Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Marie-Antoinette à travers le cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Lakmé
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Mer 30 Mai - 6:50

Citation :

Ça ne m'étonne pas que Caroline Sihol ait rendue un bel hommage à la reine, j'adore cette actrice, elle interprète toujours ses rôles avec grand soin!

Je n'ai pas vu ce film, mais je trouve cette actrice excellente en temps normal. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Mer 30 Mai - 9:00

Citation :

Je n'ai pas vu ce film, mais je trouve cette actrice excellente en temps normal. Smile

Il ne s'agit pas d'un film mais de la pièce de théâtre que Robert Hossein a mis en scène en 1993 au Palais des Sports...
C'est d'ailleurs passé à la télévision environ cinq ans plus tard...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Mer 30 Mai - 10:18

Merci pour cette encyclopédie !  alien

Je voudrais revenir sur le "Marie Antoinette" de Van Dyke, avec Norma Shearer. Si peu d'entre nous ont vu ce film (faut vraiment être antoinettophile...  tongue ), il n'en va pas de même outre-Atlantique.
L'imaginaire de nos amis américains reste marqué par cette grande production, et leur vision de Marie Antoinette en est souvent tributaire. Il suffit de voir un certain long métrage hollywoodien récemment tourné...

L'oeuvre de van Dyke raconte donc l'histoire, romancée à l'extrême, d'une jeune princesse autrichienne (au départ coiffée comme dans "Les quatre filles du Dr March") qui devient reine du plus beau royaume du monde (et voit donc ses cheveux s'emplumer).


(Norma Shearer)


Pas de chance pour elle, elle se retrouve mariée à un gros lourdeaud :


(Robert Morley et Norma Shearer)


Et se prend, par voie de conséquence, de passion pour un charmant gentilhomme de passage, un Suédois qui se fait passer pour un Russe. Vous suivez ?


(Tyrone Power, ça aide...)


Cette romance occupe comme il se doit la plus grande partie du film.

Des détails comme les journées d'octobre, Varennes, la loge du logographe... ne sont, bien entendu, qu'esquissés. Cette merveille cinématographique s'achève sur un superbe plan de Fersen hurlant à la mort sur les toits de Paris.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Dim 10 Aoû - 13:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Mer 30 Mai - 10:24

Encore quelques photos des costumes et coiffures du film. Nos amis américains ont ouvert des sites et des forums pour en discuter.







Il faut bien reconnaître que, en dépit du scénario, Norma Shearer ne manque ni de grâce, ni de noblesse.
http://images.freewebs.com/Members/Generationz/CSSStyles/Black/White/logo-mask.gif

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Dim 10 Aoû - 13:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Mer 30 Mai - 11:11

J'aimerais aussi revenir sur le "Marie Antoinette" de Delannoy. Certes, Michèle Morgan y est une splendide reine, pleine de dignité et de charme.



Mais pourquoi le scénario s'embarrasse-t-il d'une interminable rencontre avec Fersen au fond d'une loge ?

Enfin... à force de vouloir rendre ses Fersen trop héroïques, le cinéma les a souvent vidés de toute substance, ce qui rehausse, par contraste, le côté touchant de Louis.



_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Dim 10 Aoû - 13:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Mer 30 Mai - 12:02

Citation :
En 1981, dans "La Nuit de Varennes" d'Ettore Scola, c'est Eleonore Hirt, qui tient le royal rôle...Mais vous ne verrez que Ses pieds...ou plutôt le bas de sa robe...
Certes... On la devine à peine, et on l'entend se fâcher en allemand... Tout dans le sous-entendu...

Elle n'est pas visible, mais tout le film parle d'elle, du roi, de la fuite, de la peur, de la déception...



Elle n'est pas là, mais Hannah Schygulla lui offre un alter ego de qualité.


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Dim 10 Aoû - 14:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Mer 30 Mai - 13:27

"Les années lumières" et "Les années terribles", magistral diptyque sur la révolution. Bien qu'issu de la mouvance du bicentenaire, ce film me paraît assez équilibré et objectif. Les personnages de la cour ne font pas figures de mauvais face aux combattants de la liberté.




Au contraire, Louis XVI y apparaît comme un roi sensé et investi de sa mission. Un homme bon aussi, un père attentif.




Le casting est une idée de génie. Jean François Balmer est absolument fantastique ! Un homme aux silences qui comptent et à l'humour grinçant.

Face à lui, Jane Seymour incarne une Marie Antoinette pleine de charme, de légèreté mais aussi retorse. Dans les sentiments comme en politique, elle manipule son entourage avec la plus grande grâce.




Si le premier volet commence sur un menuet, l'ensemble n'omet pas les souffrances de la famille royale. Jane Seymour réussit très bien le mélange de frivolité et de profondeur qui est caractéristique de Marie Antoinette, et la fin de son rôle nous la montre dans tout son dénuement et sa dignité.


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Dim 10 Aoû - 14:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Mer 30 Mai - 14:01

Citation :
Quelques scènes sont cependant un peu ridicules [cf: Mesmer (Daniel Mesguisch) qui fait "voyager" la Duchesse (de Polignac?) avec ses pouvoirs occultes ou les amusements théâtraux de la Reine et ses amies...], mais d'autres , comme l'envol de la Mongolfière depuis la terrasse du château de Versailles, sont superbes.

Je les adore, moi, ces scènes ! J'adore voir Marie Antoinette danser avec ses copines sur "nous n'irons plus au bois... la, la, la". J'adore aussi la façon dont elle demande à la duchesse "vous avez fait bon voyage ?" quand elle se fait mesmériser... Et, comme, elle-même, elle ne peut réprimer une réaction quand le savant lui dit "soumettez-vous, Majesté".

C'est absolument savoureux ! On sent que Charlotte de Turckheim y a pris un tel plaisir !



_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Dim 10 Aoû - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Mer 30 Mai - 14:50

J'ajouterai à ton impressionnante liste de films "The Affair of the Necklace", de Charles Shyer (2001).



http://www.imdb.com/title/tt0242252/

Bien sûr, le larcin sordide se peint de couleurs romanesques, la part belle est laissée aux voleurs, il y a des longueurs, des incohérences... Mais le portrait psychologique de Rohan ne manque pas d'intérêt.

Et, surtout, la confrontation entre deux mondes, celui de la cour qui se meurt, fantômatique, et celui des révoltés qui montent, rouge sang, est frappante... même si Lamotte, qui défendait si âprement son nom de Valois, n'a rien à faire dans le camp de la révolution ! Symbolisée par le choc entre des costumes evanescents pour l'aristocratie et des couleurs violentes pour la voleuse, ça n'en reste pas moins une excellente trouvaille visuelle.

Et puis... Joely Richardson nous offre une Marie Antoinette gracieuse, charmante, élégante, et qui ne manque ni de noblesse, ni d'esprit.



_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Dim 10 Aoû - 14:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Mer 30 Mai - 15:33

Ouah merci pour les photos Pim ! Moi j'en trouve jamais !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Mer 30 Mai - 16:05

Marie-Antoinette est seulement évoquée dans ce chef d'oeuvre d'Eric Rohmer mais il serait scandaleux de ne le point nommer ici :
"L'Anglaise et le Duc", qui met en scène Grâce Elliott, aristocrate anglaise , royaliste et maîtresse de Philippe Egalité, d'après ses Mémoires.
Lucy Russell est délicieuse , émouvante, juste, magnifique.
Jean-Claude Dreyffus compose un Duc d'Orléans très réaliste.
Les costumes de Pierre-Jean Larroque sont splendides!
Les coiffures sont les plus belles que j'ai vues dans des reconstitutions...
Les décors sont peints : subtile manière de faire de ce film comme une mise en vie des tableaux que l'on peut trouver au Musée Carnavalet...
I love you  I love you  I love you



Une référence ultime, ce film !

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Mer 30 Mai - 18:04

Excellent film! J'en ai déjà longuement parlé ailleurs, je ne veux donc pas me répéter... Mais vraiment, c'est excellent! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Mer 30 Mai - 19:28

Merci à tous pour vos très belles photos! Un vrai plaisir! flower

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Jeu 31 Mai - 1:34

Eh bien, oui, parlons de celui-là... Nous les avons tous passés en revue, du moins ceux dont nous avons vent... il ne reste plus que lui :

Deux affiches, au choix : une encore correcte :


joli chapeau, éventail, oeil mutin

Et une qui craint méchant :


carrément la pose façon bordel de western. Calamity, tu nous reverses un verre ? Allez ! Fais pas dans l'détail ! Tournée générale !

Dès l'affiche, nous sommes donc au parfum : ce sera rose... mais pas que tendre ! Aussi fluo ! On va s'en prendre plein la vue ! Ca va déchirer autant que les caractères qui dévorent l'éventail !



Avec le recul, c'est comme ça que je ressens ce film. Comme un travail qui a voulu en jeter... un peu trop. On est parti dans tous les sens pour secouer le cocotier : musique eighties, couleurs flashy, débauches en tout genre...



Et, en fait, ça explose tellement que la lassitude s'installe. Et l'arc en ciel de chaussures et de pâtisseries finit par nous arracher des baîllements.

La grande oubliée de ce feu d'artifice ? Marie Antoinette. Oui, hélas... Mademoiselle Coppola a été tellement obnubilée par ses propres envies, ses propres appréhensions, ses propres fantômes qu'elle en a oublié le personnage qu'elle s'était proposé de traiter.

Le fond de ma pensée, c'est que je suis en colère. Je ne crois pas qu'aucune équipe de tournage ait jamais bénéficié de tels moyens. Toutes les portes se sont ouvertes devant le nom magique de Miss Coppola. Elle aurait pu... elle aurait pu...



... et, avec ces conditions exceptionnelles, qu'est-ce qu'elle fait ? Elle nous parle d'elle-même.



Comme si c'était ça qu'on était venu voir !  Sleep

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Dim 10 Aoû - 15:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Jeu 31 Mai - 10:19

pimprenelle a écrit:

Toutes les portes se sont ouvertes devant le nom magique de Miss Coppola. Elle aurait pu... elle aurait pu...
... et, avec ces conditions exceptionnelles, qu'est-ce qu'elle fait ? Elle nous parle d'elle-même.

Comme si c'était ça qu'on était venu voir ! Sleep

Sofia Coppola s'est, en quelque sorte montrée l'héritière de Rétaux de Vilette , car elle a montré une Marie-Antoinette gourmande, avide de sexe, gamine jusque 1789 et décidément trop superficielle...
Même si dans les atours de Milena Cannonero, Kirsten Dunst est souvent charmantement délicieuse, elle ne révèle que l'image qu'en avait Miss Coppola...C'est dommage...Evelyne Lever était à disposition pour la conseiller...

Mais il a fallu que ce soit la Comtesse de Provence qui accouche de son neveu ,le Duc d'Angoulême...
Lorsque la future Dauphine arrive dans Sa chambre à Versailles (qui d'ailleurs était en travaux à ce moment-là, mais bon Rolling Eyes) , Elle ouvre la porte à la gauche de la tête de Son lit...et découvre le délicieux Salon de la Méridienne, auquel on accède par la porte de droite, dans le vrai Versailles ( Wink ), mais qui surtout ne devait exister que onze ans plus tard...Le film retire donc la "maternité" de ce merveilleux style à Marie-Antoinette, pour qui il a été conçu !
Les coiffures de Léonard adoptent des proportions faramineuses avant le 10 mai 1774...Or ,on sait que la nouvelle Reine s'est permis ce genre d'explosions capillaires qu'à l'avènement de son époux...
J'en passe et des pires, peut-être...
Je pense à Mesdames Tantes...On appelle Victoire, celle qui aurait dû être Adélaïde qui n'existe pas...
Madame de Polignac qui arrive en scène déjà Duchesse... Rolling Eyes...qui sniffe une ligne de coke entre deux gorgée de champ'...
ça c'est la Jet Set à Versailles...mais pas la Cour...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Jeu 31 Mai - 10:44

Citation :
ça c'est la Jet Set à Versailles...mais pas la Cour...
Allez, on va essayer de se consoler...

Yves Simoneau et Francis Leclerc ont récemment sorti un docu-fiction sur la reine.
http://www.telequebec.qc.ca/sites/marie-antoinette/
http://www2.canoe.com/divertissement/tele-medias/nouvelles/2006/12/17/2858148-jdm.html

Je ne l'ai pas vu, aussi, Chou et toi pourrez nous en dire davantage !  :cyclops: Mais je crois que ce téléfilm s'est voulu en quelque sorte une réponse aux extravagances juniocoppoliennes. Histoire de montrer qu'on pouvait faire plus intéressant avec dix mille fois moins de moyens.

Aussi les scènes de reconstitutions ont-elles été tournées sur écran vert et recrées par images de synthèse. Je me demande si ça se voit...  Shocked



Mais, déjà, quand je me trouve en face d'une pareille photo :



... ça m'inspire plus que les oeuvres de la pauvre Madame Vigée-Lebrun revues et corrigées par les peintres d'Hollywood !  drunken

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Dim 10 Aoû - 15:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Jeu 31 Mai - 10:57

Ce docu-fiction est de loin le meilleur du genre !
Le scénario de Jean-Claude Carrière (qui a travaillé pour les films du grand Bunuel Wink ), Karine Vanasse est très juste : jolie, charmante, digne...
Les reconstitutions de Ses vêtures sont très bien amenées...
Et l'intégrations dans les vrais décors est sensationnelle de réalisme !
C'est du très beau travail !
Par cette diffusion, France2 permettra au grand public de découvrir une plus réelle facette de notre Reine que le cinéma Wink
J'avais quelqu'appréhensions quant aux costumes de Louis XVI, car les photos nous exposent des textils fort brillants mais le tout est bien atténué sur l'écran...
Par contre , bien qu'il joue assez justement, Louis-Auguste est vite montré comme un peu ballourd...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Ven 1 Juin - 13:59

... ça, ce n'est pas nouveau... C'est malheureusement l'image traditionnelle de Louis XVI au cinéma.

Eh bien, pour ça, bien que Jason Schartzman n'ait ni la prestance, ni... ni rien à voir, physiquement, avec le roi, il joue assez en finesse, je trouve.

J'adore sa façon de répondre "obviously" quand son encombrante épouse l'interroge à table ! Et quand le médecin lui demande "do you feel your body responsive", sa réaction est... craquante !

Et puis, quand il lit des trucs de serrurie au lit !  cat How cute !  cat


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lakmé
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Ven 1 Juin - 16:22

Quand et où est passé le téléfilm avec Karine Vanasse?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Ven 1 Juin - 16:40

Citation :
Quand et où est passé le téléfilm avec Karine Vanasse?
Il va passer sur France 2 , bientôt , semble-t-il...
Mais j'ai réussi à me le procurer par la librairie du Louvre, il y a deux ou trois mois...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Ven 1 Juin - 19:05

Oh dis, tu nous gâtes ! Tu as ajouté plein de photos anciennes pour illustrer ta filmographie ! C'est un régal ! Tant de raretés ! Merci...  flower

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Sam 2 Juin - 18:53

Bonjour mes amis,

So many wonderful movie pictures here, it's hard to single out favorites, but I'll mention a few that I had not seen before.

Diane Karenne 1929 LE COLLIER DE LA REINE - I love that image of her with toupe and plumes a la 1788 Marie Antoinette en bleu velors by E. Vigee LeBrun. I have seen a picture of Madame Karenne in a full pannier gown from this movie but not this picture.

Also I did not even know of the CAGLIOSTRO movie from 1953 - Love to see pics of Nina Foche in the role of the Queen if we ever find any, and also SCARAMOUCHE - Had not known of the French version, just the American version with Farley Granger - also about 1950 - where I dont beleive the Queen in featured at all Sad(

I want to mention to members that one of my yahoo groups features MA images from the French cinema -
http://groups.yahoo.com/group/Images_of_Marie_Antoinette3/
Photo album there "Cinema2". For those who visit check out specially images 1,2,3 which show Lise Delamaire as MA in LA MARSEILLAISE (1938) and also the very last image in the album no. 73 which is Marie Wilson as MA in THE STORY OF MANKIND (1957).

Between no. 3 and no. 73 there are many many images not here that may interest members here - but those 4 would definitely make a nice addition to two of the movies mentioned here.

I have tried to post images here with no luck.
If anyone here would like to copy and post images from my Cinema2 album for all here to enjoy you are msot welcome to do so.

Amicalement,
Axel
Revenir en haut Aller en bas
Lakmé
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Sam 2 Juin - 19:05

Merci pour vos indications, j'ai eu peur d'avoir sauté un chapitre, surtout quand celui-ci est à portée de main pour une fois! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Sam 2 Juin - 19:26

Thank you very much dear Axel von Fersen, your images are very interesting for us, I will try to put them here flower

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   Sam 2 Juin - 19:53

Thank you for you nice comments, dear Axel, and for posting a link to your so interesting forum. You already put on the net so many pics of Marie Antoinette... Thanks for such a generosity ! Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à travers le cinéma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie-Antoinette à travers le cinéma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marie-Antoinette à travers le cinéma
» MARIE ANTOINETTE
» Marie-Antoinette à ArtParis
» Exposition Marie Antoinette en 2008 au Grand Palais
» La Reine Marie -Antoinette.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: A l'écran et sur les planches :: Marie Antoinette sur les écrans-
Sauter vers: