Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 11:42

pimprenelle a écrit:
ELISE a écrit:
D'ailleurs j'ai une anecdote qui me vient en tête, lorsque la reine était dauphine, elle voulait absolument une bibliothéque telle qu'elle la voulait (en massif avec des beaux détails, comme celle de Louis XV), et comme le roi Louis XV n'avait pas assez de crédits, il eut l'idée avec Madame de Noailles, de mettre une bibliothéque simple et facile à monter (pas couteux)... En revenant à Versailles, La dauphine fut furieuse car elle n'avait pas obtenue ce qu'elle voulait et fracassa la bibliothéque (si ma mémoire est bonne) et le roi, qui avait l'art de fuir ses proches et ses courtisans, n'avait pas trop apprécié cet emportement mais ne voulait pas lui faire face (à cause de timidité maladive qui l'empêchait d'avoir le sens de la répartie).

Oups ? Shocked

Fracasser une bibliothèque ? La petite dauphine ? Shocked Où avez-vous lu cela, Elise ? Shocked

Si, si je t'assure, c'est le pauvre architecte GAbriel, très vieux qui se prend tout dans la g... .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 11:46

C'est que déjà dauphine, elle avait du goût et voulait un bel intérieur. Quand on sait l'éducation reçue par tous ses frères et sœurs là-dessus, rien d'étonnant. Combien de pièces des palais habsbourgs décorés par la "petite"famille ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 12:00

la nuit, la neige a écrit:


J’ai le passage, chère Elise :

Deux ans plus tard (1773), elle récidive lors de l’installation de sa bibliothèque.
Une fois de plus, elle est pressée, tout doit être fait pendant le séjour de la cour à Compiègne. Une fois de plus, l’argent manque.
Mme de Noailles prend l’initiative de faire poser de simples étagères en bois.
Mais lorsque la jeune femme, à son retour, trouve ces étagères installées, elle pousse les hauts cris, les fait démolir aussitôt sous ses yeux, exige un « corps d’armoires avec des glaces et de la sculpture ».
Et malgré le prix, Louis XV y consent.

J'adore Marie-Antoinette !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 12:44

Ah, d'accord... Elle a pas tout cassé avec ses petites mains pleines de doigts...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 15:18

pimprenelle a écrit:
Ah, d'accord... Elle a pas tout cassé avec ses petites mains pleines de doigts...

Quand j'ai lu ça, vous savez j'étais suprise! Je savais qu'elle avait du caractére, mais j'ignorais à quel point, de plus oser devant le roi!

Elise Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 15:19

la nuit, la neige a écrit:
pimprenelle a écrit:
Ça ne me dit rien du tout... et j'ai du mal à voir Marie Antoinette en déménageur.
Elle ne s’est pas armée d’une masse, en effet.

J’ai le passage, chère Elise :

Deux ans plus tard (1773), elle récidive lors de l’installation de sa bibliothèque.
Une fois de plus, elle est pressée, tout doit être fait pendant le séjour de la cour à Compiègne. Une fois de plus, l’argent manque.
Mme de Noailles prend l’initiative de faire poser de simples étagères en bois.
Mais lorsque la jeune femme, à son retour, trouve ces étagères installées, elle pousse les hauts cris, les fait démolir aussitôt sous ses yeux, exige un « corps d’armoires avec des glaces et de la sculpture ».
Et malgré le prix, Louis XV y consent.


Merci! Very Happy

Elise Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 15:24

"Qu'il était sympa ce Louis XV !!!"... Ou devrais je dire... "Qu'il était faible ce Louis XV !!!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 21:26

Osterreich a écrit:
"Qu'il était sympa ce Louis XV !!!"... Ou devrais je dire... "Qu'il était faible ce Louis XV !!!"

Faible, non. Souvenez-vous du traitement qu'il aura infligé au parlement, des jolies batailles de gagnées...

A cette époque, Louis XV était un vieux roi, fatigué, las de la vie et fortement mélancolique. Pensez donc, il avait perdu plusieurs de ses enfants, petits enfants, la Pompadour et une femme qu'il aura malgré tout aimé.

Il aura peut-être été séduit par le caractère de la Dauphine, comme il le fut par celui d'Adélaïde, le roi aimait les femmes compliquées (et casse-bonbons).

Sinon on peut l'imaginer comme une personne très âgée (pour l'époque), qui dit oui sur un ton évasif pour revenir à sa mélancolie et avoir la paix, quelques secondes de plus.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 21:30

Et puis, il avait peut-être peur qu'elle le dise à sa mère... Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 21:33

Qui lui aurait rétorqué une phrase charmante du genre :

"Faites des enfants au lieu de vous occuper de votre intérieur."

Ou encore,

"Quand vous aurez fait des enfants, vous pourrez peut-être avoir des requêtes, mais en aucun cas vous ne ferez de caprices."

En finissant sur un propos fleuri :

"Je vous rappelle que votre soeur est un peu moins casse c... et qu'un mariage non-consommé ça s'annule."
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 21:40

Mouais... Elle aurait pu constater qu'une armoire rikiki aussi, ça ne le fait pas pour recevoir une Habsbourg.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 21:44

C'est vrai qu'elle était terriblement mal logée, dans sa petite chambre rikiki sur le Parterre Sud...

Et ce minuscule cagibi que l'on appelle Salon des nobles !

Et ce mince couloir appelé Salon du Grand Couvert...

Et c'est sans parler du Salon de la paix, là ça se passe de mots !

Cela devait être inadmissible pour elle de ne pas avoir au moins une bibliothèque convenable...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 22:06


Cela tend à démontrer qu'elle n'était pas uniquement intéressée par l'équitation, la déco, les jeux de hasard et les vêtements et qu'elle lisait un peu de temps en temps... (je ne suis pas sûr de croire à ce que je dis ).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 22:09

cosmo a écrit:

Cela tend à démontrer qu'elle n'était pas uniquement intéressée par l'équitation, la déco, les jeux de hasard et les vêtements et qu'elle lisait un peu de temps en temps... (je ne suis pas sûr de croire à ce que je dis ).



Elle veut une belle bibliothèque, mais rien ne dit qu'elle en veuille une pleine !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 22:15

Lucius a écrit:
cosmo a écrit:

Cela tend à démontrer qu'elle n'était pas uniquement intéressée par l'équitation, la déco, les jeux de hasard et les vêtements et qu'elle lisait un peu de temps en temps... (je ne suis pas sûr de croire à ce que je dis ).



Elle veut une belle bibliothèque, mais rien ne dit qu'elle en veuille une pleine !!

Oui ! on aura remarqué qu'elle veut sa bibliothèque avec "des glaces et de la sculpture" ! Wink

Ceci dit, lorsqu'on lit sa correspondance, ou même le "testament" à Mme Elisabeth, on constate qu'elle s'exprimait très bien en français (malgré les fautes d'orthographe). J'ose donc croire qu'elle a lu (ou qu'on lui a lu) quelques ouvrages!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 22:38

cosmo a écrit:
Ceci dit, lorsqu'on lit sa correspondance, ou même le "testament" à Mme Elisabeth, on constate qu'elle s'exprimait très bien en français (malgré les fautes d'orthographe). J'ose donc croire qu'elle a lu (ou qu'on lui a lu) quelques ouvrages!

Son goût pour le théâtre a pu jouer significativement sur son niveau de langage, autant, voire plus, que ses lectures...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 22:55

Lucius a écrit:
cosmo a écrit:
Ceci dit, lorsqu'on lit sa correspondance, ou même le "testament" à Mme Elisabeth, on constate qu'elle s'exprimait très bien en français (malgré les fautes d'orthographe). J'ose donc croire qu'elle a lu (ou qu'on lui a lu) quelques ouvrages!

Son goût pour le théâtre a pu jouer significativement sur son niveau de langage, autant, voire plus, que ses lectures...

Une chose est sûre : elle a au moins lu et appris les pièces de théâtre qu'elle jouait au château de Trianon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Lun 27 Aoû - 23:05

Lucius a écrit:
cosmo a écrit:
Ceci dit, lorsqu'on lit sa correspondance, ou même le "testament" à Mme Elisabeth, on constate qu'elle s'exprimait très bien en français (malgré les fautes d'orthographe). J'ose donc croire qu'elle a lu (ou qu'on lui a lu) quelques ouvrages!

Son goût pour le théâtre a pu jouer significativement sur son niveau de langage, autant, voire plus, que ses lectures...

Mais le théâtre, n'est-ce pas également de la littérature ? Very Happy

N'oublions pas que pour son petit caprice, elle n'avait environ que seize-dix-sept ans. Une gamine !

Madame du BArry avait droit au plus beau et au plus raffiné tandis que Marie-Antoinettte devait se contenter de pièces certes luxueuses mais plus que démodées à ses yeux. Si les cabinets intérieurs ont été rafraîchis à son arrivée, il devait encore y avoir la trace de l'ancienne reine et elle n'a pas eu son mot à dire en 1770. En 1773, plus âgée, elle tente de s'imposer et marquer ainsi son rang de première dame du royaume.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Jeu 30 Aoû - 0:44

Ce sujet est très intéressant et assez révélateur sur le caractère de Marie Antoinette, merci pour toutes ces informations.

Au fond, comme cela a été dit plus haut, bien qu'elle tienne le rang de dauphine, elle restait humaine avec sa personnalité, ses qualités et ses défauts. Je trouve aussi assez intéressant que l'impatience dont elle a fait preuve pour l'installation de la bibliothèque se soit retrouvé chez Madame Royale (avec l’épisode du porte-manteau en retard, par exemple) mais qu'elle ait cherché à corriger cela (puisqu'elle lui a fait retirer la maison accordée par la suite). Je pense que cela reflète en effet un gain de maturité de la reine entre le moment où elle était dauphine et le moment où elle est devenue maman. Peut-être même une réflexion sur son propre caractère et sur ses agissements passés?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Jeu 30 Aoû - 9:00

Oui, je pense aussi. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Jeu 30 Aoû - 12:53

Madame Adélaïde a écrit:
C'est vrai qu'elle était terriblement mal logée, dans sa petite chambre rikiki sur le Parterre Sud...

Et ce minuscule cagibi que l'on appelle Salon des nobles !

Et ce mince couloir appelé Salon du Grand Couvert...

Et c'est sans parler du Salon de la paix, là ça se passe de mots !

Cela devait être inadmissible pour elle de ne pas avoir au moins une bibliothèque convenable...
Absolument.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Jeu 30 Aoû - 14:39

Mais oui ! Very Happy

Si les pièces officielles étaient de toute beauté, du plus grand luxe, ce n'était pas à proprement parlé "chez elle". Ce lui était complètement imposé et comment une ado au goût artistique développé et qui n'aimait que la mode aurait pu apprécier un décor grandiloquent à la gloire d'un roi d'un siècle précédent ?
Marie-Antoinette aurait pu alors avoir son mot à dire pour les cabinets privés qui lui étaient attribués. Même pas ! Shocked La plupart de ces petites pièces ont été façonnées pour l'ancienne reine qui aurait dû être sa grand-mère. Certes rafraîchis et plus ou moins réaménagés à son arrivée en 1770, mais a-t-elle eu son mot à dire puisque tous les travaux ont été commandés avant mai ? Shocked

Donc dans un environnement qui devait lui apparaître affreusement démodé et totalement étranger, de plus seul endroit au monde où elle aurait pu imposer sa volonté, elle ne peut rien faire. C'est atroce. Alors peut-être qu'elle s'est écrasée à quatorze ans. A dix-sept, flûte.

N'oublions pas non plus que toute sa fratrie était mise à contribution pour le décor des pièces des palais de ses parents. Un élément capital de son éducation. C'est dire l'importance à ses yeux de l'aménagement intérieur. Sa correspondance avec l'impératrice montre très bien à quel point elle prend encore intérêt des différents travaux effectués par sa mère.

Or pendant ce temps là, madame du Barry avait tout ce qu'il y avait de plus beau et de plus raffiné. Tous les artistes, artisans étaient à ses pieds et concevaient des merveilles pour la favorite. De quoi renforcer une certaine jalousie judicieusement entretenue.
Il y a par exemple une histoire de pavillon construit par madame du Barry à Fontainebleau juste en face de ses fenêtres. Dauphine, elle n'a pas caché son dépit. Reine, elle le fera abattre.

Louis XVI aura la délicatesse de comprendre à quel point cet aspect comptait pour son épouse et lui laissera carte blanche. Et premier cadeau du règne : le Petit Trianon où elle pourra enfin pleinement assouvir sa frustration de dauphine en la matière. Et prouver à quel point elle avait bon goût !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Jeu 30 Aoû - 15:30

Cadeau Trianon certes, mais finement pensé par le Roi, ainsi la Reine n'entrait pas "en politique" .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Jeu 30 Aoû - 17:06

Mr de TALARU a écrit:
Cadeau Trianon certes, mais finement pensé par le Roi, ainsi la Reine n'entrait pas "en politique" .

Une pierre deux coups !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   Ven 31 Aoû - 14:34

Il lui a offert son "royaume" et notre plaisir aussi !!! Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les sautes d'humeur de Marie-Antoinette
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» MARIE ANTOINETTE
» Marie-Antoinette à ArtParis
» Exposition Marie Antoinette en 2008 au Grand Palais
» La Reine Marie -Antoinette.
» Marie-Antoinette emprisonnée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette au fil du temps :: La Reine de France : 1774-1792-
Sauter vers: