Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Sam 23 Mai - 12:51

Citation :
L'enflure, pardi !
C'est l'Enflure ? Ah bon ?   Drôlement arrangé par l'artiste alors !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Sam 23 Mai - 12:54

Madame de Chimay a écrit:

Louis XVI s'intéressait beaucoup aux voyages du capitaine Cook, cela en préparation de l'expédition La Pérouse et il avait donné des instructions à ses marins pour que ceux-ci fassent tout pour aider le capitaine Cook. .
Mais moi, je faisais allusion au livre qu'un des geôliers de la Conciergerie a prêté à Marie-Antoinette . Si bien que c'est sur les traces du Capitaine Cook qu'Elle a peut-être pu laisser s'envoler Son imagination au gré des pages...On sait qu'Elle n'aura pas le temps de terminer la lecture de ces récits...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Sam 23 Mai - 13:36

Ah, je n'étais pas au couran car il est vrai que je suis loin d'avoir tout lu sur la reine. Livre après livre, je parfais mes connaissances sur la famille royale.
C'est vraiment dommage que la reine n'ait pas eu le temps de finir son livre....
Mais ceci dit , c'était une bonne idée de lire ce genre de livre pour rêver un peu ! Tant mieux si son livre a pu y contribuer !
C'est toujours cela d'arraché au malheur et à la tristesse.

Dites Majesté , savez-vous si la reine était une grande lectrice ?
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31671
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Sam 23 Mai - 13:58

Non Marie-Antoinette n'était pas une très grande lectrice il faut l'avouer
Elle a lu quelques romans par ci par là, et quelques ouvrages de Rousseau il me semble mais rien de bien méchant

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Sam 23 Mai - 14:52

study Dans l'ouvrage "les Après midis de LOUIS XVI", je lis les chapîtres consacrés à la préparation de l'expédition LA PEROUSE , et j'avoue que les textes écrits directement par le roi ( sur les relations avec les indigènes, avec lesquels il faudra être bienveillant, le commerce des fourrures en Chine surtout, la santé des équipages, les meilleures routes à suivre en fonction des saisons et des inconnus de la route etc...) sont particulièrement intelligents et bien construits...
Un échappatoire pour lui sûrement, mais un échappatoire scientifiquement et patiemment construit...
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31671
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Dim 24 Mai - 1:00

Louis XVI raisonnait juste à mon avis quand il en avait le temps. Ses connaissances scientifiques semblaient de plus être très importantes et il savait s'y intéresser et investir de l'argent dans les recherches Very Happy
Je pense honnêtement que les sciences et l'artisanat l'intéressaient plus que la politique Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Dim 24 Mai - 18:33

Tout à fait d'accord avec vous Chou D'Amour.

Etienne Taillemite s'interroge dans son premier chapitre sur le fait de savoir si Louis XVI a reçu une éducation ratée ou pas.
Selon certains contemporains de l'époque dont un certain Besenval , Louis XVI aurait reçu une éducation ratée. D'ailleurs, le roi s'en plaignait lui-même. Son enfance est traversée par toute une série de deuils familiaux, d'abord celle de son frère le duc de Bourgogne puis celle de ses parents si bien que c'est à l'âge de 11 ans que Louis XVI se retrouve orphelin. Il se retrouve sous la coupe de son précepteur le duc de la Vauguyon , lieutenant général des armées.
C'est ainsi que le livre de lecture de cet enfant fut le Télémaque de Fénélon. Pour Fénélon, ce qui était important était le fait qu'un roi devait faire le bonheur de ses sujets.

Louis XVI avait une personnalité complexe. Il était très intelligent et avait un esprit curieux.
Comme le dit Monsieur Taillemite, très jeune, il eut la passion de l'histoire et se plongea dans l'histoire d'Angleterre de David Hume . Est-ce grâce à ce livre qu'il prit conscience de l'importance grandissante de la mer dans l'histoire des peuples ?
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31671
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Dim 24 Mai - 18:41

Je pense aussi que Louis-Auguste a eu une éducation ratée, ou du moins très mal gérée, car il a été oublié, voire méprisé en comparaison de son frère ainé. De ce fait il a perdu toute confiance en lui et il s'est refermé sur lui-même, hésitant, ce qui lui a valu le côté benêt qu'on lui prête.
Mais oui il n'était pas idiot pour autant car il faut croire que s'il n'a pas vraiment appris les concepts de gestion politique nécessaires à un dirigeant, il a néanmoins appris de lui-même sur beaucoup de sujets parallèles, dont les sciences, la géographie et bien sûr la mécanique. Dommage, ces sujets là ne sont pas forcément les plus nécessaires pour diriger un pays et il l'a payé dans sa réputation, mais on regardant de plus près l'homme et non le roi, on ne peut que constater qu'il était très instruit Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Lun 25 Mai - 23:58

Etienne Taillemite dans son livre sur Louis XVI ou le navigateur immobile revient très longuement sur le caractère de Louis XVI. Il dénonce les lacunes dans l'éducation du roi, notamment dans les affaires militaires, les relations internationales et l'économie. De même, il parle de difficultés de communication du roi avec son entourage.

Il le compare à Louis XIV . Louis XVI est son opposé presque complet. Louis XIV était sensuel , avait une séduction physique et un pouvoir de séduction. Louis XVi était grand , robuste et d'une force herculéenne. Il répugnait à jouer son rôle de roi et semblait obsédé par l'idée de démission.
Selon Ghislain de Diesbach, ce prince de par ses origines ( saxon par sa mère, polonaise par sa grand-mère, savoyard et espagnol par ses aïeules ) , avait tout d'un bon prince germanique, aimant la vertu paisible et les moeurs simples. Il savait se contenter de peu. Louis XVI était rempli de vertus privées :

-il avait une extrême bonté

-un coeur sensible et généreux

-C'était un homme secret, solitaire, casanier, rancunier, d'une timidité maladive, maussade et taciturne.

-Il était mal à l'aise, complexé et dépourvu de confiance en lui-même.


"Louis XVI bénéficia d'une instruction maritime très supérieure à celle de ses prédécesseurs. Celle-ci fut d'abord géographique et il eut pour maître dans cette discipline Philippe Buache , l'un des meilleurs géographes de son temps, membre de l'académie des sciences, attaché au dépôt des cartes et plans de la marine et premier géographe du roi.
Ce maître , spécialiste de la géographie des voyages de découverte, ouvrit l'esprit du dauphin à la géomorphologie et à l'étude de toutes les régions du monde. Il le fit avec succès car , toute sa vie, Louis XVI sera passionné par les questions géographiques et par la découverte des régions encore inconnues de la terre. Il entretiendra avec soin son cabinet, sa bibliothèque de livres savants.


Le fait que ses instructeurs aient été uniquement des ingénieurs , qu'il n'y ait eu parmi eux aucun officier de vaisseau, est révélateur d'une tendance à privilégier le scientifique sur l'opérationnel. Or, comme le dit Monsieur Taillemite, la vocation d'un roi n'est pas de vivre dans un laboratoire mais de savoir tirer de ses flottes le meilleur parti possible dans l'intérêt de l'état."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Mar 26 Mai - 0:13

Merci beaucoup Madame de Chimay pour toutes ses informations Ce livre a l'air extrêmement intéressant : un probable achat en vue pour moi..

Je rajouterai que Louis XVI était myope comme une taupe et portait des bésicles (ancêtres des lunettes ) en privé mais pas en public d'où l'origine de sa légendaire maladresse : il se cognait aux coins des meubles , renversait des objets et devait avoir ce regard particulier du myope qui se trouve dans le flou : c'est très désagréable car je connais ! sans mes lentilles , je suis dans un flou permanent ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Mar 26 Mai - 10:56

Ce livre est très intéressant. La personne qui veut vraiment connaître Louis XVI et comprendre un peu la complexité du personnage se doit de s'intéresser à son domaine de prédilection qui est celui de la marine.
Sur Amazone.fr, ce livre ne coûte que 16,63 euros.


Pour en revenir à Louis XVI, Etienne Taillemite continue ce descriptif de son caractère et essaie d'expliquer par le biais de son caractère sa façon de se comporter. Je cite :
"Il n'était communicatif selon Edgar Faure , ni dans la conversation , ni dans la correspondance et ce qui aurait dû être une vertu essentielle d'homme d'état devint chez lui un obstacle à toute cohésion gouvernementale.(....)
Si Louis XVI eut des serviteurs fidèles, il ne connut jamais d'amis véritables.(...)
Roi géographe et voyageur immobile, Louis XVI ne chercha pas non plus à se lier d'amitié avec des hommes experts en ce domaine. Passionné de récits de voyage, il fut pourtant le plus casanier des hommes. (...)

Lors de sa visite en France, Joseph II constata que Louis ne connaissait pas même Paris et qu'il n'avait jamais visité ni les Invalides ,ni l'école militaire. Et l'on s'étonne de son absence de tout prestige dans le monde des officiers et des soldats. Son beau-frère lui avait pourtant expliqué qu'il devait connaître non seulement tout ce qui existait à Paris , mais voyager en France et résider quelques jours dans chacune de ces grandes villes. Louis XVI ne tint aucun compte de ces excellentes remarques.

Une occasion excellente s'était pourtant présentée . En avril 1778 , à la veille de la guerre d'Amérique, le roi d'Angleterre Georges III était allé à Porsmouth inspecter sa flotte . Pourquoi le roi de France n'irait-il pas à Brest visiter la sienne et lui donner par sa présence un atout moral essentiel ? Ce geste qui aurait pu avoir de grandes conséquences, Louis XVI ne le fit pas. Il y eut un projet auquel Maurepas s'opposa officiellement pour des raisons financières, mais si l'on en croit l'abbé de Véri , un autre motif empêcha ce déplacement tiré du personnel du roi. Il ne saurait point jouer le personnage nécessaire en pareil cas et tout ministre sage doit prendre garde à ne pas engager le souverain dans une démarche dont il ne sait pas remplir le rôle. Cette occasion perdue montre à quel point l'entourage royal manquait de confiance dans le monarque."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Mar 26 Mai - 11:15

Voici un livre trouvé sur Amazone.fr :

La France maritime au temps de Louis XV et Louis XVI / Alain Boulaire et ill. par Joseph Vernet
Editions du Layeur : 2001, 142 pages : 20 euros
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Mar 26 Mai - 11:28

Madame de Chimay a écrit:
" Il y eut un projet auquel Maurepas s'opposa officiellement pour des raisons financières, mais si l'on en croit l'abbé de Véri , un autre motif empêcha ce déplacement tiré du personnel du roi. Il ne saurait point jouer le personnage nécessaire en pareil cas et tout ministre sage doit prendre garde à ne pas engager le souverain dans une démarche dont il ne sait pas remplir le rôle. Cette occasion perdue montre à quel point l'entourage royal manquait de confiance dans le monarque."

C'est un constat terrifiant que fait là Étienne Taillemite !

Cela me rappelle un certain soir :
Déjà, dans la journée, " tout le monde paraissait inquiet, les rues étaient plus remplies de monde que de coutume; on voyait partout se former de petits groupes" (Mémoires de Paroy). Vers neuf heures du soir, au son du tocsin, la foule envahit le Carrousel. Plus tard, Mandat (commandant au château de la garde nationale de Paris) est assassiné, sa tête promenée sur une pique.
Marie-Antoinette et Madame Élisabeth ne peuvent trouver le sommeil . La Reine, "résolue à affronter l'émeute" se rend dans la chambre de Louis XVI qu'elle exhorte à aller inspecter les postes des gardes suisses et gardes nationaux pour leur insuffler confiance et courage !!! Il accepte, à contre cœur.
Cette revue a lieu à sept heures du matin: Alors on voit des canonniers " quitter leurs postes et s'approcher du Roi, lui mettant le poing sous le nez en l'insultant par les plus grossiers propos. ( ..... ) Le Roi était pâle comme s'il avait cessé d'exister. La famille royale rentra; la Reine me dit que tout était perdu, que le Roi n'avait montré aucune énergie et que cette espèce de revue avait fait plus de mal que de bien.
" ( Mémoires de Campan )
On est au matin du 10 août.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Mar 26 Mai - 12:49

Tout à fait d'accord avec vous. Que d'occasions perdues ! Pourtant, les bons conseils ne lui ont pas manqué , que ce soit ceux de Joseph II ou bien encore d'autres personnes ! Mais Louis XVI avait l'art , je pense , de s'aliéner les sympathies autour de lui. Il ne savait pas parler aux hommes. Louis XVI ne savait pas séduire  ni encourager parce qu'il ne savait pas étudier les hommes, première science des rois.

Je pense que Louis XVI était dans l'être et que le paraître l'ennuyait profondément  d'où son inaptitude à savoir se comporter dans telle ou telle situation donnée. Tout est une question d'image . Je pense que s'il avait su parler à son peuple, son destin aurait été bien différent.
Dommage que la fonction de conseiller de communication n'existait pas à l'époque ! Mais si elle avait existé, aurait-il écouté son conseiller, lui, qui n'a pas écouté son beau-frère Joseph II ?
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31671
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Mar 26 Mai - 18:25

Encore merci à vous Madame de Chimay

Citation :
Dommage que la fonction de conseiller de communication n'existait pas à l'époque ! Mais si elle avait existé, aurait-il écouté son conseiller, lui, qui n'a pas écouté son beau-frère Joseph II ?

En effet, c'est une fonction qui manifestement manqua cruellement à la monarchie française en 1789

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Mar 26 Mai - 18:29

Madame de Chimay a écrit:
Tout à fait d'accord avec vous. Que d'occasions perdues ! Pourtant, les bons conseils ne lui ont pas manqué , que ce soit ceux de Joseph II ou bien encore d'autres personnes ! Mais Louis XVI avait l'art , je pense , de s'aliéner les sympathies autour de lui. Il ne savait pas parler aux hommes. Louis XVI ne savait pas séduire  ni encourager parce qu'il ne savait pas étudier les hommes, première science des rois.

Je pense que Louis XVI était dans l'être et que le paraître l'ennuyait profondément  d'où son inaptitude à savoir se comporter dans telle ou telle situation donnée. Tout est une question d'image . Je pense que s'il avait su parler à son peuple, son destin aurait été bien différent.
Dommage que la fonction de conseiller de communication n'existait pas à l'époque ! Mais si elle avait existé, aurait-il écouté son conseiller, lui, qui n'a pas écouté son beau-frère Joseph II ?
Si si, il a écouté Joseph, sur le thème du "fatal article", semble t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Mar 26 Mai - 19:55

Citation :
 Si si, il a écouté Joseph, sur le thème du "fatal article", semble t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31671
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Jeu 28 Mai - 18:55

Les messages sur le choix de Maurepas ont été déplacés ici : Very Happy

http://maria-antonia.justgoo.com/louis-xvi-f9/maurepas-un-bon-choix-t1646.htm

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Lun 8 Juin - 13:40

Voici un livre intéressant :

L'Importance de l'exploration maritime au siècle des lumières : à propos du voyage de Bougainville / Aa Vv
Presses du Cnrs , 1982, 189 p. : 47,25 euros.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Ven 19 Juin - 16:20

Savez -vous que la maman de l'écrivain Jean de la Varende était née Laure Fleuriot de Langle ( 1853-1940 ) et était donc par conséquence la descendante du second de La Pérouse ?
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31671
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Ven 19 Juin - 17:54

Ah non je ne savais pas, bel hasard Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Lun 24 Aoû - 11:04

Les Français dans l'océan indien au XVIIIe siècle : Un mémoire inédit de La Bourbonnais et
Journal du voyage fait aux Indes par Rostaing par Philippe Haudrère, La Bourdonnais, Rostaing
Les Indes savantes, 2004, 120 p : 23 euros

Voici ce que dit le résumé d'Amazone :

"La Bourdonnais a fortement marqué de sa personnalité et de son action la présence française dans l'océan indien.
Philippe Haudrère, publie ici un texte inédit de La Bourdonnais sur le commerce des Français dans l'océan indien, et particulièrement avec l'Inde. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Jeu 14 Jan - 15:24

LE VOYAGE DE L'HIPPOPOTAME : JUSQU'EN CHINE AU TEMPS DE LOUIS XVI : CHRONIQUE par Xavier Walter
F.-X. DE GUIBERT , 2001
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Jeu 14 Jan - 17:21

Les Européens et les Indes orientales: Au XVIIIe siècle ; aspects maritimes, commerciaux et coloniaux de René Favier
Ophrys, 2000, 160 p : 9,90 euros
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31671
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   Ven 15 Jan - 19:16

Madame de Chimay a écrit:
LE VOYAGE DE L'HIPPOPOTAME : JUSQU'EN CHINE AU TEMPS DE LOUIS XVI : CHRONIQUE par Xavier Walter
F.-X. DE GUIBERT , 2001

De l'hippototame?

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les grandes explorations maritimes du XVIIIe siècle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Chine à Versailles, art & diplomatie au XVIIIe siècle
» Baignoires, mobilier et objets de toilette au XVIIIe siècle
» OVNI - Les grandes énigmes du 20eme siècle
» Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5
» La presse du XVIIIe siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Les sciences-
Sauter vers: