Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Lun 3 Fév - 10:34

Une question qui me turlupine décidément depuis longtemps... d'autant plus que les historiens ne s'accordent pas sur le sujet. Pour Félix, par exemple, le roi se servait de la reine comme intermédiaire pour organiser les préparatifs et tous deux s'entendaient sur les modalités et le lieu d'arrivée. A l'inverse, les Girault de Coursac pensent que la reine, très Walkyrie, avait monté dans le dos du roi toute une expédition qui devait dépasser les frontières de la France. Allant un peu dans le même sens, mais en plus soft, Dominique Zachary voit très bien la reine viser Bruxelles.

Ce qui aurait du sens, vu que la ville était en terre autrichienne et gouvernée par des membres de sa famille, Albert et sa soeur Marie  Christine.

Je ne veux pas entrer dans la polémique sur l'opportunité ou non pour le roi de sortir France. Nous en avons déjà discuté à de nombreuses reprises sur ce forum. Pour moi, vu la façon dont la famille royale était traitée et vu l'état d'anarchie qui régnait à Paris et dans le pays, le roi avait toute légitimité à vouloir se mettre à l'abri, lui et ses proches. Puisqu'ils n'étaient plus en sécurité en France, il fallait sortir de France. Non pas, comme le croient certains, pour lever des armées, mais tout simplement pour échapper à la violence de la rue et du pouvoir auto-proclamé.

Donc, de mon point de vue, no stress. Je suis tout aussi ouverte à l'idée d'un couple fuyant ensemble hors de France qu'à celle d'une reine souhaitant plus ou moins subtilement entraîner son mari au-delà des frontières, chez elle, en terre amie et sûre. A l'image du point de vue adopté par l'excellent film L'évasion de Louis XVI.


http://www.france5.fr/et-vous/France-5-et-vous/Les-programmes/ARCHIVES/LE-MAG-N-6-2010/articles/p-4915-Ce-jour-la-tout-a-change-L-Evasion-de-Louis-XVI.htm

Et, en grande passionnée de Marie Antoinette, c'est son souhait à elle qui m'intéresse.  Very Happy 

Bruxelles, j'y habite. Je passe souvent dans ces quartiers où résidaient sa soeur et son beau-frère... et aussi dans des petites rues où, à l'époque, des gens auraient dû courir de boutique en boutique pour apprêter l'arrivée de ma reine, si...



Jacques Carabain – Grand Place de Bruxelles – Huile sur toile
http://masmoulin.wordpress.com/2011/01/25/bruxelles-a-l%E2%80%99aquarelle-par-jacques-carabain-1834-1933/
http://milleetuneantoinette.over-blog.com/2014/04/marie-antoinette-a-bruxelles-2.html

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Sam 10 Mai - 20:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Lun 3 Fév - 11:41

Bref, revenons sur terre...   

J'ouvre ce sujet pour y placer les témoignages et commentaires que je trouverai sur le net à ce propos. Et le plus démonstratif est, naturellement, ce passage très connu des mémoires de Madame Campan:

Dès le mois de mars de la même année, la reine s'occupa des préparatifs de son départ, Je passai ce mois auprès d'elle, et j'exécutai une grande partie des ordres secrets qu'elle me donna à ce sujet. Je la voyais avec peine occupée de soins qui me semblaient inutiles et même dangereux, et lui fis observer que la reine de France trouverait des chemises et des robes partout. Mes observations furent infructueuses elle voulut avoir à Bruxelles un trousseau complet, tant pour elle que pour ses enfans. Je sortais seule, et presque déguisée, pour acheter et faire faire ce trousseau.

Ok. Pourquoi la reine aurait-elle besoin de trousseaux complets à Bruxelles? Soit c'est pour exfiltrer ses affaires, les mettre en sécurité et les faire venir où qu'elle se trouve. Soit, plus simplement, parce qu'elle même comptait se rendre dans cette ville.  Very Happy 


Chateau royal de Laeken construit pas Marie Christine et Albert (1782-1784)
http://visitbrussels.be/bitc/BE_fr/monument/791/chateau-royal-de-laeken.do

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Lun 3 Fév - 12:04

Laissons Madame Campan continuer son histoire:

Je commandais six chemises dans une boutique de lingère, six dans une autre, des robes, des peignoirs, etc. Ma sœur fit faire un trousseau complet pour Madame, sur les mesures des hardes de sa fille aînée, et je commandai des habits pour M. le dauphin, sur celles de mon fils. Je remplis une malle entière de tous ces objets, et l'adressai, par ordre de la reine, à une de ses femmes, veuve du major d'Arras où elle se trouvait en congé illimité, afin qu'elle fût prête à partir pour Bruxelles ou pour tout autre lieu, lorsqu'elle en recevrait l'ordre. Cette dame avait des terres dans la partie de la Flandre autrichienne, et pouvait quitter Arras sans que cela fût observé.


Vue de Bruxelles après 1692, Théodore Van Heil
http://www.fine-arts-museum.be/fr/la-collection/theodoor-van-heil-vue-de-bruxelles?artist=van-heil-theodoor

Ca, c'est pour les effets. Voici pour les gens:

La reine ne devait emmener de Paris que sa première femme de service. Elle m'avait prévenue que, si je n'étais pas en fonction à l'instant du départ, elle s'arrangerait pour que je pusse la rejoindre.

Et Madame Campan revient alors au matériel, pour expliquer le cas de ce fameux nécessaire. Ecoutons-la...

Elle voulait aussi emporter son nécessaire de voyage. Elle me demanda le moyen de le faire partir, sous le prétexte d'en faire présent à l'archiduchesse Christine, gouvernante des Pays-Bas. J'osai m'opposer fortement à ce projet, et lui représentai qu'au milieu de tant de gens qui épiaient ses moindres actions, on devait raisonnablement prévoir qu'il s'en trouverait d'assez clairvoyans pour deviner que ce présent n'était qu'un prétexte de faire partir ce meuble avant son départ; elle persista dans cette idée, et tout ce que je pus obtenir, fut que le nécessaire ne disparaîtrait pas de sa chambre, et de convenir avec M. de chargé d'affaires de la cour de Vienne pendant l'absence du comte de Merci, qu'il viendrait à sa toilette lui demander, en présence de toute sa chambre, de vouloir bien commander, pour madame la gouvernante des Pays-Bas, un nécessaire absolument semblable au sien. La reine m'ordonna donc, devant le chargé d'affaires, de commander ce meuble. Cette manière d'exécuter sa volonté n'avait que le léger inconvénient d'une dépense de cinq cents louis, et parut devoir éloigner tout soupçon. Si je n'omets aucune circonstance sur ce qui concerne ce nécessaire, c'est que ces minutieux détails ont leur importance, puisque ces premiers préparatifs de voyage furent découverts par une femme dont je soupçonnais depuis longtemps la conduite, et dont je redoutais même les délations.


http://cclolo.blogspot.be/2011/04/le-necessaire-de-voyage-de-marie.html

Je ne sais pas, vous, mais, moi, j'ai toujours trouvé cette histoire de double nécessaire très compliquée...  Suspect Au fait, ce chargé d'affaires de la cour de Vienne, jusqu'où était-il mis au parfum? J'ai toujours trouvé qu'il y avait bien trop de monde au courant de ce voyage... mais c'est un autre débat.

Revenons à Bruxelles, et ces nécessaires prem et bis nous y ramènent tout naturellement.  Very Happy 


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Lun 3 Fév - 12:40

Avant ce retour, présentation de la femme indélicate.

C'était une femme de garderobe son service durait toute l'année sans interruption. Placée auprès de la reine, dès le temps du
mariage, Sa Majesté, accoutumée à la voir, aimait son adresse et son intelligence. Son sort était au-dessus de celui que devait avoir une femme de sa classe; ses appointemens et ses profits s'étaient successivement accrus, jusqu'à lui procurer un revenu de plus de douze mille francs. Elle était belle, recevait chez elle, dans les entresols au-dessus de la reine, des députés du tiers, et avait pour amant M. de Gouvion, aide-de-camp de M. de La Fayette. On verra bientôt à quel excès la porta son ingratitude.


Waow!  Shocked On me pardonnera ces considérations hors sujet, mais... Il s'agit de la Rochereuil. La version que Barruel donne de l'événement est sensiblement différente, voir ici:
http://maria-antonia.justgoo.com/t11p179-le-marquis-gilbert-de-la-fayette-alias-monsieur-blondinet

Mais, si Madame Campan a raison, c'est encore pire! Cette femme aurait été auprès de la reine depuis son mariage... et elle l'aurait trahie?! Quelle moche attitude!

On s'étonnera aussi qu'elle puisse ainsi recevoir librement des députés du tiers.  Shocked Ces Tuileries n'étaient pourtant pas un moulin...  Suspect 


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Lun 3 Fév - 12:47

Désolée pour la digression. Revenons, avec Madame Campan, à ce nécessaire en partance pour Bruxelles:

Vers le milieu de mai 1791, un mois après que la reine m'eut donné l'ordre de commander le nécessaire, elle me demanda s'il serait bientôt fini. J'envoyai chercher l'ébéniste qui en était chargé. Il ne pouvait le livrer qu'au bout de six semaines; j'en rendis compte à la reine, qui me dit qu'elle
n'avait pas le temps de l'attendre, devant partir dans le courant de juin. Elle ajouta qu'ayant commandé le nécessaire, de sa sœur en présence de
toute sa chambre, cette précaution suffisait, surtout en disant que sa sœur s'impatientait de ne pas le recevoir; qu'il fallait donc faire vider et nettoyer le sien, et l'envoyer au chargé d'affaires qui le ferait partir. J'exécutai cet ordre sans paraître le cacher par le moindre mystère. J'ordonnai à la femme de garde-robe d'ôter tout ce que contenait le nécessaire, parce que celui destiné à madame l'archiduchesse ne pouvait être achevé de longtemps et d'avoir grand soin de ne laisser aucune trace des parfums qui pouvaient ne pas convenir à cette princesse. J'anticiperai sur l'ordre des événemens pour faire voir que toutes ces précautions ne furent pas moins inutiles que dangereuses.



Portrait de Marie-Christine de Habsbourg-Lorraine (1665)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Christine_d'Autriche_(1742-1798)

Vraiment capillotractée, cette histoire de nécessaires...  Suspect 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Lun 3 Fév - 13:02

Après le retour de Varennes, le maire de Paris remit à la reine une dénonciation de la femme de garde-robe, datée du 21 mai, où elle déclarait qu'il se faisait des préparatifs aux Tuileries pour un départ qu'on avait cru qu'elle ne devinerait pas le motif de l'envoi du nécessaire de la reine à Bruxelles, mais que l'annonce d'un présent fait par Sa Majesté à sa sœur, n'était qu'un prétexte; que Sa Majesté était trop attachée à ce meuble pour s'en priver, et qu'elle avait dit souvent qu'il lui serait très-utile en cas de voyage. Elle déclara aussi que j'étais restée une soirée entière enfermée avec la reine, et occupée à emballer de nouveau tous ses diamans; qu'elle les avait trouvés épars avec du coton sur le canapé de l'entresol de la reine aux Tuileries. Cette dénonciation fit juger à la reine que cette femme avait, à son insu, une double clef de ce cabinet. Sa Majesté avait, à la vérité, interrompu l'arrangement de ses diamans, un soir, à sept heures, pour se rendre à son jeu, et avait ôté la clef de son cabinet, en me disant qu'elle reviendrait le lendemain après son lever, achever cet emballage avec moi, qu'une sentinelle était sous sa fenêtre; qu'elle avait la clef de son cabinet dans sa poche, et ne voyait aucun danger pour ses bijoux. C'était donc le soir, après que nous eûmes quitté ce cabinet, ou le lendemain matin de très-bonne heure, que cette malheureuse avait surpris ces préparatifs secrets. Le coffre des diamans fut remis à Léonard, coiffeur de la reine, qui partit avec M. le duc de Choiseul, et ce dépôt fut laissé à Bruxelles. Déjà Leurs Majestés avaient livré à des commissaires de l'Assemblée les diamans de la couronne qui étaient à leur usage; ceux que la reine avait fait sortir de France lui appartenaient en propre..

Nous le savons, Marie Antoinette fait envoyer à Bruxelles non seulement son nécessaire, mais aussi ses bijoux personnels. Pour moi, tout son plan converge décidément vers ma ville.   


Vue de Bruxelles, Théodore Van Heil, après 1692
http://www.fine-arts-museum.be/fr/la-collection/theodoor-van-heil-vue-de-bruxelles-1?artist=van-heil-theodoor

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Lun 3 Fév - 15:51

Plus loin, cependant, Madame Campan ajoute:

Au reste, elle m'assura que le roi n'allait qu'aux frontières pour traiter de-là avec l'Assemblée, et ne quitterait la France que dans le cas où son plan et ses propositions ne produiraient pas l'effet espéré. Elle comptait sur un parti nombreux dans l'Assemblée, où beaucoup de gens, disait-elle, étaient guéris de leur première exaltation.

Il semble donc la destination ne fût pas très claire. La famille royale partait pour Montmédy, afin d'y traiter avec les gens de l'assemblée. Mais il n'était pas impossible que leur voyage se poursuive vers le nord.

En résumé: à l'intérieur de la France si possible, au delà des frontières s'il le faut.  Shocked 

Il se peut, bien entendu, que Marie Antoinette ait dit cela pour enfumer la brave Henriette. Mais je ne le crois pas. Je pense qu'elle était sincère et que l'issue de ce voyage restait encore dans le flou. Par contre, rien n'empêche d'envisager que la reine désirât peut-être, in petto, sortir de France...  Very Happy 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Mer 16 Avr - 12:03

Marie-Antoinette n'a pas rallié la Belgique (ce qui deviendra la Belgique) mais elle en rêvait.

Dominique Zachary

Oh..., que ça me fait rêver, moi aussi...      

Oui, je sais, je sais, se mettre dans la tête des personnages ne participe pas de la méthode historique sérieuse...  Embarassed 

Il n'empêche...  drunken drunken drunken drunken J'aime à lire ça...  drunken drunken drunken drunken drunken

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 14/03/2014

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Mer 16 Avr - 20:48

Séduisante  Very Happy l'idee de s'installer ne serait-ce qu'un temps en Belgique, mais quitter le royaume de France pour le roi, c'est légalement renoncer au trône, impossible pour lui, quand on lit sa déclaration écrite pour son départ pour Montmédy qui est claire et précise, pas de renonciation, remise à plat du rôle de tous et du sien en particulier...
Mettre les siens à l'abri par contre, là oh oui, j'aurais bien aimé voir cela se réaliser ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Ven 18 Avr - 15:32

En rêvait-elle juste pour fuir la France ou par intérêt vis à vis de la Belgique?  Very Happy 

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Ven 18 Avr - 15:35

Chou d'amour a écrit:
En rêvait-elle juste pour fuir la France ou par intérêt vis à vis de la Belgique?  Very Happy 

Pour les bières belges, voyons!   

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Dim 20 Avr - 16:36

Nan, sérieusement, quelle que fût la destination rêvée par la reine, le voyage s'est arrêté ici:



photo extraite de "La nuit de Verennes et retravaillée
http://milleetuneantoinette.blog4ever.com/photos/montmedy



 Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5853
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Dim 20 Avr - 16:57

Bonjour,

Je ne crois pas que la Reine voulait se rendre à Bruxelles. Comme le fait très justement remarquer Nathanaël, le Roi ne pouvait en aucun cas quitter le royaume. Et la Reine n'aurait jamais quitté le Roi. Donc, je crois que ce sont des rumeurs. D'ailleurs Mme Campan dément elle-même les rumeurs.

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Lun 21 Avr - 14:34

Ah, mes amis... Chacun a droit à son opinion sur le sujet. Nous ne sommes de toute façon pas dans la tête de Marie Antoinette ni dans celle de Loulou.  Wink 

Pour moi, en ce qui concerne la reine, pas mal d'indices convergent vers un but situé au-delà des frontières de France. Déjà, psychologiquement. Elle est Autrichienne, les Pays Bas sont autrichiens. Ils représentent donc la sécurité, peut-être, à ses yeux. A l'opposé de cette France qui ne lui manifeste plus que du dégoût et de la haine.


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Lun 21 Avr - 14:36

Un résumé du livre de Dominique Zachary:


En 1791, la fuite de Louis XVI et de sa famille stoppée à Varennes fut un événement considérable qui précipita l'avènement de la République et la fin tragique du couple royal. Mais que ce serait-il passé si le Roi et la Reine avaient pu rejoindre comme prévu Montmédy, aux portes de la Belgique ? Partant d'échanges épistolaires entre Marie-Antoinette et son conseiller secret, le comte belge Mercy d'Argenteau, basant sa recherche sur de nombreux documents inédits puisés dans des fonds d'archives en France, en Belgique et au Grand-Duché, Dominique Zachary révèle pour la première fois le véritable plan de fuite conçu par Marie-Antoinette. Le voyage clandestin ne devait s'arrêter ni à Varennes ni à Montmédy, mais bien se prolonger jusqu'à Luxembourg, au sud des Pays-Bas chers au cœur de Marie-Antoinette, "l'Autrichienne". C'est le général-marquis de Bouillé qui avait tout préparé, depuis Longwy, pour amener la famille royale à l'étranger. Témoignages et preuves à l'appui, ce livre passionnant révèle, 210 ans plus tard, tous les détails de ce plan et les nombreuses complicités sur lesquelles il s'appuyait. L'auteur fait aussi un sort au mythe du "trésor de Marie-Antoinette" qui se trouverait encore à Montmédy ou dans les ruines de l'abbaye d'Orval. Dès octobre 1789, quatre mois après la prise de la Bastille, un premier plan secret, également révélé dans ce livre, avait déjà pour objectif d'acheminer Marie-Antoinette via le château de Latour, près de Virton en Belgique, jusqu'à la place forte de Luxembourg.
http://books.google.be/books/about/Marie_Antoinette.html?id=28tnAAAAMAAJ&redir_esc=y

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Lun 21 Avr - 16:48

Personnellement je pense que Marie-Antoinette avait envie de sortir de France, ne serait-ce que pour mettre sa famille hors de danger. Mais je rejoins madame antoine sur le fait qu'elle voulait avant tout rester avec Louis XVI, et ce dernier ne voulait en effet pas sortir de son royaume donc.... Very Happy 


pimprenelle a écrit:
Chou d'amour a écrit:
En rêvait-elle juste pour fuir la France ou par intérêt vis à vis de la Belgique?  Very Happy 

Pour les bières belges, voyons!   

Ah ouais exact, c'est un solide argument ça   

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Lun 21 Avr - 20:35

C'est vraiment compliqué, d'autant que Madame Campan n'est pas claire et que ses infos se contredisent un peu, du coup.

Elle nous dit quand même:

Le voyage de Varennes est l'époque sur laquelle on s'est attaché à noircir ma conduite; rien ne pouvait mieux prouver l'aveuglement de mes détracteurs, car je n'étais point à Paris lors de ce funeste départ.

Bon, ça, on s'en fout un peu.   

Disons que c'est pour situer...


Avant que je m'absentasse, la reine m'avait prévenue du projet; elle voulait prendre des mesures pour trouver, dans les Pays-Bas, divers objets qui lui étaient commodes.

Au mois de mars 1791, Sa Majesté m'avait ordonné de lui faire faire secrètement un trousseau complet; j'exécutai la commission.

Madame Cardon, ma tante, femme de chambre de la reine, partit pour la Belgique, et fit sortir de France la malle qui contenait le trousseau.

A peu près dans le même temps, j'emballai, seule avec la reine, les diamans qu'elle voulait faire passer à l'étranger. M. le duc de Choiseul porta ces diamans à Bruxelles.[/i]
http://books.google.be/books?id=jlIvAAAAMAAJ&pg=PA160&focus=viewport&dq=marie-antoinette+bruxelles&hl=fr&output=text#c_top

Euh...  Shocked elle voulait prendre des mesures pour trouver, dans les Pays-Bas, divers objets qui lui étaient commodes. Ca veut dire qu'elle compte y aller, aux Pays Bas, non?  Shocked 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Lun 21 Avr - 20:39

C'est d'ailleurs ce qui amène Dominique Zachary à considérer:

On l'a vu aux chapitres V et VI : lorsqu'elle prépare son trousseau de vêtements puis son nécessaire de toilette dès le printemps 1791, Marie-Antoinette parle sans équivoque d'une fuite jusqu'à Bruxelles.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
levengeur

avatar

Nombre de messages : 733
Date d'inscription : 31/03/2014

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Lun 21 Avr - 21:43

Les pays bas c'est l'autriche. Pas folle la guèpe!   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Lun 21 Avr - 22:10

C'est un peu ce que je voulais dire quand je rappelais que ces terres appartenaient à l'Autriche. Cela devait représenter la sécurité, pour Marie Antoinette.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
levengeur

avatar

Nombre de messages : 733
Date d'inscription : 31/03/2014

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Mar 22 Avr - 3:56

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Mer 7 Mai - 12:59

Vous me connaissez, les amis, je ne laisse jamais tomber un sujet qui m'intéresse.  Very Happy 

Cette nuit, j'ai relu la correspondance qui concerne cette période de préparation du voyage. La reine dit explicitement qu'elle veut aller à Montmédy. Mention toutefois de ce fameux nécessaire dans une lettre du 4 juin 1791 adressée à Mercy:

Mme de Beaumont partant demain au soir, je profite de cette occasion pour vous parler du nécessaire, que vous avez demandé au nom de ma soeur. Comme elle va arriver et que celui que j'ai commandé pour elle ne sera fait que dans six semaines, il est instant, je crois, de faire partir le mien en attendant. M. de Blumendorff sera donc chargé de vous le faire passer d'ici à huit ou dix jours; il faut ce temps pour ôter de toutes les pièces d'argenterie mon chiffre, qui suffirait pour faire annoncer, au cas qu'on visite, que c'est le signal et la preuve que je vais m'en aller. Blumendorff sera chargé aussi de vous mander de quelle manière vous l'établirez chez ma soeur, et quelle est la personne de confiance, à laquelle vous remettrez dans le temps la clef. Mandez-moi en chiffre, où et chez qui à Luxembourg je pourrais adresser une femme à moi qui est pour ses affaires en Artois, et qui viendra a Luxembourg quand il en sera temps.

source: http://books.google.be/books?id=sCQwAAAAMAAJ&pg=PA170&focus=viewport&dq=antoinette+leopold+lettres&hl=fr&output=text#c_top
et édition Lever, pp 536-537.


Louche, n'est-ce pas, cette affaire de nécessaire?  Suspect Quelle perte de temps, d'argent et d'énergie! Je ne comprends pas pourquoi Marie Antoinette a focalisé à ce point sur ce truc...  Suspect d'autant plus que son attitude a éveillé les soupçon d'une de ses femme de la garde-robe, rappelle Madame Lever.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Mer 7 Mai - 13:12

A tomber par terre!   Lorsque la famille royale a été arrêtée à Varennes dans les conditions affreuses que l'on sait, Léopold II l'a appris, mais il a cru que le roi avait ensuite réussi à repartir. Il exprime sa joie de voir son beau-frère et sa soeur tirés d'affaire à plusieurs reprises. Et en des termes qui ne manquent pas d'attirer l'attention!

Je vous copie ses lettres...  


Padoue, le 2 juillet 1791.

Très-chère soeur.

Au moment de mon retour d'Italie, arrivé à Padoue, j'ai reçu d'abord le courrier avec la nouvelle de votre heureuse fuite de Paris, ensuite celui de votre arrêt à Vannières, et enfin celui de votre délivrance. J'attends à présent avec la plus vive impatience celui de votre arrivée à Luxembourg. Vous connaissez mon coeur, attachement et amitié pour vous, et vous pouvez aisément vous figurer tout ce qui s'est passé en moi ces jours-ci, surtout en apprenant quevous étiez arrêtée. Je loue le ciel de votre heureuse délivrance. Le roi, l'état, la France, toutes les autres monarchies devront à votre courage, à votre fermeté et prudence leur délivrance et leur existence. Que ne puis-je me trouver dans ce moment avec vous et le roi, pour vous embrasser et vous témoigner la joie d'un frère, ami et allié, de vous savoir délivrés enfin des dangers, qui depuis tant de temps vous menaçaient! Tout ce qui est à moi, est à vous: argent, troupes, enfin tout! Disposez-en librement, je ne désire que de vous être bon à quelque chose, et de pouvoir vous témoigner mon amitié en toutes, mais surtout dans cette occasion.
Le fils du duc de Polignac, qui part en courrier, va vous remettre cette lettre, et moi je ne désire que de vous témoigner tout le tendre attachement, avec lequel je serai toute ma vie

votre très-fidèle frère

      Léopold.

Dès que j'aurai la sûreté de votre arrivée à Bruxelles ou chez moi, et que je saurai vos intentions, je donnerai d'abord toutes les dispositions pour les exécuter.


sources: http://books.google.be/books?id=sCQwAAAAMAAJ&pg=PA185&focus=viewport&dq=antoinette+leopold+lettres&hl=fr&output=text#c_top
et édition Lever, p. 546


Ca fait mal, bien entendu, de lire ça... ça retourne ne couteau dans la plaie.  Sad 

Mais il y a plus! Je vous ai souligné en gras les passages qui m'ont fait sursauter quand je les ai relus. Pour Leopold, il ne fait aucun doute que le but final du voyage de la reine, c'est Bruxelles, ou chez lui. Comme on voir mal Marie Antoinette prendre un jet privé jusqu'à Vienne, il faut supposer que l'empereur veut dire ses terres en général.

Plus haut dans sa lettre, il dit attendre la nouvelle de l'arrivée au Luxembourg. L'arrivée de qui? De sa soeur seule ou de toute la famille? La question se pose au vu de la correspondance qui va suivre.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Mer 7 Mai - 13:15


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   Mer 7 Mai - 13:18

La lettre suivante est adressée à Loulou:


Padoue, le 5 juillet 1791.

Mon très-cher beau-frère.

Permettez qu'à peine sorti des longues angoisses, que mon amitié et attachement pour vous m'avaient causées depuis si longtemps sur votre situation, celle de la reine, ma soeur, et de toute votre famille, je vous témoigne une vraie joie et la part que j'ai prise à votre heureuse délivrance, et à vous savoir, ainsi que votre famille, en sûreté. Vous avez en moi un frère, un ami et un allié sûr et fidèle. Tout ce qui est en mon pouvoir, est à vos ordres; vous n'avez qu'à me témoigner vos désirs. Mes ministres, les gouverneurs - généraux aux Pays-Bas, mes généraux, mes troupes ont l'ordre, ainsi que le comte de Mercy, de se prêter à tout ce que vous pouvez désirer d'eux, tant dans la chose que dans la forme, ne désirant que de vous témoigner dans cette occasion et dans toute ma vie le vrai, sincère et tendre attachement que je vous ai voué, et combien je m'estimerais heureux de pouvoir contribuer à votre bien-être et tranquillité, étant




_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage vers Montmédy. Où la reine voulait-elle aller?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelle est la vitesse du tableau ? (référentiel, géocentrisme, latitude, heliocentrisme, voyage vers Mars...)
» Voyage vers soi
» Voyage vers mars
» Article:"Le voyage vers les étoiles pourrait devenir une réalité"?
» Le voyage grace au trou noir?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette au fil du temps :: La Reine de France : 1774-1792-
Sauter vers: