Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 17:24


Rassure-toi, il n'en est rien !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39557
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 17:33

Citation :
 Tu peux aller aussi loin que tu veux avec Ernestine, Vigée, Rose Bertin etc. elles n’ont aucun rapport avec Fersen et sa place, et en effet son importance dans la vie de Marie-Antoinette.
C’est là le coeur du débat.
Que Mercy évoque ou pas je ne sais quel personnage de la cour versaillaise, très bien ou tant pis.
Qu’il occulte Fersen, c’est beaucoup moins anodin.  
Oups, tu t'engages, là... Comment peux-tu prétendre qu'Ernestine pourrait ne pas avoir d'importance dans la vie de Marie Antoinette ?  Shocked Une enfant qu'elle a pris la responsabilité d'adopter et qu'elle élève en même temps que sa propre fille ?  Shocked

Bref, nous l'avons tous constaté à satiété, ce petit jeu ne présente pas le moindre intérêt. Le fait est que Mercy ne fait aucune allusion à Fersen, alors qu'il parle de séducteurs comme Lauzun, Ligne, Coigny ou Besenval. Qu'en conclure, logiquement, avant de supposer de bien hypothétiques conspirations du silence ou autres censures malintentionnées ? Qu'il n'y avait rien dans le comportement de Fersen à la cour de Versailles qui intéressât la maison d'Autriche, tout simplement. Pas d'intrigues, pas de trigauderies, pas de danger pour la précieuse archiduchesse.

Voilà... L'importance de Fersen aux côtés de Marie Antoinette à l'époque de Versailles doit donc être relativisée. Jusqu'à quel point ? Je l'ignore... en tout cas, son importance n'a pas fait clignoter la lumière rouge de l'oeil de Vienne. Et c'est bien logique, après tout... Les séjours de Fersen à la cour ont été si rares, cet homme ne faisait pas partie du quotidien de Marie Antoinette.

Mais rien ne vous empêche, mes amis, de vous rabattre sur les fameuses lettres disparues, et de les supposer aussi hot que ne le montre pas le brevdiarium de Fersen.   ... Si tant est qu'une des nombreuses Josephine corresponde réellement à la reine de France, évidemment.  

Wel wel wel... Comme d'habitude, dans un des plateaux de la balance, beaucoup de suppositions, de constructions, de conspirations, d'occultations... et, de l'autre, une simple absence de mention.  Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39557
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: A   Mer 19 Déc - 17:34

Citation :
Rassure-toi, il n'en est rien !  
Tant mieux... parce que, le mode combatif, ce n'est pas très propice à la discussion.  Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39557
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 17:35

Reinette a écrit:
Citation :
Reinette a écrit:
Si vous nous opposez l'argument :"Oui, mais pour ceux-là, Marie-Antoinette n'a pas eu de sentiments d'amour"
Il y aurait tellement d’autres arguments avant d’arriver à la conclusion de Marie-Antoinette elle-même, au sujet de sa préférence, de la place qu’elle accorde à Fersen, en effet...
Tu as réussi à trouver un extrait de ses lettres où elle dit "J'aime monsieur de Fersen." ? Shocked

Ce que je vois c'est que Léonard était attendu à Montmédy. Pas Fersen !
C'est vrai. Et Léonard avait ses appartements aux Tuileries. La reine lui a confié ses bijoux. Un homme important pour elle, sans nul doute.  Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 17:42

pimprenelle a écrit:
Voilà... L'importance de Fersen aux côtés de Marie Antoinette à l'époque de Versailles doit donc être relativisée.  

Elle pourrait l'être, en effet, si Mercy mentionnait Fersen en passant, de façon parfaitement anodine, ainsi qu'il le fait si scrupuleusement de tous ces autres quidams susnommés qui ne font nullement non plus clignoter la lumière rouge de l'oeil de Vienne.

Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39557
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 17:57

Citation :
pimprenelle a écrit:
Voilà... L'importance de Fersen aux côtés de Marie Antoinette à l'époque de Versailles doit donc être relativisée.  

Elle pourrait l'être, en effet, si Mercy mentionnait Fersen en passant, de façon parfaitement anodine, ainsi qu'il le fait si scrupuleusement de tous ces autres quidams susnommés qui ne font nullement non plus clignoter la lumière rouge de l'oeil de Vienne.
Encore ?!  

Mercy ne mentionne pas un tas de courtisans, d'ambassadeurs, de personnages politiques qui ont gravité à la cour de Versailles. Fersen fait partie du lot. Il n'est pas censuré, il n'est pas occulté, il n'est tout simplement pas mentionné.

Le reste est affaire d'interprétation. Et la mienne est que l'importance de Fersen doit être relativisée, parce qu'elle a été considérablement gonflée a posteriori, par les contemporains d'abord. La petite Boignes en est un excellent exemple, qui était encore au berceau à l'époque des faits. Le mécanisme est aisé à comprendre : Fersen prendra une place majeure par la suite, particulièrement à un des tournants tragiques, Montmédy, et la légende aura donc tendance à faire remonter sa trace le plus haut possible. Ensuite, les historiens, romanciers, scénaristes et autres âmes sensibles ajouteront leur touche personnelle... et le mythe Fersen ira son chemin...

... jusqu'au point où des lecteurs modernes en arriveront à supposer des conspirations pour rendre compte de son absence dans les rapports de Mercy.  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 18:06

pimprenelle a écrit:
Mercy ne mentionne pas un tas de courtisans, d'ambassadeurs, de personnages politiques qui ont gravité à la cour de Versailles. Fersen fait partie du lot. Il n'est pas censuré, il n'est pas occulté, il n'est tout simplement pas mentionné.

Oubli tellement inexplicable qu'il mérite d'attirer l'attention .  Wink   Car Fersen est distingué par la reine . Ceci ne peut être contesté .

Il n'entre dans ces considérations aucune subjectivité .  Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39557
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 18:12

Distingué par la reine... à partir de quelle période ? C'est précisément cela qui doit être relativisé, pour moi.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 18:16

Bonjour,
Je suis en train de lire mais pas attentivement la Correspondance secrète du comte de Mercy-Argenteau avec l'Empereur Joseph II et le prince de Kaunitz. 1. /- 1889 / publ./
Mais il est intéressant que Mercy donne très peu des nouvelles du roi de Suède. De sa visite en France en 1784 presque pas de mots.
Généralement parlant son intérêt de Suède,/les relations de Suède/ est très faible.
Leos
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 18:28

leos a écrit:
Bon jour,
Je suis en train de lire mais pas attentivement Correspondance secrète du comte de Mercy-Argenteau avec l'Empereur Joseph II et le prince de Kaunitz. 1. /- 1889 / publ./
Mais il est intéressant, que Mercy donne tres peu des nouvelles ni de roi de Suede. De sa visite en France en 1784 presque pas de mots.
Généralement parlant son intérêt de Suede,/les relations de Suede/ est tres faible.
Leos

A moins que les passages concernant la Suède dans la correspondance de Mercy aient été savamment estropiés, comme le suggèrent nos amis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 18:31

pimprenelle a écrit:
Citation :
pimprenelle a écrit:
Mercy ne mentionne pas un tas de courtisans, d'ambassadeurs, de personnages politiques qui ont gravité à la cour de Versailles. Fersen fait partie du lot. Il n'est pas censuré, il n'est pas occulté, il n'est tout simplement pas mentionné.

Oubli tellement inexplicable qu'il mérite d'attirer l'attention .  Wink   Car Fersen est distingué par la reine . Ceci ne peut être contesté .

Il n'entre dans ces considérations aucune subjectivité .  Very Happy
Distingué par la reine... à partir de quelle période ? C'est précisément cela qui doit être relativisé, pour moi.

.... à partir de ce bal de l'opéra, fin janvier 1774,  puisqu'elle s'exclame en le revoyant, quatre plus tard ( août 78 ) : Ah ! C'est une ancienne connaissance !
C'était une façon charmante, et très convenable, de dire " Je ne vous ai point oublié . "

Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39557
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 18:38

Ah, oui, je vois. Love at first sight, quoi.  

... et le croustillant rapport de Mercy passé sous le couperet de la censure viennoise, évidemment.  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 18:38

Mais combien d'autres seigneurs, étrangers, a-t-elle aussi distingué ? Shocked

J'y vois surtout le côté espiègle de Marie-Antoinette qui n'avait pas oublié son badinage sous le masque.
Pas du tout :"Mon coeur n'a cessé de battre pour vous depuis toutes ces années...". M'enfin ! J'ai l'impression d'être dans Lady Oscar ! Rolling Eyes



Dernière édition par Reinette le Mer 19 Déc - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 18:41

Reinette a écrit:
Mais combien d'autres seigneurs, étrangers, a-t-elle aussi distingué ? Shocked

Qui lui fassent monter les larmes aux yeux en les regardant ? C'est bien simple, à part Fersen, aucun .




.


Dernière édition par Mme de Sabran le Mer 19 Déc - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39557
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 18:42

... ou comment transformer la vie de Marie Antoinette, archiduchesse d'Autriche, reine de France, en roman de gare façon Barbara Cartland.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39557
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 18:43

Citation :
Reinette a écrit:
Mais combien d'autres seigneurs, étrangers, a-t-elle aussi distingué ?  Shocked

Qui lui fasse monter les larmes aux yeux en les regardant ? C'est bien simple, à part Fersen, aucun  .
Ah ouais, quand elle a chanté cet opéra qui ne sera composé que quelques années plus tard ?!  


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Ven 20 Juin - 20:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 18:46

Citation :
Reinette a écrit:
Mais combien d'autres seigneurs, étrangers, a-t-elle aussi distingué ?  Shocked

Qui lui fasse monter les larmes aux yeux en les regardant ? C'est bien simple, à part Fersen, aucun  .

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 18:50

pimprenelle a écrit:
... ou comment transformer la vie de Marie Antoinette, archiduchesse d'Autriche, reine de France, en roman de gare façon Barbara Cartland.

...... mon auteur que je préfère, le seul que j'ai lu, parce que les autres ben quand qu'y causent je comprends pas tout .




.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 23:02

Reinette a écrit:

Tu as réussi à trouver un extrait de ses lettres où elle dit "J'aime monsieur de Fersen."

L’on tentait de comparer la relation Fersen/Marie-Antoinette avec celles que la reine avait avec sa modiste, son coiffeur, Bonnefoy du Plan.
Euh qui d’autre encore ? Ah oui... Grétry !
En soulignant qu’il était inutile d’y opposer l’argument (supposé fallacieux, évidement) de l’éventuel attachement amoureux comme étant l’une des différences.
Somme toute, LE sujet du prétendu débat, justement ! Bref...

Ce à quoi je répondais, que s’il fallait aller directement à la conclusion (parce que j’ai la flemme de décortiquer tout le reste), Marie-Antoinette, elle-même, a tout simplement signifié cette préférence :

Adieu le plus aimé des hommes (...) rien au monde ne pourra m’empêcher de vous adorer jusqu’à la mort.

On ne peut être plus clair, je suppose ?

Reinette a écrit:
Ce que je vois c'est que Léonard était attendu à Montmédy. Pas Fersen !
Et alors ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 23:26

pimprenelle a écrit:
Oups, tu t'engages, là... Comment peux-tu prétendre qu'Ernestine pourrait ne pas avoir d'importance dans la vie de Marie Antoinette ?  Shocked Une enfant qu'elle a pris la responsabilité d'adopter et qu'elle élève en même temps que sa propre fille ?
Ernestine Lambriquet ! Ouais...
Eh bien, il faut croire que Mercy garde sous silence tout ce qui peut suggérer des éventuelles infidélités entre la reine et Louis XVI !  
Joke !  Wink

pimprenelle a écrit:
Qu'en conclure, logiquement, avant de supposer de bien hypothétiques conspirations du silence ou autres censures malintentionnées ? Qu'il n'y avait rien dans le comportement de Fersen à la cour de Versailles qui intéressât la maison d'Autriche, tout simplement.
Fersen était, force est et sera de le constater, bien plus intéressant que les autres cités !
La maison d’Autriche est passée à côté, pendant des années, d’un des êtres qui a le plus compté pour Marie-Antoinette.
C’est con hein ?! Et vraiment guère...logique.  Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Mer 19 Déc - 23:28

Citation :
Elle pourrait l'être, en effet, si Mercy mentionnait Fersen en passant, de façon parfaitement anodine, ainsi qu'il le fait si scrupuleusement de tous ces autres quidams susnommés qui ne font nullement non plus clignoter la lumière rouge de l'oeil de Vienne.
Ben oui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Jeu 20 Déc - 2:33

leos a écrit:
Bonjour,
Je suis en train de lire mais pas attentivement la Correspondance secrète du comte de Mercy-Argenteau avec l'Empereur Joseph II et le prince de Kaunitz. 1. /- 1889 / publ./
Mais il est intéressant que Mercy donne très peu des nouvelles du roi de Suède. De sa visite en France en 1784 presque pas de mots.
Généralement parlant son intérêt de Suède,/les relations de Suède/ est très faible.
Leos

Ce désintérêt est pour le moins étonnant, puisque Gustave III complotait contre le frère de Marie-Antoinette (Joseph II) et avait proposé à Louis XVI de faire alliance contre l'Autriche et la Prusse. Cela étant, la Suède était à cette époque, un pays pauvre, un "théâtre subalterne" selon Fersen lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Jeu 20 Déc - 2:37

Citation :
pimprenelle a écrit:
Distingué par la reine... à partir de quelle période ? C'est précisément cela qui doit être relativisé, pour moi.

.... à partir de ce bal de l'opéra, fin janvier 1774,  puisqu'elle s'exclame en le revoyant, quatre plus tard ( août 78 ) : Ah ! C'est une ancienne connaissance !
C'était une façon charmante, et très convenable, de dire " Je ne vous ai point oublié . "

Fersen lui avait tapé dans l'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39557
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Jeu 20 Déc - 8:15

Citation :
 Adieu le plus aimé des hommes (...) rien au monde ne pourra m’empêcher de vous adorer jusqu’à la mort.

On ne peut être plus clair, je suppose ?
Cri du coeur qu'il serait un contresens de ne pas remettre en contexte, évidemment.  Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39557
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   Jeu 20 Déc - 8:18

Citation :
 Fersen était, force est et sera de le constater, bien plus intéressant que les autres cités !
La maison d’Autriche est passée à côté, pendant des années, d’un des êtres qui a le plus compté pour Marie-Antoinette.
C’est con hein ?! Et vraiment guère...logique.  Shocked
Mais non, c'est tout simplement que Fersen n'avait pas encore l'importance qu'il prendra par la suite.  Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy   

Revenir en haut Aller en bas
 
De l’absence de Fersen dans les rapports de Mercy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» (2007) Troubles dans le Ciel de JJ Velasco, Presses du Châtelet
» rapports logiques
» projet musical les rapports musique image au cinéma
» Règles du Savoir-Vivre dans la Société Moderne par la Baronne Staffe: rapports avec les professeurs
» avoir des rapports avec son epouse en periode de viduité?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: