Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une planète née au XVIIIe siècle enterrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Une planète née au XVIIIe siècle enterrée   Lun 17 Mar - 23:19

17.03.2014

Astronomie: la NASA démonte la théorie d'une neuvième planète

Les mystères du système solaire continuent de fasciner les chercheurs. Après Mercure qui rétrécit, c'est la planète X qui disparaît. Grande planète gazeuse ou petite étoile, elle été née dans l'esprit des scientifiques pour expliquer les changements de trajectoire des comètes. La NASA n'en a pas trouvé trace...



Une observation récente de la voûte céleste par la NASA a probablement mis fin au mythe de la "planète X" dans le système solaire. Son existence hypothétique avait été avancée depuis deux siècles pour expliquer certaines anomalies astronomiques.

Cette recherche n'a pas non plus permis de trouver une étoile soeur du soleil, baptisée Némésis, qui aurait été située près du système solaire. Selon certaines hypothèses, Némésis aurait pu modifier épisodiquement la trajectoire de comètes et d'astéroïdes.

"Il n'y a probablement pas de grande planète gazeuse ou de petite étoile compagne du Soleil dans la partie éloignée du système solaire", conclut Kevin Luhman, astronome à l'université de Pennsylvanie qui a dirigé cette observation effectuée avec le télescope spatial WISE et dont les résultats paraissent dans la dernière édition de l'"Astrophysical Journal".

L'analyse des données recueillies par WISE (Wide-Field Infrared Survey Explorer) dans l'ensemble du ciel n'a détecté aucun objet plus gros que Jupiter, la plus grande planète du système solaire, jusqu'à 3887 milliards de kilomètres du soleil, une zone où aurait pu se dissimuler la planète X.

Née en 1781

Selon diverses théories, cette planète aurait une masse allant jusqu'à quatre fois celle de Jupiter et résiderait dans une partie éloignée du système solaire, à environ 1485 milliards de kilomètres du soleil, soit dix mille fois la distance de la Terre au Soleil (149,5 millions de kilomètres), explique l'astronome.

L'origine de la planète X remonte à 1781 avec la découverte d'Uranus, qui pendant plus d'un demi-siècle a étonné les astronomes en raison des variations de la vitesse de son orbite qui leur paraissaient incompatibles avec la loi de la gravitation de Newton.

Si cette dernière traque pour débusquer la planète X et l'étoile Némésis a enterré ces théories, elle a dans le même temps permis de découvrir 3525 étoiles et naines brunes à moins de 500 années-lumière du Soleil.

"Des systèmes stellaires qui se cachaient juste devant nos yeux dans le proche voisinage du système solaire ont littéralement jailli dans les données recueillies par WISE", s'est réjoui Ned Wright, un astronome de l'université de Californie qui a conduit cette analyse.
Source: ATS

- See more at: http://www.lacote.ch/fr/monde/astronomie-la-nasa-demonte-la-theorie-d-une-neuvieme-planete-604-1270948#sthash.D4qxzv3b.dpuf

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Une planète née au XVIIIe siècle enterrée   Mar 18 Mar - 19:46

Waaaaa j'adore ces sujets merci Pim   

Il est vrai que beaucoup de planètes ou d'étoiles d'ailleurs restent à être trouvées même si on se doute de leur existence. C'est extrêmement difficile de les capter à de si grandes distances, et réussir à le faire est un vrai travail de fou   
Et donc la majeure partie des planètes et étoiles des "environs" (tout est relatif  ) du système solaire nous sont totalement inconnues  Very Happy 

J'ai aussi lu un article hier dont il faudrait que je retrouve la source, à propos des premières ondes gravitationnelles qui ont pu être détectées au alentours de la Terre, et qui ont été émises lors du Big-Bang, donc qui recèlent énormément d'informations inédites sur la création de l'univers  

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39401
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Une planète née au XVIIIe siècle enterrée   Mar 18 Mar - 21:22

Je m'en doutais, que ce sujet allait te plaire!   

Ce que je trouve incroyable, ce sont les projections que les théoriciens sont parvenus à faire sans les instruments de précision que nous possédons actuellement.

Plus dingue encore pour les astronomes de l'Antiquité. J'ai la plus grande admiration pour ces philosophes qui sont parvenus à expliquer le monde rien que par la logique, la raison et l'imagination. Respect.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Une planète née au XVIIIe siècle enterrée   Mar 18 Mar - 22:02

Voilà l'article dont je parlais à propos des ondes gravitationnelles détectées tout récemment :  Very Happy 

http://www.lefigaro.fr/sciences/2014/03/17/01008-20140317ARTFIG00366-les-ondes-gravitationnelles-d-einstein-enfin-detectees.php

Exact Pim, les plus grands théoriciens de nos civilisations ont su développer des théories dont certains aspects ont été démontrés bien après leur mort  Very Happy  C'est le cas pour ces ondes gravitationnelles à propos de la théorie de la relativité d'Einstein, ce dernier n'ayant jamais pu prouver ce que sa théorie expliquait à leurs propos...voilà la chose faite  Wink 

Oui j'ai aussi beaucoup de respect pour les observateurs de l'antiquité, qui partaient de rien. Ils ont établi les bases des futures théories mathématiques et physiques, par observation et logique comme tu dis, le tout dans un contexte de prédominance des théories religieuses difficiles à gérer  Very Happy 

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une planète née au XVIIIe siècle enterrée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une planète née au XVIIIe siècle enterrée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Chine à Versailles, art & diplomatie au XVIIIe siècle
» Baignoires, mobilier et objets de toilette au XVIIIe siècle
» Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5
» La presse du XVIIIe siècle
» [Projet] Robe XVIIIe siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Les sciences-
Sauter vers: