Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Sam 22 Fév - 11:04

Encore un avis qui résume assez bien la situation:
http://www.metacritic.com/movie/marie-antoinette?user_review_id=264674


The Hollywood Reporter
Kirk Honeycutt

In the revisionist Marie Antoinette, writer-director Sofia Coppola and actress Kirsten Dunst take a remote and no doubt misunderstood historical figure, the controversial and often despised Queen of France at the time of the French Revolution, and brings her into sharp focus as a living, breathing human being with flaws, foibles, passions, intelligence and warm affections.

"Révisioniste"... C'est bien l'impression que le film peut avoir produite sur les passionnés de Marie Antoinette et les férus d'histoire de France, tant les erreurs et approximations volontaires ou non abondent dans sa narration.

Mais, ainsi, en voulant (ou ne voulant pas mais le faisant quand même) redonner vie à la dernière reine de France, Sofia Coppola a surtout enfanté une image glam-rock particulièrement puissante parce que puisant ses racines dans les beautés versaillaises et les fantasmes antoinettiens. Ca forme en fait un cocktail aussi pernicieux que fascinant, réhabilite notre reine sur un mode compassionnel... mais, in fine, s'inscrit dans la longue mouvance qui contribue à abîmer son image.



Encore une opinion qui date de la sortie du film, issue du même site sur internet:


RandyB
Oct 30, 2006

A visual marvel, MARIE ANTOINETTE recreates the look of the period flawlessly and sets it to a divine soundtrack of mostly 80's gems. I enjoyed it, but it is definitely not for everyone (for the most part if you consider yourself a manly man who watches ESPN and the like, you will hate this film). I appreciate it more looking back on it than I did when I was sitting in the theatre. There were many moments where I was saying "Hurry it up already! Enough pretty redundancy!" Yet looking back later I realized that those redundant moments were what Marie's life was about, and that it sets up for the brilliantly executed ending. I was looking forward to seeing Kirsten Dunst (as Marie of course) get decapitated, but the way Sofia Coppola bypasses that grim scenario and the audience's morbid enthusiasm is incredible. I personally would've rather seen someone like Reese Witherspoon cast, but Dunst wasn't too bad in the role. It's not that she couldn't act the part, just that she doesn't look the era. It's like casting Winona Ryder in THE CRUCIBLE and expecting me to believe that she comes from the 17th century. The commentary heard echoed throughout many reviews is that it wasn't historically accurate, but if they paid attention they'd realize that the film wasn't supposed to be. It's based on a work of fiction, not on history. Taken as it is MARIE ANTOINETTE is a pretty good, ultimately touching film, it's just not entirely as perfect as it seemed to be. But then again neither was that world.Yet looking back later I realized that those redundant moments were what Marie's life was about, and that it sets up for the brilliantly executed ending. I was looking forward to seeing Kirsten Dunst (as Marie of course) get decapitated, but the way Sofia Coppola bypasses that grim scenario and the audience's morbid enthusiasm is incredible. I personally would've rather seen someone like Reese Witherspoon cast, but Dunst wasn't too bad in the role. It's not that she couldn't act the part, just that she doesn't look the era. It's like casting Winona Ryder in THE CRUCIBLE and expecting me to believe that she comes from the 17th century. The commentary heard echoed throughout many reviews is that it wasn't historically accurate, but if they paid attention they'd realize that the film wasn't supposed to be. It's based on a work of fiction, not on history. Taken as it is MARIE ANTOINETTE is a pretty good, ultimately touching film, it's just not entirely as perfect as it seemed to be. But then again neither was that world.

Ok... J'aime bien le passage où il dit qu'assis dans son siège au cinéma, il avait envie d'accélérer les images, tellement elles lui paraissaient longues et répétitives. C'est exactement ce que j'éprouve.  Very Happy 

Puis, l'internaute ajoute que c'est justement ces longueurs et ces répétitions qui sont intéressantes, parce qu'elles rendent compte de la vie réelle de Marie Antoinette. Pas faux...  Suspect 

Je vais chercher une photo de l'actrice qu'il aurait castée, lui:



Oui, euh, bon...  pale Enfin, elle n'est pas pire que la petite Dunst... Déjà, elle est un peu plus en chair, ce qui convient mieux au personnage historique.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Sam 22 Fév - 12:31

Comment avons-nous pu passer à côté de ce commentaire au moment de la sortie de ce film?   C'est absolument corrosif!   

MARIE ANTOINETTE



Marie Antoinette was born Maria Antonia in 1755, the daughter of Austrian Emperor Francis I. At 14, she was married off to Louis XVI of France to preserve that country’s shaky alliance with Austria. She’s generally remembered for her extravagance in the years leading up to the French Revolution (as well as the apocryphal cake eating quote), but recent biographies have attempted to ameliorate her poor reputation by focusing on the courage she displayed following the Revolution and the royal family’s imprisonment. Given that, it’s a tad mystifying that writer/director Sofia Coppola would choose to set “Marie Antoinette” largely during the period when the young queen was a legitimate flake.

Coppola, arguably the most successful living member of the Lucky Sperm Club, brings us an unimaginative perspective on the girl’s life. Concentrating on the years between her marriage and the outbreak of the Revolution, “Marie Antoinette” doesn’t really do anything to broaden our knowledge of the titular character or even make her more accessible. As Marie (Kirsten Dunst) comes to realize her new husband (Jason Schwartzman at his most soporific) is either unwilling/incapable of impregnating her (the problem is never explained, but a pep talk from Marie’s brother seems to set things right), she mostly contents herself with regal shopping sprees (shoes, wigs, villages) and flitting about with her ladies-in-waiting. One early opportunity to humanize her by suggesting she may befriend the old king’s consort (a stunt-casted Asia Argento) comes to nothing when she makes a show of being nice, then mocks the woman behind her back.

Her attitude and outlook change when she has children, but who cares at that point? She never takes her mother’s advice about winning the French over and doesn’t show any compassion for the plight of the people until five years into her reign, so why should we concern ourselves if the dingbat gets the chop? She should be forgiven for being willfully naïve about politics and money? Better rulers have died for less.

Not that the script offers much clarity, of course. Coppola’s direction is positively Malick-ian on occasion, only without that director’s sense of scale or skill. Whole scenes linger on the palace’s impressive topiary, while Marie and her court run barefoot through the grass. Yawn. Without daddy’s money backing up her efforts, Coppola’s emaciated screenplay would still be moldering on her hard drive as the author worked the 10-4 shift at the Starbucks on Figueroa.

I imagine the pitch conversation going something like this:

Sofia Coppola: Daddy, I want to make a movie about Marie Antoinette.
Francis Ford Coppola: Sure, you fooled enough people with that one you shot in Japan.
SC: It’s set in France.
FFC: Okay.
SC: Versailles.
FFC: I don’t know, pumpkin. The French government is pretty wary of letting filmmakers in there.
SC: But I wanna shoot in Versailles!
FFC: All right, all right…calm down. Jesus, I’ll probably have to cast that Schwartzman cousin of yours as well.

Please don’t mistake the brief scenes showing Louis XVI agreeing to aid the Americans against the British (erroneously implying France’s support was the primary cause of their own Revolution) for some sort of political commentary, “Marie Antoinette” is nothing more than Coppola’s grown-up version of “playing Barbies.” Versailles serves as her Malibu Dream House, while Dunst and company set new records for the sheer tonnage of costuming changes. Indeed, most scenes are little more than excuses to cram as many extras into as many period outfits as possible. Desserts are lovingly photographed, while trivialities like plot and dialogue are largely ignored, but why worry about such things when we can have another bouncy montage of the adolescent queen trying on shoes? Only Rip Torn, playing Louis XV as a randy goat-boy, rises above the morass.

Much ado was made about Coppola’s inappropriate use of 80s New Wave tunes in the soundtrack, but these are only evident during that stretch of time when Marie settles into her party girl mode (which includes, historical accuracy be damned, shtupping a Swedish army officer), and some powder blue Converse All-Stars are also visible during one scene. Quite honestly, had Coppola decided to stick with such anachronisms throughout the bulk of the film, it would’ve been light years ahead of the half-assed end product we have here.

Reports of boos at the film’s debut at Cannes are more understandable now, not because “Marie Antoinette” is an inaccurate or indifferent look at French history (it is), but because it’s self-indulgent shit. Booing – and beheading – are too good for it.

http://www.filmthreat.com/reviews/9379/


Comment, ça, j'avais dit que je ne mettrais que des commentaires positifs?!  tongue Il faut de tout, pour se faire une opinion nuancée...   

Avouez que c'est irrésistible, non?! J'adore la conversation de famille.   



_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Jeu 27 Fév - 18:47

Je reviens avec ma vieille histoire de pourquoi ce film est devenu culte chez certains... Certaines, plutôt, devrais-je dire, je crois. Et je pense que l'article que voici va nous donner une piste:
http://glamoureuse.fr/blog/marie-antoinette-jeune-et-eprise-de-liberte/

Marie-Antoinette… jeune et éprise de liberté

... rien que le titre a attiré mon regard immédiatement.   Continuons la lecture!   

« Marie-Antoinette » est un film écrit et réalisé par Sofia Coppola d’après le livre d’Antonia Fraser et sorti en 2006. Il s’inspire très librement de la vie de Marie-Antoinette, archiduchesse d’Autriche, dauphine puis reine de France, par son mariage avec le futur Louis XVI, roi de France. Le film couvre, dans une version toute personnelle, sa biographie d’avril 1770 aux journées révolutionnaires d’octobre 1789.

Très juste! J'apprécie tout particulièrement le il s'inspire très librement. A partir de là, tout est permis, il suffit d'être honnête au départ.  Very Happy




... parce que, là, c'est tout sauf Marie Antoinette.   

Mais allons plus loin...  Very Happy 




... quoique...  Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Jeu 27 Fév - 20:00

Désolée, j'avais besoin d'un peu de temps pour digérer la photo.  Shocked 

Je ne sais pas, vous, mais, moi, je la déteste. Cette énorme bouteille de champ fait tellement anachronique dans le décor qu'on dirait, du coup, le lendemain de la veille d'une soirée déguisée trop arrosée.  Shocked 

Bon, désolée pour cet écart...  Embarassed Je reprends la lecture de cet article si intéressant:


Dans le biopic de Sofia Coppola consacré à Marie-Antoinette, Kristen Dunst incarne à la perfection la reine déchue. Jeune et éprise de liberté, elle veut profiter de la vie… avec une coupe de champagne à la main !


Voilà... C'est bien le portrait d'une people, d'une fashionista, jeune, belle, glamour... et une coupe de champagne à la main, icône du luxe et de la démesure que permet l'argent. Des tas de jeunes filles qui rêvent de blinbling se trompent d"héroïne depuis 2006, c'est tragique...   


Retour à l'article. Je vais essayer de me discipliner, c'est promis...  Embarassed 

La blogueuse a choisi ces photos-ci:






Marie-Antoinette, âgée de quatorze ans, quitte l’Autriche pour la France. Son mariage avec le dauphin, Louis-Auguste, scelle l’alliance entre les deux pays. Délaissée par son jeune époux, qui lui préfère la chasse à courre, elle se réfugie dans les frivolités en compagnie de la princesse de Lamballe et de la duchesse de Polignac. Après la naissance d’un premier enfant, Marie-Antoinette fuit la rigidité de l’étiquette et s’installe au petit Trianon, où elle reçoit ses intimes.

Selon l’historien Jean Tulard, professeur à la Sorbonne et spécialiste de la Révolution, «c’est Versailles sauce Hollywood » (Le Figaro, 14 août 2010): « Tournée dans le château, l’œuvre éblouit par un déploiement de perruques, d’éventails et de pâtisseries, une symphonie de couleurs, du rose bonbon au noir crépusculaire, une musique où Rameau côtoie les rythmes modernes. Kirsten Dunst campe une Marie-Antoinette mutine et espiègle.»



Article décidément bien documenté.  Very Happy 

Je la remets, parce que, bien qu'elle n'ait rien à voir avec Marie Antoinette, j'aime bien cette photo.   





Elle me donne la pêche.  
http://glamoureuse.fr/blog/marie-antoinette-jeune-et-eprise-de-liberte/

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Mar 4 Mar - 9:49

Encore une piste intéressante ici:
http://www.inspiration-maison.be/amenagement-interieur-2/decoration-interieur/le-shabby-chic-celebrer-la-beaute-de-l%E2%80%99imperfection.html

Le film Marie Antoinette de Sofia Coppola exhale un certain parfum shabby chic. Avis à toutes les romantiques !

Ok, on y va... Mais, justement...  Shocked 

Qu’est-ce que le Shabby chic ?

J'allais le dire?!  Shocked 

Même s’il évoque une certaine nostalgie, le Shabby chic n’est pas à confondre avec le style de votre grand-mère, à moins bien sûr qu’elle soit décoratrice d’intérieur ! Quelle est la signature de ce style romantique ?

• Les meubles patinés, à la peinture blanche un peu écaillée

• Les couleurs douces : blanc, écru, bleu ciel, rose pâle

• Les tissus fleuris aux couleurs un peu passées

• La dentelle

• La porcelaine

• Les fleurs des champs et des fleurs séchées

• Les coussins

• Les plantes


Ah, ben, oui, du coup, la filiation avec le film de Miss Coppola m'apparaît lumineusement...  Wink 


Allez donc faire un tour sur le blog...  Wink http://notsoshabby-shabbychic.blogspot.be/2013/06/new-simply-shabby-chic-bedding.html

Le Shabby chic est parfois associé au style gustavien (du nom d’un roi suédois) et au style cottage.

Alors, là, c'est encore plus frappant! Il y a beaucoup de références suédoises dans le film de la fifille à son papa!    

Voilà... Décidément, le film de Sofia Coppola n'est pas inspiré par Marie Antoinette, mais par l'air du temps de notre époque. Cela dit, la vague qui surfe sur les raffinements du XVIIIe n'est pas neuve. Et les intérieurs à dentelles délicieusement surannés ne datent pas d'hier!  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Jeu 6 Mar - 10:49

Que penser, sinon que le film permet désormais de voir Marie Antoinette et ses enfants comme ça?



... et la reine et Madame de Polignac en charmantes coquines...


http://www.bazarchic-mag.fr/en-mode-xviiie/

Avouons-le, de Versailles à Venise, il n'y a qu'un pas... alors, pourquoi pas Rio?!  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Jeu 6 Mar - 14:56

Une autre voie à laquelle je n'avais jamais pensé et qu'ouvre cet internaute. Marie Antoinette, rappelle-t-il, doit être Autrichienne et dauphine de France. Lui noir et faisant partie de la communauté blanche, gay dans un monde straight.

C'est vrai que c'est une vision intéressante, et qui rejoint celle de l'adolescence, âge par excellence où l'on se trouve entre deux.

C'est encore une piste qui peut expliquer la fascination que ce film exerce chez certains, parce qu'il met le doigt sur l'inconfort de faire partie de deux univers.

Je vous mets l'article, il est amusant, en plus.  Very Happy 


Guilty Pleasures : Marie Antoinette

“Letting everyone down would be my greatest unhappiness.”

Dearest Marie Antoinette,

I adamantly deny this as a guilty pleasure. Instead I fully embrace Marie Antoinette as a full on pleasure I receive in the comforts of my boudoir: fêtes galantes, gateau, champagne et les bons temps. Most importantly, the shoes. And dresses. Let’s not forget the hair. And Count Fersen. Dear Madame, I’ve written you before, but I’ve not told you about your impact on my psyche and imagination. Well, at least Kirsten Dunst’s presentation.



http://milleetuneantoinette.blog4ever.com/que-penser-du-marie-antoinette-de-sofia-coppola

If I were to ever attempt to describe how I see the world, Marie Antoinette would be one way I view the world, and how music defines my mood and conveys emotion. There’s always a soundtrack and camera man in my imaginary world.


My goodness, if I count up the number of times I’ve watched this movie, well it would be a lot. The movie served as inspiration for the entire year of 2007, and I took many cues from Marie. Partying into debt (credit cards and over-withdrawals), a war of roses (feud among friends), the need to get away and find peace from the courtiers (Waterford), and the eventual revolution (aka the night cops showed up). Maybe the two situations aren’t similar but I did find inspiration in them while searching for meaning. Admittedly, I just finished watching the movie. Again.




Prior to buying Marie Antoinette, I remember being horribly depressed about something. Oh, heh, I remember now. It was Valentines Day, 2007. To cheer myself up, I went and bought this movie, because I loved it when it came out. I also bought a large bar of chocolate. Possibly brownies as well. I was fortunate enough to see the movie in Paris, before it premiered stateside, with the Bastille literally down the street. Just days before our class had toured the cell where Marie was kept in the Conciergerie, and where revolutionaries had her beheaded in Place de la Concorde. The movie ended up defining my interpretation of the rest of that trip. And of course, the year of 2007.

I went to buy it at midnight, driving blurry eyed at the prospect of yet another Valentine’s Day sans un homme. Spent the last $20 I had for that week. And, of course, watched the movie through silent tears. Then I watched it again, and went to bed. I think I woke up the next morning, saying “Fuck it all,” and thus began the summer of love and my delve into experimentation with psychedelics. I wanted to be forgotten and not reminded. Thank you, MA.

Music

The soundtrack is also incredible, and terrifically mood setting. One of my friends described Sofia Coppola’s movies as extended music videos or a film student who’s been given an enormous budget. As Mademoiselle Pink says, so what. Marie Antoinette was a rock star. I’m well aware the movie is just an interpretation, but the queen threw parties, ducked responsibility and had fun. I can certainly identify with that. Because dialogue is sparse in the movie, the music serves to provide back story and define the mood of the moment. More pivotal, than usual, because I think the movie is about the emotions and feelings of la reine.




“Hong Kong Garden” Siouxsie and the Banshees – played at the entrance to the masked ball and has a modern baroque feel with the plucking strings.

“Fools Rush In” Bow Wow Wow – played when MA and her party return from the masked ball, driving back amidst the rising sun. the entire sneaking out scene reminds me of teenagers sneaking out the house. Exactly what it is. Plus, with the meaning of the song she’s thinking about her first encounter with Count Axel von Fersen, who I’ll have you know was also involved in a scandal with Gustav III of Sweden, amidst allegations of homosexual liaisons. This Count has a reputation, indeed.


“What Ever Happened” The Strokes – this was used in much of the promos, along with Ceremony, and the line “I want to be forgotten” sums up the emotions playing through the moment. It plays as she’s in a drawing room with everyone playing cards, thinking of Count Fersen and needs to escape to fantasy. I too want to shuffle-run down a long corridor with a secret smile on my face and fall into a luxuriously soft bed.

“Plainsong” The Cure – just has the feel of coronation. Were I ever to be coroneted, I’d want this song to play afterwards as well and descend down royal blue carpet stairs adorned with silver fleur de lys.

“Ceremony” New Order – played at her 18th birthday party, right after the coronation scene. Subdued yet celebratory. The song sets the perfect carefree setting amidst glowing candelabras, champagne, gambling and revelry. Plus going to see the sunrise afterwards gives contrast to the decadence before, in that both are equally pleasurable.




Those would be my top five songs. Another good one is “Natural’s Not In It” by Gangs of Four. They play this at the intro of the movie and sets the tone for the movie. The problems of leisure and what to do for pleasure. One way the music provides subtle undertones. Another mark is how you can feel the shift in tone after she has her first child and the music takes on a more somber feel, as though waking up the morning after the party and realizing the bills to be paid, the messes to clean and the jobs to be done. I’m speaking of my own life, though I guess hers as well.

Beneath the Crown

There are two scenes that tug at the soul, and demand understanding. One involves the Comtesse de Provence giving birth before Marie. As the dauphine, she must produce an heir to the throne, her sole purpose. She walks back to her chambers, people in the hall hurling insults at her. She walks past her ladies in waiting. Secluding herself in her inner chamber, amid remonstrations from her mother and the ambassador and courtiers, she breaks down.

The other scene is near the end of the movie. When the sans-culottes come for her head, she and other members of the household are huddled in fear and in the dark while le peuple scream for the queen. She goes out onto the balcony, and bows in submission to the crowd, silencing them for a few moments. I nearly cried at that point in the movie. We all know how the story ends. To be at the whim of the public, I do not envy public servants, neither in democracies nor monarchies.




I think the movie goes beyond the parties and extravagances, to give the reason behind the parties. “Am I to be Austrian or the Dauphine of France?” she asks her ambassador, and he replies “You must be both.” Often, I’m faced with choosing sides of being black in a predominately white culture, and being gay in a black community. Which side will I throw my loyalty if I ever had to choose, and often I must choose all sides. Pledging allegiance in choosing sides is a messy business, and how nemeses are born.

Going beyond the extravagance, the movie presents the parties and need for excitement as a means of escape. They were symptoms of a life unfulfilled. Her husband paid little attention to her, indifferent to her wants and needs. Courtiers demanded her presence and attention, unconcerned for her but for their own standing in society. And who can expect teenagers to lead a country when they’ve never known anything outside the palace walls. Brings to mind Buddha and his circumstances.

So, with all the powers vested in me by myself and the Empire of Imagination and the Kingdom of Dreams, I declare Marie Antoinette a guilt-free guilty pleasure. I guess that just makes it a pleasure. She was a martyr in her own right, despite what portraits have been painted of her character. I think she and George W. Bush have much in common.




Signed,

Patrique


http://patrique.wordpress.com/2008/08/28/guilty-pleasures-contd/

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Jeu 6 Mar - 15:00

C'est vrai que c'est chouette, ce morceau-là...  Very Happy

 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Sam 8 Mar - 12:57

Je suis entêtée! J'ai immédiatement su pourquoi on pouvait détester ce film.   Mais je me demande toujours ce qui fascine ceux et celles qu'il fascine...  Very Happy 

Voici une page qui en parle avec amour, y compris les commentaires, que je vous livre donc aussi:

Marie- Antoinette, l'espiègle innocente

Publié par lena sous le figuier



Je hais cette photo!

Qui a dit "on t'a pas d'mandé ton avis, vieille râleuse?"


Vu une deuxième fois hier, et toujours sous le charme... Ne pas chercher une pointilleuse véracité historique, mais l'idée de l'innocente victime des circonstances n'est certainement pas si fausse...

L'esthétisme de la mise en scène m'a laissé des souvenirs persistants, Kirsten Dunst s'éloignant dans l'immense hall, les épaules droites, tendue comme un arc dans sa robe gris-bleu, les petits souliers précieux qui tapent sur les marbres, l'innocence du regard sous le loup, les macarons et autres douceurs, Ladurée n'a qu'à bien se tenir...

La biographie d'Antonia Fraser abonde dans ce sens et a été un plaisir de lecture.



ariane1
j'ai aimé les anachronismes du film. Ces images décalées pour une reine qui devait se sentir tellement "décalée" elle aussi !
je n'ai pas lu la bio de Fraser mais j'avais beaucoup aimé le livre de Chantal Thomas "les adieux à la reine"


Regardeuse1
Ce film m'intrigue parce que tout le monde en parle, justement pour ce qui me rebute : les anachronismes (les macarons n'existaient pas par exemple). Un dimanche pluvieux, je me laisserai tenter et le louerai (alors, je saurai s'il est vraiment à "louer". Quoique... j'ai tendance à faire confiance à Léna moi).

Bridget2
C'est un film un peu étrange qui a beaucoup de détracteurs! Moi aussi je l'ai beaucoup aimé. Certains plans sont d'une fulgurante beauté. Je suis troublée par le fait que Sofia Coppola dont le frère fut décapité dans un accident se penche sur cette femme. Certes il faut oublier que Marie-Antoinette avait les yeux globuleux, un double menton et un gros nez-mais néanmoins une ravissante démarche(!!)- La bio de Frazer m'a plu aussi.
http://souslefiguier.blogspot.be/2007/09/marie-antoinette-lespigle-innocente.html

C'est fou, ce truc du frère de Sofia décapité...  Shocked 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Sam 8 Mar - 14:42

Citation :
C'est fou, ce truc du frère de Sofia décapité...

Oui je l'ignorais   
D'où peut-être une des raisons même indirecte qui suscite chez Sofia cet intérêt pour Marie-Antoinette....

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Dim 9 Mar - 15:27

J'ai vérifié. Le pauvre est mort en 1986 dans un accident de hors-bord. Il a été décapité par un filin. Quelle horreur!  Shocked 
http://www.lesinrocks.com/cinema/films-a-l-affiche/twixt/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gian-Carlo_Coppola

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Dim 9 Mar - 16:50

En effet   

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Cécile



Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Dim 9 Mar - 20:37

Intéressante cette recherche Pimprenelle! Mais je me demande comment vous faites...
Les commentaires positifs sur ce film sont parfois exaspérants.... "Je me sens comme la Reine parce que comme elle je fais la fête et je piccole pour oublier ma terrible vie de privilégié". En gros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Dim 9 Mar - 23:26

Ah oui en effet ça craint ce commentaire   

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Lun 10 Mar - 9:41

Cécile a écrit:
Intéressante cette recherche Pimprenelle! Mais je me demande comment vous faites...
Les commentaires positifs sur ce film sont parfois exaspérants.... "Je me sens comme la Reine parce que comme elle je fais la fête et je piccole pour oublier ma terrible vie de privilégié". En gros.

Bonjour, Cécile!  Very Happy 

Certains jours, je me demande comment je fais aussi...   Perso, ce film incarne en effet tout ce que je déteste. Ah, si seulement la fifille à son papa s'était intéressée à quelqu'un d'autre... j'sais pas, moi, Catherine II, par exemple, elle était pas bien, Catherine II? Si seulement... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes 

A côté de la plaque historiquement, vide de contenu, il devait pour moi sombrer rapidement dans les oubliettes de la culture.

Eh bien non! Contre toute attente, ce navet chemical rose continue de marquer des générations d'adolescentes et, comme le constatait Cécile Berly dans l'émission "Marie Internet" sur France Culture, il y a un avant et un après le film de Miss Coppola. On ne peut donc pas faire comme s'il n'existait pas.  Wink 

Qu'est-ce qu'il y a, mais qu'est-ce qu'il y a dans cette oeuvre qui fascine?  Shocked Je cherche... en bon petit soldat de la reine.  Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cécile



Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Lun 10 Mar - 12:14

J'imagine que la raison principale est esthétique -avis que je partage.
Il y a les ados 'incompris" qui s'y retrouvent, mais aussi les amateurs de l'ambiance du long (trèès long) métrage: en effet, la musique et l'époque représentée forment un ensemble assez unique et intéressant... Il faut juste se détacher de Marie Antoinette. Et oublier que ça en a donné une image faussée à toute une génération. Et celles à venir....    J'ai rencontré quelqu'un à l'étranger qui m'avait dit "Have you seen this movie? What a bitch that was". Parce que pour lui le film représentait vraiment la vie de cette saloperie de reine qui se gavait de gâteaux et se rinçait au Dom Pérignon tous les soirs.... Off with her head!
Après, tout comme vous, la tête de l'actrice ne me revient pas, ses petites moues sont horriblement exaspérantes, son visage est parfaitement qualifié par vos soins de "lunaire" et son jeu est mou comme la gelée que les anglais affectionnent mais je suppose que certains la trouvent épatante et ça peut aider à s'identifier au personnage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Lun 10 Mar - 12:49

J'avais trouvé Kirsten Dunst parfaite en Lux Lisbon, où ses petits regards en-dessous faisaient merveille. Mais, justement, ces attitudes sont aux antipodes de Marie Antoinette, dont le regard était au contraire incapable de dissimuler ses sentiments.

Ce que vous soulevez est tout à fait juste, Cécile.  Very Happy Et c'est aussi une des raisons pour lesquelles ce film allait être enterré bien vite, selon moi. Seulement, voilà, je m'étais plantée... Le film de Miss Coppola vit sa vie, il est même devenu culte pour certains (surtout certaines, à mon avis   ).

A sa décharge, je reconnaîtrai qu'il induit parfois compassion et bienveillance... Par ce phénomène que soulève Annie Duprat, sans doute, et qui fait que nos sociétés de consommation et de frivolité pardonnent tout à des Lady Di et des reines juniocoppoliennes qui leur ressemblent...

C'est triste, n'est-ce pas? On veut bien Fersen et la consommation charnelle, c'est tellement actuel. On veut bien les petits gâteaux et le champagne, n'en sommes nous pas gavés jusqu'à l'indigestion? Une Marie Antoinette ravissante idiote et gentille écervelée, ça, ça va à notre culture. Et toutes les aspérités en seront impitoyablement gommées.

Heureusement, il reste des endroits comme ce forum, pour faire resurgir à la lumière du jour les zones mises dans l'ombre.  Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Sam 15 Mar - 12:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Lun 10 Mar - 20:48

Moi j'aime bien Kirsten Dunst, la "face lunaire" comme tu l'appelais Pim non?   

Pour moi ce film serait parfait juste en mettant la notion de "roman" plus affichée  Wink 

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Lun 10 Mar - 20:50

Chou d'amour a écrit:
Moi j'aime bien Kirsten Dunst, la "face lunaire" comme tu l'appelais Pim non?   

Pour moi ce film serait parfait juste en mettant la notion de "roman" plus affichée  Wink 

Pfff... y'a plein de longueurs...  Rolling Eyes 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Lun 10 Mar - 20:51

Tenez, j'ai retrouvé le passage de la cérémonie des Oscars où Milena Canonero gagne:



C'est chouette, comme présentation, y'a des petits tableaux vivants et tout.  Very Happy 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Mer 12 Mar - 22:21

Une image clairement inspirée par le film:


http://marie-antoinettequeenoffrance.blogspot.be/2011/08/modern-petittrianon-style.html#.UyDO02J5NA0

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Mer 12 Mar - 22:27

Une étude qui montre que certains personnages ont été bien représentés:


Madame de Lamballe




Madame de Polignac
https://intothebook.wordpress.com/tag/marie-antoinette/

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Mer 12 Mar - 22:42

Aaaaaah les fameuses robes en gaulle....  

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Jeu 13 Mar - 7:43

... C'est le chapeau, Chou, qui est tiltant...   

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   Jeu 13 Mar - 19:25

En effet  Wink 
Au moins la rigueur historique était bien au rendez-vous sur ce point!

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Que penser du Marie Antoinette de Sofia Coppola?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Marie-Antoinette", le film de Sofia Coppola
» MARIE ANTOINETTE
» Marie-Antoinette à ArtParis
» Exposition Marie Antoinette en 2008 au Grand Palais
» La Reine Marie -Antoinette.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: A l'écran et sur les planches :: Marie Antoinette sur les écrans-
Sauter vers: