Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Exposition sur les éventails

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39309
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Exposition sur les éventails   Mar 28 Jan - 21:14

Le siècle d'or de l'éventail


© Stéphane Piera / Musée Cognacq-Jay / Roger-Viollet

DU ROI-SOLEIL À MARIE-ANTOINETTE
Musée Cognacq-Jay, musée du XVIIIe siècle
Du 14 novembre 2013 au 2 mars 2014

Cette exposition rend hommage à l’excellence du savoir-faire des éventaillistes français et montre aussi l’extraordinaire inventivité dont témoignent ces objets fragiles et discrets que sont les éventails.

L’éventail est à la fois familier et méconnu. Accessoire de mode et objet d’art, il allie le savoir-faire d’artisans à la création artistique. Soumis à la fugacité des modes, il se renouvelle sans cesse. Importé d’Asie à la Renaissance, au milieu des cargaisons d’épices et de soies, l’éventail est adopté en France sous le règne de Louis XIV. Une corporation spécifique, celle des éventaillistes, créée en 1676, assure rapidement la domination des artisans français en Europe. Au cours du XVIIIe siècle, Paris devient ainsi la capitale de l’éventail. Le choix des décors suit alors la production des peintres à la mode et participe à la diffusion de l’art français en Europe, tout en montrant une singulière diversité. Tout peut être représenté sur un éventail : la mythologie, l’histoire antique comme l’histoire religieuse côtoient des scènes galantes. Ce sont aussi des décors empruntés à la vie quotidienne de la cour ou du peuple de Paris, ou encore des faits d’actualité, naissances et mariages royaux ou victoires militaires, célébrés par des fêtes publiques. Avec soixante-dix oeuvres empruntées à des collections publiques et privées, en France et à l’Étranger, l’exposition du musée Cognacq-Jay, hommage à l’excellence du savoir-faire des éventaillistes français, essentiellement parisiens, montrera aussi l’extraordinaire inventivité dont témoignent ces objets fragiles et discrets.
Commissaires :
José de Los Llanos, directeur du musée Cognacq-Jay
Georgina Letourmy-Bordier, docteur en histoire de l’art

http://parismusees.paris.fr/fr/exposition/le-siecle-dor-de-leventail


Quand l'éventail faisait gazette
LE MONDE | 28.01.2014 à 08h41 • Mis à jour le 28.01.2014 à 12h13 |
Véronique Lorelle



Il est le prolongement d'un poignet gracieux et parfait la toilette des élégantes. C'est ainsi que l'éventail, venu d'Asie à la Renaissance en même temps que les cargaisons de soies et d'épices, s'impose en France au XVIIIe siècle comme accessoire de mode et de distinction sociale. Ce que l'on sait moins, c'est que cet instrument portatif va jouer le rôle de gazette people, relatant les grandes heures du royaume. C'est une des leçons de l'exposition « Le siècle d'or de l'éventail : du Roi-Soleil à Marie-Antoinette », qui se tient jusqu'au 2 mars au Musée Cognacq-Jay, à Paris.

Soixante-neuf pièces d'exception, tant par le raffinement de leurs gouaches que par la richesse des montures – en ivoire, nacre, écaille blonde, parfois rehaussées d'argent, d'or ou de paillettes – scintillent dans la pénombre, comme autrefois à la lueur des bougies. Il faut prendre le temps – et pourquoi pas, une loupe – pour mesurer tout l'art concentré dans ces quelques centimètres carrés.

Rescapés des siècles et des révolutions, ces accessoires sont l'ouvrage d'une corporation fondée en 1678 à Paris, celle des maîtres éventaillistes, faiseurs et compositeurs d'éventails. Peintres, tabletiers (travaillant la monture), colleuses et plisseuses qui préparent le papier ou la fine cabretille (chevreau), concourent à faire de cette ville la capitale européenne de l'éventail.

L'un de leurs sujets de prédilection – et celui de leurs clientes aristocrates – n'est autre que Paris et son petit peuple. « Ce sont des instantanés quasi photographiques...

http://www.lemonde.fr/lifestyle/article/2014/01/28/les-mille-facettes-de-l-eventail_4355430_1616922.html

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39309
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Exposition sur les éventails   Mar 4 Fév - 19:50

Un autre article sur cette expo qui marche fort bien, nous dit-on:  Very Happy 

"Le siècle d'or de l'éventail, du Roi Soleil à Marie-Antoinette" : une exposition suprenante
Par Monique Younès | Publié le 04/02/2014 à 11h52 | Laissez-vous tenter

Une exposition originale "Le siècle d'or de l'éventail, du Roi Soleil à Marie-Antoinette" au musée Cognacq-Jay à Paris. Des chefs-d’œuvre d'ingéniosité et de raffinement.

L'exposition qui attire le plus de curieux en ce moment à Paris, se tient au Musée Cognacq-Jay dans le 3e arrondissement, où sont exposés une centaine d'éventails du temps de Louis XIV, autrement dit, l'âge d'or de l'éventail en France. C'est une première.


Une mode importée en Europe par la France

L'excellence de l'éventail français, une mode que l'on doit à Marie de Médicis, qui a fait adopter à la cour cet accessoire délicat, qui venait de la Chine et du Japon, et qui "excite le vent et rafraîchit l'air en l'agitant", comme dit le dictionnaire. L'âge d'or de l'éventail commence à la fin du 17ème et s'arrête à la révolution française. La France est le premier pays européen à avoir sa communauté d'éventaillistes.

Au 17ème siècle, plus de 10.000 personnes travaillent en France à la fabrication et au commerce de l'éventail, un objet très complexe à réaliser. Il faut d'excellents peintres pour décorer la feuille de l'éventail, mais aussi des tabletiers pour réaliser les montures, qui sont en écaille, en ivoire ou en nacre.

Signifier son appartenance sociale

Minutieusement gravée, rehaussée d'or ou d'argent, sertie de perles ou de pierres précieuses, la monture indiquait l'appartenance sociale de celle qui portait l'éventail. C'est d'ailleurs devenue la fonction principale de l'éventail en Europe.

"L'utilisation de l'éventail signifie que l'on a les mains prises, ça sous-entend que l'on ne peut pas travailler de ses mains. C'est pour se donner une contenance, par exemple cacher un sourire involontaire dans une situation délicate. La fonction principale c'est de signifier de son goût et son appartenance sociale et de démontrer certains enthousiasmes vis à vis d'événements politiques ou d'événements touchant à la vie du royaume", explique la commissaire de l'exposition, Georgina Letourmy Bordier.

On exprime son enthousiasme par l'illustration de la feuille de l'éventail, les artistes peignaient le rattachement de la Lorraine, les conquêtes militaires, la naissance du dauphin, les dernières découvertes scientifiques ou les exploits technologiques comme le premier vol en montgolfière en 1783.



Des éventails comiques ou érotiques également

Porter un éventail avec ces illustrations était une forme de propagande. Mais l'éventail pouvait illustrer des scènes comiques : "A la fin du 18e siècle, en particulier sur les rues de Paris, on voit que les peintres cherchent à multiplier les détails qui vont nous faire sourire, Georgina Letourmy Bordier. Donc on va avoir par exemple sur des scènes de marché, des femmes en pleine dispute. Se sont des thèmes qui sont très à la mode à la fin du 17e siècle."

Certains artisans ont incrusté sur la monture de l'éventail, des thermomètres, des loupes, des lorgnettes, mais le sommet de l'art est atteint avec ce système qui permettait, en tirant une petite languette d'ivoire de changer le portrait en scène érotique. La chose est rarissime et d'autant plus précieuse.


Le siècle d'or de l'éventail, raffiné ou coquin, du roi soleil à Marie Antoinette s'expose au musée Cognacq-Jay.
http://www.rtl.fr/emission/laissez-vous-tenter/billet/le-siecle-d-or-de-l-eventail-du-roi-soleil-a-marie-antoinette-une-exposition-suprenante-7769404851

Une vidéo est aussi visible sur cette page.  Very Happy 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4826
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Exposition sur les éventails   Mar 2 Déc - 9:02

Bonjour,

Voici un événement organisé à Cambrai autour d'un éventail et de ses secrets.

Régulièrement, dans le cadre de l’opération « La Caverne d’Ali Baba », des objets sont sortis pour quelques semaines des réserves pour être présentés au public du musée de Cambrai. Jusqu’au 31 décembre, c’est un éventail du XVIIIe siècle qui est présenté et fera l’objet d’une animation spéciale.



http://www.lavoixdunord.fr/region/penchez-vous-sur-les-secrets-d-un-eventail-du-xviiie-ia13b45101n2525651?xtor=RSS-2

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4826
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Exposition sur les éventails   Ven 14 Avr - 9:00

Il se tient pour le moment une exposition à Ezy-sur-Eure.



Tantôt oublié tantôt adulé, l'éventail est un accessoire aux multiples facettes. Venez le découvrir à l'occasion de cette exposition temporaire mise en place avec le concours d'Anne Hoguet, Maître d'art.

Par son histoire, son rôle et sa place dans la société, vous serez surpris par cet objet, indissociable de la femme. Au fil des siècles et des modes, son apparence évolue, se modifie. Marières etstyles se cuccèdent pour en faire un véritable bijou.

Le Musée des Peignes et Parures se devait de mettre en exergue cet atour. Ce sont ici plus de cent cinquante pièces qui vous sont présentées afin que l'éventail n'ait plus aucun secret pour vous.

Ouverture les week-ends et jours fériés (sauf le 1er mai) de 14H à 18H.
Groupes sur rendez-vous,nous contacter.


Visite libre
Adulte : 4€ - gratuit jusqu'à 16 ans.
Taruf réduit (sur justificatif) : 3€ / Amis du Musée (sur présentation de la acrte) : 2€
Billet combiné (expo + musée) : 7€

Visites guidées
Les dimanches 9 avril - 30 avril - 21 mai - 11 juin - 2 juuillet
Départ de la visite : 15H - sur réservation

Calendrier des animations
Atelier pour les 7-12 ans
Les mercredis 12 et 19 avril, de 10H à 12H - Tarif 2€ - sur réservation

Conférence et démonstration animées par Anne Hoguet, Maître d'art
Vendredi 23 juin - à partir de 18H30 - sur réservation

Concours - Thème "L'éventail du Musée"
Du 8 avril au 18 juin - dès 3 ans - gratuit
Réalisez le décor de la feuille de l'éventail publicitaire du Musée des Peignes et Parures d'Ezy-sur-Eure
Enfants et adultes - Concours ouvert aux écoles
Inscription & renseignement : nous contacter

Salle des expositions temporaires, entrée par le Musée
Musée des Peignes et Parures
Boulevard Gambetta - 27530 Ezy-sur-Eure
02 37 64 64 69 - 06 38 05 27 45
http://musee-du-peigne.pagesperso-orange.fr/actualites.html#anchor-Quoi_de_neuf

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fdc

avatar

Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/08/2016

MessageSujet: Re: Exposition sur les éventails   Lun 17 Avr - 16:04

A voir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exposition sur les éventails   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exposition sur les éventails
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» chienne qui a été volé A l'exposition canine de Nantes
» Exposition virtuelle BNF: exploitation?
» Exposition "Bêtes et Hommes" à la Villette
» Eméto, TCC et exposition
» Kit de survie lors d'une exposition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Arts et artisanats au XVIIIème-
Sauter vers: