Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les amoureux de la reine Marie-Antoinette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 11:31



Les amoureux de la Reine Marie-Antoinette, d'Henri d'Alméras .
Est-ce que quelqu'un connaît ? Very Happy 




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 11:36

Est-ce que madame Campan s'est bien rendue compte à quel point elle a participé à cette calomnie qu'elle feint de combattre ?
La citation sur la couverture est assez flagrante.

En tout cas, je ne connais pas ce livre mais il m'intéresse. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 11:56


Cette reine, légère dans la prospérité, sublime dans l'infortune, intrépide sur l'échafaud, idole de cour mutilée par le peuple, longtemps l'amour, puis " l'aveugle conseil " de la royauté, puis l'ennemie personnelle de la révolution, la reine ne sut ni la prévoir, ni la comprendre, ni l'accepter; elle ne sut que l'irriter et la craindre. Elle se réfugia dans une cour, au lieu de se précipiter dans le sein du peuple . Le peuple lui voua injustement toute la haine dont il poursuivait l'ancien régime . Il appela de son nom tous les scandales et toutes les trahisons des cours .
Toute puissante, par sa beauté et par son esprit, sur son mari, elle l'enveloppa de son impopularité et l'entraina, par son amour, à sa perte . Sa politique vacillante suivant les impressions du moment, tour à tour timide comme la défaite, téméraire comme le succès, ne sut ni reculer ni avancer à propos, et finit par se convertir en intrigues avec l'émigration et avec l'étranger. Favorite charmante et dangereuse d'une monarchie vieillie, plutôt que reine d'une monarchie nouvelle, elle n'eut ni le prestige de l'ancienne royauté : le respect ; ni le prestige du nouveau règne : la popularité .
Elle ne sut que charmer, égarer, et mourir .


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 12:01

Je l'ai...mais je n'arrive pas à remettre la main dessus présentement... Rolling Eyes 

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 12:13


Cela m'arrive aussi, souvent ! C'est bigrement irritant !!!  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 12:25

Tous mes livres sont au même endroit... Donc, pas de problèmes pour les retrouver !!! Very Happy Very Happy Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 12:30

J'en ai pas mal chez mes parents qui en plus les ont partagés entre leurs bibliothèques (salon et chambres) et leur immense garage où les livres prennent tout un pan de mur...
Donc difficile de s'y retrouver parfois.  J'ai chez moi les essentiels mais des fois, flûte, il me manque celui-ci ! Alors pour le retrouver... 

Je trouve génial une maison, un appartement submergés de livres. Le Comte qui est très maniaque en général adore les piles croulantes de bouquins. A ne plus s'en sortir ! 
C'est cette profusion, cet accès libre qui fait qu'un enfant va vouloir lire. En tout cas, ça a marché pour moi.Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 12:35

Osterreich a écrit:
Tous mes livres sont au même endroit... Donc, pas de problèmes pour les retrouver !!!  Very Happy Very Happy Very Happy 
... chez moi : 36 endroits ! l'enfer, pour les retrouver ...  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 12:39

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 12:46

Mais bon dieu de bois, en quoi Napoléon serait une référence pour parler de Louis XVI et Marie-Antoinette ?  Il ne les a jamais vus, si ce n'est de loin comme n'importe quel sujet devant le couple royal.
Il a eu ensuite des ragots de révolutionnaires ou d'anciens serviteurs et courtisans ralliés au nouveau pouvoir. Très crédibles comme sources ! 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 12:47



Le présent livre n'est pas hostile à Marie-Antoinette, et j'espère que les lecteurs sans parti-pris le reconnaîtront . Il ne lui est pas non plus aveuglément favorable . Il essaie de montrer qu'elle ne fut qu'une femme, parmi les femmes une des plus charmantes, et qu'il lui manqua d'être une reine .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 12:52

Merci Mme de Sabran, c'est un texte avec un fond de vérité...

En parlant des amoureux de la reine, je me suis rappelé d'un beau texte que j'ai lu dans le livre de Gérard Hupin "Marie Antoinette, victime de la subversion" (1972) et que j'aimerais partager ici, même si vous le connaissez sans doute déjà ("Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié  ")

« Personne ne sait, nous ne savons pas nous-mêmes combien nous sommes qui formons de par le monde, et à travers les générations, cette étrange confrérie, cette société secrète qui n'a pourtant rien à cacher : celle des amoureux de Marie Antoinette.
Amoureux sans espoir, pour la plupart non déclarés, n'ayant même pas hérité ni encore moins reçu en gage une fleur séchée, une mèche de cheveux, un bout de ruban sur quoi fixer leur dévotion et verser une larme aux jours anniversaires ; tous néanmoins unis dans un même sentiment, aussi puissant qu'inexprimable, dans un même rêve plus ou moins net et plus réel qu'un souvenir vécu.
Il n'y a pas de comité, pas de règlement, pas de conditions d'affiliation, pas de liste des membres adhérents. Ceux-ci, fût-ce quand l'un d'eux en rencontre un autre par hasard, se devinent aussitôt entre eux sans recourir à aucun signe de reconnaissance. C'est un ordre de chevalerie qui se recrute non par droit mais par grâce native, encore qu'il soit ouvert à tous, et qu'il ne soit pas rare que les gens de peu s'y distinguent plus que les seigneurs.
Chacun y est indivisément solidaire des membres fondateurs dont le nom ou seulement le passage a marqué un moment du calvaire de la reine : petite foule silencieuse des derniers fidèles parmi lesquels, pour qu'il ne soit pas dit que tout reste d'humanité puisse jamais s'effacer de la terre, se relayèrent Fersen, la princesse de Lamballe, Madame Elisabeth, le légendaire chevalier de Maison-Rouge, mais aussi des inconnus... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 12:54

Reinette a écrit:
Mais bon dieu de bois, en quoi Napoléon serait une référence pour parler de Louis XVI et Marie-Antoinette ?  Il ne les a jamais vus, si ce n'est de loin comme n'importe quel sujet devant le couple royal.
Il a eu ensuite des ragots de révolutionnaires ou d'anciens serviteurs et courtisans ralliés au nouveau pouvoir. Très crédibles comme sources ! 

Quand on songe qu'il est devenu son neveu par alliance ! Rolling Eyes
Tiens !  tu vas encore pester, et contre lui, et contre Henriette : 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 12:58

Joséphine était légère, pas Marie-Antoinette. Napoléon pensait il à sa femme à ce moment ?    
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 12:58

Comte d'Hézècques a écrit:
Merci Mme de Sabran, c'est un texte avec un fond de vérité...

En parlant des amoureux de la reine, je me suis rappelé d'un beau texte que j'ai lu dans le livre de Gérard Hupin "Marie Antoinette, victime de la subversion" (1972) et que j'aimerais partager ici, même si vous le connaissez sans doute déjà ("Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié  ")

Non, je ne connaissais pas cette belle déclaration d'amour à Marie-Antoinette .
Elle va combler d'aise maints membres du Boudoir !

Merci, Comte ! Very Happy 

.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 13:07

Quant au deuxième fragment, c'est un peu l'opinion de Stefan Zweig aussi... on a affaire à une femme d'une intelligence médiocre, qui a plus d'ambitions pour se donner du plaisir que de s'intéresser au pays dont elle est reine, et qui se réveille quand c'est trop tard. Sad 

Je suis sûr qu'elle a été honnête quand elle disait lors de son procès qu'elle désirait le bonheur de la France... mais qu'en 1775 elle n'y pensait pas encore trop.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 13:20

Faire de la politique n'était pas ce qui lui était demandé par louis XVI, et elle lui a obéi !!!
Le bonheur de la France, elle le voudra dès son arrivée comme dauphine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 13:23

Comte d'Hézècques a écrit:
Quant au deuxième fragment, c'est un peu l'opinion de Stefan Zweig aussi... on a affaire à une femme d'une intelligence médiocre, qui a plus d'ambitions pour se donner du plaisir que de s'intéresser au pays dont elle est reine, et qui se réveille quand c'est trop tard. Sad 

Je suis sûr qu'elle a été honnête quand elle disait lors de son procès qu'elle désirait le bonheur de la France... mais qu'en 1775 elle n'y pensait pas encore trop.
Quand on lit sa description de son entrée à Paris en 1773, encore dauphine, puis en 1775 lors du sacre, il n'y a aucun doute qu'elle pensait, certes de loin, au bonheur des Français.Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 13:25

Osterreich a écrit:
Joséphine était légère, pas Marie-Antoinette. Napoléon pensait il à sa femme à ce moment ?    
De toute façon, Napoléon était l'homme le plus misogyne qui soit...Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 13:27

Mme de Sabran a écrit:
Reinette a écrit:
Mais bon dieu de bois, en quoi Napoléon serait une référence pour parler de Louis XVI et Marie-Antoinette ?  Il ne les a jamais vus, si ce n'est de loin comme n'importe quel sujet devant le couple royal.
Il a eu ensuite des ragots de révolutionnaires ou d'anciens serviteurs et courtisans ralliés au nouveau pouvoir. Très crédibles comme sources ! 
Quand on songe qu'il est devenu son neveu par alliance ! Rolling Eyes
Tiens !  tu vas encore pester, et contre lui, et contre Henriette : 


Je n'ai qu'une pensée en tête quand est évoquée madame Campan :


Encore que Jacques Dutronc soit trop bien pour elle...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 13:28

Comte d'Hézècques a écrit:
Merci Mme de Sabran, c'est un texte avec un fond de vérité...

En parlant des amoureux de la reine, je me suis rappelé d'un beau texte que j'ai lu dans le livre de Gérard Hupin "Marie Antoinette, victime de la subversion" (1972) et que j'aimerais partager ici, même si vous le connaissez sans doute déjà ("Il n'y a de nouveau que ce qui est oublié  ")

Je ne connaissais pas du tout ! Merci pour l'info !Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 13:42

Osterreich a écrit:
Faire de la politique n'était pas ce qui lui était demandé par louis XVI, et elle lui a obéi !!!
Le bonheur de la France, elle le voudra dès son arrivée comme dauphine.
En effet, son rôle n'était pas là... mais malheureusement elle s'est quand même mêlée de la politique, pas directement, mais pour favoriser telle ou telle personne ; de là la haine de certains, les pamphlets et le désespoir de sa mère qui lui écrivit qu'elle ne voudrait pas être vivante au jour où sa fille serait dans une position telle qu'elle, l'impératrice, ne pouvait plus rien faire pour venir au secours.

De surcroît, pas facile de sortir de la bulle de Versailles, quand on est contraint de rester sur place en tant que reine.

D'aucuns lui reprochent qu'elle n'a jamais fait l'effort de voyager à travers la France pour mieux connaître le pays, mais outre que cela ne se faisait pas à l'époque, c'eût été plutôt à Louis XVI de prendre l'initiative. Mais son seul voyage en Bretagne, il l'a fait seul.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 14:09

Comte d'Hézècques a écrit:
Mais son seul voyage en Bretagne, il l'a fait seul.
... pas en Bretagne, en Normandie ! Cherbourg est dans la Manche . Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 14:16

haha oui c'est correct... je savais que c'était quelque part à l'ouest, mais me rappelais plus exactement où Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   Jeu 5 Déc - 14:17

Mme de Sabran a écrit:
Comte d'Hézècques a écrit:
Mais son seul voyage en Bretagne, il l'a fait seul.
... pas en Bretagne, en Normandie !    Cherbourg est dans la Manche . Very Happy 
Je te laissais le privilège de réagir. J'ai imaginé ton étranglement à cette confusion. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les amoureux de la reine Marie-Antoinette   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les amoureux de la reine Marie-Antoinette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La dernière communion de la reine Marie-Antoinette
» Maison et dames du Palais de la reine Marie-Antoinette
» La Reine Marie -Antoinette.
» Marie-Antoinette et ses enfants (1787)
» Gravures représentant Marie Antoinette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Marie-Antoinette :: Etudes sur le personnage de Marie Antoinette-
Sauter vers: