés ?

Il y a une évolution dans l'impopularité de Marie-Antoinette qui ne devient vraiment criante qu'à partir de l'Affaire du collier. Mais là encore, ce n'est pas du tout le fait d'être Autrichienne qu'on lui reproche. On lui reproche d'être Autrichienne quand elle prend parti pour sa famille (surtout dans la guerre des Bouches de l'Escaut) et surtout après la terrible accusation de ruiner le Trésor de l'Etat en envoyant des millions à son frère. Cette calomnie va avoir un effet terrible sur le public. A partir de là, vraiment, elle devient l'"Autrichienne", l'Etrangère, celle qui n'aime pas la France, qui n'aime pas les Français, et qui ne sert que sa patrie d'origine. Le fait que l'on considère cela comme une habitude des Habsbourg assez courante ne l'aide pas, c'est évident. Mais il y a eu des accusations bien plus graves à l'égard de Marie-Antoinette, que le simple fait d'être Autrichienne.

Quant au peuple, il ne demandait qu'à aimer sa reine. Et il l'aime pendant pas mal de temps. On insiste trop généralement sur l'impopularité de Marie-Antoinette, on oublie souvent de parler du très grand amour que le peuple lui portait. Il a fallut 10 ans à ses ennemis pour la couler dans l'esprit du peuple. 10 ans c'est énorme ! Et en 10 ans, ils n'ont rien épargner : ce n'est pas étonnant que les Français se soient mis à la haïr ! Ils ne la connaissaient pas comme on la connaît.

Marie-Antoinette a subit, pendant tout son règne, une campagne de désinformation probablement unique dans l'Histoire. C'est bien pour ça d'ailleurs que son cas m'intéresse autant. On ne peut pas tout attribuer à ses seules origines autrichiennes (Ah, si Joseph II n'avait pas fait le mariole contre la Prusse ! ).

Chou d'amour a dit :
Le plus grand tort de Marie-Antoinette, c'est surtout d'avoir été au mauvais endroit au mauvais moment.
Elle avait des circonstances aggravantes : elle était étrangère et femme d'un Roi qui avait la réputation de se laisser gouverner.
Que lui a t'on reproché le plus : le déficit de la France, ses relations avec l'Autriche et sa "trahison".
Son coté "Autrichienne" revient très souvent, mais ce n'est pas le fond du problème.
A son arrivée en France elle était adorée et adulée, et pourtant elle était là aussi Autrichienne...ça montre que le vrai problème était ailleurs : dans la propagande pamphlétaire je suis d'accord Pénélope, et aussi dans cette période ultra troublée et compliquée...elle aurait été Suisse ça aurait été pareil.

Pénélope a dit :
Oui Chou, et aussi ses aventures galantes, ces accusations de donner des bâtards au trône, qui étaient les plus grâves qu'on puisse faire à une reine. Petit à petit, elle a non seulement perdu l'amour du peuple, mais aussi son respect.
En fait, c'est bien l'accusation de "traitresse" qui fait le fond de l'impopularité de la reine. Traitresse parce que ,trompant son mari, traitresse parce que donnant des bâtards au plus grand trône d'Europe, traitresse parce que dépensant les deniers publics, traitresse parce que gouvernant l'esprit du roi et faisant et défaisant les ministres à sa guise, traitresse parce que servant sa patrie d'origine, traitresse parce que n'aimant pas les Français malgré tout l'amour qu'ils lui ont donné (ce sera d'ailleurs repris dans son acte d'accusation). Et biensûr, pendant la Révolution, traitresse parce que souhaitant la victoire de l'Autriche et correspondant avec l'ennemi.

Franchement, vu sous cet angle, il n'est pas étonnant que cette pauvre reine ait été autant haïe...

pimprenelle a dit :
Dans le fond, nos points de vue ne sont pas si opposés. Il est indéniable que Marie Antoinette a été la victime d'une campagne de désinformation et de dénigrement sans précédent. Le fait est qu'elle provenait de sources diverses, dont les intérêts divergents se sont rejoints dans l'attaque portée contre elle en tant que maillon faible du trône.

En soi, ce phénomène est passionnant, c'est vrai, et il est terrifiant de suivre, comme l'ont fait Chantal Thomas et Annie Duprtat, le double de papier de Marie Antoinette.

Là où nous ne sommes plus d'accord, c'est que je pense que cette haine de Marie Antoinette en tant qu'Autrichienne repose sur une peur de l'Autriche préexistante en France. C'est pour ça, à mon avis, que ça a si bien pris.

D'autre part, je n'attache pas autant d'importance que toi à cet amour dont la dauphine et la jeune reine ont joui au tout début. Je ne date pas la rage contre elle de l'époque du collier, qui n'est pour moi qu'un des temps forts. La désaffection avait commencé bien plus tôt. L'affaire de la robe en gaulle (oui, Chou... ) en est un exemple. Déjà, c'est l'Autrichienne que le peuple a stigmatisé à cette occasion.

MagicXarco a dit :
A moi non plus cet engouement ne me semble pas significatif. Louis XV en bénéficia aussi sans qu'il dure pour autant comme si, à chaque nouveauté de cet ordre, on avait espéré que la situation économique s'améliorerait par on ne sait quel sortilège.

En revanche, la reine fut attaquée avec une hargne rare et cela quoiqu'elle fasse. L'exemple des robes en gaulle est signifiatif à cet égard: quoiqu'elle fasse, elle était critiquée.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par le Sam 15 Sep - 11:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 15 Sep - 11:35

Voilà... Je souhaiterai ajouter un détail : je lis pour le moment (avec un enthousiasme qui ne se dément pas ! Very Happy ) "Amitiés de reine", de La Faye. Monsieur La Faye remarque que, lors de ses relevailles de la naissance de Mousseline, Marie Antoinette a été mal accueillie par les Parisiens. Nous sommes le 8 février 1779. Et déjà un témoignage de la désaffection du peuple.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 15 Sep - 11:42

Merci Pim magnifique!

Citation :
Nous sommes le 8 février 1779. Et déjà un témoignage de la désaffection du peuple.
Ce n'est pas ce qu'on peut lire de partout, ou alors les démonstrations d'indifférence ont été très rares et très localisées...car sinon dans l'ensemble, la naissance de la petite Marie-Thérèse, le premier enfant du couple dit "stérile" qui annonçait un futur Dauphin, a été très bien accueillie Very Happy
La naissance de Louis-Joseph, le Dauphin en question a aussi été bien accueillie, on a vu des fontaines remplies de vin, des chansons etc...par contre, en 1785 à la naissance du Duc de Normandie, là c'était terminé, et Marie-Antoinette elle-même s'est aperçu du changement, quand elle alla peu après cette naissance à l'opéra de Paris et qu'aucune acclamation n'a été faite à son passage...elle-même a déclaré :"Mais que leur ai-je donc fait?". Elle n'avait rien vu venir...
Donc je pense que le gros changement d'opinion parmi le peuple s'est fait entre 1781 et 1785...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 15 Sep - 11:45

La Faye est pourtant très précis : il décrit la douleur de Marie Antoinette de se sentir si froidement accueillie.

Ce qui me semble certain, c'est que le désamour a commencé par Paris

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 15 Sep - 12:00

Mais un désamour anti-autrichien existait à Versailles depuis toujours , et surtout dans la famille royale...On ne citera jamais assez Mesdames, en particulier Madame Adélaïde Twisted Evil

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 15 Sep - 12:06

En effet le ressentiment du peuple envers Marie-Antoinette a commencé à Versailles puis à Paris, et pour cause : c'est là que les pamphlets ou autres discours de haine étaient diffusés en premier...c'est à Paris que le Duc d'Orléans ou Provence avaient des influences etc...Very Happy
Mais cette haine a mis du temps à venir, même si on tient compte de l'avis de La Faye, il aura fallu au moins 9 ans pour que les premières vraies critiques venant du peuple lui-même voient le jour.

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 15 Sep - 12:10

Oui, c'est clair. Le rôle joué par le Palais Royal est immense. Véritable potentat local, état dans l'Etat. Pouah !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 15 Sep - 12:30

Mais vues les femmes de petites vertu qui y travaillaient, ce n'est pas étonnant d'y trouver tant de "langues de putes"...Pardonnez mon langage, mais il vient du coeur !

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 15 Sep - 12:48

Le Duc d'Orléans, depuis son Palais royal, a été celui qui complotait le plus, ou presque contre la Reine et aussi contre Louis XVI, lui qui n'avait qu'une envie : être Roi à la place du Roi
Il avait une coterie des plus douteuses, des plus louches, des plus malfamées, des plus...heu...féminines (en effet Majesté )...et tous leur ragots étaient bus par les parisiens.

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 15 Sep - 12:51

Connaissant moins bien cette période que vous, je me permets une question. Est ce une erreur de ma part que de penser que Provence a été l'un des premiers à oeuvrer au discrédit de la reine?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 15 Sep - 12:56

C'est vrai que Marie-Antoinette n'a pas été accueillie avec autant d'enthousiasme qu'elle aurait cru lors de ses relevailles pour la petite Marie-Thérèse. Mercy en parle dans une de ses lettres à Marie-Thérèse je crois. Mais on sort d'une période où la reine a fait pas mal d'"erreurs de jeunesse" si on peut dire. Le peuple lui reproche sa dissipation. A ce moment-là tout est encore rattrapable, surtout si elle met enfin des héritiers au monde ! Et qu'elle se conduit en reine plus sérieuse... Marie-Antoinette d'ailleurs comprendra la leçon. En 1781, je ne crois pas me souvenir qu'on trouve de nouveau ces sentiments de froideur à son égard. La reine est vraiment considérée comme française quand elle donne un Dauphin au royaume. Et elle-même à partir de ce moment, se considère plus française que jamais. Et elle le prouve d'ailleurs lors de la guerre d'Amérique, où elle montre un patriotisme exalté !

Non, je suis d'accord avec Chou ; la chute réelle de sa popularité vient plus tard.

Vous avez tout à fait raison de dire qu'un désamour autrichien existait à Versailles. Et que Mesdames jouèrent un grand rôle à cet égard. C'est un des gros reproches qu'on peut leur faire (surtout Madame Adélaïde).

Quant au rôle des sbires du Palais-Royal, il est essentiel ! Ces fourbes n'ont pas arrêté de souffler sur les braises, même celles qui étaient sur le point de s'éteindre ! Leur devise auraient pu être
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 15 Sep - 12:57

Il semble en effet qu'il l'ait attaquée très tôt, parce qu'elle représentait une menace dans son rapprochement vers le trône. La non consommation du mariage a été une aubaine pour lui, il s'est empressé de creuser la brêche en faisant courir un tas de bruits sur le couple royal.

La naissance de Madame Royale a un peu mis sa stratégie à mal, mais pas trop, ce n'était qu'une fille, après tout. Mais, puisque l'union des souverains s'avérait féconde, il fallait mettre en doute la paternité du roi, en salissant la réputation de la reine. Logique, hein ?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 15 Sep - 12:59

Citation :
Non, je suis d'accord avec Chou ; la chute réelle de sa popularité vient plus tard.
Toujours est-il que ce ne sont pas des preuves d'amour qu'elle a reçues le 8 février 1779 lors de ses relevailles. Elle avait pourtant donné un enfant au trône et au peuple.

Alors, rattrapable ou pas ? Nous repartons dans l'uchronie ! L'amour n'est jamais revenu, en tout cas.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 15 Sep - 13:02

Citation :
Connaissant moins bien cette période que vous, je me permets une question. Est ce une erreur de ma part que de penser que Provence a été l'un des premiers à oeuvrer au discrédit de la reine?

Un des premiers, oui en effet.
Il participait notamment à ses accusations de galanterie et d'impuissance chez le roi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 15 Sep - 13:08

pimprenelle a écrit:
Il semble en effet qu'il l'ait attaquée très tôt, parce qu'elle représentait une menace dans son rapprochement vers le trône. La non consommation du mariage a été une aubaine pour lui, il s'est empressé de creuser la brêche en faisant courir un tas de bruits sur le couple royal.

La naissance de Madame Royale a un peu mis sa stratégie à mal, mais pas trop, ce n'était qu'une fille, après tout. Mais, puisque l'union des souverains s'avérait féconde, il fallait mettre en doute la paternité du roi, en salissant la réputation de la reine. Logique, hein ?

Merci Pim et Pénélope. flower Vos précisions corroborent l'opinion que je me faisais du personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 15 Sep - 13:13

En effet Magic, Provence et Madame Adélaïde ont été les premiers à prononcer des mécanceté sur Marie-Antoinette, et ce dès son arrivée.
Pour Provence ce n'était que jalousie envers un pouvoir qu'elle aura et pas lui, pour Adélaïde ce n'était que son mépris de l'Autriche qui jouait :s:

Pénélope a écrit :
Citation :
Leur devise auraient pu être
C'est clair c'est tout à fait ça en plus

Pim a écrit :
Citation :
Toujours est-il que ce ne sont pas des preuves d'amour qu'elle a reçues le 8 février 1779 lors de ses relevailles. Elle avait pourtant donné un enfant au trône et au peuple.
Je pense que tu généralises un peu trop...si elle a reçu quelques froideurs à cette occasion, on ne peut pas non plus oublier les acclamations qu'elles a reçues de la part d'autres personnes. Elle en a reçu des preuves d'amour en ce temps là, même si des critiques pointaient le bout de leur nez, elle n'était pas encore la Reine détestée d'après Wink
L'image de Marie-Antoinette en 1779 et son image en 1785 n'ont rien à voir : en 1785 il y a bien plus de grosses méchancetés et de véritable haine, plus qu'une froideur, envers elle.

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 15 Sep - 13:15

Citation :
Alors, rattrapable ou pas ? Nous repartons dans l'uchronie ! L'amour n'est jamais revenu, en tout cas.

Mais si Pim, et la naissance du Dauphin ? Il n'y a guère de preuves de désamour dans les premières années des années 1780. De plus, il ne faut pas se fier uniquement à Paris. La seule chose qui pourrait éventuellement déplaire au peuple à ce moment-là, c'est la faveur de Madame de Polignac.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: la réputation de Marie Antoinette   Sam 27 Oct - 12:51

Ce point a été traité souvent dans différents sujets. Ne serait-il pas intéressant de l'envisager à part ?

Voici pour commencer un remarquable article d'Elena Maria Vidal.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 27 Oct - 13:48

La réputation de Marie-Antoinette auprès du grand public est simple et concise : "Reine de France Autrichienne, simplette, bête, dépensière, jouant à la bergère, qui a été guillotinée sous la révolution."
Voilà ce qu'est Marie-Antoinette pour un bon 80% des français je pense...
Après pour ceux qui vont chercher un peu plus loin, on peut avoir la Marie-Antoinette qui a trahi la France...

Le côté simplette et bête de Marie-Antoinette vient du fait qu'elle ne se souciait peu de politique intérieure, du fait qu'elle était jolie et du fait qu'elle aimait s'amuser avec ses amis...le racourcis est énorme bien sûr et complètement absurde...
Le côté dépensière part d'exagérations dûes à des pamphlets principalement, et à des fausses rumeurs (comme celle qui dit que les murs du Trianon étaient couverts de diamants).
Pour la bergère, il y a confusion avec un rôle dans une pièce de théatre ou son attachement aux animaux de ferme en général.
Quant à la trahison, elle vient des pro-révolutionnaires qui adhèrent à 100% à l'acte d'accusation de Fouquier-Tinville, qui ne comprennent pas qu'une Reine de France se doit, pour sauver la monarchie, sa famille et son pays (selon elle), de correspondre avec l'étranger.

Donc oui Marie-Antoinette a une très mauvaise réputation, tout comme Catherine de Médecis...et le film de Coppola n'est pas là pour arranger les choses....

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 27 Oct - 20:02

Ca fait plaisir en tout cas de lire enfin un article qui parle de tout ce que Marie-Antoinette a fait pour les pauvres.

Quant à l'image que donne Coppola de notre Reine, voici qu'en faire :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Sam 27 Oct - 21:10

Citation :

Quant à l'image que donne Coppola de notre Reine, voici qu'en faire :
Décidément, vous m'étonnerez toujours

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Lun 29 Oct - 15:32

Chou a dit:

Citation :
Le côté simplette et bête de Marie-Antoinette vient du fait qu'elle ne se souciait peu de politique intérieure, du fait qu'elle était jolie et du fait qu'elle aimait s'amuser avec ses amis

Ceci rejoint un peu ce que vous avez maintenu auparavant Chou dans un autre débat sous le titre "Marie Caroline". Je ne suis pas d'accord avec vous. Je pense que MA s'est un peu trop impliquée dans la politique intérieure au début, du moins au goût de la Cour, certes en partie téléguidée par Marie-Thérèse et Mercy, mais elle a vite repris goût pour la chose quand elle voyait son mari incapable de relever le défi. Je pense qu'elle avait l'étoffe de règner, à l'image de sa mère, dont elle a hérité plus qu'on n'imagine!
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Lun 29 Oct - 18:52

Non car selon moi participer de temps en temps, sous le contrôle de l'Autriche ou de ses amis, à la nommination de certains ministres, n'est pas faire de la politique...mais quand je dis ça je ne la critique pas, loin de moi cette idée...mais je suis désolé, Marie-caroline ne se contentait pas de nommer des ministres, ma comparaison s'arrête là Wink

note de modération : nos avis divergent, c'est un fait ! Merci de bien vouloir continuer la discussion ici !

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Ven 16 Nov - 12:00

Je lis le journal de Gouverneur Morris, fort intéressant car il regarde absolument tout d'un oeil critique et assez désintéressé, voire indifférent. Son récit montre à quel point la société française, qu'il s'agisse de nobles ou bien de sans culottes, a gardé cette façon de toujours se prendre au sérieux, tout en étant parfois risible. (Mes excuses aux amis français ici...il suffit de voir la grève actuelle, quel drame on en fait quand des fois il s'agît de marcher une demi-heure....et alors?)

Une anecdote sur la Reine, qu'il a l'air jusque là d'admirer en tant que femme:

Je cite:

Mme de Chastellux me cite une réponse spirituelle de Madame Adélaïde, tante du Roi. Dans un accés de mauvaise humeur, la reine, parlant de cette nation, avait dit: "Ces français sont indignes! - Dites: indignés madame! répondit Madame Adélaïde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   Mar 11 Déc - 20:10

L'auteur de la Correspondance Secrète se fait l'écho d'une anecdote révélatrice:
Un jour , la Reine dit à la Comtesse Diane de Polignac:
"Est-il vrai que le bruit court que j'ai des amants?
_On tient bien d'autres propos sur Votre Majesté, répondit la Comtesse.
_Quels sont-ils?
_On dit que le beau Fersen est le père du Dauphin, Monsieur de Coigny de Madame Royale , le Comte d'Artois de Monsieur de Normandie.
Et la fausse couche?" reprit vivement la Reine.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la réputation de Marie Antoinette   

Revenir en haut Aller en bas
 
la réputation de Marie Antoinette
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» MARIE ANTOINETTE
» Marie-Antoinette à ArtParis
» Exposition Marie Antoinette en 2008 au Grand Palais
» La Reine Marie -Antoinette.
» Marie-Antoinette emprisonnée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette au fil du temps :: La Reine de France : 1774-1792-
Sauter vers: