Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Des amis de la reine - le couple Craufurd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 6 Mar - 13:53

C'est ce que je me suis aussi dit ... J'ai donc idée qu'il y a quand même là dessous une note de mauvaise foi machiste...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Fersen et les Craufurd   Jeu 11 Sep - 10:41

Nous avons déjà parlé du couple Craufurd, les amis du comte de Fersen qui ont oeuvré si ardemment pour la monarchie française. En cherchant un renseignement dans la biographie de Françoise Kermina, je suis retombée par hasard sur un développement... et je me suis laissée aller au plaisir de relire...

Je ne partage pas l'enthousiasme que le comte de Fersen suscite auprès de la plupart des membres de notre boudoir, vous le savez, mes amis. Mais j'ai beaucoup de respect et d'admiration pour le travail de sa biographe. Non seulement elle évite adroitement les exagérations d'Alma Söderkjelm, mais encore, et surtout, elle parvient à entrer dans la psychologie compliquée de son personnage.
http://www.bibliomonde.com/livre/hans-axel-fersen-3036.html

Il en résulte des analyses d'une finesse remarquable, comme celles que nous trouvons aux pp 283-287, et que vous trouverez ici résumées.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 10:50

A la fin de la vie de Marie Antoinette, Fersen est à Bruxelles, nous explique Madame Kermina, où il ne reçoit aucune nouvelle directe. Les seuls renseignements qu'il obtient viennent de banquiers, marchands et autres intrigants probablement un peu jacobins.

Fersen rencontre aussi une fille qui lui assure que les dirigeants de la révolution ne demandent qu'à sauver la reine. Suspect aussi lui paraît Rougeville, qui se réfugie à Bruxelles après la conspiration de l'oeillet.

L'Autriche refuse de marcher sur Paris, Fersen se désespère. Mais, pendant ce temps, Eleonore Sullivan parle mariage...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 10:56

Eléonore aimait Fersen, sans doute. Mais il était entre eux un lien plus essentiel :

elle comprenait la grandeur, et aussi les petitesses de l'amour d'Axel pour Marie-Antoinette. Lorsque cet amour tiédissait, elle savait le réchauffer de son propre enthousiasme. Flattée par cette rivale extraordinaire, elle ne la jalousait pas.

Leur obsession, donc, le sujet de toutes leurs conversations ? Le sort de la malheureuse reine de France, mais aussi de la famille royale :

A l'annonce de l'exécution du roi, elle avait ressenti autant d'accablement que lui: « Sans elle, reconnaît-il, je serais mort de douleur! » Et depuis leur angoisse pour Elle était à l'unisson, ils ne parlaient entre eux que des moyens de la sauver.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 11:01

Et Fersen ? Peut-on dire qu'il aime Madame Sullivan ?

Elle n'est plus de la première jeunesse, elle a même six ans de plus que lui. Mais, justement, d'après Françoise Kermina, il semble bien que ce soit là un argument en faveur de la dame, dont Fersen avoue qu'il ne peut se passer.

Elle le soignait comme une mère. Neurasthénique depuis sa prime jeu:nesse, obsédé par ses petits malaises, « souffrant sans être exactement malade », il appréciait une compagne avec laquelle il n'avait pas à poser, qui connaissait l'envers médiocre de ce superbe mondain.

Fersen le remarque à plusieurs reprises : avançant en âge, il ressent de plus en plus le besoin de quelqu'un pour veiller sur lui :

« Je commence à être maladif, j'aurai peut-être la goutte, et il est affreux alors d'être seul et livré à ses gens. »

Il semble qu'Eleonore fasse parfaitement l'affaire, à ses yeux.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 11:07

Vient alors une remarque d'une pertinence tout à fait remarquable :

Mais à l'état de mariage, il avait toujours préféré des combinaisons plus savantes avec enchevêtrements de complices et de confidents. Le trio qu'il formait avec Eléonore et Craufurd était assez trivial, mais il en composait un autre, plus raffiné, avec cette même Eléonore et la reine, amour profane et amour sacré, et un autre encore avec sa sœur et Taube auxquels il proposait quelquefois de se rassembler à trois pour souffrir « ensemble de nos pertes ».

Le comte suédois respire donc mieux en triangle. Aurait-il peur d'étouffer à deux ? Toujours est-il qu'il trouve mille prétextes pour repousser les avances d'Eleonore.

Lassée des atermoiements du beau Suédois, la dame finira par renoncer à toute espérance. Lorsqu'il lui fera à son tour des propositions, elle refusera. Plus tard, elle épousera Quintin Craufurd.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 11:13

Tout cela est très interessant et tempère énormément l'idée que l'on se fait d'une liaison essentiellement sexuelle de Fersen. Pour Eléonore, il est évident qu'elle l'aime. Mais, n'est-il pas touchant de constater combien elle se met en danger pour seconder la préparation de la fuite ? C'est elle qui procure les faux papiers de la baronne de Korff.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 11:19

Citation :
Tout cela est très interessant et tempère énormément l'idée que l'on se fait d'une liaison essentiellement sexuelle de Fersen. Pour Eléonore, il est évident qu'elle l'aime.   Mais, n'est-il pas touchant de constater combien elle se met en danger pour seconder la préparation de la fuite ? C'est elle qui procure les faux papiers de la baronne de Korff.

Oh, oui ! Eleonore est un des ces personnages peu connus, et qui mériteraient de l'être davantage. Nous avons déjà un peu discuté d'elle ici, ainsi que de Quintin Craufurd.

Eleonore est une âme très belle et très généreuse. C'est elle, notamment, qui garnira la berline de tous les détails propres à améliorer le confort des voyageurs. Pleine de tendresse maternelle, quoi !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Sam 13 Sep - 10:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 11:23

Une belle âme, j'en suis convaincue. C'est pourquoi elle n'est pas qu'un amusement, un exutoire sexuel pour Fersen: il peut éprouver aussi pour elle estime, respect et tendresse. Et puis, elle est accessible.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 11:30

Oui, c'est certain, Fersen est très attaché à Eleonore Sullivan. Elle a tout pour lui plaire, elle est belle, sensuelle, passionnée, mais aussi imaginative. Ils vivent un roman où le virtuel tient une grande place, et c'est apparemment une part indispensable pour Fersen. De plus, ils mentent à Quintin. C'est n aspect moins noble, mais une source d'excitation importante aussi, dirait-on.

Fersen avait besoin de décharges d'adrénaline. La réalité plate, c'était pas son truc.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 12:37

Est-ce que le virtuel ne réside pas davantage dans la passion fantasmée, mais platonique, du beau suèdois pour la Reine? La relation avec Eléonore est au contraire bien réelle.
Je n'aime pas non plus, mais alors pas du tout, les mensonges dont est abreuvé le pauvre Quintin. C'est lui le cocu de ce quatuor !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 12:42

Oui, pauvre Quintin ! Mais l'homme semblait se consoler dans ses livres... ce qui le rend très attachant, n'est-ce pas ?

Oui, je pense que la relation de Fersen avec la reine de France était virtuelle. Mais il serait peut-être trop simple de faire d'Eleonore le pendant charnel. Je crois que, si sa liaison avec Fersen a tenu si longtemps, c'est parce qu'ils vivaient une aventure où réalité et roman s'entre-mélangeaient.

Fersen et Eleonore vivaient aussi pour sauver la monarchie française. Ils avaient besoin de cela, je pense. D'ailleurs, quand Fersen était plus "dans la réalité", il voyageait, il se battait... le quotidien, à mon avis, c'était pas pour lui.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 12:49

Et il y a de l'abnégation dans les sentiments d'Eléonore pour Fersen. Elle sait qu'il aime la Reine, mais elle comprend, et à sa manière aime et vénère sa rivale.
Bigre, quel imbroglio !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 16:01

Sans doute parce que la reine n'est pas "aimable" comme les autres femmes. C'est une icône qu'on vénère, une idole qu'on tente de sauver. Beaucoup de gens partageront ce sentiment. Une femme ne peut en être jalouse, parce qu'il est d'un autre ordre. Madame de Saint Priest ne prendra pas ombrage non plus de l'adoration dont son amant entourait la reine. Par contre, Eleonore, elle ne pouvait pas l'encadrer. Preuve, s'il en fallait encore, que les relations de Fersen avec Marie Antoinette d'une part, Eleonore d'autre part, n'étaient pas de la même nature. Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 16:18

Mais alors, ma chère Pim, nous tombons d'accord: Fersen aime Marie-Antoinette, à sa manière il aime aussi Eléonore. Mais il n'est pas pour autant un coeur d'artichaut; ces deux sentiments ne sont pas de même nature; l'un est terrestre, prosaïque, l'autre presque onirique !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 16:38

Citation :
Mais alors, ma chère Pim, nous tombons d'accord:   Fersen aime Marie-Antoinette, à sa manière il aime aussi Eléonore.   Mais il n'est pas pour autant un coeur d'artichaut; ces deux sentiments ne sont pas de même nature;  l'un est terrestre, prosaïque, l'autre presque onirique !

Loin de moi l'idée de mettre en doute la vénération que Fersen vouait à la reine de France. Ni la passion qu'il a vécue avec Madame Sullivan. Ce sont les sentiments de Marie Antoinette qui m'intéressent.  Wink

Quant à ceux de Fersen, s'il est vrai que son adoration quasi mystique a quelque chose de fascinant, ses préoccupations la concernant gardent toutefois un ancrage bien terre à terre aussi. Voici en effet ce qu'il confie à son journal quelques jours avant la mort de Marie Antoinette :

Eléonore me parla de sa position; elle en est ennuyée à l'excès; elle me dit être résolue à finir cette vie qui lui était insupportable; elle m'assura qu'elle viendrait avec moi, mais qu'elle ne pouvait aller en Suède dont le climat était trop froid, et qu'elle ne pouvait rien faire avant que je fusse décidé. Cela m'embarrassait fort; je l'aimais; j'aurais été bien aise de vivre avec elle, j'avais en outre besoin de quelqu'un qui me soigne. Mais si Elle vit, je ne veux et je ne peux l'abandonner; si je la perds, comment renoncer à mon pays, à l'existence que j'y ai, au rôle que j'y peux jouer. Quoique je sois fort dégoûté aux affaires et que notre théâtre suédois soit très subalterne, j'ai de la peine à ne rien faire. J'avais bien le moyen, si Elle périt, de me faire envoyer en Italie à la place d'Armfelt qui n'y veut pas rester. Je puis ensuite aller ailleurs et servir de cette manière selon mes désirs. C'est le seul parti qui me reste à prendre, car ayant perdu Elle, je ne peux pas rester sans Eléonore, mais il faut avant tout que les affaires de France soient terminées, et cette incertitude sur mon avenir me tourmente fort.

Et Françoise Kermina de relever : En parcourant le dagbok, on a l'impression désagréable qu'il aurait bien voulu être fixé sur le sort de la reine afin d'organiser sa vie avant qu'il ne fût trop tard.

C'est le moins qu'on puisse dire ! Et, je ne sais pas, vous... Mais, moi, je ne vois rien d'admirable dans ces sentiments-là. Ni de romantique, d'ailleurs. Rien que de bien pragmatique et égoïste.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 16:51

Oui, je connais cet extrait, que j'ai relu récemment dans le Boudoir dans le sujet de Fersen.
Je trouve comme vous qu'il sonne désagréablement.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 17:03

C'est tout simplement que Fersen était un homme, avec ses défauts et ses qualités, pas un héros, pas un playmobil. Il avait ses côtés chevaleresques, voire héroïques, mais aussi ses zones d'ombre, et ses petitesses carrément moches. Mais qui n'en a ?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 17:04

Absolument !
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 18:48

Merci Pim tout cela est intéressant

Citation :
Fersen avait besoin de décharges d'adrénaline. La réalité plate, c'était pas son truc.
Oui, je pense qu'il aimait les défis, les difficultés et les challenges
N'oublions pas qu'il est allé de lui-même se battre en Amérique, ça aussi c'est une très belle prise de risque...il y est allé alors qu'il aurait pu rester en France pas loin de Marie-Antoinette : la guerre était alors sa priorité c'est clair Wink

La lettre que tu cites est intéressante : Fersen dit clairement qu'il aime Eléonore : "Cela m'embarrassait fort; je l'aimais; j'aurais été bien aise de vivre avec elle, j'avais en outre besoin de quelqu'un qui me soigne" : ça commence très bien, il l'aime, mais il finit très mal avec son "en outre besoin de quelqu'un qui me soigne"...c'est du pur Fersen : savait-il réellement ce qu'est l'amour avec un grand A, à savoir savait-il ce que lui prêtent tous ceux qui voient en lui un grand Chevalier amoureux de la Reine?
Et puis je n'ai pas souvenir que Fersen écrive "je l'aime" en parlant de Marie-Antoinette...ça fait déjà un avantage pour Eléonore Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 18:54

Ouais ! ça veut dire qu'il n'envisage pas que Marie Antoinette le soigne ! C'est déjà ça !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 18:57

Oui aussi

Fersen est terrible! Il passe pour un grand romantique qui fait rêver ses contemporains et les historiens/romanciers, alors que lorsqu'on le lit, on découvre plutôt un homme légèrement "enfoiré" sur les bords avec les femmes

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 18:59

Je crois que c'est surtout Alma Söderhjelm qu'il a fait rêver.   Au point de la faire déraisonner, la pauvre...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 19:01

pimprenelle a écrit:
Ouais ! ça veut dire qu'il n'envisage pas que Marie Antoinette le soigne ! C'est déjà ça !




IMPAYABLE, PIM !!!!! ah ! ah ! ah !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   Jeu 11 Sep - 19:03

Chou d'amour a écrit:
Oui aussi

Fersen est terrible! Il passe pour un grand romantique qui fait rêver ses contemporains et les historiens/romanciers, alors que lorsqu'on le lit, on découvre plutôt un homme légèrement "enfoiré" sur les bords avec les femmes



Fersen, si tu nous écoutes ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des amis de la reine - le couple Craufurd   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des amis de la reine - le couple Craufurd
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» pour un couple d'amis
» Pour un couple d'amis
» petite soirée entre amis........
» Nos amis s'invitent pr le Jour de l'An... help pr le repas!
» Un couple canonisé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: