Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Comte et la Comtesse du Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le Comte et la Comtesse du Nord   Lun 7 Oct - 12:10

Je mets ici cette information, car je ne peux retrouver le(s) article(s) parlant(s) de la visite du comte et de la comtesse du Nord !

LL. AA. II. logèrent en fait bel et bien à l'ambassade de Russie, "autrefois hôtel de Lévis, au coin de la rue de Gramont et de l'ancien boulevard [boulevard des Italiens] " (la baronne d'Oberkirsch)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Mar 8 Oct - 8:33


Nous avons largement cité la baronne d'Oberkirch . Ce doit être disséminé un peu partout dans divers sujets .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Mar 8 Oct - 12:13

le séjour à PARIS des époux russes est évoqué dans un NICOLAS LE FLOCH et l'action se passe à l'AMBASSADE DE RUSSIE !!!
lecture pour les soirs d'hiver !!!!!!

Ils ont été bien reçus par la Famille Royale, le Roi et la Reine avec de très beaux cadeaux !!!!!!

MARIE ANTOINETTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Mar 8 Oct - 12:37

Mais peut-on espérer que Jean-François Parot ait trouvé les renseignements nécessaires à placer l'action dans cette ambassade mieux que nous?
J'aimerais, et je pense ne pas être le seul, connaître la source qui lui a permis d'établir le logements des Nord là-bas Wink

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Mar 8 Oct - 15:16

Nicolas Ross, dans "Saint Alexandre sur Seine - L'église russe de Paris et ses fidèles des origines à 1917" précise l'information ;



source ; Gallica
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Mar 8 Oct - 17:20

Aucun sujet n'étant encore ouvert à leur sujet, je le lance !

Paul et Sophie-Dorothée (Maria Feodorovna depuis sa conversion à l'orthodoxie) arrivent en France au printemps 1782. Venant d'Italie ils passent par Lyon où ils font d'importants achats pour l'aménagement de leur château de Pavlovsk, cadeau de noce de la maman. La princesse y eut aussi la joie de revoir sa famille, qui resta avec elle jusqu'à Dijon.
Ils prennent ensuite la route de Paris. Le 17 mai ils arrivent à Fontainebleau, où les attendaient les envoyés du Roi, et leur ambassadeur, le prince Baradinsky. Ils avaient auprès d'eux le baron et la baronne de Beckendorff, elle amie et lui guide du couple impérial, le prince Kourakin, ami d'enfance du prince ...
Le 18, sur la route, émouvantes retrouvailles de la princesse avec sa chère Lanelle, la baronne d'Oberkirsch.

Le 19 mai le comte se rend incognito à Versailles pour assister à la procession des chevaliers des Ordres du Roi.

Le 20 eut lieu l'arrivée, cette fois-ci officielle, à Versailles. La "cour russe", menée par Vergennes, fut introduite auprès du Roi dans son grand cabinet par M. de Sequeville, et LL. AA. furent présentée par l'introducteur des ambassadeurs, M. Lalive de Jully. Le comte passa ensuite chez le dauphin, "l'embrassa beaucoup", et discuta fort avec la princesse de Guéméné. "Elle y répondiut avec toute la dignité et la mesure qui la caractérisaient".
La comtesse de son coté fut menée par Mme Vergennes chez la reine d'abord puis chez les princesses de la famille royale. La reine "la traita comme si elle l'eut connue toute sa vie".

Un appartement leur avait été réservé dans l'aile des princes. Ils s'y retirèrent et s'y firent présenter quelques régiments, principalement les gardes françaises du maréchal de Biron (oncle de Lauzun Wink). cet appartement servit surtout à la commodité du couple lors de la journée, puisqu'ils rentraient toujours à Paris le soir.

Ensuite toute la "cour russe" prit part au souper dans les grands cabinets du Roi. La cour russe, la famille royale et les grands officiers de la Cour se retrouvèrent ensuite dans les appartements de la reine. Il y eut musique dans le salon de la Paix (des pliants avaient été installés dans la galerie pour les dames non invitées) et le château illuminé.

Le 23 mai, au soir, grand spectacle à l'opéra du château. On y donna l'Aline ou la reine de Golconde, livret du chevalier de Boufflers et musique de M. de Monsigny.

C'est ce soir là qu'eut lieu la charmant aventure d'Almanzor, le singe de la princesse de Chimay, en présence de la baronne d'Oberkirsch.

En journée, la princesse visitait les hôpitaux et les prisons, où elle fit beaucoup d'aumônes. Tous deux visites des monuments, comme Notre-Dame, les Invalides, St Roch, St Sulpice, l'Eglise des Quatre Nations où se trouve le mausolée de Mazarin (actuelle académie Française) la Bibliothèque royale, la Sorbonne et le tombeau de Richelieu ...

Paul Ier de Russie (en russe : Павел I Петрович, Pavel I Petrovitch )





Sophie-Dorothée de Wurtemberg-Montbéliard (en allemand : Sophie-Dorothée Augusta Luisa von Württemberg), Impératrice Marie Fiodorovna (en russe : Императрица Mapия Фёдopoвна



Le 26, M. de Beaumarchais lut devant LL. AA. le manuscrit du Mariage de Figaro, encore interdit à la scène.

Le 27 Elles se rendirent à l'Académie. S'y firent entendre des compliments , épîtres, discours de MM. de La Harpe, d'Alembert ... La comtesse surprit par son érudition. Le soir Elles se rendirent au Théâtre-Français (actuel Odéon), nouveau nom de la Comédie française. On y joua Le Mercure galant et Une parti de chasse d'henri IV .

Le 1er Juin la comtesse de rendit à Bagatelle où le comte d'Artois fit les honneurs.

Le 2, Le couple impérial et la reine assistent au bal de l'Opéra. La comtesse portait un superbe domino en chauve-souris, dévoullant une robe brodée de jayet et de paillons. Elles restèrent dans la loge, se mêlant peu à la foule de masque.

Le 3, le couple est reçu à dîner à Sceaux chez le duc de Penthièvre.

Le 6, la reine donne une représentation à Trianon pour la comtesse. Elle y chanta Zémire et Azor de Grétry, la Jeune Française au sérail de Gardel. Après le diner de trois cents couvert, le Trianon fut illuminé.

Le 8, après la visite des galeries du palais du Luxembourg, ils assistent à un bal paré chez la reine à Versailles. Le bal ne dura guère, malgré la magnificence des toilettes. La reine et les Nord dînèrent ensuite chez Mme de Lamballe, où le respect ne gêna pas le plaisir. On y joua au loto, la reine dansa quelques contre-danse.

Le 10, départ pour Chantilly, où tout fit splendide et enchanteur. Le comte et le prince y formèrent une véritable amitié.

Le 16, le roi et la reine les conduisirent à Marly.

Le 17, Le couple est par le Parlement. Après la séance, le président, M. d'ormesson, leur fait visiter le Palais de la Cité, la Sainte Chapelle

Le 19 juin, la "cour russe" reprit son chemin. La famille royale fit ses adieux lors du dîner, à Choisy. On leur montra la table mouvante.

Le couple se rendit à Orléans, Ménars, Blois, Amboise, Tours, Angers, Nantes, Lorient, Rouen .... pour finalement quitter Strasbourg et la France le 16 septembre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Mer 9 Oct - 12:39

Voici donc un nouveau sujet ouvert ; je suppose que nous avions évoqué le couple impérial ici ou là, sans ouvrir un sujet précisément. Wink 

Ici, nous évoquions le présent offert par Marie-Antoinette à l’occasion de cette visite : http://maria-antonia.justgoo.com/t4447-le-service-de-sevres-offert-a-maria-feodorovna

Un buste de l’impératrice, d’après Boizot

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Mer 9 Oct - 18:51


A un bal paré à la Cour donné en leur honneur, le comte du Nord reste imperturbable .
Louis XVI en est un peu piqué   et s'exclame mi-figue mi-raisin :

--- Voyez donc mon sauvage, rien ne l’étonne !
--- C’est qu’il voit la même chose tous les dimanches chez sa mère
... osa-t-on lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Mer 9 Oct - 18:57

Quelle horreur, pauvre cerf ! pale 

L'Hallali au cerf dans le parc de Chantilly, offert au comte et à la comtesse du Nord (12 juin 1782).
Copie du tableau de Jean-Baptiste Le Paon, Musée Condé - Chantilly
:





Mme d'Oberkirch raconte qu'au déjeuner :
 Nous étions cent cinquante personnes et des domestiques trois fois aussi nombreux au moins.   



Paul à Condé :
--- Je changerais ce que je possède contre votre beau Chantilly, Monsieur .
--- Oh ! Monsieur, vous y perdriez trop !
--- Non, car ce serait devenir Condé ou Bourbon !


Et bientôt le mot courut à Paris :
Le roi a reçu Monsieur le Comte du Nord en ami, M. le duc d'Orléans l'a reçu en bourgeois, et M. le prince de Condé en souverain !  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Jeu 10 Oct - 10:22

Quand on voit la foule sur le tableau, je ne suis guère étonnée des chiffres donnés par la baronne.

Par contre, je suis profondément choquée. Pour cette dame, les domestiques ne comptent pas comme des personnes !Shocked
Au XVIIème siècle je veux bien comprendre, même pour la première moitié du XVIIIème. Mais en 1782, avec Figaro qui va bientôt connaître un vif succès, c'est inadmissible !
D'autant qu'elle écrit ses mémoires je crois vers 1790. Encore une qui n'a rien compris...Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Jeu 10 Oct - 10:30

Reinette a écrit:
Par contre, je suis profondément choquée. Pour cette dame, les domestiques ne comptent pas comme des personnes !Shocked
Au XVIIème siècle je veux bien comprendre, même pour la première moitié du XVIIIème. Mais en 1782, avec Figaro qui va bientôt connaître un vif succès, c'est inadmissible !
D'autant qu'elle écrit ses mémoires je crois vers 1790. Encore une qui n'a rien compris...Rolling Eyes 

Mais non !   Par personnes elle entend convives, voyons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Jeu 10 Oct - 10:50

Tu es bien gentille de la défendre mais excuse-moi personne et convive ou invité ne veulent pas dire la même chose. Elle maîtrisait la langue française suffisamment bien pour savoir ce qu'elle écrivait. Rappelle-toi comment elle est choquée par l'attitude de Mlle Bertin qui ose tenir la dragée haute aux grandes dames.
Ce qui ne m'empêche pas de bien aimer cette charmante baronne. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Jeu 10 Oct - 11:10

Bien-sûr, mais lorsque tu dis : " à ce mariage, nous étions deux cents personnes " , cela ne signifie pas que tu tiens le personnel de service ( non compté dans les 200 ) pour des sous-hommes à mépriser .  Wink 
Je pense que c'est ainsi que s'exprime la baronne .  Very Happy 

Elle veut faire la différence entre convives et domestiques pour notifier le nombre impressionnant de gens du personnel ( !!! ) et mettre en exergue le standing royal du prince de Condé.  C'est ça l'idée .  Celle qui courra Paris :

Le roi a reçu Monsieur le Comte du Nord en ami, M. le duc d'Orléans l'a reçu en bourgeois, et M. le prince de Condé en souverain !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Jeu 10 Oct - 11:27

Oui c'est bien comme cela qu'il faut l'entendre. Deux domestiques pour un convive. Dans les très grandes cérémonies c'est le chiffre qu'il faut compter à cette époque. Aujourd'hui dans les très grandes maisons (restaurants j'entends) on compte un maître d'hôtel, deux chefs de rangs et deux runners (ceux qui font la navette entre la cuisine et l'office) pour trois ou quatre tables de quatre personnes. Il faut voir par ce chiffre que donne la Baronne toute la magnificence que le Prince de Condé a apportée à sa fête en l'honneur des Nord.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Jeu 10 Oct - 15:20

Il n'y a nul mépris dans la formule de la baronne.

Il vous suffit de relire ses mémoire pour voir qu'elle n'est nullement méprisante envers les humbles qui approchent le couple impérial.
(comme l'histoire de la jolie serveuse d'une auberge d'Angers  )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Jeu 10 Oct - 15:31

Il faut croire qu'en 1789, les roturiers se sont fait de mauvaises idées envers les nobles qui les ont toujours traités sur un pied d'égalité. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Jeu 10 Oct - 15:38

il est vrai que les bourgeois étaient parfois traités en égaux, parfois en inférieur ... il y a de quoi perdre la mesure !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Jeu 10 Oct - 19:10


Je dirais plutôt, quoique ce soit un peu alambiqué (   ), pas forcément en inférieurs mais jamais en égaux .
La nuance est ténue . Va comprendre, Charles !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Jeu 10 Oct - 19:33

Citation :
---  Voyez donc mon sauvage, rien ne l’étonne !
--- C’est qu’il voit la même chose tous les dimanches chez sa mère
 ...   osa-t-on lui répondre.  
S’il a vraiment prononcé cette phrase, il mérite la réplique « osée » !
Ah ! Les Russes traineront pendant longtemps cette réputation de sauvages.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Jeu 10 Oct - 19:38

Ce n'est pas Paul qui prononce cette phrase, mais un témoin de la réflexion de Louis XVI .  Sinon, ce serait " Je vois tous les jours la même chose chez ma mère " ce que l'on n'imagine vraiment pas dans la bouche du comte du Nord !   N'est-ce pas ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Jeu 10 Oct - 19:49


... Very Happy 


En tous cas, c'est d'une rare insolence ! Sidérant !!!   Louis XVI ne savait vraiment pas imposer le respect .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Jeu 10 Oct - 19:55

Citation :
En tous cas, c'est d'une rare insolence !   Sidérant !!! :Louis XVI ne savait vraiment pas imposer le respect .
Ah ? Tu trouves ? La réplique me semble bien trouvée, en tous cas bien moins « insolente » que la réflexion supposée de Louis XVI.
Quelle maladresse et quelle condescendance s’il l’a vraiment prononcée ! Shocked 
Qui le cite ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Jeu 10 Oct - 20:02

Nous savons bien qu'il était très souvent éléphant dans un magasin de porcelaines avec des sorties très à l'abrupte !  
J'ignore qui rapporte ce mot, désolée !


Il est publié par Jean-Pierre Babelon, membre de l'Institut, dans  l'Album du Comte du Nord
 Editions Monelle Hayot   F - 60130 Saint-Rémy-en-l'Eau


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Ven 11 Oct - 9:04

Oui même quand Ses jours sont en dangers....... voire même comptés !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   Ven 11 Oct - 9:07

Si quelqu'un va à Moscou durant les quatre prochains mois il y a une exposition au Kremlin des trésor des Tsars !!!! Couronnes, sceptres, globes etc etc, il y a le manteau d'hermine de la dernière Tsarine qu'elle portait le jour de son mariage.  23 ans après elle était juste en chemise Elle aussi ......
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Comte et la Comtesse du Nord   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Comte et la Comtesse du Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Paire de sphynges représentant la comtesse du Nord
» SADE (Donatien-Claude-Armand) COMTE (De) - VALLERY - YONNE -
» Marie-Thérèse de Savoie, comtesse d'Artois
» 59-Nord
» La comtesse de Balbi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: