Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 la famille de Polastron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Ven 23 Aoû - 10:19

Mme de Sabran a écrit:

Ton lapsus était joli, JAG a raison ! Very Happy 
Lucius ! albino 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Ven 23 Aoû - 10:20



Ah oui, Lucius, pardon ! Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Lun 23 Sep - 18:24


Avant que de folâtrer aux Buttes Chaumont, je me suis offert mon petit pèlerinage Polastron .  

Le contrat de mariage de Yolande, rédigé et signé par Jacob-Nicolas Moreau, stipule que mademoiselle de Polastron possède :
quatre maisons se joignant, faisant l'encoignure du Quai de l'Horloge du Palais et de la place Dauphine, vis à vis la statue d'Henri IV et encore une autre maison size à Paris, rue Payenne au Marais .

Voici les quatre maisons de l'île de la Cité.
 Elles se joignent en effet deux à deux, et formerait la proue si l'ïle de la Cité était un vaisseau ! Superbe !!! Very Happy 




Il n'y a pas à dire, il y a des endroits plus vilains à Paris !  
Ensuite, je suis retournée rue Payenne déguster un thé à l'Institut Suédois .   Photos à suivre ! Very Happy 

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Lun 23 Sep - 18:32



Mme de Polignac ne garda pas ces maisons . Celle de la rue Payenne, par exemple, fut vendue sitôt après son mariage .
Que devinrent les quatre maisons de la place Dauphine ?
En tous cas, à la Révolution, celle de droite était habitée par Madame Roland :

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Lun 23 Sep - 18:37

Mme Roland n'a pas vécu près du palais du Luxembourg?? si je ne m'éveille mal, je crois que j'ai vu une plaque sur une maison dans ce quartier, mais je ne rappelle pas exactement la rue...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Lun 23 Sep - 18:41


A l'époque   :





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Lun 23 Sep - 18:45

J_A_Gabriel a écrit:
Mme Roland n'a pas vécu près du palais du Luxembourg?? si je ne m'éveille mal, je crois que j'ai vu une plaque sur une maison dans ce quartier, mais je ne rappelle pas exactement la rue...
Elle a même habité carrément au château de Versailles ! Very Happy 
Près du Luxembourg, je ne sais pas, c'est bien possible .
Apparemment, les gens de cette époque avaient la bougeotte et transportaient volontiers leurs pénates d'un endroit à l'autre .

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Lun 23 Sep - 18:46

Intéressant ! Merci, Eléonore. Very Happy La maison du barreau de Paris est juste derrière, 2 rue de Harlay.
Elle était bien lotie la comtesse.
Je me baladais sur les quais hier après-midi, je suis passé à côté. Mme Polignac n'habitait pas très loin de l'hôtel du marquis de Villette, situé sur les quais, où Voltaire a vécu à Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Lun 23 Sep - 18:55

cosmo a écrit:
Intéressant ! Merci, Eléonore. Very Happy La maison du barreau de Paris est juste derrière, 2 rue de Harlay.
Elle était bien lotie la comtesse.
Tout est relatif .  
Auprès des grands seigneurs qu'elle fut bientôt amenée à côtoyer, Yolande faisait parente pauvre . Wink 

cosmo a écrit:
Je me baladais sur les quais hier après-midi, je suis passé à côté. Mme Polignac n'habitait pas très loin de l'hôtel du marquis de Villette, situé sur les quais, où Voltaire a vécu à Paris.
Yep, chez Belle et Bonne , où le maréchal de Richelieu était assidu, que dis-je ! avait ses quartiers ! Very Happy 

Mme de Polignac s'y rendit, porteuse d'une commission pour le philosophe de la part de Marie-Antoinette : il était persona non grata à Versailles, mais ne serait ni poursuivi ni inquiété par la police royale dans Paris .

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Lun 23 Sep - 18:55

Mme de Sabran a écrit:
J_A_Gabriel a écrit:
Mme Roland n'a pas vécu près du palais du Luxembourg?? si je ne m'éveille mal, je crois que j'ai vu une plaque sur une maison dans ce quartier, mais je ne rappelle pas exactement la rue...
Elle a même habité carrément au château de Versailles ! Very Happy 
Près du Luxembourg, je ne sais pas, c'est bien possible .
Apparemment, les gens de cette époque avaient la bougeotte et transportaient volontiers leurs pénates d'un endroit à l'autre .

.
Non, sorry, j'ai confondu avec Olympe de Gouges, à la rue Servandoni... on peut le voir sur Google maps... Sorry sorry Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Lun 23 Sep - 18:57



Ah, d'accord ! Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Lun 23 Sep - 19:11

cosmo a écrit:
Intéressant ! Merci, Eléonore. Very Happy La maison du barreau de Paris est juste derrière, 2 rue de Harlay.
Voici pourquoi Harlay a sa rue ! Very Happy 

En l'an 1607, après le début des travaux de la place Royale (actuelle place des Vosges) et l’inauguration du Pont Neuf (le plus vieux pont de Paris), le roi Henri IV décida de faire aménager la pointe ouest de l’île de la Cité entre le Palais et le Pont Neuf.

Par un bail à cens et à rentes du 10 mars 1607, le roi fit don à son fidèle et vieux serviteur Achille Ier de Harlay, premier président à mortier du parlement de Paris, des terrains formant l'extrémité occidentale de l'île, en récompense de ses loyaux services pendant la Ligue. Il reçoit l'autorisation de créer une place triangulaire, la seconde place royale de Paris aménagée au XVIIe siècle. À charge pour lui de construire ces nouveaux bâtiments dans l'esprit de la Place Royale et conformes au plan imposé par le roi et le Grand Voyer Sully : un « promenoir » entouré de maisons « d’un même ordre », comprenant deux étages, dont les trumeaux seraient décorés de tables de pierre se détachant sur la brique, et dont les arcades du rez-de-chaussée abriteraient les boutiques.

Harlay, après s'être acquitté d'une modique redevance, fit commencer les travaux (ainsi que celles des constructions attenantes) en mai 1607, sur une superficie de 3120 toises, ainsi que le portent ses lettres-patentes. La deuxième place royale de Paris fut baptisée ainsi par le roi lui-même, en l'honneur du dauphin né en 1601, le futur Louis XIII. Comme convenu, Achille de Harlay fit ainsi bâtir originellement trente-deux maisons identiques en chainage de pierre blanche, briques et combles en ardoise, de deux étages, avec un rez-de-chaussée à arcades pleines (comportant un rez-de-chaussée à galerie, deux étages carrés et un étage de comble), autour d'une place triangulaire fermée. Il distribua des lots privés, mais fixa des règles de construction communes, ce qui fut un bel exemple d'urbanisme concerté. À charge pour lui de les vendre selon les conditions suivantes : "Les acheteurs s'engagent à construire sur les lots bordant « une place de change ou de Bourse» - notre place Dauphine". Proche du Louvre, la place Dauphine devint en effet une place de change et de bourse, attirant orfèvres, lunetiers ou graveurs.


Merci WIKI !  

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Lun 23 Sep - 19:14



En tout état de cause, je n'ai que cette vieille carte postale pour indice que cette maison ex-Polastron fut habitée par Manon . Ma si !!! Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Lun 23 Sep - 19:44

Avant la Révolution, sur la place Dauphine, le jour de la Fête-Dieu,  se tenait l'exposition de peinture des peintres non inscrits à l'Académie sous le nom de Salon de la jeunesse.
Aujourd'hui, des trente-deux maisons uniformes d'origine, il ne reste intacts que les deux pavillons d'angle sur le Pont Neuf qui relie les deux rives de seine en traversant l'île de la Cité.  Les autres bâtiments furent, soit modifiés, démolis, reconstruits, ou rehaussés, à partir du XVIIIe siècle.
C'est ce que l'on voit très bien sur cette autre photo .
Elle penche tant qu'elle peut, excusez-moi !  




En face de ces deux pavillons originels ( ex-Polastron ), se trouve une statue de bronze du roi Henri IV (inaugurée le 25 août 1818, la première ayant été fondue pendant la révolution)
et le square du Vert Galant   .....




....  ce qui ne manque pas de sel, vous verrez, quand je vous raconterai incessamment-sous-peu comment et pourquoi la place Dauphine était, pour le Pape du Surréalisme André Breton,  l'endroit le plus érotique, voire le Point G.,  de Paris !

Ah, je sens que vous grillez d'impatience !!!            

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Lun 23 Sep - 19:51

Mme de Sabran a écrit:
Ah, je sens que vous grillez d'impatience !!!            .
Monsieur de Coco ne tient plus !!!

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Lun 23 Sep - 20:06

Un peu de culture ! Very Happy  du soft pour commencer :
La place Dauphine est citée en littérature dans La Main enchantée de Gérard de Nerval, puis par Anatole France dans Les dieux ont soif. Il y a aussi une petite référence à elle dans le célèbre Kaputt de Curzio Malaparte.
Et, n'est-ce pas, nous nous souvenons tous du Paris s'éveille de notre Dutronc national   : Je suis le dauphin de la place Dauphine ...

Or donc, et Breton dans tout cela ?  
André Breton, en raison essentiellement de sa forme triangulaire évoquant un pubis féminin, la considérait de manière surréaliste comme le sexe de Paris. La place Dauphine joue en effet un rôle magique et puissamment attractif dans le récit " Nadja " (1927). Ce n'est que plus tard, dans " la Clé des champs ", que Breton la comparera de manière explicite et détaillée à un sexe féminin : il y évoque sa configuration triangulaire, d'ailleurs légèrement curviligne, et (...) la fente qui la bissexte en deux espaces boisés . Dans l'imaginaire de Breton, ce sont alors les deux bras de la Seine longeant la place qui dessinent les jambes de Paris.

Eh ho !!!    Ce n'est pas moi qui le dit, c'est WIKI .

Est-il gâté, cet Henri IV !!!  
On se calme, Henri, on se calme ...

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Lun 23 Sep - 20:27

Majesté a écrit:
Mme de Sabran a écrit:
Ah, je sens que vous grillez d'impatience !!!            .
Monsieur de Coco ne tient plus !!!
.
C'est au Comte que cela devrait plaire !    
Grand enthousiasme du chevalier . Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Mar 24 Sep - 17:47

Mme de Sabran a écrit:

....  ce qui ne manque pas de sel, vous verrez, quand je vous raconterai incessamment-sous-peu comment et pourquoi la place Dauphine était, pour le Pape du Surréalisme André Breton,  l'endroit le plus érotique, voire le Point G.,  de Paris !

Ah, je sens que vous grillez d'impatience !!!            

.
 
 Ca vient oui ?... C'est toujours un peu lent chez vous ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Mar 24 Sep - 17:53



... le délire espiègle et primesautier de Breton ? C'est juste au-dessus, chère Comtesse ! Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Mar 24 Sep - 19:47

C'est génial cette promenade dans Paris et toutes ces infos sur un quartier que j'adore ! Un grand merci !  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Mar 24 Sep - 21:56



Contente de t'avoir fait plaisir ! Very Happy 
Pour la petite histoire ( contemporaine ) Simone Signoret et Yves Montand ont habité dans ce coin-là, eux aussi .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Mar 24 Sep - 22:31

Que du beau monde !Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Mar 24 Sep - 22:43



Oui . Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Mer 25 Sep - 8:30

Mme de Sabran a écrit:


...  le délire espiègle et primesautier de Breton ?   C'est juste au-dessus, chère Comtesse ! Very Happy 
 
.... euh..., c'est gentil de ne pas se moquer des infirmes ...
 
Alors, trouvé aussi le délire Breton !!!  :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille de Polastron   Mer 25 Sep - 15:11

Comtesse Diane a écrit:

 
Alors, trouvé aussi le délire Breton !!! 
...   déjà un petit creux ?   
Le 5 octobre le délire breton, ma chère Diane, samedi en huit !!!    



.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la famille de Polastron   

Revenir en haut Aller en bas
 
la famille de Polastron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La famille de Polastron
» Grains de café ? (famille des trivias)
» Famille des Arionidae la rouge et la noire
» Famille d'ABOVILLE
» Famille saint Joseph

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: