Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Fersen, l'homme qu'on voit partout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Mer 26 Fév - 0:46

Décidément, il est des gens qui voient Fersen partout... Jusque dans le lit de la reine la nuit du 5 octobre ou dans des passages où il ne pourrait matériellement être cité.

Je m'explique... Pas sur la blague du 5 octobre, tout le monde la connaît : les assaillants auraient manqué surprendre Marie Antoinette se livrant aux joies de la volupté avec son amant pendant que tout le château tremblait de frayeur. Une montée de libido à cause de la panique, sans doute.   

Non, sur l'autre assertion... Il s'agit d'une lettre (à mon avis la plus émouvante) que Marie Antoinette a écrite à Madame de Polignac. La reine y parle de ses enfants, de ceux de son amie, de sa mauvaise jambe, de ses craintes, de son chagrin... de cette impression qu'elle a de porter malheur à tous... Bref, une lettre très touchante... où certains veulent à toute force glisser Fersen. Shocked 

Et ça ne date pas d'hier! En 1970,  Philippe Huisman et Marguerite Jallut donnaient intégralement dans l'original cette lettre aux pages 214 et 215 de leur magnifique ouvrage, L'impossible bonheur. Et, déjà, ils avaient voulu voir le comte suédois dans le passage que voici:



Votre frere de valanciennes a ete exacte a envoyer votre lettre elle est aimable comme vous c'est tout dire, je l'ai vue, car apres trois mois de peine et de separation quoique dans le meme lieu la personne et moi somme parvenû a nous voir une fois surement vous nous connoissez toutes deux ainssi vous pouvez juger de notre bonheur, elle va faire une course chez votre frere, cela etoit necessaire, et j'avoue que j'ai preferé le moment du jour de l'an ou je crois que si il doit y avoir du mouvement icy on prendra ce moment je ne crains rien pour notre maison mais dans la ville il pourroit y avoir du train et j'aime a etre tranquille sur tout ce qui m'interesse.

La légende précise : Dans cette lettre, un passage, rédigé par prudence à mots couverts, a trait à Fersen et à ses visites aux Tuileries. Marie Antoinette écrit cette lettre aux Tuileries, le 29 décembre 1790 ; elle l'a adressée à la duchesse de Polignac.

D'accord... Suspect  Je me demande cependant ce qui permet à ces auteurs d'être aussi affirmatifs. J'ai lu et relu mille fois cette lettre, c'est loin d'être aussi clair pour moi. Qui est cette personne? Un homme, une femme ? Qui est le frère de Valenciennes? Et c'est quoi, cette histoire de course et de jour de l'an?

Madame Lever va un cran plus loin encore dans son édition de la correspondance de la reine.  Nous y trouvons une retranscription de cette lettre aux pages 500 et 501, assortie de deux notes explicatives selon lesquelles le frère de Valenciennes (note 2) serait peut-être un nom de code désignant le comte Valentin Esterhazy, alors commandant en second en Flandre et Hainaut, en garnison à Valenciennes. Quant à la mystérieuse personne, nous ne serons pas étonnés de lire qu'Evelyne Lever l'identifierait volontiers à Axel de Fersen (note3), qui avait pu passer la journée du 24 décembre seul avec la reine.

Car, oui, c'est la raison pour laquelle Madame Lever date cette lettre de décembre 1789, alors que Monsieur Huisman et Madame Jallut la placent en décembre 1790. Ben tiens ! Faut bien qu'elle coincide avec ce que Fersen raconte à sa soeur, puisque Madame Lever tient tellement à ce que le comte et la reine aient passé toute la journée du 24 décembre ensemble !   

Hé hé... La reine, elle s'est contentée de ceci;



Pas la peine de se disputer cependant, les Girault de Coursac vont venir ramener tout ce petit monde à la raison. Voici en effet ce qu'ils rapportent dans le chapitre consacré à la relation entre la reine et Fersen dans leur Louis XVI et Marie Antoinette, vie conjugale - vie politique (pp 690-712). 

Jeudi 24, consigne le roi dans son journal, premières vêpres en haut, mâtines, trois messes et Laudes.

Ce qui laisse peu de loisir, n'est-ce pas ?   

Fallait-il que Sophie Piper soit peu au fait des usages de la Cour pour que Fersen ose lui faire un si gros mensonge ! Cachottier, c'est vrai, aimant faire des mystères comme un vrai gamin, quitte à en rajouter une ou deux couches, l'Axel !

En résumé, les possibilités sont multiples. Par exemple, Fersen a passé toute la journée du 24 décembre avec une femme qui ne peut, matériellement, être la reine. Ou bien il enfume sa soeur et a juste vu la reine le temps qu'elle a pu lui consacrer entre ses obligations religieuses.

Quant à la reine, rien ne dit que la personne dont elle parle à Madame de Polignac est forcément et à tous les coups Fersen. Il y avait beaucoup d'autres gens qu'elle aimait beaucoup, que Madame de Polignac connaissait également et qui, servant d'intermédiaires politiques, devaient être mentionnées à mots couverts.

Cela dit, il n'est pas impossible que Marie Antoinette fasse une allusion au comte de Fersen, tout de même, dans cette lettre, mais ailleurs. Un peu plus haut, elle écrit en effet à Madame de Polignac : ses peines à soi celles de ses amies, et celles de tout ceux qui entoure, sont un poid trop fort a supporter, et si mon coeur ne tenoit pas par des liens aussi fort à mes enfants, vous, et a 2 amis que j'ai, souvent je desirerois succomber, mais vous autres me soutenez, je dois encore ce sentiment a votre amitié, mais moi je vous porte a tous malheur et et vos peines son pour moi et par moi.



Autant Evelyne Lever que Philippe Huisman et Marguerite Jallut déchffrent deux fois amies, alors que la reine a très clairement écrit amies et ensuite amis, la différence est nette. Il n'est donc pas impossible que ce cher Fersen ait bien l'honneur d'être cité dans cette si belle lettre, parmi les amis de la reine. Peut-être bien... Who knows ?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Mer 26 Fév - 17:31

Tout le problème avec ces sujets c'est qu'à l'instar de certains journalistes politiques qui font du people, des historiens s'adonnent eux aussi au people. Après tout, c'est plus facile de supposer que de prouver donc à défaut de recherches ou d'éléments dignes de ce nom, il y en a qui font dans la facilité.  Wink 
En même temps il faut bien remplacer le Closer ou le Voici de l'époque qui n'existaient pas non?   

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Mer 26 Fév - 18:24

Oui, moi, ça me fascine, cette propension qu'ont les auteurs, historiens autant que romanciers, à voir Fersen partout.  Shocked Et, comme c'est ce que le public attend, on n'est pas sorti de l'auberge!

Espérons que, maintenant que les lettres vont être mises en ligne et accessibles à tous, on pourra enfin commencer à s'interroger sur l'essentiel: leur contexte.  Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Mer 26 Fév - 20:30

Ben oui c'est ça : le sexe fait toujours recette, y compris quand ce sont des personnalités politiques actuelles concernées comme on l'a vu dernièrement   
Une reine de France un brin nostalgique et en pleine Révolution qui a un amant....jouissif pour les romanciers, et malheureusement pour certains historiens...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Mer 26 Fév - 23:04

Tu veux un autre truc énorme, dans le genre? Les auteurs romantiques se plaisent en général à répéter cette réflexion que Fersen a un jour faite dans son journal lorsqu'il a acquis le château de Steninge: C'est la reine Eleonore, dont Carl Gyllenstierna était l'amant, qui a fait construire cette maison" et il ajoute : "La similitude m'y attachait encore.

Ils y voient, évidemment, la preuve que Fersen a été l'ami de coeur, si pas l'amant de Marie Antoinette. Et nous sommes tous tellement fixés sur cette histoire entre la reine et le comte, et tellement à l'affût de la moindre preuve, que personne n'avait jamais prêté attention au prénom mentionné!

Eléonore... Le prénom de la femme avec qui Fersen a entretenu une longue liaison, de la femme qu'il a voulu épouser et poursuivie fiévreusement lorsqu'elle se dérobait à lui.

C'est énorme, non?! J'ai lu cette citation un bon millier de fois, et je n'avais jamais tilté. C'est Reinette qui l'a fait remarquer.
http://maria-antonia.justgoo.com/t4542p315-ultimes-rencontres-avec-fersen-aux-tuileries?highlight=Club+Rencontre

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Mer 26 Fév - 23:13

Exact...par moment on peut faire dire autant de choses aux mots qu'aux chiffres n'est-ce pas?  Wink 
Mais quand on cherche absolument à prouver quelque chose tête baissée en étant par avance convaincu, fatalement on fait des erreurs de raisonnement entre autres dues à des inattentions ou des rapidités du genre que tu montres dans ton message  Rolling Eyes 

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Jeu 27 Fév - 9:09

C'est pour ça que je suis contente que la correspondance échangée entre ce couple mythique soit sur le point d'être diffusée dans le grand public, enfin! Tout le monde va pouvoir lire, réfléchir, et se faire sa propre opinion.

... quoique, ça traîne, cette mise en ligne...  Suspect 

Et puis, comme les romantiques n'auront plus à prouver que des sentiments profonds unissaient la reine et le comte suédois, ils ne perdront plus leur temps, comme tu dis, à chercher la petite bête partout, et on pourra enfin s'intéresser aux vraies questions, aux interrogations de fond.

Par exemple, pour la lettre de la reine à Madame de Polignac, dans leur frénésie d'y mettre Fersen à toute force, certains ne se donnent même plus la peine de lire la reine:



Je viens de me donner encore une entorse a ma mauvaise jambe ce qui ma obligée d'être une douzaine de jours dans ma chambre, mais quant on ne peu pas être ou et avec qui l'on voudroit, on resteroit un an a la meme place sans penser a en changer.

Alors, même si l'incapacité de marcher a empêché la reine d'assister aux fêtes religieuses, ce qui n'est pas prouvé, même si les GDC se trompent et que ce fieffé menteur de Fersen dise la vérité, pour ce coup, comme déclaration d'amour, on a vu plus fun!

Si jamais Marie Antoinette a bien reçu Fersen dans sa chambre, c'est, écrit-elle à sa confidente, en tant que personne qui n'est pas qui l'on voudroit.

Moi, je ne cherche pas à prouver quoi que ce soit, je me fous de Fersen comme de l'an quarante, il peut passer Noël où il veut, je m'en bats les flancs. J'écoute ma reine. Et ma reine dit qu'elle est malheureuse et que le fait d'être coincée dans sa chambre lui est égal, puisqu'elle ne peut de toute façon pas être avec qui elle veut.

Donc, si elle était avec Fersen ce 24 décembre, en dépit des obligations religieuses et curiales, elle n'était pas avec qui elle voudroit.

Je suppose que les fersinocentrés s'empresseront de prétendre qu'il s'agit d'un code et que la reine dit en fait le contraire de ce qu'elle veut dire. On connaît la chanson.  Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Dim 2 Mar - 9:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Jeu 27 Fév - 21:01

Perso je me contenterai juste de dire : quand bien même, être avec quelqu'un n'implique pas se faire ce quelqu'un....à moins d'avoir des enregistrements vidéo voire audio....on en a ici? Non, alors "game over" comme on dit   

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Jeu 27 Fév - 21:22

D'autant plus, quand on a une entorse et mal à la jambe, on n'est pas vraiment in the mood pour la bagatelle.   Mais qu'à cela ne tienne! Les obsédés les font copuler pendant la nuit du 5 octobre, quand la reine est malade, déficiente, blessée, au nez et à la barbe des gardes, dans un placard à balais, s'il le faut... du moment qu'ils le font, tu vois?!  Shocked 

Moi, franchement, ça me dépasse.  Shocked 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Jeu 27 Fév - 21:57

Ou pourquoi pas une partouze avec les gardes? ça expliquerait leur silence à ce propos puisqu'ils étaient de la partie, les coquins   

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Jeu 27 Fév - 22:04

Ah ben voilà, t'as tout compris!   

Et, au temps de Versailles, c'est avec Madame de Polignac, puisqu'elle était, paraît-il, complice.  Rolling Eyes 

Dingue, non?! Madame de Polignac qui était l'amie du roi... D'ailleurs, Fersen était l'ami du roi aussi. Je t'assure que, plus j'en lis sur cette affaire, plus je pense qu'il n'y a pas d'histoire de sexe dans tout ça.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Ven 28 Fév - 9:27

Fersen et sa mythomanie... Ca vaudrait la peine d'ouvrir un sujet rien que pour ça, pour évoquer tous les signes de la folie dans laquelle, incapable de supporter les bouleversements de son temps, il finira par s'enfermer.

C'est ainsi qu'il collectionnera toutes les reliques de la famille royale qu'il pourra trouver, et surtout de la reine, bien sûr. Il vivra ainsi, entouré de ses fantômes qui l'aideront à supporter les affres d'un quotidien dans lequel il ne se reconnaît plus.

Un exemple? Ce petit bout de lettre dont nous avons déjà parlé à maintes reprises:
http://maria-antonia.justgoo.com/t144-hans-axel-von-fersen?highlight=fersen
http://maria-antonia.justgoo.com/t4507p660-fersen-un-chevalier-courtois-1

Je vous le reposte de façon que les mots de Fersen soient bien lisibles:



me de Korff m'envoye une fin de billet de Elle à moi que voici et qui m'a fait bien plaisir il me sembloit que c'étoit un dernier adieu et j'en fus vivement touché je ne sais comment cela étoit resté entre ses mains et je lui en écris p le savoir.

Ah, Fersen, tout un poème...   Cette lettre lui était-elle seulement adressée?

La réponse de Madame de Korff ne lui a-t-elle pas plu? Il n'en donnera nulle trace, en tout cas... Pauvre homme, lui qui, du vivant de la reine, ne se donnait même pas la peine de recopier les mots tendres qu'elle lui écrivait, pour se concentrer sur ce qui l'intéressait à l'époque, ses considérations politiques, le voici maintenant réduit à recueillir des pans de souvenirs et à ne garder que ceux qui lui conviennent...

C'est d'ailleurs, je l'ai déjà dit, ce qui me touche le plus chez Fersen, cette fêlure, ce délire qu'il entretiendra pieusement pendant des années et qui a survécu aux siècles...

... quand, bien entendu, il ne s'étourdit pas entre les bras frais d'un tendron suédois...  Rolling Eyes La douleur a de ces raisons que la raison...  Rolling Eyes

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Ven 28 Fév - 20:39

La vie qu'a menée Fersen montre qu'il était avant toute chose un homme d'action, un homme de guerre et un homme de voyage curieux de son époque et des cultures qui la composent.  Very Happy 
Le temps qu'il a passé à bouger est incroyable en fait   

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Ven 28 Fév - 20:41

Oui, il ne faut pas négliger sa dimension militaire, c'est vrai. C'était une part importante de sa vie. Il a beaucoup bougé, en effet. Il a suivi son roi, aussi.  Very Happy 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Ven 28 Fév - 20:47

Oui, c'était un nomade pur et dur, qui devait avoir une très forte culture je pense, du fait de ses voyages et expériences riches et variées.  Very Happy 
Mais ce mode de vie n'est pas compatible avec la vie qu'on voudrait lui prêter....

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Ven 28 Fév - 20:56

C'était un coucou, aussi, qui avait une fâcheuse tendance à s'immiscer dans le nid des autres.   

Un nomade, en effet, pas un constructif. C'est pour cela essentiellement, à mon avis, qu'il n'a jamais voulu se marier. Il aurait étouffé dans un mariage traditionnel, avec un foyer stable et tout. Lui, c'était move et éclate.  lol! 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Ven 28 Fév - 22:00

C'est ça, c'était sa carrière et ses expériences de vie avant sa vie de famille et ses relations de tous les jours   D'ailleurs "famille" est un bien grand mot finalement  Wink 

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Dim 6 Avr - 21:17

Voici des photos d'un habit porté par Hans Axel von Fersen aux alentours de 1785. Je vous laisse admirer le raffinement et la délicatesse des finitions et des broderies. Cet homme qu'on voyait partout, modèle des courtisans et des amoureux du XVIIIe siècle, savait se montrer dans le monde et y faire impression...




























http://elyssediamond.tumblr.com/post/81166135845/suit-worn-by-the-swedish-statesman-and-diplomat


Nous touchons là à la quintessence de l'amitié qui unissait la reine de France au comte suédois... délices des raffinements extrêmes, amour commun de la musique, des belles matières et des beaux objets. Une affinité d'âmes entre deux esthètes.

Remarquez l'étroitesse du buste, typique d'un homme bien né du XVIIIe. Je ne sais plus quelle biographe commet l'anachronisme absurde de prétendre que la reine succomba à ses épaules bien découplées. Quel contresens! Alors qu'on emmaillotait soigneusement les bébés pour leur garantir cette finesse si recherchée.

C'est notre époque qui exige des formes de catcheurs. Au temps de la douceur de vivre, pareille figure eût paru totalement déplacée.


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
levengeur

avatar

Nombre de messages : 640
Date d'inscription : 31/03/2014

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Sam 3 Mai - 18:41

Alors, les dames, qui est le plus beau ??????

  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Lun 5 Mai - 15:53

C'est dur de comparer un portrait d'une photo   

Waaaa merci Pim tes photos sont superbes et très nettes    Ces vêtements sont trop beaux   
Tu m'étonnes qu'il avait la classe avec ça Fersen   

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4962
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Dim 1 Juin - 14:54

Bonjour,

J'ai trouvé un article qui semble suggérer que la Duchesse de Devonshire a été amoureuse du Comte de Fersen.

http://georgianaduchessofdevonshire.blogspot.be/2010/03/georgiana-on-count-fersen.html

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4962
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Dim 1 Juin - 15:40

Bonjour,

Voici un curieux portrait du Comte de Fersen. Est-ce bien le Comte?



http://www.thebuttonmonger.com/lithograph-count-fersen-1-1-8/

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Lun 2 Juin - 10:56

madame antoine a écrit:
Bonjour,

J'ai trouvé un article qui semble suggérer que la Duchesse de Devonshire a été amoureuse du Comte de Fersen.

http://georgianaduchessofdevonshire.blogspot.be/2010/03/georgiana-on-count-fersen.html

madame antoine


Je me permets de copier le passage:


Georgiana on Count Fersen

Axel von Fersen, the Swedish soldier and count, is not known for any great victories on the battlefield or in politics. His celebrity came from the attention he received from a certain queen of France. Although there is no solid evidence of Marie Antoinette and Count Fersen's relationship being more than platonic, it was still a hot topic among the various European courts. In other words: Ladies, he is off limits.

Of course that didn't stop Bess from making out with him and then feigning guilt as she wrote to Georgiana about the dalliance. Georgiana, herself, couldn't really see what all the fuss was about when she met him in 1786:

"He is reckoned ugly here, because from the idea of Mrs. B's liking him, a great beauty was expected. He has delightful eyes, the finest countenance that can be, the most gentleman like air. Thank God I an't in love with him."

http://georgianaduchessofdevonshire.blogspot.be/2010/03/georgiana-on-count-fersen.html


Ce n'est pas Georgiana, c'est son amie Bess qui a craqué pour Fersen. Si je me souviens bien de la scène qu'elle raconte, il n'y a pas eu grand chose de plus qu'un effleurement de mains, mais intense assez pour que Bess se sente toute remuée.

Décidément, notre Fersinou d'amuuuur est le spécialiste des doigts qui palpitent!   

En fait, on ne sait pas vraiment ce qu'il y a eu entre ces deux-là, vu que, comme le rappelle l'article ci-dessus, Bess a essayé de se déculpabiliser et, donc, ses explications ne sont pas claires.

Encore une que l'Apollon des fjords a fait tomber!   

Par contre, il n'aura pas Georgiana, qui signale qu'on le trouve affreux, en raison du fait que, puisqu'il a attiré l'attention de la reine de France, franchement, on s'attendait à mieux!   

Mais la duchesse rend ensuite justice au séducteur en précisant qu'il a des yeux à tomber, grande allure et des manières charmantes.

"Dieu merci, ajoute-t-elle, je ne suis pas tombée amoureuse de lui!".  Wink 

Ah, le tableau de chasse de Monsieur de Fersen...  Rolling Eyes 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Lun 2 Juin - 11:15

Oui Fersen en a fait tomber plus d'une à priori   
Beau gosse, belle situation et plutôt cultivé....savant mélange   

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   Lun 2 Juin - 11:23

Ben, Georgiana dit qu'il était pas terrible, justement.  Shocked 

Elle a surtout remarqué ses yeux et ses manières. Je pense que Fersen était beau surtout dans sa jeunesse, mais qu'il s'est aigri avec les années. Il avait un caractère pas top et une santé moyenne, ça a dû finir par peser sur ses traits. Effet Dorian Gray tu prends tout dans la face, quoi...   

Mais il a toujours gardé sa prestance, son allure et ses manières exquises. A tel point que, sur le tard, il en est devenu désuet.

Drôle de gars, dans le fond... tout en complexité et en contradictions.  Shocked 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fersen, l'homme qu'on voit partout   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fersen, l'homme qu'on voit partout
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» LE SCRUPULE
» Elle voit des papillons partout !!
» soignez-moi, je vois des conspirations partout
» [Rêve] Je vois la même fille partout
» A New York, en été, les femmes pourront se balader seins nus partout dans la ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: