Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Des amis de la reine - le couple Craufurd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Lun 31 Déc - 12:29

pimprenelle a écrit:
Fersen et Eleonore se serait-ils épris l'un de l'autre s'ils n'avaient pas été focalisés tous les deux sur le sort de la famille royale ? Et, surtout, Axel serait-il tombé amoureux d'elle sans cette circonstance ? Shocked
Tu veux dire que leur passion mutuelle n'aurait peut-être été inspirée que par leur motivation commune de sauver la Famille Royale?
C'est intéressant comme point de vue...mais les sentiments et de Fersen et d'Eleonore sont si tempétueux (à savoir qu'ils n'ont rien de calme plat...), qu'il paraît difficile comme ça de répondre à ton interrogation...A mon avis c'est subtilement assaisonné de passion amoureuse et de passion politique...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Lun 31 Déc - 12:36

Oui je suis assez d'accord avec ça même si ce n'est que supposition...je ne pense pas que ce soit le style de Fersen d'avoir des relations avec une femme juste par affinité politique...il se peut que ce point commun les ait aidés à se rapprocher l'un de l'autre, mais le très célèbre Comte Suédois et la belle Eléonore devaient bien être attirés physiquement l'un pour l'autre  
Mais peut-être qu'effectivement cette passion commune pour la famille royale a permis à cette relation triangulaire de durer plus longtemps...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Lun 31 Déc - 12:49

Chou d'amour a écrit:
le très célèbre Comte Suédois et la belle Eléonore devaient bien être attirés physiquement l'un pour l'autre
J'ose espérer que des sentiments d'Amour sincères les liaient également, bien que l'on soit à l'heure du libertinage... Rolling Eyes

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Lun 31 Déc - 13:20

J'espère aussi, ça doit être mon côté idéaliste ( ), mais je ne sais pas si l'Amour avec un grand "A" est du style de Fersen

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Lun 31 Déc - 15:09

Citation :
Tu veux dire que leur passion mutuelle n'aurait peut-être été inspirée que par leur motivation commune de sauver la Famille Royale?

Non,je ne voulais pas dire cela. C'est trop catégorique. Je me contente de me poser une question : Fersen aurait-il été amoureux d'Eleonore si Eleonore n'avait pas été obsédée par la nécessité de sauver la famille royale ?

Et, Chou, ça n'a pas grand chose à voir avec des affinités politiques, justement, mais bien plutôt avec des aspirations à l'héroïsme et à l'aventure. Eleonore et Fersen étaient dans le même trip, quoi. quant à Quintin... était-il simplement la cinquième roue du carrosse ? Ou le fait de le tromper ajoutait-il justement ce sel indispensable qui fait que... ?

Bien des questions se posent... L'amour avec un grand A, comme tu dis, Chou, compte souvent pour fort peu, dans les liaisons humaines.  Wink Et heureusement, d'ailleurs, car il s'agit le plus souvent de projections narcissiques très peu intéressantes !  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Lun 31 Déc - 15:24

Citation :
Fersen aurait-il été amoureux d'Eleonore si Eleonore n'avait pas été obsédée par la nécessité de sauver la famille royale ?
Je pense que Fersen est plus du style à aimer la femme avant l'aventurière même si ça ne l'empêche pas d'aimer les deux Very Happy Car avant de la connaître au point de voir qu'elle avait aussi ce côté héroïque il a dû être quand même bien attiré par elle...mais là encore je suppose.
Par contre serait-il resté aussi longtemps avec elle si elle n'était pas autant au service de la famille royale? Là aussi ce n'est pas évident

Citation :
L'amour avec un grand A, comme tu dis, Chou, compte souvent pour fort peu, dans les liaisons humaines. Et heureusement, d'ailleurs, car il s'agit le plus souvent de projections narcissiques très peu intéressantes !
T'es dure
Quand je disais amour avec un grand "A" je différenciais justement les relations purement physiques ou sexuelles (genre amant-maîtresse comme Fersen en était le maître) des "vrais" couples Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Lun 31 Déc - 16:42

Citation :
Je pense que Fersen est plus du style à aimer la femme avant l'aventurière
Ben, justement, ça, c'est pas certain, vu qu'Eleonore était précédée par sa réputation. Peut-être même Fersen savait-il qu'il allait rencontrer une héroïne de la défense royale avant de la connaître ? En tout cas, ce qui est certain, c'est qu'il n'ignorait rien des tribulations de la belle aventurière. Alors, dans quelle mesure ce parfum sulfureux l'a-t-il attiré ?

Citation :
Quand je disais amour avec un grand "A" je différenciais justement les relations purement physiques ou sexuelles (genre amant-maîtresse comme Fersen en était le maître) des "vrais" couples
A ben, nous sommes d'accord, alors... peut-être ! Ce qui fait tenir les "vrais" couples, c'est, comme dirait ce bon vieux Saintex, de regarder ensemble dans la même direction. Ou, parfois, de se regarder le nombril, justement, à condition que la peau soit attirante ! Bref, il y a mille raisons qui peuvent faire que deux (ou plus !) personnes se sentent bien ensemble pendant longtemps, longtemps... Very Happy

... sauf les trucs avec des majuscules, dont je me méfie... What a Face

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Lun 31 Déc - 17:18

Citation :
En tout cas, ce qui est certain, c'est qu'il n'ignorait rien des tribulations de la belle aventurière
Comment en est-on certain? Very Happy

Citation :
Bref, il y a mille raisons qui peuvent faire que deux (ou plus !) personnes se sentent bien ensemble pendant longtemps, longtemps...
Oui et heureusement d'ailleurs, ça augmente les probabilités de succès d'un couple
Mais en règle général, ceux qui peuvent tout se dire (ou presque ) et avoir des intêréts convergents tout en étant attirés physiquement l'un pour l'autre restent ensemble...je mets cela dans le grand "A" Wink Arriver à rajouter à l'attirance physique l'attirance physchologique c'est bon non?

Citation :
... sauf les trucs avec des majuscules, dont je me méfie...
Shocked Quels trucs? Je m'attends à tout là....

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Lun 31 Déc - 17:45

Citation :
Comment en est-on certain?
Mais parce que les aventures de Madame Sullivan faisaient partie de son personnage. Elle s'en drapait.

Citation :
Quels trucs? Je m'attends à tout là....
No stress... C'est juste ta formulation qui m'a fait partir en vrille ! Amour avec un grand A. J'évite de mettre des majuscules aux sentiments, voilà tout, parce que je pense que c'est dans les petites choses que se trouve une âme. Dans le miracle sans cesse renouvelé du quotidien, par exemple. Very Happy

Donc, pas besoin d'épiloguer, j'ai l'impression qu'au fond des choses, on est d'accord !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Lun 31 Déc - 18:04

Citation :
parce que je pense que c'est dans les petites choses que se trouve une âme. Dans le miracle sans cesse renouvelé du quotidien, par exemple.
Waaaa j'adore! cheers
En effet nous sommes bien d'accord, car selon moi plein de petites choses toutes bêtes peuvent expliquer une majuscule Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Mar 1 Jan - 12:12

Citation :
En effet nous sommes bien d'accord, car selon moi plein de petites choses toutes bêtes peuvent expliquer une majuscule

Very Happy Very Happy Very Happy

Reprenons les tribulations de Monsieur Craufurd... Emile Dard nous explique que ce n'est pas sans mal qu'il put se maintenir en France sous le consulat. Après une trève d'un an, la guerre avait recommencé, et les Anglais étaient considérés comme prisonniers politiques.

Quintin se retrouva assigné à résidence à l'extérieur de Paris, sous la surveillance de la police. Il se tira d'affaire grâce à la protection de Talleyran, qui l'avait connu avant la révolution et l'appréciait beaucoup. Ainsi Craufurd et sa femme, nous apprend Emile Dard, purent-ils rester à Paris sans être inquiétés.

La famille de Quintin, ses frères et ses neveux, participaient à l'action anglaise contre la France. Mais pas Quintin. Quant à Eleonore, toujours aussi royaliste, elle était restée en contact avec Goguelat, réfugié à Vienne.

Une lettre du chef de la haute police, en 1804, nous décrit Eleonore comme une femme intrigante, d'un mauvais génie et dangereuse, se prononçan d'une manière impertinente contre le gouvernement français et tout ce qui y tient.

Quintin, lui, apparaît dans ce rapport comme un homme usé, qui est sous la dépendance de cette dame, mais personnellement est estimé pour son caractère doux et son commerce aisé.

Ses qualités ne font pas toute sa valeur, puisque le texte ajoute : Il a près d'un million placé dans nos fonds. Il est en liaison avec Monsieur de Talleyrand et sa société et n'est rien moins qu'exalté contre le nom et le gouvernement français.

Aussi, lorsque l'empereur charge Talleyrand de négocier avec l'Angleterre en 1806, Craufurd apparaît-il comme un intermédiaire naturel. Beaucoup d'Anglais fréquentaient en effet son salon de la rue de Varennes. Craufurd y habitait un hôtel qu'il céda en 1808 à Talleyrand en échange de celui que Talleyrand possédait rue d'Anjou.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Mar 1 Jan - 12:29

Citation :
Une lettre du chef de la haute police, en 1804, nous décrit Eleonore comme une femme intrigante, d'un mauvais génie et dangereuse, se prononçan d'une manière impertinente contre le gouvernement français et tout ce qui y tient.
Ah oui ce n'est pas tendre en effet...

Mais même en connaissant ses tendances royalistes et intiguantes, Napoléon et la police l'ont laissée en paix?

Et Eléonore ne s'est pas sentie trahie par Craufurd de le voir rendre service à Napoléon en lui servant d'intermédiaire? Neutral

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Mer 13 Fév - 1:04

Bonjour à tout le monde!

Votre site est vraiment le plus informatif que j'ai vu.  Je suis intéressée par Eleonore Sullivan, mais il n'y a pas beaucoup de sources sur elle. J'aimerais savoir quelque chose de son caractère. Pourriez-vous peut-être m'écrire quelque chose sur sa nature?

Je vous remercie beaucoup!

Maria-Antonietta
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Mer 13 Fév - 3:48

Merci de vos compliments, chère nouvelle amie du site Smile
Je n'ai pas précisément en mémoire les infos que vous nous demandez, mais dans mes souvenirs, j'ai idée d'une personne langoureuse, façon Yolande de Polignac, réfléchie, intelligente, mais érotiquement machiavélique puisqu'elle a su cacher son amant Fersen, chez son amant officiel , Quentin Craufurd...Elle avait l'esprit vaudevillesque...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Mer 13 Fév - 9:52

Bonjour, MariaAntonietta ! flower

Je m'intéresse aussi à Eleonore Sullivan... Enfin, il serait plus juste de dire que je m'intéresse à Eleonore depuis que j'ai lu ce qu'Emile Dard nous dit d'elle. Jusqu'alors, les renseignements que j'avais glanés à droite à gauche ne m'avait donné qu'une vision caricaturale et vaudevillesque, comme le rappelle Majesté.

Il semble qu'il faille nuancer ce portrait un brin ridicule. Eleonore Sullivan présente les caractéristiques traditionnelles de l'aventurière, certes : beauté, intelligence pratique et manoeuvrière, dons artistiques divers dont elle tire parti comme de son visage d'ange pour se faire entretenir, façon Lady Hamilton...

... Mais quelles options s'ouvraient aux femmes d'un peu d'indépendance, en ces temps ? Wink

Mais Eleonore Sullivan resta aussi fidèle jusqu'au bout à ses opinions et à la monarchie française. C'est elle qui prit en charge les aspects pratiques de la fuite à Montmédy, puisque sa main maternelle la pourvut des détails du confort. C'est elle aussi qui songea à emporter les précieux "papiers à mon ami", que l'ami en question semblait avoir perdu de vue. Elle aussi qui, de l'aveu de Fersen, se montra la plus désespérée par les malheurs de la famille royale.

Tous ces petits points dénotent une réelle générosité et un beau désintéressement, doublés d'un sens pratique bien féminin. Ils me touchent, parce qu'ils font apparaître une Eleonore un peu plus "vraie", qui pouvait être autre chose que "charnelle". Non, Madame Sullivan n'a pas été que la maîtresse du beau Fersen de ces dames. Elle a visiblement une autre dimension !

Cela dit, chère MariaAntonietta, je serais bien en peine de vous en dire plus... :s: Le peu que je sais tient dans cette petite bio tirée d'Emile Dard, et que je n'ai même pas terminé de mettre en ligne d'ailleurs... pas le temps pour le moment... Embarassed Oops la honte ! Embarassed

Si nous en apprenons davantage sur les Craufurd, postons-le ici, d'accord ? Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Ven 15 Fév - 1:11

Merci, merci beaucoup, chère Pimpernelle, vous êtes si aimable!

Je trouve si dommage qu'on ne connaisse rien de plus de cette personne intéressante. Mais je suis heureuse d'avoir trouvé votre site, car j'ai appris des choses importantes pour moi. Par exemple je ne savais pas, qu'elle avait joué un rôle si important dans la fuite de la famille royale! Je ne l'ai appris qu'ici. Merci beaucoup!

Quand je regarde son portrait je m' imagine une Eleonore tellement sensible, douce et ravissante - une femme parfaite.

Est-ce que vous avez peut-être d' autres photos d'Eleonore? Je n'en connais qu'une seule...

Maria Antonietta
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Ven 15 Fév - 9:00

Merci pour vos gentilles paroles, MariaAntonietta ! Very Happy

Malheureusement, je ne possède pas d'autre photo de Madame Sullivan. Celle-ci ainsi que celle de Quintin Craufurd proviennent du livre d'Emile Dard. Ce sont celles que Françoise Kermina a utilisées aussi dans sa bio de Fersen.

Voici un site sur Fersen. La petite bio proposée sur Eleonore Sullivan se fonde aussi sur celle d'Emile Dard. Il semble que ce mince livre soit la référence... Rolling Eyes C'est dire le peu qui existe sur Eleonore Franchi...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Ven 15 Fév - 9:09

Tant que je google sur Madame Franchi, voici une petite info, à propos de l'Hôtel Matignon.

Il appartint ensuite à la danseuse Anne Éléonore Franchi et à son amant le riche banquier Quentin Crawford.

Plus de précisions sur ce site-ci.

L’acquéreur fut Anne Eléonore Franchi. Danseuse de profession, elle a tout d’abord été remarquée lors du carnaval de Venise par le duc Charles-Eugène de Wurtemberg qui lui fit trois enfants. A Vienne, après la mort du duc et de nouveau danseuse, elle a été la maîtresse de Joseph II, raison pour laquelle, l’appréciant peu, l’impératrice Marie-Thérèse la chassa d’Autriche.

Exilée dans les Indes, elle en revint en compagnie du banquier écossais Quentin Crawford. Tous deux remeublèrent l’Hôtel qui redevint un lieu de fêtes pour la société de l’Ancien Régime et un foyer d’opposition. Très lié à Joséphine de Beauharnais, le couple critiqua de plus en plus ouvertement Napoléon après leur divorce.

En 1808, ils cédèrent l’Hôtel Matignon à l’un des personnages les plus fameux de cette première moitié du XIXe siècle : M. de Talleyrand, Prince de Bénevent et Vice-Grand électeur. Quatre fois par semaine, il offrait en son Hôtel de Matignon des dîners de trente-six couverts préparés dans ses cuisines par le célèbre Boucher.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 6 Mar - 11:44

C'est trop nul ! J'avais pas pu continuer la mini bio de Quintin Craufurd parce que je ne parvenais plus à mettre la main sur le livre d'Emile Dard. Il est tellement petit et tellement mince... mais, bon, j'ai du bordel, aussi... Embarassed

Bref, avant qu'il ne s'échappe à nouveau, je reprends le train en marche ! Le ménage Craufurd est donc de retour à Paris et très lié avec les Talleyrand. La collection d'objets d'art amassée par Quintin avait été dispersée. Ses tableaux ornaient des bureaux ministériels et ses statues le jardin des Tuileries ! Notre esthète ne recouvrera ses chères possessions qu'à la restauration, et encore, rien qu'une infime partie. Mais, en 1815, Craufurd avait obtenu du gouvernement une indemnité, en compensation de la destruction de sa maison, de la perte de sa collection et des avances faites par sa femme à la famille royale. Ce document se trouve aux Archives nationales sous la cote BB174 I, précise l'auteur en note.

Quintin s'attelle donc à une nouvelle collection, visant à reconstituer l'histoire de France par ses personnages célèbres. Il rédige à cet effet un catalogue, aujourd'hui perdu. Mais les quelques notices qu'il en a extraites pour les publier existent encore, nous livrant ainsi des portraits d'Agnès Sorel, Madame de Montespan ou Marie Antoinette. Un portrait par Sauvage et un buste grandeur nature tônaient d'ailleurs dans le cabinet de Craufurd...

... un fan digne de ce nom, selon l'article du Telerama !

La notice de Craufurd établit un parallèle entre Marie Antoinette et Marie Stuart. Elle se trouve, selon Emile Dard, au British Museum. Mais son livre date de 1947... peut-être y a-t-il eu des changements depuis ? De toute façon, il nous a livré, dit-il, les plus remarquables extraits.

Alma Söderjhelm en donne aussi dans son livre. Je regarderai s'il y a du nouveau à puiser chez elle. Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 6 Mar - 12:00

Craufurd consacre désormais sa vie à l'écriture. Il achève et publie, en deux volumes, des Essais sur la littérature française, langue à laquelle il voue une véritable adoration. Il rédige aussi un ouvrage sur la Grèce, dont il compare le génie à l'esprit français. Mais seul un chapitre paraîtra dans une revue anglaise, en 1817.

Pour mieux faire connaître l'Angleterre aux Français, il avait publié en 1808 un Essai historique sur le docteur Swift et sur son influence dans le gouvernemet de la Grande Bretagne.

Dès 1809, notre homme bénéficie de l'appui de Joséphine. En effet, l'étoile de Talleyrand a pali, mais celle de l'impératrice, en dépit de son divorce, n'a rien perdu de sa lumière. Craufurd raconte cette entrevue :

En 1810, peu de temps après son divorce, l'impératrice Joséphine me fit dire par une de ses dames, Mme la Comtesse d'Audenarde, qu'elle serait bien aise de me voir; et que, n'étant plus, elle, qu'une simple particulière, elle ne croyait pas qu'il y eût aucun inconvénient pour moi à venir chez elle. Je me rendis à la Malmaison et nous y dinâmes ensuite, ma femme et moi, tous les lundis, et cela dura jusqu'à sa mort. Elle avait souvent de la musique : en tout, sa maison était fort agréable. Elle était bienfaisante, douce, sensée et se conduisait à l'époque dont je parle avec beaucoup de mesure et de prudence.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 6 Mar - 12:41

Craufurd a meublé avec le plus grand soin sa maison de la rue d'Anjou, au faubourg Saint Honoré. Sa collection de portraits, unique au monde, y attire tous les compliments et, pour le reste, la bonne grosse Madame Craufurd fait les honneurs de chez elle avec beaucoup de complaisance, se souvient le Prince de Carly. Wink

Les Craufurd et la comtesse d'Orsay sont la coqueluche des salons du Faubourg Saint Germain. Eleonore y est connue sous le nom de "Madame Sullivan", en mémoire de son dévouement pour Marie Antoinette. Les royalistes se déplacent donc pour l'honorer... ou par curiosité. Et il faut avouer qu'il y a de quoi, si l'on en croit la description d'Elzar de Sabran !

L'objet le plus frappant de la cohue était Madame Sullivan, qui avait fait conspirer tous les diamants des toutes les couronnes des Indes à dénoncer toutes ses rides et la déconfiture de ses charmes. Elle éclipsait tous les écrins, mais faisait valoir tous les attraits. Son gros visage était surmonté d'une perruque de toison de mouton de Barbarie toute frisée, plus crépue que la barbe de Polyphème et teinte d'un noir de cambouis, d'un noir plus noir que le noir, de peur qu'on y soupçonnât un cheveu gris. Par là-dessus était suspendu l'éclatant diadème qui paraissait en l'air et menaçait de rouler par terre, surtout à présent que c'est leur mode de tomber comme la grêle. Elle semblait s'être constituée le lustre de la chambre (car elle ne pouvait être celui de l'assemblée) et servait au moins généreusement à éclairer la jeunesse et la beauté des autres.

Lourd, non ? Shocked Enfin... le conteur était goûté pour son esprit... Rolling Eyes

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 6 Mar - 13:01

Craufurd est toujours à Paris au moment de l'abdication de Napoléon, et toujours proche de Joséphine. Sous la restauration, il retrouve tout à fait sa liberté de mouvements. Mais ses retrouvailles avec la Grande Bretagne ne lui apportent pas que du bonheur : son neveu intente un procès pour tenter de récupérer les bribes de sa fortune.

Ce n'est pas le seul scandale à assombrir ses vieux jours. En 1818, Decazes prend contre lui un acte d'expulsion, qui ne sera pas appliqué. Mais, ayant tenté de pénétrer de force dans la maison de la rue d'Anjou, il est condamné à 6 mois de prison et finalement expulsé en 1821. Il avait menacé Louis XVIII de publier un document relatif à l'affaire Fravras...

Pourtant, nous révèle Dard, Quintin demeure à Paris jusqu'au 23 novembre 1819, date où il décède, au milieu de ses livres et de ses collections.

Eleonore était très bien vue des Tuileries, la duchesse d'Angoulême ayant signalé son dévouement, son courage et ses services secrets. Elle était restée en contact avec les fidèles de Marie Antoinette, comme Goguelat et Jarjayes.

Elle mourut le 14 septembre 1833, âgée de 83 ans, 4 ans après sa fille. Sa petite fille, Ida d'Orsay, épousa en 1818 le duc de Guiche, plus tard duc de Gramont et fils d'Aglaé de Polignac. En 1801, Aglaé avait tenté de négocier avec Bonaparte le retour des Bourbons. Où la fidélité à la famille royale se perpétue... Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 6 Mar - 13:03

Oh là ! Shocked :cyclops: affraid
Ce portrait fait bien peur...Je ne pensais pas que la belle Eléonore avait vieilli de la sorte...

Bien à vous .
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 6 Mar - 13:21

Elle était vraiment à l'automne de ses charmes, à cette époque... Et les descriptions des habitués des salons parisiens où elle apparaît sont bien cruelles. En 1810, le prince de Clary rapporte d'elle et de Madame de Talleyrand :

Elle est devenue boule tout à fait. J'ai eu envie de rire en me remémorant ce qu'étaient ces deux dames-là.

"Gros macho"... ? Qui a dit "gros macho" ?  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 6 Mar - 13:24

Citation :
Son gros visage était surmonté d'une perruque de toison de mouton de Barbarie toute frisée, plus crépue que la barbe de Polyphème et teinte d'un noir de cambouis, d'un noir plus noir que le noir, de peur qu'on y soupçonnât un cheveu gris
En plus, la description de Sabran, qui se veut si piquante, n'est pas exempte de contradictions internes : faut choisir, pour dissimuler les cheveux gris, c'est la teinture ou la perruque. Les deux, ça fait double emploi ! Rolling Eyes Pfff...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des amis de la reine - le couple Craufurd
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» pour un couple d'amis
» Pour un couple d'amis
» petite soirée entre amis........
» Nos amis s'invitent pr le Jour de l'An... help pr le repas!
» Un couple canonisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: