Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 39  Suivant
AuteurMessage
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Lun 28 Mai - 13:48

Concernant la mort de la Princesse de Lamballe, le Comte de Viel-Castel nomme un certain prénommé Ducâtel comme étant son assassin "officiel", celui qui lui aurait donné le coup fatal à sa sortie de son "procès"...est ce une version connue?

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Lun 28 Mai - 14:45

Chou d'amour a écrit:
Concernant la mort de la Princesse de Lamballe, le Comte de Viel-Castel nomme un certain prénommé Ducâtel comme étant son assassin "officiel", celui qui lui aurait donné le coup fatal à sa sortie de son "procès"...est ce une version connue?

Le nommé Ducâtel ne m'est , en effet , pas inconnu...Mais je ne sais plud où j'ai pu le rencontrer...Je vais tenter de rafraîchir ma mémoire pour vous dire qui en avait parlé ...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39506
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Lun 28 Mai - 18:16

A la différence de la duchesse de Polignac, des biographies existent de la princesse de Lamballe :

Docteur Cabanès, La princesse de Lamballe intime, Albin Michel (date incertaine);
M. de Decker, la princesse de Lamballe, Paris, 1979;
A. Vircondelet, la princesse de Lamballe, Paris, Flammarion, 1995.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Louise_de_Savoie-Carignan

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Lun 28 Mai - 18:19

Ah merci Pim! Very Happy

Je n'en ai pas encore lu des biographies sur la princesse de Lamballe...il va falloir que je règle ça Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39506
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Lun 28 Mai - 18:21

Si je peux me permettre un avis, ma préférée est celle de Vircondelet. C'est la plus sensible. L'abus de points d'exclamation et les saillies de Decker sont parfois dures dures... geek

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Lun 28 Mai - 18:42

Ton avis est une source sûre, j'achèterai donc celle-ci en premier flower

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Lakmé
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Lun 28 Mai - 22:02

De Decker ne m'a pas choquée pour cette biographie, mais c'est bien la seule qui parmi ses ouvrages est digeste.

Je préfère également la bio de Vircondelet!
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39506
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Lun 28 Mai - 22:10

La voici aussi :




Et le tableau en entier... parce que, tout de même, ce serait dommage de ne pas voir le petit chien ! Visiblement, la princesse de Lamballe adorait les chiens, elle aussi. Aux Tuileries, elle a offert un petit chien (un épagneul, si je me souviens bien) à Marie Antoinette, Thysbée, que la reine a rebaptisé Mignon. Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Lun 28 Mai - 22:22

Merci! Very Happy

Sait-on qui sont les personnes représentées sur ce tableau (à part la Princesse de Lamballe bien sûr )?

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Lakmé
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Mar 29 Mai - 14:13

De gauche à droite: Le duc de Penthièvre, Le prince de Lamballe, son épouse au centre, La duchesse de Chartres, La comtesse de Toulouse (décédée à l'époque où l'on peignit cette oeuvre). Wink
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31672
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Mar 29 Mai - 18:59

Ah ok! Merci Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Mer 30 Mai - 15:49

J'aime beaucoup la famille Penthièvre et à cet égard, il est troublant de voir à quel point les destins de ses membres furent tous mélés aux intrigues d'un seul : le duc de Chartres, futur Orléans.

En effet, la fortune du duc de Penthièvre était immense. Elle devait revenir à la branche d'Orléans si ces derniers avait des héritiers mâles, au cas où un malheur aurait frappé l'héritier légitime, c'est à dire le prince de Lamballe, fils du duc. Pour cette raison, la fille du duc de Penthièvre, la bonne et douce Marie-Adélaide, devait épouser le duc de Chartres, fils du duc d'Orléans.

Ce dernier, esprit pervers et sans scrupule, résolut de se débarassé de l'héritier génant. Aussi s'était-il fait "l'ami" du prince et l'emmenait-il dans les pires lieux de débauches de la capitale. Le prince eut bientôt la pire réputation de débauché. Son mariage avec Marie-Thérèse de Savoie-Carignan aurait-il pu l'assagir comme l'espérait son père ? Hélas le vers était dans la pomme et la princesse de Lamballe ne valait certainement pas les filles de joie qu'il fréquentait habituellement, et il ne lui fallut pas longtemps pour retrouver ses bonnes vieilles habitudes... toujours encouragé pour cela par le duc de Chartres... Ce qui devait arriver arriva : il chopa une maladie vénérienne et décéda quelque mois après son mariage.
Et voilà ! Chartres se retrouvait, de par son mariage avec Mademoiselle Penthièvre un an plus tard, héritier de la plus grand fortune du royaume !

La princesse de Lamballe n'eut jamais rien, elle. Ce qui montre bien qu'elle n'avait plus de rapport avec son mari depuis un moment à partir du moment où il tomba malade. Certains ont même prétendu qu'il ne l'avait jamais touché, je n'irais quand même pas jusque là Wink Mais il est clair qu'ils eurent une relation très courte...
En revanche, elle ne tarda pas à découvrir la face caché du duc de Chartres et ce qu'il avait fait à son mari. A partir de ce moment, la relation entre Chartres et la princesse de Lamballe fut... complexe et pleine de haine et méfiance sourde. Elle savait à quoi s'en tenir avec lui mais ne pouvait pas le détester ouvertement. Surtout qu'il avait épousé sa belle-soeur bien-aîmée, qui fut la plus malheureuse des épouses, il faut quand même le dire !
Rien de plus opposé en effet que le duc et la duchesse de Chartres ! Elle était douce, pieuse, proche de la reine de par son amitié avec la princesse de Lamballe, lui était un intriguant qui n'avait de cesse de comploter pour renverser les Bourbons. Longtemps la bonne duchesse préféra fermer les yeux. A la Révolution, elle fut bien obligée de les ouvrir... mais elle ne pouvait rien faire de toutes façons. Complètement délaissée par son mari, qui ne s'en "servait" que pour lui faire des enfants (des héritiers mâles si possible !), elle ne comptait pas pour grand-chose dans son ménage où c'était la maîtresse du duc, la fameuse comtesse de Genlis (que la reine ne pouvait pas sentir !) qui avait le "contrôle" et qui fut chargé d'élever les enfants. Croirait-on que la mère avait à peine le droit de les voir ?

Et il y a pire encore... mais j'en parlerai plus tard.

Revenons à la princesse de Lamballe. La comtesse d'Adhémar nous raconte que cette princesse tenta, avec succès heureusement, de prévenir Marie-Antoinette des menées du duc de Chartres, qui tentait de faire avec le comte d'Artois ce qu'il avait fait à son mari. Constatant qu'elle avait raison, la reine compris alors qu'elle devait se méfier du duc et le regarder comme un de ses pires ennemis (si ce n'est le pire). La suite devait bien lui donner raison...

Bon, je n'ai pas trop le temps de développer maintenant, la suite au prochain épisode ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39506
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Mer 30 Mai - 16:15

Passionnant ! flower

Que penser aussi du fait que le duc d'Orléans et la princesse de Lamballe étaient tous deux francs-maçons ?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lakmé
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Mer 30 Mai - 17:57

Merci pour ce résumé! Smile

Il semble également que ce soit pendant l'office de Madame de Genlis que Mademoiselle d'Orléans, fille de la duchesse, mourut... Rolling Eyes

Mais je m'éloigne de Madame de Lamballe sur ce point. Son mariage fut apparemment consommé, comme l'indiquerait une lettre écrite à ses parents. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Jeu 31 Mai - 10:28

Oui, je pense moi aussi que le marriage de la Princesse de Lamballe fut consommé. D'ailleurs il avait plutôt bien commencé. Vircondelet nous cite une anecdote comme quoi le prince de Lamballe se serait déguisé en page pour aller à sa rencontre sur le chemin qui devait la mener dans sa nouvelle famille, et qu'à cette occasion il lui aurait offert un bouquet de fleurs. I love you C'est en rencontrant de manière officielle son futur époux que la princesse aurait compris qui était ce charmant page. Wink Ca commencait plutôt bien non ? Malheureusement ça ne dura pas... Rolling Eyes

Je ne vais pas parler ici des intrigues du duc d'Orléans car je serais hors sujet et on pourra en parler plus en détail dans la rubrique concernant les ennemis de la reine Wink .

Mais la princesse de Lamballe fut apparement la première à ouvrir les yeux de sa chère reine sur ce sinistre individu.

Pour reprendre le fils de l'Histoire de la famille Penthièvre, la duchesse d'Orléans, comprenant que son époux était irrécupérable, se sépara enfin de lui en 1792 (la séparation ayant été prononcée le 25 juillet).
Je laisse la parole à la duchesse de Tourzel :

"La conduite de M. le duc d'Orléans ayant fait ouvrir les yeux à madame la duchesse d'Orléans, elle demanda et obtint en justice sa séparation de biens d'avec ce prince, et se retira ensuite chez M. le duc de Penthièvre, son père. Madame la princesse de Lamballe, qu'il accusa d'y avoir contribué, fut de ce moment l'objet de sa haine, que l'on assura être une des causes de la fin cruelle de cette malheureuse princesse."

Dans les notes de l'édition de ses mémoires, il est indiqué que la duchesse d'Orléans demanda effectivement à sa belle-soeur de faire le nécessaire vis-à-vis de son mari pour obtenir la séparation. Celui-ci acceptait à condition que la demande soit faite par la duchesse elle-même. Madame de Lamballe, refusant de le voir, lui écrivit alors une lettre que je trouve personnellement d'un grand style Wink :
"Les circonstances, mon frère, relatives à vos affaires avec ma belle-soeur, ne me permettent pas de vous recevoir. Je suis fâchée que vous preniez la peine de venir à ma porte et qu'elle vous fut fermée... Adieu, mon frère, je souhaite que vous puissiez être heureux après avoir fait le malheur de toute votre famille."

J'adore les points de suspension qui veulent vraiment dire tout le contraire de ce qu'elle écrit Wink . Et la dernière phrase est bien digne d'une phrase qu'aurait pu dire la reine ! Elles étaient pas super les relations de famille de tout ce petit monde ? lol!

Il est fort possible que le duc ait été dans quelquechose dans l'assassinat de la princesse de Lamballe. Il semble que son sort était, à elle aussi Rolling Eyes , courut d'avance. Le duc de Penthièvre, qui l'aimait comme sa fille, tenta tout ce qu'il pu pour obtenir sa libération, allant jusqu'à proposer la moitié de sa fortune, mais rien n'y fit. Par dessus le marché, la princesse avait son caractère et refusa de jurer la haine à ses souverains (dans une très belle phrase que j'ai repris comme signature lol! ). Il lui arriva donc ce qu'on sait. Alors qu'ils promenaient son corps dans Paris pour aller le montrer à "Madame Capet", ses assassins n'oublièrent pas de passer devant le palais du duc d'Orléans...

Le duc de Penthièvre ne se remit pas de l'assassinat horrible de sa belle-fille. La mort du roi lui donna le coup de grâce. Il décéda le 4 mars 1793.

Et voilà comment un homme, Louis-Philippe d'Orléans, duc de Chartres puis d'Orléans puis "Philippe Egalité", causa le malheur de toute une famille, sans compter bien sûr celui de la famille royale !

Et pour prix de tout ça ? Il faut envoyer à l'échafaud ! Ouf, il y a quand même une justice ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39506
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Jeu 31 Mai - 10:52

Pénélope, j'adore la façon dont vous parlez de la princesse de Lamballe ! Une femme de caractère. queen

J'avoue que, à son sujet, je suis partagée au point de ne pas y voir clair du tout. D'un côté, il y a les biographes de la reine, qui ne lui font en général pas de cadeaux. Même la sensible Simone Bertière la qualifie de "fort bête", si je me souviens bien.

De l'autre, les faits... Mais en filigrane, ceux-là, parce qu'il n'y a pas grand chose. Son testament qui n'est certes pas la rédaction d'une idiote, ces paroles que vous citez (mais dont d'aucuns contestent la véracité), sa participation aux loges maçonniques. Je veux bien que, pour les dames, ça tenait plus des scènes de patronnage que du fer de lance de la société, mais, tout de même... Grande Maîtresse de toutes les loges féminines françaises... faut pas être demeurée, non ? 🤡

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Jeu 31 Mai - 11:20

Ce qui me rend perplexe quant à la Princesse, c'est la visite qu'elle a rendue à Jeanne de Lamotte ,à la Salpêtrière...
Etait-ce l'acte d'une amie qui se sentait délaissée par sa Reine?
Madame de Polignac était, en effet, à l'apogée de sa faveur...
Je m'interroge beaucoup pour ce qui pourrait ressembler à une trahison...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Jeu 31 Mai - 11:39

Bah, chacun a ses défauts et ses qualités, et la princesse de Lamballe avait les siens, sans aucun doute !!

Sans doute devait-elle donner cette impression à ses contemporains, d'être une "gentille idiote". On disait qu'elle manquait d'esprit et qu'elle ne savait pas se mettre en valeur. Mais, comme pour la duchesse de Polignac, si la reine l'aimait, c'est avant tout qu'elle avait une belle âme. Et elle sû se montrer forte et courageuse au moment où ceux qui la traitaient de faible autrefois s'étaient évanouis comme neige au soleil !

Il ne faut pas oublier le rôle qu'elle joua pendant la Révolution, qui démontre bien qu'elle était loin d'être une idiote (pas comme dans la bio de Vircondelet, qui passe complètement sous silence son côté "agent secret de la Reine"  Rolling Eyes ).

Bon, avec ça, elle fut pas mal calomniée, comme la duchesse, tout simplement parcequ'elle avait les faveurs de la Reine... il n'en fallait pas plus pour les courtisans... D'ailleurs, les Polignac ne l'aimaient guère (forcément  Wink ) et ne se génaient pour accentuer ses défauts auprès de la reine. Mais ils ne réussirent jamais à la dégouter complètement d'elle et elle lui garda toujours une place dans son coeur, même au temps de sa "disgrâce".
Bon, faut dire qu'elle l'avait un peu mérité sa disgrâce...  Rolling Eyes  Si Madame de Lamballe avait un gros défaut, c'était bien celui d'être extrêment possessive et de ne pas supporter que sa Reine aille voir ailleurs !! Elle se montra vraiment très maladroite et tyrannique dans son rôle de surintendante...  Rolling Eyes


Ah, je ne pense pas un instant que Madame de Lamballe aurait voulu trahir la Reine ! J'avais lu qu'elle avait été lui rendre visite pour lui demander de dire toute la vérité dans cette histoire... contre récompense bien sûr. Fut-elle envoyé par la Reine ou agit-elle de son propre chef ?  Suspect  Ca me paraîtrait bizarre qu'elle ait fait ce genre de tentative sans en parler à la Reine quand même  Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Jeu 31 Mai - 14:26

Bonjour
La princesse de Lamballe et la Duchesse de Polignac est- ce qu`elles étaient des amies ou elles ne s`aimaient pas beaucoup et elles étaient des rivales ?
Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39506
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Jeu 31 Mai - 14:55

Je crois que c'est assez difficile à savoir, Fleurdelys. De l'ensemble des témoignages, il ressort qu'une certaine rivalité existait entre elles. Etre l'amie d'une reine, de la première femme du royaume, ce n'est pas comme copiner avec n'importe qui ! On comprend que cette place de choix soit plutôt disputée !

A la jalousie inhérente au poste de favorite, on peut peut-être ajouter la différence de tempérament. Mais, ici aussi, les choses ne sont pas claires. La tradition nous a gardé des portraits fort dissemblables, une Lamballe discrète et pieuse, et une Polignac plus frivole. Ces divergences fondamentales pourraient entraîner un manque naturel de sympathie.

Toujours est-il que Marie Antoinette se plaint de ces tensions entre ses amies. Elle voudrait que tout le monde s'entende pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais il n'en est visiblement pas ainsi.

Mais ne convient-il pas de nuancer ce tableau ? La biographie de la princesse de Lamballe établie par le docteur Cabanès nous présente une jeune femme bien futile... Quant à la duchesse, selon Hedwige de Polignac, elle était d'un caractère doux et effacé.

Si l'on se fonde sur la chronologie, on constate que la période de la faveur de Madame de Lamballe coincide avec pas mal de folies vestimentaires et capillaires, en effet, manifestement partagées :



En revanche, au temps des gaulles et de la simplicité de Trianon correspond le zénith de Madame de Polignac.



Hasard ? Non, d'après Antonia Fraser, la comtesse de Polignac aurait eu une influence calmante sur les désordres de Marie Antoinette.

Bref, répondre à ta question est réellement épineux... Il y a tant d'incertitudes ! Les sources, mémoires et autres souvenirs de cour, sont-ils impartiaux ? Les lettres de Marie Antoinette à la princesse de Lamballe sont-elles authentiques ? Bien qu'elles soient maintes fois citées, Evelyne Lever n'en recense pas une...

De plus, notre émotion a posteriori n'a-t-elle pas eu tendance à enjoliver l'image de la princesse sacrifiée à sa reine, pour en faire l'archétype de la fidélité amicale ?

Bien compliqué... Mais, dans le fond, je pense que Sofia Coppola n'est pas si loin de la réalité lorsqu'elle montre les trois jeunes femmes unies par une agréable complicité. N'était-ce pas la volonté de Marie Antoinette, qui voulait partager son temps et son coeur entre tous ses proches ?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Jeu 31 Mai - 15:27

Pimprenelle, votre analyse est intéressante, car je n'avais jamais pensé à inverser les rôles qu'on a donnés traditionnellement à ces deux favorites vis-à-vis de leurs goûts et de leur influence sur la Reine. king

Cependant, je pense que la princesse de Lamballe préférait les goûts simples aussi, d'ailleurs il y a de nombreux portraits d'elle où on la voit en "négligé" (y'en a même un où elle a l'air de sortir mal réveillée de son lit ! ).
Sur ce point, elle suivait la mode et rien d'autre. De par son rang, elle y était un peu obligée, mais je ne pense pas qu'on puisse la qualifier de futile. Neutral

En revanche, il est connu que la duchesse de Polignac préférait les tenues décontractées et ne se parait guère comme les femmes de la Cour, c'est d'ailleurs ce qui plaisait tant à la Reine : son naturel.
De là à dire qu'elle eu un effet "calmant" sur Marie-Antoinette... cette dernière aimait déjà les tendances champêtres avant... et son changement de style apparaît surtout après la naissance du Dauphin, donc bien après le début de la faveur de Madame de Polignac.

Mais c'est vrai qu'il serait intéressant d'étudier l'influence qu'elles eurent l'une et l'autre sur la Reine. Les bons et les mauvais côtés. Ca nous fait de bonnes discussions en perspective ! cheers

Pour ce qui est de leurs rapports entre elles deux... oui je crois qu'elles se considéraient carrément comme des rivales !! La princesse de Lamballe fut malade de jalousie quand elle se rendit compte que la Reine s'intéressait beaucoup trop à la comtesse de Polignac et multiplia les maladresses afin de se "la garder" pour elle toute seule (très possessive comme je l'ai dit !). Elle ne dut qu'à l'amitié sincère et fidèle de Marie-Antoinette de ne pas être disgraciée pour toujours !
Quant à madame de Polignac, une fois la place prise elle se garda bien de la perdre et elle et sa famille firent toujours en sorte de mettre des bâtons dans les roues dans les rapports entre la Reine et sa surintendante.
C'est de bonne guerre pourrait-on dire ! Oui assurément, une Reine n'est pas une amie comme les autres Wink .

Alors qu'elle, dans le fond, elle ne voulait que la tranquilité et la bonne entente entre tous ceux qu'elle aimait... elle aurait tant voulut que la princesse de Lamballe rejoignit sa "coterie", c'est-à-dire le clan Polignac. Mais il ne fallait pas y compter, car la princesse, malgré l'amour qu'elle éprouvait pour la Reine, ne put jamais se résoudre à faire cet effort-là... de toutes façons elle n'aurait pas été acceptée par ses "rivaux".
Ah jalousie, quand tu nous tiens ! afro
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Jeu 31 Mai - 15:57

Pénélope a écrit:

En revanche, il est connu que la duchesse de Polignac préférait les tenues décontractées et ne se parait guère comme les femmes de la Cour, c'est d'ailleurs se qui plaisait tant à la Reine : son naturel.
Elle n'était jamais si bien parée que par une rose...Quel délice que cette femme ! I love you
Citation :
De là à dire qu'elle eu un effet "calmant" sur Marie-Antoinette...
N'as-tu donc jamais goûté à l'eau de fleur d'orange façon Polignac?
Je te la recommande très vivement Wink
Citation :
cette dernière aimait déjà les tendances champêtres avant... et son changement de style apparaît surtout après la naissance du Dauphin, donc bien après le début de la faveur de Madame de Polignac.
Mais n'est-ce pas à cette époque que Madame de Polignac est promue Gouvernante des Enfants de France?
Si le goût propre à la Nouvelle Héloïse de Rousseau existait déjà chez Marie-Antoinette, Yolande ne l'a en rien contrarié Wink

Citation :
Pour ce qui est de leurs rapports entre elles deux... oui je crois qu'elles se considéraient carrément comme des rivales !!
Mais pourtant toutes deux appartenant à la Franc-Maçonnerie Wink
L'idée dont parle Pim à propos des liens que leur fait entretenir Miss Coppola, par inadvertance, n'est donc pas à négliger...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39506
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Jeu 31 Mai - 16:19

Citation :
Sur ce point, elle suivait la mode et rien d'autre. De par son rang, elle y était un peu obligée, mais je ne pense pas qu'on puisse la qualifier de futile.
Shocked Ce n'est pas moi qui le dis... Shocked C'est son plus ancien biographe, Cabanès, qui a travaillé d'après les rapports de Saiffert, docteur et intime de la princesse.

Il ressort de son livre le portrait d'une femme complexe, à la fois frivole dans sa jeunesse et manipulatrice au moment de la révolution. Avec Marcel Jullian, dans son intéressant Louis et Maximilien, cet ouvrage fait prendre à la princesse de Lamballe une part non négligeable dans la politique occulte de l'époque.

Citation :
De là à dire qu'elle eu un effet "calmant" sur Marie-Antoinette... cette dernière aimait déjà les tendances champêtres avant... et son changement de style apparaît surtout après la naissance du Dauphin, donc bien après le début de la faveur de Madame de Polignac.
Ce n'est pas un sujet sur Madame de Polignac, donc, je vais la faire brève ! Mais, pour moi, les dates parlent ici aussi. Marie Antoinette rencontre Gabrielle (oui, comme Chantal Thomas, j'ai opté pour ce prénom ! Rolling Eyes ) en 1775. Leur amitié grandit et la première mention dans une lettre à Marie Thérèse apparaît le 14 septembre 1776 (une femme que j'aime infiniment). En 1777, Marie Antoinette est enfin enceinte. Elle l'est une deuxième fois en 1780.

Quant à Gabrielle, elle est enceinte de Jules en 1779, puis de Melchior en 1780, alors que ses deux autres enfants, Armand et Aglaé (le grand Armand et la Guichette de Marie Antoinette) étaient nés bien avant.

Pour moi, l'amitié de Marie Antoinette avec la comtesse de Polignac a contribué à l'ouvrir aux joies de la maternité. Ce n'était pas la princesse de Lamballe, inexpérimentée en la matière, qui aurait pu adoucir ses craintes de la grossesse et l'accouchement...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Ven 1 Juin - 9:57

Citation :
N'as-tu donc jamais goûté à l'eau de fleur d'orange façon Polignac?
Je te la recommande très vivement

Ma foi non ! Very Happy Si vous voulez bien me donner la recette je serais ravie d'essayer. Wink


Citation :
Mais pourtant toutes deux appartenant à la Franc-Maçonnerie
L'idée dont parle Pim à propos des liens que leur fait entretenir Miss Coppola, par inadvertance, n'est donc pas à négliger...

Tiens, j'avoue que j'ignorais que Yolande (pour ma part je préfère aussi Yolande ) appartenait aussi à la franc-maconnerie. Mais je ne suis pas sûre que les liens maçonniques aient pu jouer au point d'adoucir leur rivalité...
Moi je veux bien dire qu'elles étaient les meilleures amies du monde mais tout ce que j'ai pu lire me prouve plutôt le contraire... Rolling Eyes J'ai même l'impression que la reine les voyait séparemment. Mais si vous connaissez des sources qui disent le contraire et donne une meilleure image de leur relation je suis preneuse ! Car pour ma part je n'en connait guère... Neutral

Citation :
Ce n'est pas moi qui le dis... C'est son plus ancien biographe, Cabanès, qui a travaillé d'après les rapports de Saiffert, docteur et intime de la princesse.

Il ressort de son livre le portrait d'une femme complexe, à la fois frivole dans sa jeunesse et manipulatrice au moment de la révolution. Avec Marcel Jullian, dans son intéressant Louis et Maximilien, cet ouvrage fait prendre à la princesse de Lamballe une part non négligeable dans la politique occulte de l'époque.

C'est intéressant Pimprenelle et je serais assez d'accord avec ça ! Very Happy
Oui, vu ce qu'elle était, grande Maîtresse des Loges Féminines Ecossaises de France, la princesse de Lamballe ne pouvait pas ne pas avoir de rapports avec la politique occulte de l'époque. Elle devait bien connaître ce milieu, en tout cas, on sait qu'elle s'intéressait beaucoup à l'occultisme et que sa place dans la franc-maçonnerie n'était pas seulement motivée pour s'occuper de bonnes oeuvres ou faire un truc à la mode (enfin je le sais parceque je m'intéresse aussi beaucoup à ce milieu et qu'il m'est arrivé de trouver le nom de la princesse de Lamballe dans des sujets où je ne m'attendait pas à l'y trouver ! lol! ). Maintenant, quelle influence eut-elle dans le cours de la Révolution ? Quoi qu'elle fit pour essayer de renverser la vapeur, elle ne put pas faire grand-chose. Mais elle essaya tout ce qu'elle put et sans doute en fit-elle suffisamment pour mériter la mort atroce qu'elle eut. Car elle servait la Cour. Et ça les "Frères" ne lui pardonnèrent pas. Elle était sur leur liste noire et savait très bien qu'elle mourrait si elle rentrait en France. Avant de rentrer, en plus de rédiger son testament, elle rompit formellement ses liens maçonniques. Ce qui, en langage maçonnique, vu le rang qu'elle avait, était une vraie déclaration de guerre.
Bref, tout ça est quand même un peu en décalage avec quelqu'un de "futile".
Pour ma part, je pense que ni Lamballe ni Polignac n'étaient "futiles". Car les gens futiles le sont aussi au niveau des sentiments en général mais à ce niveau-là elles ne l'étaient ni l'une ni l'autre. Mais il peut parfois y avoir un décalage entre ce que l'on est à l'intérieur et comment nous voit les autres. afro
En tout cas, je pense aussi que la princesse de Lamballe était quelqu'un de complexe et c'est ce qui me plait chez elle Wink .

Quant au portrait "frivole dans sa jeunesse et manipulatrice au moment de la Révolution", ça me fait un peu penser aux caricatures classiques de la Reine, non ? Sleep

Cela dit, elles ont bien eu le droit d'être frivoles dans leur jeunesse après tout !

Citation :
Ce n'est pas un sujet sur Madame de Polignac, donc, je vais la faire brève !

Vous avez raison, allons chez Yolande pour discuter d'elle Wink .
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39506
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   Sam 2 Juin - 2:41

Citation :
J'ai même l'impression que la reine les voyait séparemment.
Qu'est-ce qui te fait dire ça, Pénélope ? Une intuition ? Ou tu l'as lu quelque part ? Shocked

Je ne sais qu'en penser, tu vois... Mais quand Marie Antoinette a perdu sa mère, elle n'a voulu voir que ces deux-là... J'avais toujours imaginé que c'était ensemble... Suspect Tu as des sources plus précises ?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Princesse Marie Louise Thérèse de Lamballe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 39Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 39  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Trahison de Marie-Louise.....
» Nouveau - Napoléon 1er et Marie-Louise à Compiègne
» ABEL DE PUJOL, Adrienne Marie Louise
» Un Autographe de Marie-Louise......
» Napoléon et Marie-Louise à Chartres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: