Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Marie-Antoinette à travers le cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31646
Age : 34
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Jeu 5 Juil - 23:38

Houlà...il semble vraiment décalé ce film...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Ven 6 Juil - 0:05

Ca me dit vaguement quelquechose, ce titre...mais la photo ne m'inspire pas beaucoup...ça me paraît bizarre...presque glauque... Rolling Eyes affraid

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39311
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Sam 7 Juil - 11:57

Le film de miss Coppola, on l'aime ou on l'aime pas... Rolling Eyes



... mais la débauche de chaussures, franchement, si elle en a trop, j'suis candidate !  jocolor Surtout les petites bleues du dessus... par contre, les apaches d'en bas... j'sais pas... moins enthousiaste...  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Dim 10 Aoû - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Sam 7 Juil - 16:43

I recently cruised through YOUTUBE and saw some new movie shorts there that I added to my YouTube Marie Antoinette group.

These include a special Marie Antoinette montage of most of the scenes she appeared in the movie JEFFERSON IN PARIS, most of the history channel's FRENCH REVOLUTION and several scenes from the 1949 film BLACK MAGIC about Count Coglisotro.

Perhaps some here have the capability to copy and make scans from some of these videos - capability i dont have.

Anyway - enjoy. Unfortunately, the FRENCH REVOLUTION video is likely to be confiscated once YouTube discovers it - but you can have a look now.

Amialement mes amis,
Axel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Sam 7 Juil - 16:44

Oooops

Here's the link to my YouTube group -

http://www.youtube.com/groups_videos?name=MarieAntoinette
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Sam 7 Juil - 17:39

pimprenelle a écrit:
Le film de miss Coppola, on l'aime ou on l'aime pas... Rolling Eyes



Je n'ai pas vu le film Embarassed ...mais les chaussures,  pimprenelle, j'aimeeeeee ..les bleues du haut, mais celles du bas aussi..et les parmes toutes froufroutantes... I love you
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39311
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Sam 7 Juil - 18:03

Citation :
mais les chaussures, pimprenelle, j'aimeeeeee ..les bleues du haut, mais celles du bas aussi..et les parmes toutes froufroutantes...

flower Oui, moi aussi ! Je les prendrais bien toutes ! flower
... sauf les mocassins... ça, bof... c'est un peu à cheval entre la mode sioux et la inuit fashion...


Citation :
Here's the link to my YouTube group

Thanks for sharing, dear Axel ! flower I can't resist Marie Antoinette in Jefferson in Paris ! And this one about Cagliostro I have never seen !

Thanks ! flower

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Sam 7 Juil - 23:27

Pimprennelle - with the JEFFERSON IN PARIS clips you are in for a real treat. Charlotte de Turkheim positively *radiates* in these images.

You will see them under title "Marie Antoinette" about 12 down the page - 3rd row right after FRENCH REVOLUTION clips.

If anyone can take stills of these JEFFERSON IN PARIS - they would be wonderful to post.

With regard to BLACK MAGIC I've heard of the film but never before seen clips - it looks really intersting - I think that's Orson Wells playing Cagliostro - MA is not featured in the clips though i think She and Louis-Auguste are to the left of Louis XV and du Barry in the royalty clip from the film i have posted.

Amicalement
Axel
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39311
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Dim 8 Juil - 7:41

Thank you, Axel ! flower I don't know how to copy those and pick images from them... But I'll ask here.

Axel nous a mis le lien vers son site qui diffuse les extraits de Jefferson in Paris où Marie Antoinette est concernée. Ce serait super de pouvoir en extraire des images. Quelqu'un sait comment on fait ? Shocked

Il y a sur le site un autre film qui vaut la peine, avec Orson Wells dans le rôle de Cagliostro, Magie Noire, de 1949. Axel a cru reconnaître Marie Antoinette et Louis Auguste à côté de Louis XV, mais il n'est pas sûr. Il faudrait vérifier ! Very Happy

Mais c'est un site génial ! Ils ont pensé rien qu'à Chou, en diffusant de larges extraits de Let Them Eat ! Il ya a aussi Lady Oscar, la révolution... plein de trucs que sur Marie Antoinette ! Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Dim 8 Juil - 11:21

pimprenelle a écrit:

Mais c'est un site génial ! Ils ont pensé rien qu'à Chou, en diffusant de larges extraits de Let Them Eat !
J'ai été heureux de les revoir, c'est très drôle ...
J'espère que Chou partagera notre avis Wink

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31646
Age : 34
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Dim 8 Juil - 21:24

J'ai regardé en vitesse, mais décidément j'ai du mal avec cette actrice désolé Et c'est quoi ces rires fabriqués? On est dans un show ou quoi?
Il faudra cependant que je regarde à tête reposée...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: FILM AVEC MICHELLE MORGAN   Lun 9 Juil - 20:21

Bonsoir
C'est avec impatience que je guète la sortie du dvd de Jean Delannoy sur Marie Antoinette avec la sublime Michelle Morgan
Je pense qu'il doit s'agir d'une question d'ayants droits mais cela me chagrine car j'aimerai voir ma reine dans une version dvd et de qualité, si cela est possible. Very Happy Ami(es) de Marie Antoinette, ma joie serait comblée si je pouvais enfin savoir quand une édition pourrait voir le jour
Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31646
Age : 34
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Lun 9 Juil - 21:18

Oui moi aussi je l'attends celui-là

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Ven 13 Juil - 17:47

Pour ceux qui ont la chance de capter la première chaîne belge ,demain y sera diffusé à 22 heures le film Documentaire, Marie-Antoinette(2005), réalisé par Alain Brunard, avec Vahina Giocante, Michel Fau et Alexandra Stewart.
Depuis le temps qu'on l'attendait celui-là...
Je vous en ferai un commentaire ... mais c'est probable qu'il soit prochainement diffusé sur une chaîne française... Wink

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39311
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Ven 13 Juil - 18:12

Oui, en général, les films qui passent sur la RTBF (la une) sont très vite diffusés sur France 2.

En plus, il est rediffusé lundi matin 16 juillet sur la RTBF (la une) à 10hO0.

Enfant têtue, Marie-Antoinette affronte la favorite de Louis XV. Adolescente dépensière, elle se lance dans des nuits festives qui n'en finissent plus. Mère aimante, elle s'assagit. Femme romantique, elle tombe amoureuse du seul homme qu'elle aimera jamais : Axel de Fersen. Reine enfin, elle affrontera la Révolution française tête haute. Mariée à 14 ans, décapitée à 38 ans. Ce film raconte les 24 ans de règne de Marie-Antoinette, dernière reine de France. Le concept : "Marie-Antoinette" est un numéro de la série "Histoires". Chacun de ces documentaires de fiction présente un couple célèbre de l'Histoire : Joséphine et Bonaparte, Marie-Antoinette et Louis XVI, etc. Les personnages choisis incarnent aussi une grande histoire d'amour. Quant aux grands hommes de l'Histoire, ils sont vus au travers des yeux des femmes qui les ont aimés. Dans une forme visuelle résolument moderne, les films racontent leur histoire, revue et dépoussiérée. Le personnage principal est toujours la femme. Le ton et la forme Pour chacun des films, il est fait appel à toutes les représentations existantes des personnages : peinture, théâtre, films, téléfilms, comédies musicales, dessins animés, etc. Cette multiplicité de représentations permet de raconter l'histoire mais également de montrer quelle fut la vision de cette histoire selon l'époque à laquelle on la racontait. Le récit est à cheval entre l'histoire, le documentaire et la fiction. Il rebondit sans cesse entre les différentes interprétations des personnages qui ont pu être montrées dans les films de fiction dont sont utilisés des extraits et la reconstitution réaliste des scènes intimes vécues par le couple. Il s'agit également de donner un sens et un prolongement contemporain à l'histoire ancienne en l'ancrant dans le présent à l'aide d'extraits d'actualités. Le récit est vif, alerte, drôle, touchant et, surtout, libre. Un peu à la manière d'un Michael Moore qui n'hésite pas à faire des digressions (d'époque, de sujets\133) qui permettent d'éclairer plus pertinemment le propos. Si le ton est ludique, les faits rapportés sont, eux, absolument véridiques. Au final : Le point de vue abordé (raconter l'histoire du point de vue des femmes), le ton adopté (ludique mais historique), ainsi que le procédé narratif utilisé (mélanger une reconstitution réaliste nouvelle à des fictions de toutes époques déjà existantes) permet de faire des films populaires et plaisants. Des films et des personnages qui toucheront un large public et leur feront (re)découvrir une Histoire passionnante débarrassée de tout didactisme.
Scénario: Jean-Michel Carradec'h
Scénario: Yann Le Gal
Scénario: Alain Brunard
Réalisation: Alain Brunard
Avec Vahina Giocante, Michel Fau, Alexandra Stewart

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Dim 10 Aoû - 15:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39311
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Dim 15 Juil - 0:08

Bon... première réaction, à chaud, après une seule vision : tout n'est pas à jeter à la poubelle... What a Face

Prenons le casting. Pas terrible, sauf pour Marie Thérèse. C'est marrant, tiens, Marie Thérèse s'en tire souvent avec les honneurs. Ici, c'est la superbe Alexandra Steward, à la prestance et à l'intelligence irréprochables.

Pour les autres... la palme revient peut-être à Fersen, presque un contre emploi ! ou à Mercy, qui ressemble à tout sauf à l'ambassadeur !

Le scénario, maintenant. Comme souvent, il pêche par des longueurs au début. Mais, ici, la fin est carrément expédiée en deux coups de cuillère à pot. Pour faire plus ramassé, peut-être, on rend la reine malade dès le retour de Varennes, d'une "tumeur cancéreuse" qui lui donne des hémorragies. Mais elle tousse, aussi et elle a même le visage bleu.

Pas de 10 août ni de massacres de septembre (normal, il n'y avait jamais eu aucune allusion à Madame de Lamballe, son supplice serait un peu tombé comme un cheveu dans la soupe). On saute directement au procès et à l'exécution du roi.

Puis, nous apprenons que, le 13 juillet 1793, on a enlevé ses (oui, Rolling Eyes ses)enfants à Marie Antoinette. Et on voit arriver la charette qui lui est destinée. C'est vrai que ça va plus vite comme ça.

Mais, comme je l'ai dit en commençant, tout n'est pas à jeter. Il y a de l'idée, je trouve, les efforts d'actualisation m'ont parfois amusée. Autre point positif, ce docu-fiction présente l'avantage de nous débarrasser clairement de la thèse du phimosis. Mais ce qu'il gagne d'un côté, il le perd de l'autre. Louis reste lourd et cocu.

Quant à Fersen, il n'y en a que pour lui, jusqu'à l'invraisemblance et l'erreur. On n'hésite pas à affirmer que, lorsqu'il revint des Amériques, Marie Antoinette était libre enfin de son dévoir conjugal et toute à lui. Et les deux petits derniers, alors ? Quand est-ce qu'il les a faits, Louis ? Rolling Eyes

Moins anecdotique, maintenant. J'ai apprécié pendant un certain temps le portrait au couteau façon Girault de Coursac. Mais point trop n'en faut ! Pas une seule fois on ne voit Marie Antoinette avec ses enfants, ou s'adonnant à une activité artistique, ou avec des amis... Elle s'amuse, elle dépense, elle trompe son mari, elle combat la révolution. Et, comme elle râle tout le temps, elle ne suscite à aucun moment la sympathie du public.

Ce qui fait que, pour finir, les passages de sa dernière lettre ont l'air de tomber de la lune, quand la voix de l'actrice les lit.

Dommage... D'après les extraits que j'avais eu l'occasion de voir, je m'attendais à plus intéressant... What a Face

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Dim 15 Juil - 0:08

La docu-fiction s'achève à l'instant...je vous en transmets donc mes impressions... Wink
La trame avec les acteurs de cette version est ponctuée de scènes de films comme celui de 1938 ("Marie-Antoinette" de Van Dyke), celui de Jean Delannoy, de Guy-André Lefranc, "Madame du Barry" avec Martine Carol, "La Marseillaise" de Jean Renoir, "Les Années Lumières " de Robert Enrico et "Les Années Terribles " de Richard Heffron... ce qui rend l'ensemble assez dynamique et agréable Wink
Les scènes avec Vahina Giocante sont marquées par un second degré assez plaisant , ponctuées de bandes dessinées à l'effigie des comédiens...
Alexandra Stewart est très bien : elle figure une Impératrice puissante et ferme mais plus jeune qu'on l'a vue jusqu'alors ...
Louis XV est agaçant, mais drôle...il porte même son cordon du Saint Esprit à l'envers
Vahina Giocante est charmante est passe facilement de la drôlerie (entendez là le second degré du ton Wink ) à la dignité.
Louis XVI fait preuve d'ironie et présente plus d'esprit qu'à l'ordinaire...L'image qu'on donne de lui est si inédite qu'on va jusqu'à le faire se présenter en tenue d'Adam à Marie-Antoinette pour La solliciter au devoir conjugal What a Face Rolling Eyes
Bien que l'ensemble est plaisant à regarder, il n'est pas exempt de défauts dont les anachronismes et interprétations qui ne sont pas rares :
S'ils font naître Madame Royale le 20 décembre 1778 (bon à un jour près, ne chipotons pas), Louis-Joseph naît, pour eux , le 19 décembre 1781... Shocked
Selon eux, Marie-Antoinette et Fersen deviendraient amants à partir de 1783... Shocked
Ils parlent de tumeurs cancéreuses et de grandes pertes de sang dès février 1792... What a Face
Le 3 juillet 1793 (et non le 13 , comme ils le disent Wink ), ils font retirer en plus de Louis-Charles, Marie-Thérèse à Marie-Antoinette...

Bref, le ton amusant est bien propre à ce docu-fiction, mais il reste fort criticable, car les erreurs sont importantes...
Il ne me reste qu'à vous conseiller le docu-fiction de nos amis Canadiens avec Karine Vanasse...

Ces deux docu-fictions sont réalisés en partenariat avec France2, donc j'ignore comment ils les programmeront chez nous...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39311
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Dim 15 Juil - 0:28

Un détail, qui me revient, comme ça : Maria Antonia partant pour Versailles est une petite fille. Intéressant point de vue, donc. Mais pourquoi cette idée saugrenue de la remplacer par Vahina Giocante dans le carrosse, pendant le trajet ? Comme ça, miraculeusement, lors du voyage, l'enfant se métamorphose en femme faite ? Shocked

Des prises de position, aussi. D'autant plus audacieuses qu'elles sont présentées comme certaines. Aussi sûres que l'affirmation que, 9 ans après leur première rencontre, Marie Antoinette et Fersen devinrent amants. Z'ont la date et l'heure, aussi ?

Les voici : Louis XVI cantonne sa femme aux menus plaisirs pour la détourner de la politique, quitte à ce qu'ils soient aussi coûteux que menus. Et ce tout à fait délibérément.

C'est Marie Antoinette qui monte l'équipée du 20 juin 1791, et, pour elle, Montmédy n'est qu'une étape. Louis de son côté campe sur ses positions : il ne sortira pas de France. Et, plus curieux, on nous annonce alors qu'il aura un comportement étrange, se faisant reconnaître partout, comme si on suggérait que le roi ait pu saboter sa propre évasion... Shocked

Au moment de la guerre, Marie Antoinette demande à Brunswick un manifeste, et c'est Fersen qui se charge de sa rédaction. Pas de quartier, le comte et la reine sont jugés responsables. On nous dit même que ce manifeste restera la pire erreur politique de Marie Antoinette.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Dim 15 Juil - 10:09

Je n'ai pu voir que les 20 dernières minutes Crying or Very sad Du coup, tout cela est assez fragmentaire pour moi. J'ajouterai aux critiques déjà lues que la fin m'a paru terriblement bâclée sans parler d'erreurs assez grossières (Comme quand on enlève à la reine ses enfants oui mais aussi l'absence de madame Elisabeth et sans doute d'autres encore que je n'ai pas relevées)

J'ai, en tous cas, revu avec plaisir les extraits de "Marie-Antoinette" de Delanoy où Michèle Morgan campe une souveraine fort convaincante. Par contre, j'ai eu énormément de mal avec l'actrice qui semble revenir le plus souvent. Au début, j'ai cru qu'il s'agissait de Kirsten Dunst mais il peut tout aussi bien s'agir d'une autre actrice confused Ce qui est certain c'est que je l'ai trouvée très peu crédible voire agaçante.

Cela n'empêche pas que je vais tâcher de voir le début du film Wink
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39311
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Dim 15 Juil - 10:11

Encore un truc, qui montre à quel point le film est disproportionné : on passe des plombes à voir Marie Antoinette harceler Louis XV pour obtenir la permission d'aller à Paris... :clown: Et, bien sûr, on en fait des tonnes autour de la guéguerre avec la du Barry.

Par contre, le Temple... non... aura pas... geek

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Dim 15 Juil - 10:15

MagicXarko a écrit:

Par contre, j'ai eu énormément de mal avec l'actrice qui semble revenir le plus souvent. Au début, j'ai cru qu'il s'agissait de Kirsten Dunst mais il peut tout aussi bien s'agir d'une autre actrice confused Ce qui est certain c'est que je l'ai trouvée très peu crédible voire agaçante.
Il doit donc s'agir de Norma Shearer...
Les extraits dont vous parlez sont-ils en noir et blanc? Parce que ce film date de 1938 Wink

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39311
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Dim 15 Juil - 10:32

Celle-ci ?



C'est Vahina Giocante. Et son script semble lui commander de nous la jouer peste insupportable.

En effet, MagicXarco, il manquait Madame Elisabeth. Mais on l'avait déjà sucrée dans le film avec Norma Shearer.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Dim 15 Juil - 10:42

C'est Vahina Giocante en effet. Merci Very Happy Le moins que l'on puisse affirmer est qu'elle a campé une peste avec brio Suspect mais d'autres détails m'ont choquée. Je ne lui ai trouvé aucune grâce ni aucune majesté... et je pèse mes mots. Sa façon de se rencogner dans un fauteuil avec une mine boudeuse de gamine ou sa manière de quitter une pièce en balançant les bras avec une rage digne de débardeur de foire ne m'ont pas paru sonner juste et, pour tout dire, m'ont pas mal agacée.

Il faudrait que je revoie le film où Michèle Morgan tenait le rôle titre mais, jusqu'à présent, j'ai trouvé que Marianne Basler ("L'Autrichienne") et Jane Seymour dans "Les années Lumières" et "les années terribles" étaient les actrices les plus crédibles dans le rôle de la reine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Dim 15 Juil - 11:10

MagicXarko a écrit:

Il faudrait que je revoie le film où Michèle Morgan tenait le rôle titre
Cela fait un an qu'on nous en promet le DVD... Rolling Eyes
Citation :
mais, jusqu'à présent, j'ai trouvé que Marianne Basler ("L'Autrichienne")
C'est Ute Lemper qui interprète Marie-Antoinette dans ce film de Pierre Granier-Deferre...elle est, pour moi , la meilleure ! flower
Mais Marianne Basler L'avait interprétée dans un film sur Lavoisier avec Pierre Arditi dans le rôle titre, cela date du bicentenaire de la révolution Wink...
Citation :

et Jane Seymour dans "Les années Lumières" et "les années terribles" étaient les actrices les plus crédibles dans le rôle de la reine.
Jane Seymour était charmante : la vision du film était celle d'une Reine hautaine et fragile...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Dim 15 Juil - 11:13

Effectivement, il s'agit d'Ute Lemper.  Embarassed Merci d'avoir rectifié.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie-Antoinette à travers le cinéma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 19Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marie-Antoinette à travers le cinéma
» MARIE ANTOINETTE
» Des enfants pauvres invités par Marie-Antoinette?
» Marie-Antoinette à ArtParis
» Exposition Marie Antoinette en 2008 au Grand Palais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: A l'écran et sur les planches :: Marie Antoinette sur les écrans-
Sauter vers: