Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 linguistique: intérêt et intéressant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39553
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: linguistique: intérêt et intéressant   Jeu 30 Jan - 8:06

Article traitant de l'évolution du mot "intérêt".

Histoire et évolution d’une notion de la Renaissance aux Lumières

Rarement interrogée dans son histoire ou dans ses enjeux, la notion d'intérêt a pourtant joué un rôle central dans le développement de la pensée morale, politique, économique et esthétique de la Renaissance aux Lumières. Cette journée d'étude se propose d'interroger la polysémie riche et ouverte du terme et d'aborder la notion à la fois dans les textes et dans les discours critiques. Comment passe-t-on d'un sens nettement péjoratif au XVIe siècle à une acception globalement positive à la fin du XVIIIe siècle?
À l'époque médiévale comme à la Renaissance, l'« intérêt » désigne principalement les indemnités qu’on est en droit de réclamer. L’Église catholique condamnant le prêt à intérêt, le terme est largement discrédité. Le XVIIe siècle conserve le sens financier, mais la perspective morale s'enrichit, amplifiant le versant négatif du terme : l'intérêt personnel, dans la lignée des critiques de l’amour-propre, est ce vice qui fait que l'on recherche ses avantages au mépris de la justice et de la vertu. Pourtant, c'est aussi au XVIIe siècle qu'apparaît le sens moral d' « attachement » à une chose ou à une personne. On pourrait d'ailleurs s’interroger sur le clivage entre discours masculin et féminin dans l’usage du mot : l’ « intérêt » est-il réservé à l’expression d’un désir féminin (plus ou moins litotique) ? On retrouve ainsi le terme dans le discours libertin du siècle suivant qui en use comme d'une métaphore économique et joue avec les clichés du discours affectif.
Le sens politique est attesté dès la Renaissance avec l'idée d'« intérêt d’État ». Sans que le mot soit nécessairement employé, l’idée est présente chez Machiavel ou chez Montaigne, et on la retrouve dans les pièces de Corneille et de Racine. Au XVIIIe siècle avec Rousseau ou Adam Smith, un des pères de l'utilitarisme, la notion d’intérêt prend une importance et un sens nouveaux en politique comme en économie.
Mais c'est surtout l'usage poétique et esthétique de la notion qui se développe aux XVIIe et XVIIIe siècles. L’intérêt a une pertinence particulière dans les traités de poétique concernant le théâtre : comment susciter et entretenir l'intérêt du spectateur, pour éviter qu'il ne mange des confitures pendant la représentation au lieu de « s'intéresser » au sort du personnage ? En quoi l'intérêt d'une tragédie diffère-t-il de celui d'une comédie ? Mais on pourra élargir avec profit ces questions aux romans ou aux autres genres, et s’interroger sur les liens entre l'intérêt et l'intrigue.
Au XVIIIe siècle, avec l’essor du rôle dévolu à la sensibilité, l’intérêt se porte sur les sentiments du spectateur. L’adjectif « intéressant » ne fait d'ailleurs son apparition qu’au début du XVIIIe siècle, marquant ce tournant dans la conception du sujet comme centre de la perception esthétique, morale, cognitive. Les auteurs de théâtre n'hésitent pas à flatter les penchants du spectateur, de sorte que l'intérêt moral entre souvent en contradiction avec l'intérêt esthétique, ce qui fait l'objet d'un débat plus ou moins vif tout au long du siècle.

http://www.fabula.org/actualites/de-l-interet-histoire-et-evolution-d-une-notion-de-la-renaissance-aux-lumieres_61052.php

Intéressant, c'est le cas de le dire!  Very Happy J'ignorais que cet adjectif que j'emploie si souvent n'était apparu qu'au XVIIIe siècle.  Very Happy 

En revanche, son acception compassionnelle est tout à fait évidente quand on lit des correspondances de l'époque. Pour Marie Antoinette, les personnes intéressantes sont les personnes qui ont suscité son intérêt affectueux.  Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
linguistique: intérêt et intéressant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les journaux ésotériques vous intéressent-ils toujours ?
» L'intégrisme
» Oeuvre intégrale 6ème
» intégrale de la partie entiere
» Crédit d'impôt et installation non intégrée à la toiture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Les sciences-
Sauter vers: