Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 BD sur le chevalier d'Eon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39511
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: BD sur le chevalier d'Eon   Sam 1 Fév - 23:21

DÉTAIL

Série : ANKAMA BD
Tome N° 1
Date de parution : 24 Janvier 2014
Référence : 9782359104288
Editeur : Ankama
Nombre de pages : 96
Poids : 527 g.
Dimensions : 28,0 x 20,0 cm
Langue : Français
Auteurs :
Maupré Agnès



Le chevalier d'Eon, de l'art de la diplomatie et de la guerre

Pour son nouvel ouvrage, Le chevalier d'Eon (Ankama), Agnès Maupré nous régale encore de cavalcades et vives estocades ! Mais le ton change : après le XVIIe siècle de Milady de Winter (Ankama), nous voilà au XVIIIe siècle. Après une douloureuse histoire de vengeance, au noir et blanc fort sobre, elle nous propose maintenant un récit libidineux et froufroutant, éclatant de couleurs à l'acrylique.

Une histoire vraie, celle du chevalier d'Eon, que je connais pour l'avoir découverte dans un vieux bouquin d'Alain Decaux énumérant quelques grandes énigmes de l'histoire de l'humanité. Les "mélomanes" peuvent quant à eux se reporter à la chanson de Mylène Farmer, Sans contrefaçon.

Et les adeptes de la narration graphique, au manga et au dessin animé que les Japonais consacrent au troublant chevalier il y a quelques années. Un sacré personnage, à la longue vie - 81 ans, c'est impressionnant pour l'époque ! - ce qui lui fait côtoyer Ancien et Nouveau Régime. Une célébrité de son temps, entouré jusqu'à sa mort d'une aura scandaleuse : vivant en Angleterre, il doit engager des gardes du corps pour se protéger des parieurs qui veulent à tout prix découvrir quelle est son identité sexuelle.

Revenu en France, il se produit en spectacle et affronte les plus brillants duellistes. Mais ce premier tome, qui s'attache à sa jeunesse, est autant est un portrait de Charles d'Eon qu'une évocation de Louis XV et de sa cour. On y croise Rousseau, Caron de Beaumarchais, des aristocrates polissons et des filles volages.

On pense aux tableaux de François Boucher ou de Jean-Honoré Fragonard : un sympathique petit clin d'œil aux Hasards heureux de l'escarpolette clôt d'ailleurs le volume !!! Sexy et d'apparence très androgyne, Charles d'Eon costumé en femme et se présentant sous le nom de Lia de Beaumont fait la connaissance du roi lors d'une des soirées libertines où Sa Majesté se ravitaille en chair fraîche. Le prince de Conti, cousin du roi, pense que Charles d'Eon, par ailleurs excellent escrimeur et fin lettré, a tous les atouts nécessaires pour devenir agent secret au service de Louis XV.

Un souverain qui fait semblant d'obéir à ses ministres et à sa maîtresse la Pompadour - qui place ses copains aux postes prestigieux de l'armée, avec les résultats désastreux que l'on imagine - mais utilise son service secret pour faire l'inverse de ce qu'on lui conseille.

Un roi vite détesté par son peuple, qui ne lui pardonne pas plus ses innombrables maîtresses que les ravages occasionnés par la guerre de Sept Ans. Un roi qui, au seuil de la mort, doit signer une confession où il regrette son comportement, s'il veut recevoir l'extrême-onction.

Avec cette humiliation publique commencent à être plantées les graines de la future révolution... D'Eon est chargé pour sa première mission de rapprocher les cours de France et de Russie en se faisant engager comme lectrice auprès de la tsarine Élisabeth, qu'il doit influencer dans le sens des intérêts du royaume de France.

L'occasion pour Agnès Maupré de peindre une tsarine au fort tempérament amoureux et toujours émue par le souvenir du roi Louis, son ancien fiancé. Et de croquer le futur tsar Pierre en fou complet qui embroche les chiens dans les couloirs du palais !!!

Après le succès de son intervention, le chevalier d'Eon reprend ses habits d'homme et revient très vite en Russie pour assister l'ambassadeur. Une carrière de militaire et de diplomate s'ouvre devant lui...

Tout au long de ce livre, les dialogues sont pleins d'esprit et le dessin très frais, ce qui rend le bonheur de lecture constant !


http://www.actualitte.com/critiques-bd/le-chevalier-d-eon-de-l-art-de-la-diplomatie-et-de-la-guerre-2304.htm


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39511
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: BD sur le chevalier d'Eon   Ven 28 Mar - 20:18

Un autre avis et une planche:

Chronique BD : Le chevalier d'Eon

Présentation du livre

Pour son premier bal masqué à Versailles, le chevalier d'Eon se déguise en femme et devient pour l'occasion Lia de Beaumont. Devenir autre pour un soir ! Voilà chose grisante auquel Eon participe de bonne grâce. Mais quand durant la soirée Eon est convié par son ami, monsieur du Barry à retrouver secrètement "une inconnue" dans une chambre, il accepte volontiers pour éviter de se faire traiter de puceau. Mais ce qui ne devait être qu'une farce se transforma en mission secrète pour le chevalier d'Eon. En effet, loin de lui tenir rigueur de ce jeu de dupe, le roi Louis XV le recrute à son service comme agent secret. C'est sous les traits de Lia de Beaumont qu'Eon sera envoyé en Russie pour rencontrer la Tsarine Elisabeth car en ces temps de guerre, la France se cherche des alliés. Charles d'Eon de Beaumont va-t-il pouvoir faire illusion et réussir sa mission ?






L'avis de Gladys

Menant de front dessin et scénario, Agnès Maupré explore dans ce premier tome les premières expériences de travestissement du chevalier d'Eon ainsi que ses débuts de carrière d'espion pour le roi Louis XV. L'auteure dépeint avec efficacité le personnage d'Eon coincé entre sa timidité pour les choses du sexe et son esprit brillant (habile avocat, écrivain à la plume acérée) voire aventureux et débrouillard. On le dit aussi escrimeur hors pair.
Exit le noir et blanc comme dans le précédent diptyque "Milady de Winter", place cette fois à la couleur ! Le dessin d'Agnès Maupré fait à l'encre de couleur est rehaussé de couleurs acidulées très lumineuses, omniprésentes dans tout l'album. Cela a son charme même si au départ j'ai été surprise par le choix de couleurs aussi flashy. Mais n'est ce pas là le siècle des Lumières !
C'est avec beaucoup de facilité cependant que l'on s'immerge rapidement dans ce récit bien construit. Une bonne entrée en matière que ce premier tome dont il me tarde de connaître la suite.

http://www.generationbd.com/index.php?option=com_content&Itemid=65&task=view&id=2813

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
BD sur le chevalier d'Eon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ratzi est Chevalier de l'Ordre Teutonique !!!
» [5è] Quelqu'un aurait-il travaillé sur le film "Chevalier" ?
» La tombe du Chevalier Riboud
» Renseigements sur le col. Chevalier - hussards garde Naples
» LANGERON (Gaspard) Chevalier - Général de brigade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Autres-
Sauter vers: