Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Biblio. Journal du médecin de Louis XIV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Biblio. Journal du médecin de Louis XIV   Jeu 18 Juil - 19:58

j'ai lu dans un livre à propos du journal du médecin de Louis XIV.
Il a pris note de ses rêves et cauchemars. Vous avez des informations sur ce sujet?
Je voudrais bien les lire!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio. Journal du médecin de Louis XIV   Ven 19 Juil - 9:50

Sur Louis XIII, il y a bien le journal d'Héroard que Reinette est la seule, je crois, sur ce forum à avoir lu.

Journal de Jean Héroard, médecin de Louis XIII de
Madeleine Foisil  et Jean Héroard
fayard , 1995, 3127 p : 92 euros

Résumé Amazone

Journal de Jean Héroard, médecin de Louis XIII dirigé par Pierre Chaunu présentation Madeleine Foisil ÉDITEUR: FAYARD 1989 Relié; 2 volumes sous emboitage éditeur; illustrations en noir et blanc ; 24 x 16 cm; 3127 pages. Né en 1551, Héroard avait cinquante ans à la naissance de Louis. Il tint un journal quotidien de son développement de la naissance jusqu'à l'âge de 26 ans (le journal se termine en raison de la mort de Héroard en 1628). Ce journal contient des milliers d'entrées sur la vie quotidienne du dauphin, son réveil, ses repas, ses jeux, son coucher, ses humeurs, ses bagarres ... Les commentaires à la fois sur le langage de Louis et sur le langage qui lui était adressé sont assez détaillés et comportent notamment des transcriptions de ses « erreurs » au niveau phonologique, morphologique et syntaxique. Il s'agit d'un trésor inestimable à la fois pour les études sur le français du début du dix-septième siècle, pour la linguistique historique et pour l'acquisition du langage. Il est même possible de comparer l'acquisition du français contemporain, à l'acquisition du français classique (Ingram & le Normand 1996).

Sinon sur louis XIV , il y a deux livres

La santé de Louis XIV : Une biohistoire du Roi-Soleil de
Stanis Perez
Perrin, tempus, 2010, 681 p : 11, 40 euros

Résumé Amazone
Excellent danseur, chasseur
infatigable, gourmand presque glouton, brillant chef de guerre, amant actif, Louis XIV a joui de la réputation d'une santé exceptionnelle. Cependant, la lecture du Journal de santé tenu par ses médecins révèle que son règne de soixante-dix ans, le plus long de la monarchie française, est aussi l'un des plus marqués par les maladies. La santé du roi subit de nombreuses pathologies (gale, blennorragie, dysenterie...) sur fond constant d'indigestions, migraines, maux de dents et attaques de goutte. Entre vie publique et vie privée s'installe un équilibre précaire, surveillé par la Cour et les trônes étrangers. Chaque guérison est brillamment célébrée, de façon à faire taire les rumeurs, et mise au service d'une propagande glorifiant un monarque que rien ne peut atteindre. La santé du Roi-Soleil est ainsi rendue à sa dimension médicale, mais aussi sociale et politique, et apparaît comme un élément déterminant dans la mise en scène du pouvoir tout au long du règne.


Mais je pense que vous voulez parler de ce livre là :

Journal de la santé de Louis XIV de
Vallot et al.
Editions Jérôme Millon , 2004, 450 p : 25,98 euros

Résumé Amazone

On va trouver dans ces pages la nouvelle édition d'un document exceptionnel, aujourd'hui pratiquement introuvable. Le journal de santé de Louis XIV, rédigé durant cinquante-huit années de la vie du monarque par ses médecins, A. Vallot, A. Daquin et G.-C. Fagon, constitue en effet, aux côtés du journal d'Héroard, un monument d'histoire médicale et culturelle du XVIIe siècle, en même temps qu'un document indispensable â une "bio-histoire" de la monarchie. Le roi, de page en page, est purgé et chanté" c'est ainsi que Michelet en résume le contenu dans sa célèbre Histoire de France. Et c'est bien en effet un dévoilement du simple corps du roi auquel on assiste au fil du texte, celui des "incommodités" et des misères physiques, bien loin des postures hiératiques de la légende monarchique: fièvres, migraines, embarras digestifs, selles, vents, cicatrices, cauchemars, mauvaise haleine, taenia, une gourmandise maladive, une goutte qui finira par se transformer en gangrène, et bien sûr la fameuse opération de cette fistule venue saper le fondement même de l'incarnation monarchique. Et l'on réalise alors â quel prix ce prince, "si travaillé de l'intérieur" comme dit Sainte-Beuve, sut faire d'un idéal stoïcien de maîtrise de soi un programme de gouvernement, afin de conserver à la majesté le double corps de son apparence.


Désolée, je ne l'ai pas lu. qui l'a lu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio. Journal du médecin de Louis XIV   Ven 19 Juil - 10:01

Madame de Chimay a écrit:
Désolée, je ne l'ai pas lu. qui l'a lu ?
 
Je voulais m'y attaquer, mais j'ai renoncé!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio. Journal du médecin de Louis XIV   Sam 20 Juil - 10:57

Madame de Chimay a écrit:
Sur Louis XIII, il y a bien le journal d'Héroard que Reinette est la seule, je crois, sur ce forum à avoir lu.

Journal de Jean Héroard, médecin de Louis XIII de
Madeleine Foisil  et Jean Héroard
fayard , 1995, 3127 p : 92 euros

Résumé Amazone

Journal de Jean Héroard, médecin de Louis XIII dirigé par Pierre Chaunu présentation Madeleine Foisil ÉDITEUR: FAYARD 1989 Relié; 2 volumes sous emboitage éditeur; illustrations en noir et blanc ; 24 x 16 cm; 3127 pages. Né en 1551, Héroard avait cinquante ans à la naissance de Louis. Il tint un journal quotidien de son développement de la naissance jusqu'à l'âge de 26 ans (le journal se termine en raison de la mort de Héroard en 1628). Ce journal contient des milliers d'entrées sur la vie quotidienne du dauphin, son réveil, ses repas, ses jeux, son coucher, ses humeurs, ses bagarres ... Les commentaires à la fois sur le langage de Louis et sur le langage qui lui était adressé sont assez détaillés et comportent notamment des transcriptions de ses « erreurs » au niveau phonologique, morphologique et syntaxique. Il s'agit d'un trésor inestimable à la fois pour les études sur le français du début du dix-septième siècle, pour la linguistique historique et pour l'acquisition du langage. Il est même possible de comparer l'acquisition du français contemporain, à l'acquisition du français classique (Ingram & le Normand 1996).

Sinon sur louis XIV , il y a deux livres

La santé de Louis XIV : Une biohistoire du Roi-Soleil de
Stanis Perez
Perrin, tempus, 2010, 681 p : 11, 40 euros

Résumé Amazone
Excellent danseur, chasseur
infatigable, gourmand presque glouton, brillant chef de guerre, amant actif, Louis XIV a joui de la réputation d'une santé exceptionnelle. Cependant, la lecture du Journal de santé tenu par ses médecins révèle que son règne de soixante-dix ans, le plus long de la monarchie française, est aussi l'un des plus marqués par les maladies. La santé du roi subit de nombreuses pathologies (gale, blennorragie, dysenterie...) sur fond constant d'indigestions, migraines, maux de dents et attaques de goutte. Entre vie publique et vie privée s'installe un équilibre précaire, surveillé par la Cour et les trônes étrangers. Chaque guérison est brillamment célébrée, de façon à faire taire les rumeurs, et mise au service d'une propagande glorifiant un monarque que rien ne peut atteindre. La santé du Roi-Soleil est ainsi rendue à sa dimension médicale, mais aussi sociale et politique, et apparaît comme un élément déterminant dans la mise en scène du pouvoir tout au long du règne.


Mais je pense que vous voulez parler de ce livre là :

Journal de la santé de Louis XIV de
Vallot et al.
Editions Jérôme Millon , 2004, 450 p : 25,98 euros

Résumé Amazone

On va trouver dans ces pages la nouvelle édition d'un document exceptionnel, aujourd'hui pratiquement introuvable. Le journal de santé de Louis XIV, rédigé durant cinquante-huit années de la vie du monarque par ses médecins, A. Vallot, A. Daquin et G.-C. Fagon, constitue en effet, aux côtés du journal d'Héroard, un monument d'histoire médicale et culturelle du XVIIe siècle, en même temps qu'un document indispensable â une "bio-histoire" de la monarchie. Le roi, de page en page, est purgé et chanté" c'est ainsi que Michelet en résume le contenu dans sa célèbre Histoire de France. Et c'est bien en effet un dévoilement du simple corps du roi auquel on assiste au fil du texte, celui des "incommodités" et des misères physiques, bien loin des postures hiératiques de la légende monarchique: fièvres, migraines, embarras digestifs, selles, vents, cicatrices, cauchemars, mauvaise haleine, taenia, une gourmandise maladive, une goutte qui finira par se transformer en gangrène, et bien sûr la fameuse opération de cette fistule venue saper le fondement même de l'incarnation monarchique. Et l'on réalise alors â quel prix ce prince, "si travaillé de l'intérieur" comme dit Sainte-Beuve, sut faire d'un idéal stoïcien de maîtrise de soi un programme de gouvernement, afin de conserver à la majesté le double corps de son apparence.


Désolée, je ne l'ai pas lu. qui l'a lu ?

merci bien! 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Journal du médecin...   Mer 24 Juil - 19:05

La santé du Roi-Soleil n'était pas si brillante... Outre la fameuse fistule située là où il ne fallait surtout pas et autres petits inconvénients, il y avait l'ignorance des médecins de l'époque qui adoraient se réunir au chevet de leurs patients pour discuter de quoi ils mourraient (tout en surveillant leur latin). Ils avaient quand-même réussi à lui fracasser le palais, lui faisant parfois recracher les aliments par le nez... Franchement, sous la perruque, la poudre, les rubans et les dentelles, ça devait pas être génial... Pour celles qui voulaient tirer sur le col roulé, fallait mieux y aller en apnée (je deviens vulgaire avec l'âge moi, décidemment...)
Sans oublier le manque d'hygiène d'un château "puant la pisse à n'en plus tenir" dixit la Palatine. Pendant que les messieurs arrosaient les murs, les dames soulevaient leurs jupes dans un recoin. En été, il y avait le jardin, c'était pratique, on pouvait toujours accuser le chien. Mais en hiver, on "faisait" derrière les tentures, sous les cages d'escaliers... Madame ! Vous avez perdu quelque chose...
Une cour en état de crasse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio. Journal du médecin de Louis XIV   Mer 24 Juil - 20:39

Depuis tout jeune, Louis XIV a toujours eu des problème de santé. A commencer par sa "chaude pisse" contractée lorsqu'il était ado!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio. Journal du médecin de Louis XIV   Jeu 25 Juil - 8:42

CALONNE a écrit:
La santé du Roi-Soleil n'était pas si brillante... Outre la fameuse fistule située là où il ne fallait surtout pas et autres petits inconvénients, il y avait l'ignorance des médecins de l'époque qui adoraient se réunir au chevet de leurs patients pour discuter de quoi ils mourraient (tout en surveillant leur latin). Ils avaient quand-même réussi à lui fracasser le palais, lui faisant parfois recracher les aliments par le nez... Franchement, sous la perruque, la poudre, les rubans et les dentelles, ça devait pas être génial... Pour celles qui voulaient tirer sur le col roulé, fallait mieux y aller en apnée (je deviens vulgaire avec l'âge moi, décidément...)
Sans oublier le manque d'hygiène d'un château "puant la pisse à n'en plus tenir" dixit la Palatine. Pendant que les messieurs arrosaient les murs, les dames soulevaient leurs jupes dans un recoin. En été, il y avait le jardin, c'était pratique, on pouvait toujours accuser le chien. Mais en hiver, on "faisait" derrière les tentures, sous les cages d'escaliers... Madame ! Vous avez perdu quelque chose...
Une cour en état de crasse.
Il y quelques années j'ai visité Versailles et je dois dire que il n'y avait pas beaucoup de toilettes. Et quand je sais qu'il n'y a pas de toilette, je dois y aller! Mais bien sûr je ne pouvais pas m'arranger comme les anciens habitants du palais.
Heureusement, aujourd’hui il y a des toilettes dans le parc aussi , et bien cachées, donc je n'ai plus à y penser et je peux visiter sans préoccupation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio. Journal du médecin de Louis XIV   Jeu 25 Juil - 19:54

princesse a écrit:

Il y quelques années j'ai visité Versailles et je dois dire que il n'y avait pas beaucoup de toilettes. Et quand je sais qu'il n'y a pas de toilette, je dois y aller! Mais bien sûr je ne pouvais pas m'arranger comme les anciens habitants du palais.
Heureusement, aujourd’hui il y a des toilettes dans le parc aussi , et bien cachées, donc je n'ai plus à y penser et je peux visiter sans préoccupation
 
Vous avez peut être connu les toilettes à l'intérieur du château au sous-sol qui étaient misérables!!!!!
Elles ont été rénovées et sont dignes d'un château comme Versailles!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio. Journal du médecin de Louis XIV   Jeu 25 Juil - 19:58

Par où y accède-t-on ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio. Journal du médecin de Louis XIV   Jeu 25 Juil - 20:01

Lucius a écrit:
Par où y accède-t-on ?

Tout simplement en allant vers les grands appartements et la chapelle, à côté du hall pour les groupes!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Biblio. Journal du médecin de Louis XIV   Jeu 25 Juil - 21:18

jamais vu .... merci !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Biblio. Journal du médecin de Louis XIV   

Revenir en haut Aller en bas
 
Biblio. Journal du médecin de Louis XIV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CROU Louis - Médecin des épidémies, Membre Académie médecine
» CHAUVOT de BEAUCHÊNE Médecin Corps législatif et École Norm.
» VILLARET de JOYEUSE Louis Thomas.Vice Amiral
» le médecin malgré lui 6e ou 5e
» Club d'arts plastiques et journal du lycée ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Autres-
Sauter vers: