Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les massacres révolutionnaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les massacres révolutionnaires    Mar 26 Juil - 13:55

Trouvé d'occasion chez Gibert !
C'est une véritable enquête judicio-policière que livre René Moulinas dans ce livre très (trop ?) documenté qui retrace avec minutie les événements de cette espèce de répétition générale des massacres de septembre en octobre 1791 à Avignon.
Même si le contexte est différent qu'en septembre 1792 les faits se ressemblent beaucoup et les massacreurs finiront amnistiés. Le livre se base sur des études de fourmi avec citations de nombreux témoignages et iconographie abondante.

http://www.amazon.fr/massacres-Glaci%C3%A8re-Enqu%C3%AAte-Avignon-octobre/dp/2744904120/ref=sr_1_8?s=books&ie=UTF8&qid=1311681284&sr=1-8


Dernière édition par Monsieur Tussaud le Mer 27 Juil - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Mar 26 Juil - 23:25

Merci pour cette référence , cher Monsieur Tussaud.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Valframbert, le martyr d'Alençon    Jeu 26 Juil - 17:07

Le nom de ce martyr est resté dans la postérité. De fait , l'une des petites communes autour d'Alençon porte le nom de ce martyr.

http://shenandoahdavis.canalblog.com › Messages juillet 2012

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Ven 27 Juil - 8:30

Voici un livre sur ce martyr alençonnais

Un martyr de septembre 1782 dans l'Orne : le capucin Valframbert de
H. Baudoin
Editions Franciscaines, , sept, nov. , déc. 1911
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les Massacres révolutionnaires    Ven 3 Aoû - 17:42

Et parmi ces massacres , ceux de la Glacière.

Les massacres de la Glacière de
René Moulinas
Edisud

Résumé ebay

Avignon, prisons du Palais des Papes.

Stop. Nuit du 16 au 17 octobre 1791. Un drame se déroule. stop Soixante personnes sont massacrées. Leurs cadavres sont jetés dans les profondeurs de la tour de la Glacière, puis recouverts de chaux vive. Cette terrible nuit n'est pas inconnue des historiens. Michelet, dans sa célèbre Histoire de la Révolution, ne consacre pas moins de deux chapitres à ce drame. Mais ces événements sont difficilement compréhensibles dans le cadre ordinaire des bouleversements du royaume de France auquel Avignon vient tout juste d'être réunie.

D'où la stupéfaction et l'horreur qu'ils ont provoquées non seulement en France mais dans toute l'Europe éclairée qui n'avaient pas encore fait l'expérience de pareils excès. Il s'agit d'un fait hors du commun, en discordance avec l'histoire nationale. Il mérite d'être revisité car son interprétation ordinaire par la résistance des forces conservatrices qu'il a fallu briser par une violence peut-être démesurée mais pardonnable, ne résiste pas à une analyse fouillée.


René Moulinas en apporte une lecture nouvelle appuyée sur des documents originaux. Il décrit la violence de cette tragédie qui a durablement traumatisé les mémoires dans toute la région. Il en explique les origines et les causes véritables. Il expose aussi les raisons de l'impunité dont ont bénéficié les auteurs de ces crimes. Le déni de justice qu'on a prétendu justifier par les circonstances du temps a été considéré comme un scandale et il a contribué largement à la détermination, sur le long terme, des options politiques locales.

Enfin, cette histoire si particulière et compliquée à néanmoins des liens profonds avec l'évolution politique régionale et nationale. René Moulinas la replace parfaitement dans ce cadre. Les nombreuses gravures d'époque qui sont reproduites dans ce lune ne sont pas seulement des illustrations : elles participent à l'explication des faits et à leur interprétation.








Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Ven 3 Aoû - 17:52

Les martyrs de Quiberon

http://www.infobretagne.com/quiberon-martyrs.htm -
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Sam 1 Sep - 12:29

A vendre sur ebay

Martyrs et Bourreaux de 1793. Tome I°.
par CORDIER, Abbé Alphonse
Marsat, La Source d'or, 1982, in 12, broché, 342 pages Reprint de l'édition de 1856.

15 euros
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Sam 1 Sep - 12:33

LES MASSACRES DE PRETRES SOUS LA REVOLUTION

1792-1793

de
PIERRE DE LA GORCE

Flammarion , 1934

A vendre sur ebay 12,50 euros
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Sam 1 Sep - 13:15

Martyrs du Diocèse de Bourges pendant la Révolution de 1793 par L' Abbé Caillaud, de 1858

Ouvrage très ancien, couverture usagée, intérieur quelques rousseurs

308 pages

20 euros sur ebay
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Sam 1 Sep - 23:13

Princesse, l’un des titres avait déjà été présenté ; j’ai donc fusionné.
S’il vous plaît, évitons d’ouvrir trop de sujets qui ne comporteront qu’un ou deux messages.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Mar 5 Fév - 20:02

Inutile de vous conseiller la lecture de G. Lenotre: Les massacres de septembre.
Ce bouquin se compose de récits de survivants du massacres à La Force, à l'abbaye et aux Carmes, avec le dossier des massacreurs.On s'aperçoit que, contrairement à l'imagerie populaire, seul un petit groupe de 12 ou 15 personnes étaient les véritables assassins. Et non toute la population!!!!! Ces assassins furent jugés par la suite mais se dirent non coupables!
On apprend que les personnes qui allaient à la mort, entendaient "à la force", si ils étaient à l'abbaye ou "à l'abbaye" si ils étaient à La Force!!!!!
Là on peut vraiment parler de monstres, ce dont utilise aussi ce terme l'auteur. Les assassins furent de vrais tortionnaires et aimèrent en plus cela!
Bouquin saisissant!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Mar 5 Fév - 20:22

Monsieur de Coco a écrit:
Les assassins furent de vrais tortionnaires et aimèrent en plus cela!

Et dire que cela se passait au siècle des "Lumières" ... Mad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Mer 6 Fév - 11:01

Plutôt que de siècle des Lumières, on devrait parler de siècle des ténèbres !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Mer 6 Fév - 12:20

Hier, une pensée m'est venue, la pire torture qu'ait pu infliger les révolutionnaires à leurs victimes : combien de charrettes de condamnés où l'on voyait les parents accompagnés de leurs enfants ?
Toutes ces mères, pères qui allaient y passer mais raffinement des plus cruels, leur progéniture également !
C'est abominable ! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Mer 6 Fév - 12:22

A partir de quel âge guillotinait-on les enfants ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Mer 6 Fév - 12:55

A mon avis, dès 16 ans, on pouvait y aller...
Mais il me semble que le plus jeune répertorié n'avait que douze ans. Sad

Il n'empêche : une mère qui voit son fils ou sa fille de vingt ans passés souffre terriblement.
Combien ont dû supplier :"Laissez moi y aller, mais pas lui/elle !!!" Sad
Et je ne parle pas de Malesherbes qui a vu jusqu'à ses petits-enfants le suivre sur l'échafaud !

Un autre cas abominable : la comtesse de Rochechouart fut impliquée dans des complots visant à faire évader Marie-Antoinette. Elle eut le temps de s'exiler à l'étranger.
Mais pendant ce temps, sa fille de sept ans en pension dut en sortir par ordre des autorités. Deux jours plus tard, l'enfant fut retrouvée morte dans la rue. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Mer 6 Fév - 14:07

René Sédillot confirme ( en 1987) : Age des victimes : de 16 à 93 ans (Louis XVI : 39) .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Mer 6 Fév - 14:30

Louis XVI allais avoir 39 ans le 23 août suivant...il n'avait donc encore que 38 ans Wink

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Mer 6 Fév - 14:38

Mme de Sabran a écrit:
René Sédillot confirme ( en 1987) : Age des victimes : de 16 à 93 ans (Louis XVI : 39) .

C'est vrai que dans l'autre sens, quand nous constatons l'âge des nombreux vieillards envoyés à la guillotine, il y a de quoi trouver cet acharnement pathétique. Rolling Eyes
Comment ces pauvres gens pouvaient comprendre ce qui leur arrivait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Mer 6 Fév - 14:40

Cela fait froid dans le dos en tout cas !!! Sad Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Mer 6 Fév - 17:47

Et combien de têtes pensantes et bien faites (sans mauvais jeu de mots) qui sont tombées dans le panier... la France s'est privée de bon nombre de talents et de génies, tant dans les sciences qu'en littérature.

Lavoisier, par exemple, a du être au XVIIIe siècle ce qu'Einstein a été pour le XXe siècle.



Et Chénier, un jeune poète de talent promis à un grand avenir et qu'ils ont assassiné !





Et je n'oublie pas Claris de Florian, non pas guillotiné, lui, mais qu'ils ont laissé crever de tuberculose au fond de sa cellule... Mad





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Mer 6 Fév - 17:57



Sylvain Bailly lui-même, avant de faire les délices de ses tortionnaires sur le Champ de Mars, avait été élu à l’Académie des sciences en 1763 ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Mer 6 Fév - 18:01

Yann-Hubert de St Hermine a écrit:


Et je n'oublie pas Claris de Florian, non pas guillotiné, lui, mais qu'ils ont laissé crever de tuberculose au fond de sa cellule... Mad






C'est amusant, on en a parlé tout l'après midi en lui consacrant un sujet entier !!! Very Happy Very Happy Very Happy
Mais il est mort chez lui, après un mauvais séjour en prison !!! Neutral Neutral Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Mer 6 Fév - 18:17

Osterreich a écrit:

Mais il est mort chez lui, après un mauvais séjour en prison !!! Neutral Neutral Neutral

Effectivement, après renseignements pris, il s'est finalement éteint chez lui. Ce qui fait que sa fiche sur Wikipédia est fausse, il faudra remédier à cela. Néanmoins, le résultat fut le même, mais bon.

Quand je pense que tout avait bien commencé dans cette révolution. On avait même commencé à établir un début de monarchie constitutionnelle, tout aurait pu changer, se réformer, en douceur. Qu'est-ce qui a pu foirer ? Pourquoi ça a dérapé ? Tout ce sang versé, c'est quand même horrible... bon après, cela n'a qu'à duré qu'une année et tout est ensuite rentré dans l'ordre mais combien d'innocents morts ? Non seulement le couple royal mais aussi tous les autres, dénoncés sur leur origine, leur nom de famille, leurs idées philosophiques, religieuses ou politiques... et tout cela au nom de la "liberté" !

Et pour quel résultat, finalement ? Une France déchirée, ravagée par la guerre à l'intérieur comme à l'extérieur de ses frontières et finissant par se donner corps et âme à un petit général corse qui rétablit ni plus ni moins le trône pour son propre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    Mer 6 Fév - 18:24

Yann-Hubert de St Hermine a écrit:
Osterreich a écrit:

Mais il est mort chez lui, après un mauvais séjour en prison !!! Neutral Neutral Neutral

Effectivement, après renseignements pris, il s'est finalement éteint chez lui. Ce qui fait que sa fiche sur Wikipédia est fausse, il faudra remédier à cela. Néanmoins, le résultat fut le même, mais bon.


Wiki n'est pas toujours de bon conseil, mais vous pouvez corriger les erreurs, c'est ce que je trouve génial sur ce site !!! Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les massacres révolutionnaires    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les massacres révolutionnaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un échappé DES MASSACRES de septembre
» Stop aux massacres de singes en Inde
» Massacres de civils dans la région de Stavelot
» Le pape François veut des chrétiens "révolutionnaires" qui prennent des risques!
» Les révolutionnaires caricaturés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Révolution-
Sauter vers: