Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 M. de Malesherbes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: M. de Malesherbes   Jeu 27 Sep - 16:49

Malesherbes, l'un des personnages de l'époque pour lequel je me sens le plus d'affection.
Au-delà de sa fidélité au régime et à la personne du Roi, au-delà de son courage, il fit preuve toute sa vie durant d'un esprit ouvert et juste.

Pour mémoire, les mots que lui écrit Louis XVI en apprenant qu'il va le défendre devant la Convention :

"Je n'ai pas de termes, mon cher Malesherbes, pour vous exprimer ma sensibilité pour votre sublime dévouement. Vous avez été au-devant de mes voeux. Votre main octogénaire s'est étendue vers moi pour me sauver de l'échafaud, et, si j'avais encore mon trône, je devrais le partager avec vous pour me rendre digne de la moitié qui me resterait; mais je n'ai que des chaînes que vous me rendez plus légères en les soulevant.
Je ne me fais pas d'illusions sur mon sort ; les ingrats qui m'ont détrôné ne s'arrêteront pas au milieu de leur carrière : ils auraient trop à rougir de voir sans cesse sous leurs yeux leur victime. Je subirai le sort de Charles Ier et mon sang coulera pour me punir de n'en avoir jamais versé."

On reproche souvent à Louis XVI son manque de caractère. On le lui reprochera pas sa grandeur d'âme, que traduisent ces mots tout comme ceux de son Testament.

Par ailleurs, sur l'exécution de Malesherbes (rapporté par Monsieur Hüe) : "J'étais présent, écrit-il, au dernier départ de M. de Malesherbes, de Mme Le Pelletier de Rosambo [sa fille], de M. et Mme de Chateaubriand [sa petite-fille et son mari]. Quel spectacle ! M. de Malesherbes, courbé sous le poids des ans – il avait soixante-douze ans – s'appuyait sur Mme de Rosambo qui était suivie de sa fille et de son gendre."
Mme de Rosambo ayant aperçu Mlle de Sombreuil : « Adieu, mon amie, lui dit-elle. Vous eûtes la gloire d'arracher votre père aux mains de ses bourreaux. Moi, j'ai la consolation de mourir avec le mien. »"

Une horreur.

source : ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: M. de Malesherbes   Jeu 27 Sep - 16:57

Honte à moi j'ai placé ce message dans une mauvaise section du Boudoir ! Shocked
Chers modérateurs, à l'aide !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: M. de Malesherbes   Jeu 27 Sep - 17:00

Malesherbes aurait dit, heurtant une pierre avant de monter dans la charrette :

Mauvais présage, un Romain ne serait pas allé plus avant .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: M. de Malesherbes   Jeu 27 Sep - 17:14

Malesherbes


... le château éponyme

.

J'ai la biographie de Malesherbes par Yves Lemoine, lui-même conseiller à la cour d'appel d'Amiens et historien du Droit .
C'est une bonne lecture !

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: M. de Malesherbes   Jeu 27 Sep - 17:19

C.F Chauveau-Lagarde a écrit:
Honte à moi j'ai placé ce message dans une mauvaise section du Boudoir ! Shocked
Chers modérateurs, à l'aide !

Ne vous inquiétez pas . Nous avons une charmante soubrette, d'un zèle infatigable !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: M. de Malesherbes   Jeu 27 Sep - 17:38

C’est ici désormais....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: M. de Malesherbes   Jeu 27 Sep - 19:27

Malesherbes ne peut que susciter l'admiration...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: M. de Malesherbes   Jeu 27 Sep - 19:34

Voilà une bio sur laquelle je dois penser à me pencher !!! Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: M. de Malesherbes   Jeu 27 Sep - 21:54

Reinette a écrit:
Malesherbes ne peut que susciter l'admiration...

Oui, et d'autant plus selon moi qu'il n'est pas le représentant d'une noblesse toute dévolue au maintien de ses privilèges, sans esprit critique et incapable d'appréhender ce carrefour de la pensée qu'est le XVIIIè siècle français.

Il s'insurgera contre les mesures fiscales décidées par Louis XV et sera viré pour cela, protègera les philosophes des Lumières et cautionnera la publication de l'Encyclopédie, et saura faire preuve devant Louis XVI d'une indépendance d'esprit rare en ces temps. Puis plus tard, il sera assez courageux pour se perdre lui-même par fidélité à son Roi.
Bref, tout sauf l'un de ces courtisans à courbettes pour qui le mot noblesse avait perdu son sens même.

Si Louis XVI avait pu - ou su - peser plus sur les destinées et l'évolution de la société dont il avait reçu la charge, s'il avait plus écouté ou imité des personnages tels que Malesherbes et moins été tétanisé par certains groupuscules de son entourage (familial y compris), nul doute qu'il se serait mis politiquement à l'abri tout en faisant progresser son pays.

Mais j'extrapole et frôle le hors-sujet. Louis XVI, certainement un être éclairé et bon, a raté son rendez-vous avec l'Histoire et n'a su en influencer le cours. C'est l'un des éléments qui rend ce monarque si humain et attachant.

Quant à Malesherbes, le plus triste pour moi est sa fin, aux côtés de sa descendance... No
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: M. de Malesherbes   Jeu 27 Sep - 22:29

C.F Chauveau-Lagarde a écrit:
Reinette a écrit:
Malesherbes ne peut que susciter l'admiration...

Oui, et d'autant plus selon moi qu'il n'est pas le représentant d'une noblesse toute dévolue au maintien de ses privilèges, sans esprit critique et incapable d'appréhender ce carrefour de la pensée qu'est le XVIIIè siècle français.

Il s'insurgera contre les mesures fiscales décidées par Louis XV et sera viré pour cela, protègera les philosophes des Lumières et cautionnera la publication de l'Encyclopédie, et saura faire preuve devant Louis XVI d'une indépendance d'esprit rare en ces temps. Puis plus tard, il sera assez courageux pour se perdre lui-même par fidélité à son Roi.
Bref, tout sauf l'un de ces courtisans à courbettes pour qui le mot noblesse avait perdu son sens même.

Si sa mort est celle d'un martyr, il n'est nullement martyr pour ses idées . Celles-ci sont trop souvent affirmées, inscrites dans sa vie et dans une notable partie de son oeuvre pour qu'on puisse lui opposer, comme le fait Fouquier-Tinville, d'être un contre-révolutionnaire .
Et pourtant c'est vrai, dans le plein et vrai sens de l'expression, Malesherbes fut un vrai contre-révolutionnaire, parce que la clef de voûte est, pour lui, dans sa lignée, et aussi dans sa singularité réside la monarchie . En cela, la défense de Louis XVI n'est nullement un désordre par rapport à ses idées . Il les a annoncées à Louis XVI, ses idées, il a maintes fois montré sa répugnance à entrer dans un ministère où régnait la coterie . Il s'est, autant qu'il a pu, défendu contre lui-même . Il aura fallu un ordre du roi pour qu'il accepte d'entrer au Conseil, il faudra que le roi soit arrêté pour qu'il redevienne ce qu'il n'avait, en fait, jamais cessé d'être, tant par lui-même que par " l'étant " ( l'eidos ) de Lamoignon, ce serviteur : " le Roi, mon maître " . La défense qu'il apporte au roi, qu'il offre à la reine, n'ont rien à voir avec la personne royale ( sauf peut-être avec Louis XVI avec qui il avait quelque affinité), la défense qu'il apporte au roi, c'est la sienne propre . C'est une dernière fois dire que la vertu est opérante, que le magistrat a changé et qu'il pense que la Nation, politiquement constituée, peut se passer de lui mais pas de cette incarnation nationale qui dépasse la politique d'un temps : la permanence monarchique .............

( Malesherbes
, Yves Lemoine )

C.F Chauveau-Lagarde a écrit:
Si Louis XVI avait pu - ou su - peser plus sur les destinées et l'évolution de la société dont il avait reçu la charge, s'il avait plus écouté ou imité des personnages tels que Malesherbes et moins été tétanisé par certains groupuscules de son entourage (familial y compris), nul doute qu'il se serait mis politiquement à l'abri tout en faisant progresser son pays.

Mais j'extrapole et frôle le hors-sujet. Louis XVI, certainement un être éclairé et bon, a raté son rendez-vous avec l'Histoire et n'a su en influencer le cours. C'est l'un des éléments qui rend ce monarque si humain et attachant.

Absolument ! Et vous ne frôlez pas du tout le hors-sujet ! Very Happy

C.F Chauveau-Lagarde a écrit:
Quant à Malesherbes, le plus triste pour moi est sa fin, aux côtés de sa descendance... No

C'est le soutien de toute la famille, par une correspondance tendre et affectueuse, à Louis le Pelletier de Rosanbo, le gendre de Malesherbes déjà emprisonné à Port-Libre (ex-couvent de Port-Royal ), qui a désigné tous ses parents à la condamnation .
Tous ont été incarcérés à la Conciergerie .

.
Revenir en haut Aller en bas
Maria Cosway

avatar

Nombre de messages : 479
Date d'inscription : 05/07/2015

MessageSujet: Re: M. de Malesherbes   Mar 5 Jan - 20:28

King Louis XVI and Mr Malesherbes :


_________________
On matters of style, swim with the current, on matters of principle, stand like a rock.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4891
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: M. de Malesherbes   Sam 4 Mar - 9:32

Bien chers Amis du Boudoir de Marie-Antoinette,

Nous nous reporterons également à ce sujet, contenant d'intéressantes illustrations du Roi Louis XVI rencontrant son Défenseur en prison.
http://maria-antonia.justgoo.com/t6644-king-louis-xvi-on-trial#331671

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: M. de Malesherbes   

Revenir en haut Aller en bas
 
M. de Malesherbes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marie-Antoinette, Malesherbes le dernier combat
» Débats à la Cité des livres par Non Fiction : C. Fourest, la bioéthique, L. Thuram, M. Rocard, E. Guigou, P. Moscovici, M. Wieviorka
» COURTOIS (Charles) Capt Adjudant de Place Malesherbes LOIRET

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Les autres...-
Sauter vers: