Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Marie Antoinette acclamée

Aller en bas 
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39966
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Marie Antoinette acclamée   Ven 28 Mar - 18:51

L'anecdote est connue, mais c'est toujours un plaisir de la relire...   

Elle est rapportée par Bachaumont dans ses mémoires secrets, à la date du 14 janvier 1775. La scène se passe à l'Opéra, où on joue l'Iphigénie en Aulide de Gluck, le maître de musique et ami de la reine, qu'elle connaît et apprécie depuis le temps de Vienne.  Very Happy 


Hier la reine est venue à l’Opéra, comme on l’avait annoncé. S.M. n’y était que dans une espèce d’incognito, puisqu’il n’y a point eu tout l’appareil qu’aurait exigé sa présence en grande loge. Elle s’est mise dans la loge des Bâtiments, en face du théâtre, aux secondes. On lui a cependant rendu les honneurs indispensables, c’est-à-dire que M. le maréchal-duc de Brissac, comme gouverneur de Paris, et M. le maréchal-duc de Biron, comme commandant la garde du spectacle, se sont trouvés à la portière du carrosse de S.M. ainsi que les directeurs. Ceux-ci avaient des flambeaux, et ont précédé et éclairé la reine jusqu’à sa loge. S.M. était  accompagnée de Madame, de Monsieur et de M. le comte d’Artois. En arrivant, S.M. a été reçue avec les plus vives et les plus sincères acclamations de joie de la part du public. S.M. y a répondu par trois révérences. Madame l’a imitée ; les deux princesses se sont ouvertes ; alors Monsieur est venu au milieu d’elles, a fait les trois siennes, et M. le comte d’Artois, ayant successivement pris sa place, a rempli le même cérémonial. On ne peut peindre à l’imagination la beauté d’un pareil coup d’œil. L’Opéra s’est exécuté avec la plus grande perfection. A la scène troisième du second acte, il y a un chœur où le sieur Le Gros, faisant le rôle d’Achille, dit : « Chantez, célébrez votre reine, etc. (1) » Par une présence d’esprit qui lui fait honneur, il a envisagé S.M. en ce moment et a dit : « Chantons, célébrons notre reine, etc. » Tous les yeux à l’instant se sont fixés sur S.M. Et, le chœur fini, on a répété bis. La reine, émue de sensibilité à la vue de pareils transports, que Monsieur et M. le comte d’Artois excitaient encore par leurs applaudissements, n’a pu contenir sa reconnaissance, et l'on a vu des larmes de joie couler de ses yeux. Quand S.M. est sortie, l’allégresse du peuple n’a pas moins éclaté, et la foule a suivi la princesse autant qu’elle a pu avec les acclamations ordinaires de Vive la Reine.

Passage cité sur ce blog très informatif:
http://femmedeslumieres.canalblog.com/archives/2014/02/14/29211664.html



http://sophiacoppola.blogspot.be/2010/12/opera.html

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
levengeur

avatar

Nombre de messages : 733
Date d'inscription : 31/03/2014

MessageSujet: Re: Marie Antoinette acclamée   Jeu 3 Avr - 20:23

Cet extrait montre parfaitement que Marie Antoinette fut aimée des Français et que c'est son comportement qui lui valu le désamour. A force de vivre hors des réalité du peuple en dépensant à ses plaisirs des sommes folles, elle a finit par irriter colère, amertume et haine. Je ne dirai pas quelle ne l'a pas volé, mais il est indéniable quelle porte une grande part de responsabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Marie Antoinette acclamée   Jeu 3 Avr - 20:30

Sur ce point des dépenses Marie-Antoinette n'a pas fait pire que les reines qui l'ont précédée en fait, par contre le contexte qu'elle a eu à gérer étant bien plus sensible et nouveau, elle a manqué de communication et de gestion efficace de son image et c'est surtout là-dessus qu'elle a de la responsabilité je dirais.
Son désamour qui n'existait effectivement pas à son arrivée en France et quelques années plus tard a plus de causes que son comportement : il était dans un premier temps inhérent à un désamour du système et de la monarchie en général. Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Cécile



Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: Marie Antoinette acclamée   Jeu 3 Avr - 22:01

Il y a des obligations attachées à la fonction occupée par la Reine, toutes s'y sont conformées. Marie Antoinette avait c'est vrai une faiblesse plus marquée pour la mode mais comme elle le dit lors de son "procès", lorsqu'elle demandait une somme, on lui en donnait le triple! On peut se dire qu'elle aurait pu se poser plus de questions, être plus impliquée dans les rouages des finances, parce qu'effectivement il semble qu'à Versailles il était de bon ton de ne rien vouloir voir et de se ruiner juste pour conserver les apparences... mais dans ce cas d'autres reproches lui auraient été faits.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Marie Antoinette acclamée   Jeu 3 Avr - 23:16

Exact car à l'inverse si elle dépensait peu ou du moins de manière peu visible, on lui reprochait de ne pas tenir son rang  Wink 

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marie Antoinette acclamée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie Antoinette acclamée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MARIE ANTOINETTE
» Marie-Antoinette à ArtParis
» Exposition Marie Antoinette en 2008 au Grand Palais
» La Reine Marie -Antoinette.
» Marie-Antoinette emprisonnée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette au fil du temps :: La Reine de France : 1774-1792-
Sauter vers: