Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Ven 21 Juin - 14:04

Madame ROYALE /DUCHESSE D'ANGOULEME se serait servi pour sa correspondance privée d'un papier fabriqué spécialement pour Elle sur les instructions de LOUIS XVIII pour lui rappeler l'affection dont elle l'entourait.
 
dans cette pâte à papier le filigrane montre d'un côté les armes de France, de l'autre les portraits de profil et géminés de la dauphine (duchesse d'Angoulême)du Comte de Provence (louis XVIII) frère du Roi avec cette légende entourant les portraits
"elle m'a prodigué sa tendresse et ses soins".
Sur le fac-similé de la dernière lettre de la reine, vous avez pu voir le profil de LOUIS XVIII dans le filigrane du papier !!!!
 
 
je viens de trouver un petit tiré à part à CHALONS EN CHAMPAGNE de l'article du FIGARO du 4 Aout 1912 de Monsieur Georges CAIN
"une relique royale" concernant le livre de prières déposé à la bibliothèque municipale de CHALONS qui n'est plus visible étant donné son état actuel.
L'auteur ayant pris une photo du mot écrit  sur ledit ouvrage le portait chez Monsieur CHARAVAY à PARIS, grand expert es autographie.
 
voici le texte de cette rencontre
"que vous semble de ceci ?
- l'admirable pièce....Pas de doute....Je crois, comme vous, que la haute signature MARIE ANTOINETTE ainsi que la date surchargée
(16 au lieu de 15 octobre à 4 H I/2 du matin) sont de la même main et de la même encore que a célèbre lettre testament écrite le même jour, à la même heure, et avec la même surcharge de date.... Les quatre lignes intermédiaires
"Mon Dieu ! ayez pitié de moi ! etc".. sont d'une autre époque...
Du reste, voyez, comparez... et notre ami CHARAVAY étale sur la table de son cabinet une lourde liasse de fac-similés.
 
"Regardez.... voici miraculeusement reproduit par MARTY (éditeur du premier livre de fac-similés- La dernière année de MARIE ANTOINETTE ) les plis du papier, les taches de doigts même, la lettre à Madame ELISABETH dont l'original est aux Archives Nationales.
Maintenant cherchons parmi le lot de signatures "MARIE ANTOINETTE"
En voici une presque identique à celle de CHALONS.... une "MARIE ANTOINETTE" aux lettres énormes tremblées, dissociées, ondulantes, une signature.... de la Fin....à la fois hautaine et brisée....."
Cette signature là c'est MARIE ANTOINETTE toute entière"
 
en relisant avec attention ce texte, l''expert pense que la Reine le matin du 16 Octobre a ajouté la date et sa signature à un texte écrit quelque temps auparavant à l'évocation de ses enfants. alors nos critique modernes peuvent-ils toujours affirmer que ce texte, si émouvant, ne serait pas de la main de la Reine, mais d'un falsificateur révolutionnaire !!!!!
 
MARIE ANTOINETTE
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Ven 21 Juin - 14:40

Voici à nouveau du grain à moudre pour les experts en graphologie ...
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Ven 21 Juin - 17:27

Je ne suis experte en rien, mais je ne reconnais pas l'écriture de notre reine, ni dans le corps du texte, ni dans la signature. Wink
Et vous, vous en pensez quoi ?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Ven 21 Juin - 17:30

Ce serait presque dommage que ces mots si touchants ne soient pas d'elle ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Ven 21 Juin - 17:35

On y va !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Ven 21 Juin - 17:39


...

Il faut vivre dangereusement !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Ven 21 Juin - 17:46

Oui, faut examiner... Suspect

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: X   Ven 21 Juin - 17:49

Je bosse ! Et après j'ai un dîner...geek
Je repasserai en fin de soirée !
Un commentaire rapide : la signature n'est pas de Marie-Antoinette, le "o" par exemple est mal formé, hésitant. Elle ne reprenait jamais ses lettres, dixit Jacques Arnna, expert graphologue qui a étudié l'écriture de Marie-Antoinette de long en large. Et de toute façon, cette fausse signature est celle de Marie-Antoinette dauphine et non celle de Marie-Antoinette reine. Le faussaire s'est planté.
Pour le reste, j'examinerai cette argumentation nouvelle plus attentivement tout à l'heure !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Dim 23 Juin - 18:06

MARIE ANTOINETTE a écrit:

 
je viens de trouver un petit tiré à part à CHALONS EN CHAMPAGNE de l'article du FIGARO du 4 Aout 1912 de Monsieur Georges CAIN
"une relique royale" concernant le livre de prières déposé à la bibliothèque municipale de CHALONS qui n'est plus visible étant donné son état actuel.
L'auteur ayant pris une photo du mot écrit  sur ledit ouvrage le portait chez Monsieur CHARAVAY à PARIS, grand expert es autographie.
 
voici le texte de cette rencontre
"que vous semble de ceci ?
- l'admirable pièce....Pas de doute....Je crois, comme vous, que la haute signature MARIE ANTOINETTE ainsi que la date surchargée
(16 au lieu de 15 octobre à 4 H I/2 du matin) sont de la même main et de la même encore que a célèbre lettre testament écrite le même jour, à la même heure, et avec la même surcharge de date.... Les quatre lignes intermédiaires
"Mon Dieu ! ayez pitié de moi ! etc".. sont d'une autre époque...
Du reste, voyez, comparez... et notre ami CHARAVAY étale sur la table de son cabinet une lourde liasse de fac-similés.
 
"Regardez.... voici miraculeusement reproduit par MARTY (éditeur du premier livre de fac-similés- La dernière année de MARIE ANTOINETTE ) les plis du papier, les taches de doigts même, la lettre à Madame ELISABETH dont l'original est aux Archives Nationales.
Maintenant cherchons parmi le lot de signatures "MARIE ANTOINETTE"
En voici une presque identique à celle de CHALONS.... une "MARIE ANTOINETTE" aux lettres énormes tremblées, dissociées, ondulantes, une signature.... de la Fin....à la fois hautaine et brisée....."
Cette signature là c'est MARIE ANTOINETTE toute entière"
 
en relisant avec attention ce texte, l''expert pense que la Reine le matin du 16 Octobre a ajouté la date et sa signature à un texte écrit quelque temps auparavant à l'évocation de ses enfants. alors nos critique modernes peuvent-ils toujours affirmer que ce texte, si émouvant, ne serait pas de la main de la Reine, mais d'un falsificateur révolutionnaire !!!!!
 

Merci pour vos recherches MARIE-ANTOINETTE.Very Happy
Bien que je ne sois pas expert graphologue, je pense que le billet inséré dans le livre d'heures n'a pas été écrit par la même personne que celle qui a écrit la dernière lettre à Mme Elisabeth. Et je crois que la personne qui a écrit la dernière lettre à Mme Elisabeth est bien Marie-Antoinette. Comparez, par exemple, le mot "adieu" du billet au mot "adieu" de la lettre à Elisabeth. Cela n'a rien à voir.
Alain Decaux avait fait expertiser le billet attribué à la reine. L'expert avait conclu que ces lignes n'étaient pas de la main de la reine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Dim 23 Juin - 19:08

Voir les premières pages de ce sujet...Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Lun 24 Juin - 11:12

Incroyable coïncidence ! 

Je venais vers vous pour interroger un de vos experts au sujet de Jourdan Dumesnil : 

 " Si un lecteur veut bien nous dire jusqu’à quelle date précise Jourdan Dumesnil fut le maître d’écriture du Dauphin, nous pourrions dater le document avec un minimum de précision ! … "

Et je découvre cette discussion !... 


Connaissez-vous cette signature de la Reine, découverte samedi dernier dans un livre de Charavay mis en ligne sur Gallica le 10/12/2012 ? 



(source : http://cril17.org/2013/06/24/glanures-33/ Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Lun 24 Juin - 11:41

Je ne veux absolument pas prouver que les lignes dans le livre de CHALONS et la dernière lettre sont de la même main ou d'une autre !!!!
j'ai pensé qu'il était intéressant de montrer un article de 1912 fait par un historien connu et les affirmations d'un expert de l'époque !!!!

MARIE ANTOINETTE:eventail:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Lun 24 Juin - 18:22

Merci Marie-Antoinette pour cette information très intéressante à divers titres !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Mer 30 Juil - 9:25

Très bonne photo de ce petit mot:



http://ladyoscar-andre.forumactif.fr/t1928-les-dernieres-lettres-de-marie-antoinette

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Mer 30 Juil - 10:14

Quelques petites comparaisons entre la dernière lettre écrite par Marie Antoinette dans sa cellule, que nous savons authentique, et ce petit mot, sur lequel nous nous interrogeons.

D'abord la date:




En dessous, nous avons l'authentique, où nous reconnaissons l'écriture déliée de la reine. Au dessus, ce fameux mot dans le livre de prières, avec sa graphie malaisée et pâteuse.

Remarquons que les deux écrits portent exactement la même heure, ce qui rend de facto l'un des deux irréel, la reine ne pouvant pas les avoir rédigés tous les deux en même temps.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Mer 30 Juil - 10:19

Prenons ensuite l'expression "mes pauvres enfants":



En dessous, dans la lettre adressée par Marie Antoinette à Madame Elisabeth, l'écriture est naturelle et coule de source, tandis qu'en haut, dans le livre de prières, nous retrouvons cette lenteur et cet aspect pâteux qui trahit, à mon avis, la maladresse du copiste.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Mer 30 Juil - 10:44

Idem pour le soupir "mon dieu" présent dans les deux textes.



Aucun des deux ne porte de majuscule, c'est normal dans le cas de la lettre à Madame Elisabeth, cela fait des années que Marie Antoinette n'en met plus à aucun nom. Pour le livre de prières, cette particularité prouve, selon moi, que le copiste a eu, à un moment ou à un autre, l'original sous les yeux.

En effet, il faut avoir vu de ses yeux vu que la reine n'accorde pas de capitale à Dieu pour oser faire de même... surtout dans le contexte religieux d'un missel.

En revanche, l'auteur ne connaissait pas assez bien les habitudes de Marie Antoinette pour savoir qu'elle n'est pas plus coutumière d'exclamations que de majuscules. Il ne me semble pas avoir jamais vu un seul point d'exclamation sous la plume de Marie Antoinette. Même quand elle soupire à Madame de Polignac "oh oui aimé moi toujours"...



... c'est une simple virgule qui ponctue le cri du coeur.

Remarquons au passage le curieux double point sur le "i" de "dieu".  Shocked 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Mer 30 Juil - 10:49

Nous arrivons à l'adieu.



Ceux de Marie Antoinette, en bas, sans ponctuation, pas même de virgule pour les séparer. Ceux du copiste (car je suis de plus en plus persuadée de la fausseté de cette relique) en haut, lourds, pâteux, disgracieux et bien servilement encadrés de leur ponctuation... dont ce point d'exclamation que nous serions bien en peine de trouver chez la reine.

Et encore cet irritant double point sur le "i" !  Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Mer 30 Juil - 11:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Mer 30 Juil - 11:10

Bouquet final.



Le copiste termine bien logiquement son travail par un "Marie Antoinette" aussi maladroit que l'ensemble de son oeuvre. Ne cherchez pas la comparaison avec la lettre à Madame Elisabeth, elle serait impossible à faire... vu que, depuis de longues années, Marie Antoinette ne signe plus ses lettres à ses proches, se contentant d'un trait horizontal en guise de marque personnelle.

Ici, l'auteur du petit mot dans le livre de prières a cependant voulu marquer le coup par un magistral "Marie Antoinette" plus grand que le corps du texte...

... qui signe ainsi irrémédiablement le caractère apocryphe de cette relique, à mon avis.  Sad 

C'est dommage, un vrai crève-coeur pour beaucoup d'entre nous, mais il me paraît vraiment évident que ce petit mot est un faux. La question essentielle qui reste à se poser, selon moi, c'est... combien de fausses reliques de la reine martyre hantent encore les musées et les endroits visités?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Mer 30 Juil - 11:52

Tenez, voici un exemple caractéristique du trait signant de la reine. Il s'agit d'une lettre à Madame de Polignac, que nous avons analysée ici:
http://maria-antonia.justgoo.com/t5584-lettres-a-madame-de-polignac





On remarque très bien le grand trait horizontal qui signe la lettre. Ensuite, Marie Antoinette rédige un post scriptum... qu'elle termine également par un trait horizontal.

C'était sa signature.  Very Happy 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Mer 30 Juil - 12:00

... trait-signature que voici, bien visible, au bas de la lettre que la reine a écrite le 16 octobre 1793 à 4h30 du matin...




_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4999
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Lun 15 Aoû - 11:20

Voici une photo ancienne de ce Livre de Prières.



Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Out Of The Blue

avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 09/11/2016

MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   Mer 21 Déc - 11:51

A signaler qu'Emmanuel Waresquiel authentifie cette relique. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le (dernier) mot de l’Office de la Divine Providence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Disparition du dernier régiment de zouaves
» l'avortement, un dernier recours ou un droit?
» Le Dernier jour d'un condamné (Le salon )
» Gagnez le dernier roman de Roberto Bolano
» Préface dernier jour d'1 condamné - Hugo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Reliques, écrits, meubles :: écrits et compositions de Marie Antoinette-
Sauter vers: