Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 10 Avr - 8:28

Le lundi 28 avril prochain aura lieu à Drouot une vente qui s'annonce homérique. On y annonce notamment plusieurs objets ayant appartenu à la reine, dont ses aiguilles à tricoter. J'ai plaisir à remarquer au passage que Marie Antoinette, elle aussi, était une tricoteuse.   


JEUDI 10 AVRIL


Ventes aux enchères royales à Drouot





Vente aux enchères le lundi 28 avril 2014 à Drouot (salle 1). A partir de 11 heures, vente concernant les Bourbons et les Orléans avec notamment un livre provenant de la bibliothèque privée de Marie-Antoinette au château de Trianon, dont la reliure est frappée à ses armes (3 000 / 4 000 €) ; service en porcelaine de la reine Marie Antoinette, modèle dit « à perles et barbeaux » (ancienne manufacture de Sèvres), modèle contemporain composé d’une centaine de pièces (3 000 / 5 000 €) ; la paire d’aiguilles à tricoter en ivoire utilisée par la reine Marie-Antoinette durant sa captivité à la prison du Temple, provenant de l’ancienne collection d’Alain Blancel, (20 000 / 30 000 €) ou encore un portrait de la reine Marie Leczinscka, huile sur toile du XVIIIe siècle (2 000 / 3 000 €).


Le lot 101 propose 28 cartes postales des défunts comte et comtesse de Paris les représentant à plusieurs moments de leur vie : leur mariage à Palerme, la naissance du prince Henri, au manoir d’Anjou,…

A 14 heures, mise aux enchères des archives et collections de la princesse Marie d’Orléans (1865-1909), de familles royales étrangères et des archives de la famille de Clermont-Tonnerre.

Plus de 4 000 photographies et 3 000 correspondances avec de nombreuses lettres autographes signées du prince et de la princesse de Joinville, du duc et de la duchesse de Chartres, du roi Georges Ier de Grèce, de la reine Alexandra de Grande-Bretagne, du roi George V de Grande-Bretagne, de la reine Amélie de Portugal, estimées entre 300 et 3 000 € pièce.

A épingler aussi la correspondance inédite échangée entre le prince Valdemar et ses sœurs l’impératrice Maria Féodorovna de Russie (1847-1928), la reine Alexandra de Grande-Bretagne (1844-1925) et la duchesse Thyra de Cumberland (1853-1933). Ces lettres couvrent la période 1917-1925 et s’attachent notamment aux évènements tragiques de la Révolution russe, de la chute des Romanov à l’exil des membres de la famille impériale. (1 500 / 2 000 € pièce). Parmi ces nombreuses missives, des échanges épistolaires avec le roi du Siam Chulolongkorn avec qui la princesse Marie avait noué des liens d’amitié.

Ces archives regroupent plusieurs milliers de photographies, prises par la princesse Marie d’Orléans et par son père le duc de Chartres, entre 1890 et 1909 : en France au château de Saint-Firmin, lors des chasses en forêt de Chantilly, mais aussi en vacances au palais de Gatchina en Russie, à bord du yacht du roi d’Angleterre ou lors de pique-niques en Écosse… (10 000 / 15 000 € chaque album).

Les pièces mises en vente seront exposées au public le samedi 26 avril 2014 de 11h à 18h.

http://www.noblesseetroyautes.com/2014/04/ventes-aux-encheres-royales-a-drouot/


Ah la la... Même les économies de toute une vie n'y suffiraient pas pour acquérir ces aiguilles...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Marie Antoinette tricoteuse   Lun 28 Avr - 19:15

Marie Antoinette tricoteuse    

Vous vous souvenez de cette vente qui devait marquer les esprits?  Very Happy Elle doit avoir eu lieu, à présent, et le sort de ces belles aiguilles à tricoter désormais scellé.  Very Happy 

L'article qui suit fait le point sur l'historique de ces fameuses aiguilles en ivoire:



Les Aiguilles de la Reine © Svv Coutau-Begarie


Lors de son transfert au Temple, en septembre 1792, la Reine avait envoyé la fille de son geôlier récupérer aux Tuileries ses aiguilles à tricoter. L’Histoire ne dit pas ce qu’elle confectionnait sur ces aiguilles d’ivoire, qui la suivirent à la Conciergerie en juillet 1793. G. Lenôtre nous la montre occupée à son ouvrage lorsqu’elle reçoit alors la visite de Fouquier-Tinville. Le comportement ferme et poli de la “veuve Capet“ agace évidemment l’accusateur public qui fait immédiatement confisquer les objets, sous prétexte qu’elle aurait pu s’en servir pour se suicider !

On retrouve ces aiguilles historiques au milieu du XIXe siècle entre les mains de Madame Bruat, gouvernante du Prince impériale, qui les lègue à Madame Lafond de Surey.
Sacralisées désormais sur fond de velours vert, muées reliques, ces modestes ustensiles ont figuré à plusieurs expositions et ont essuyé à plusieurs reprises le feu des enchères.

On les voit à Drouot en avril 1976, dans la vente de la succession du comte Jean de Gaigneron, avec d’autres souvenirs de la Reine, mais sans trouver acquéreur. 27 ans plus tard, retour à Drouot chez PIASA, le 21 mai 2003, dans la vente du réalisateur Alain Blancel où les royales aiguilles, attendues autour de 4000/5000 €, grimpent jusqu’à 30664 €, frais d’adjudication compris.

L’estimation de 20000/ 30000 € proposée le 28 avril par Olivier Coutau-Bégarie, assisté de Cyrille Boulay, se place dans l’optique de cette dernière enchère. Mais on sait que Marie-Antoinette est, avec Napoléon, la grande favorite des souvenirs historiques et qu’en amour, on ne compte pas ! En octobre 2012, une paire d’escarpins de soie acaient trouvé preneur à plus de 60 000 €.


Françoise Deflassieux
http://www.patrimoinedefrance.fr/Marie-Antoinette-tricoteuse


Je devrais me rafraîchir la mémoire mais, dans mon souvenir, la reine n'a jamais pu récupérer son ouvrage, précisément sous le prétexte qu'elle aurait pu se suicider avec les aiguilles. Elle tricotait des bas pour sa fille, me semble-t-il.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Mer 30 Avr - 12:37

Ces aiguilles n'auraient-elles pas frôlé les étoiles? Le seul article que je trouve sur le site de Drouot concerne d'autres résultats que cette vente.
http://www.drouot.com/?bpage=articles.Communiques&id=3660 Shocked 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Ven 12 Sep - 7:06

Bonjour

En novembre prochain aura lieu une vente de souvenirs historiques à Drouot.



http://www.coutaubegarie.com/ventes/souvenirs-historiques/

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 27 Nov - 8:33

Bonjour, chers Amis,

Le catalogue concernant la vente que nous vous avions annoncée plus haut est sorti et consultable. Cette vente proposera des pièces exceptionnelles. Elle aura lieu ce 15 décembre.

http://www.coutaubegarie.com/



Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent


Dernière édition par madame antoine le Mer 3 Déc - 9:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39327
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 27 Nov - 11:53

Si j'ai bien compris le catalogue, une partie de la vente est reportée à mars 2015? Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le beau lauzun

avatar

Nombre de messages : 682
Date d'inscription : 04/09/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 27 Nov - 13:25

On va sûrement parler de cette vente exceptionnelle dans les media.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Sam 6 Déc - 10:24

Bonjour,

Nous avons déjà cité certains de ces objets prestigieux qui seront vendus le 15 Décembre prochain, lors de cette vente de Souvenirs Historiques. Voici notamment un livre provenant de la Bibliothèque Personnelle de la Reine Marie-Antoinette.



MARIE-ANTOINETTE, reine de France (1755-1793). Bibliothèque personnelle de la reine du château du Petit Trianon. Bibliothèque universelle des romans, publié à Paris, par l’imprimerie de la Veuve Thiboust et disponible au bureau, chez Demonville, juillet 1777, in-12, 250 p., tranches blondes au pointillé rouge, premier volume, reliure d’époque en plein veau jaspé, frappée sur chacun des plats aux armes d’alliance de la reine, avec triple filet d’encadrement sur les plats, dos lisse à décor de glands et orné de deux pièces en maroquin vert avec titre en lettres d’or et frappé au pied du dos des initiales C.T. couronné (château de Trianon). Porte en première page l’ex-libris : La Rochefoucauld duc de Bisaccia.Cet exemplaire faisait partie à l’origine d’une série de 44 volumes. Il est mentionné dans l’inventaire intitulé : « Bibliothèque de la reine Marie Antoinette au Petit Trianon », publié en 1863 par Paul Lacroix conservateur de la bibliothèque de l’Arsenal sous le n°431. Petites usures du temps, mais bon état général.

http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/marie-antoinette-reine-de-france-1755-1793bibliotheque-personnelle-ie_v43154/3403406/solr

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Mer 28 Jan - 8:08

La vente des Souvenirs Historiques aura lieu ce 4 Mars.



Documents, objets et souvenirs historiques sur la captivité de la Famille royale à la prison du Temple, provenant de l’ancienne collection du Vicomte Alcide de Beauchesne (1804-1873), gentilhomme de la chambre du roi Louis XVIII et célèbre auteur de l’ouvrage Louis XVII, sa vie, son agonie et sa mort, publié en 1852, et conservés depuis dans sa descendance. Comprenant : quatre pages d’écriture du Dauphin au Temple corrigées par le roi Louis XVI.(1)
Le récit écrit de la main de Madame Royale sur son voyage de Paris à Bâle, remis à Gonnin.(2)
Une lettre autographe signée de la reine Marie Antoinette.(3)
Les vers composés par Madame Royale dans sa prison et adressés à Mme de Chantereine.(4)
Plusieurs effets personnels ayant appartenu à la Reine et au Dauphin au Temple.  

http://www.coutaubegarie.com/

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Mer 28 Jan - 9:07

Merci pour cette info madame antoine

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Sam 14 Fév - 18:45

Il est à rappeler que cette vente de souvenirs historiques aura lieu le Mercredi 4 Mars prochain. Le communiqué de presse est consultable.

http://s309339927.onlinehome.fr/divers/comm_sh4mars2015.pdf

Il n'est pas proposé de photo de la miniature du Comte de Fersen malheureusement mais la lettre autographe de la Reine Marie-Antoinette est présente. En voici un agrandissement.



madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent


Dernière édition par madame antoine le Ven 20 Fév - 9:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 19 Fév - 0:01

Cette vente comprendra plusieurs autres reliques intéressantes, comme un fragment d’une robe de chambre portée par la Reine, estimé entre 2000 et 3000 euros.



Il y aura également un fragment du drap dans lequel l’on fit coucher la Reine durant sa captivité à la prison du Temple, avec la même estimation.



Il y aura également des enveloppes contenant des mèches de cheveux, l'une du Roi Louis XVI (estimée entre 3000 et 5000 euros), une autre du Dauphin, Roi Louis XVII (même estimation), la dernière de Madame Royale (même estimation).



Il y aura également,  provenant de Gomin, gardien des enfants de France à la prison du Temple ; un devoir d’écriture rédigé par le jeune Dauphin sur la réforme, portant des annotations et des corrections de la main de son père, le Roi Louis XVI, estimé entre 10000 et 15000 euros.



Il y aura également différents manuscrits, comme le récit complet rédigé par Madame Royale de son voyage entre Paris et Huningue (canton de Bâle, en Suisse), afin d’être échangé contre des prisonniers français (estimé entre 3000 et 5000 euros).



Il y aura également un fragment du manteau porté par le Roi Louis XVI avant de monter à l’échafaud (estimé entre 2000 et 3000 euros).



On annonce également divers manuscrits intéressants, notamment de la Princesse de Lamballe.

madame royale

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 19 Fév - 19:21

Voici des informations supplémentaires sur cette vente exceptionnelle. Tout d'abord sur le fragment d'étoffe en soie rose provenant d'une robe-de-chambre portée par la Reine Marie-Antoinette. La traçabilité en est donnée.



MARIE-ANTOINETTE, reine de France. Fragment d’étoffe en soie rose, provenant d’une robe de chambre ayant appartenu à la souveraine, conservé dans une petite enveloppe portant l’inscription manuscrite : « robe de chambre de Marie-Antoinette donnée par Madame de Gourbillon dame d’honneur … de la Comtesse de Provence. Donnée par ma grand-mère à mon père » avec une carte de visite du Comte de Falkenstein. Il est amusant de savoir que c’est sous ce pseudonyme que l’empereur Joseph II d’Autriche, frère de la reine Marie-Antoinette, séjourna à Versailles en 1777. H. : 3 cm – L. : 4 cm.

Il y a aussi le fragment du drap.



MARIE-ANTOINETTE, reine de France. Fragment d’un morceau de fil du drap dans lequel l’on fit coucher la reine durant sa captivité à la prison du Temple, appliqué sur parchemin et surmonté d’un blason dessiné à l’encre représentant ses armes. L’ensemble est encadré d’un texte manuscrit et est conservé dans un encadrement en bronze doré, avec attache de suspension et pied chevalet au dos. Le texte manuscrit, indique : « Morceau de fil du drap dans lequel on fit coucher la Reine de France Marie Antoinette Josèphe Jeanne etc. Lorraine Autriche, sœur de l’Empereur Joseph II. Depuis le 2 juillet 1793, qu’elle fut tirée de la prison du temple et enfermée dans la Conciergerie avant d’être conduite dans une charrette et poursuivie d’injures par des canailles païennes jusqu’à l’échafaud où cette malheureuse Reine s’élança comme dans le seul asile pouvant achever son dernier sacrifice le 16 octobre 1793 âgée de 37 ans 4 mois 14 jours. 8 mois et 25 jours après le sacrifice sanglant de l’infortuné et vertueux Roi Louis XVI son époux. Madame Elisabeth fut conduite à l’Echafaud le 10 mai 1794 pour avoir gardé le chapeau du Roi son frère. Madame Royale Marie Thérèse Charlotte de France fut échangée contre 4 brigands de la Convention. Le jeune Dauphin Louis Charles de France né le 27 mars 1785 que le Cordonnier Simon brutalisa … est mort au temple le … » A vue : H. : 7 cm – L. : 11 cm. Cadre : H. : 11 cm – L. : 15 cm.

Sera mis en vente également un fragment d'une tapisserie faite par la Reine et Mme Elisabeth.





MARIE-ANTOINETTE, reine de France et MADAME ELISABETH, princesse de France. Important fragment de la tapisserie brodée par la reine et sa belle-sœur, Madame Elisabeth, lors de leur captivité à la prison du Temple. A décor de poids multicolores sur fond noir, bordé de bandes roses. La tapisserie est faite à partir des bouts de laine que la reine avait sur place. Au dos est brodée une étiquette portant l’inscription manuscrite « Tapis fait au Temple par la Reine Marie-Antoinette et Madame Elisabeth sœur de Louis XVI ». H. : 39 cm – L. : 80 cm.

D'autres lots suivront.

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent


Dernière édition par madame antoine le Jeu 19 Fév - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 19 Fév - 20:38

Il y a également ce lot très curieux, une lettre de la Reine Marie-Antoinette à la Princesse de Lamballe recopiée par le Vicomte de Beauchesne.



Seul le contenu importe donc, que voici.

Copie manuscrite de la main du Vicomte Alcide de Beauchesne, d’une lettre adressée par la reine à la princesse Marie-Thérèse de Lamballe, et signée par Louis XVII, dauphin de France, 1 page ½, in-4°. « Je ne peux sortir, ma chère Lamballe sans vous avoir écrite, votre lettre m’a fait trop de plaisir, j’y vois trop votre amitié. Je suis bien triste et affligée, le désordre ne cesse point, je vois l’audace s’augmenter chez nos ennemis et le courage diminué chez les honnêtes gens, on ne peut penser qu’au jour le jour avec la crainte des lendemains. […] Ma fille se porte bien, vous savez combien cette pauvre petite vous aime ainsi que le chou d’amour, il est sur mes jenoux en ce moment et il veu vous écrire LOUIS. Adieu mon cher cœur votre amitié fait ma consolation et mon seul bonheur. Ce 4

http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/marie-antoinette-reine-de-france-copie-manuscrite-de-la-main-ie_v47927/3788620/num

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 19 Fév - 20:42

Il y a aussi un dessin.



ECOLE française du XVIIIe siècle. Attribué à Claude-Louis Derais (1746-1816). Le roi Louis XVI en promenade, abordé par un jeune garçon. Dessin à l’encre brune, collage et rehaut de gouache blanche, conservé dans un encadrement ancien en bois doré. Bon état, petits accidents au cadre. A vue : H. : 28 cm – L. : 21 cm. Cadre : H. : 46 cm – L. : 38 cm.

http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/ecole-francaise-du-xviiie-siecle-attribue-a-claude-louis-derais-ie_v47927/3788625/num

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 19 Fév - 20:50

Il y a aussi des documents. Les premiers concernent les Nominations dans la Maison de la Reine Marie-Antoinette.







MAISON DE LA REINE. Document manuscrit de 7 pages, in-folio, intitulé « Le 12 mai 1774, la reine Marie Antoinette nomme à différentes places vacantes dans sa maison». En marge du document apparaissent des annotations manuscrites, validant la décision de la reine, suite à l’acceptation des postes des personnes qui lui sont présentées. « …. Les places vacantes dans le Conseil de la Reine et dont sa majesté à disposer sous celles de Procureur Général Nota Cette place dans l’état actuel des choses est sans aucune fonction, le Procureur général n’assistant pas même au Conseil de sa Majesté, qui ne se tient que pour l’audition des comptes du Trésorier. M. Mesnard de Chouzy qui en était pourvu du vivant de feue la Reine ayant vendu celles du même Titre qui ont été comprises dans l’état des Maisons et Conseil des Princes a été dédommagé de la perte de celle-ci et a renoncé aux appointements qui lui avoient été conservés. Il parait convenable que la Reine honore de ce titre un magistrat honnête et estimé. On prend la liberté de proposer à sa Majesté le Sr Mayou d’Aulnoy Conseiller de Grand’ Chambre au Parlement [la Reyne nomme pour son procureur général le Sr Mayou] et qui a un fils Maitre des Requêtes. M. le Chancelier connait et estime ces magistrats, et je peux répondre de leur naissance qui est très honnête et de leurs vertus. La place d’Avocat Général de sa majesté. Cette place n’a pas plus de fonctions que la précédente. Le Sr Charbonnier de la Robolle qui la possédait, en a été dédommagé par celle pareille qu’il a obtenue gratuitement chez m. le Comte d’Artois. Le Sr Brunet avocat aux Conseils très employé et estimé, a été recommandé à Sa Majesté par mad. La Comtesse de Noailles et mad. la Duchesse de Durfort. Il a été Intendant de l’ordre de St Lazare et en porte la croix. Le Sr Desirat Conseiller de Grand’ Chambre au parlement, fils d’un avocat de Toulouse très estimé demande la même place. Enfin elle est demandée par le Sr Lelarge, avocat, frère de Melle Lelarge attachée à la Reine. [Annotation : « pour son avocat général le Sr Lelarge »], […], Le Sr Chevalier, qui était secrétaire du Conseil de feue la Reine, convient qu’il n’est plus en état de remplir les fonctions de cette place. Il demande qu’on lui permette de la céder au Sr de la Vigne, son neveu, fils d’un médecin ordinaire de la feue Reine. Mais comme sa Majesté a déjà décidé que la place du Sr Chevalier, s’il ne la pouvait pas conserver, passerait au Sieur Thibault fils d’une femme de chambre de la Reine, On propose à Sa Majesté de confirmer cette décision et d’ordonner que les provisions soient expédiées au Sr Thibault [annotation : « bon »], en conservant les appointements sa vie durant, au Sr Chevalier. Sa majesté permettra qu’on lui rappelle dans une autre occasion, les services de toute la famille du Sr de la Vigne, qui appartient à un grand nombre d’officiers de la Maison du feu Roy et de la feue Reine ».

http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/maison-de-la-reine-document-manuscrit-de-7-pages-in-folio-intitule-ie_v47927/3788626/num

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 19 Fév - 20:53

Il y a aussi des documents concernant les dépenses de la Famille Royale.



[iDEPENSES de LA FAMILLE ROYALE - 1789. Dossier contenant dix-huit feuillets manuscrits rédigés par la Vicomte Alcide de Beauchesne, d’après des documents originaux provenant des archives nationales, format in-folio, intitulé : « Fourni pour le service du roi de l’ordre du duc de Richelieu, premier gentilhomme de la chambre, suivant le mandat de M. de Laferté, commissaire général de l’argenterie, menus-plaisir et affaires de la chambre de Sa Majesté » ; « Fourniture par les Sieurs Vallée et L’Orfèvre pour la fête de la chandeleur, le 2 février 1789 », « Mémoire des poignées brodées, faites et fournis par la veuve Guesdon, pour les fêtes de la semaine sainte, le 4 avril 1789 » ; « Fourniture par les Sieurs Vallée et L’Orfèvre pour la Fête-Dieu et l’Octave les 11 et 18 mai 1789 » ; Fourniture de l’Ordre de M. de Laferté, commissaire général de la Maison du Roi au département de l’Argenterie de la chambre, affaires et menus plaisirs du roi, pour la fête du Saint Sacrement, le 11 juin 1789 », etc…][/i]

http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/depenses-de-la-famille-royale-1789dossier-contenant-dix-huit-feuillets-ie_v47927/3788627/num

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 19 Fév - 21:00

Il y a la lettre de la Reine Marie-Antoinette à l'une de ses Amies.





MARIE-ANTOINETTE, reine de France. Lettre autographe signée : Marie-Antoinette, ce 2 octobre (sans date), probablement adressée soit à la princesse de Lamballe, née Marie-Thérèse de Savoie (1749-1792) soit à la duchesse de Polignac (1749-1793), au sujet de l’affaire de Mr. de Luxembourg 1 page, in-8°. On y joint la transcription manuscrite de la main du Vicomte de Beauchesne. « Je n’ai pas besoin de vous dire mon cœur quel plaisir a éprouvé le roy à terminer l’affaire de Mr. de Luxembourg qu’on ne pouvait plus retarder, mais cela est aujourd’hui de l’histoire ancienne ce qui n’en est pas c’est que l’on presse fort l’affaire du chapeau à quoi le pape ne semble pas enclin de lui-même l’arch… est en Italie, j’ai espéré jusqu’à hier d’avoir une solution sur le fait de votre protégée mais j’éprouve que l’intérêt que je porte aux gens n’est pas toujours la meilleur recommandation les circonstances présentes affectent beaucoup mon cœur plaigniez votre amie, je vous promet de rappeler la chose à Mr. N. je vous embrasse de toute mon âme ». Présentation : lors de l’exposition Louis XVII organisée par le Musée Lambinet à l’Hôtel de Ville de Versailles de mai à juillet 1989.

http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/marie-antoinette-reine-de-france-lettre-autographe-signee-marie-antoinette-ie_v47927/3788628/a.numOrdre%20ASC,%20a.numOrdreBis%20ASC,%20s.id%20ASC

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 19 Fév - 21:09

Il y a une gravure représentant la scène chez la Famille Sauce.



ECOLE français de la fin du XVIIIe siècle. Parole remarquable du roi à Mr. Sauce, procureur syndic et à Mr. Chandelier de la ville de Varennes. Gravure anonyme, représentant une caricature populaire de cette rencontre. H. : 17 cm – L. : 11 cm.

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 19 Fév - 21:15

Il y a le fragment du manteau porté par le Roi Louis XVI le 21 Janvier 1793.





LOUIS XVI, roi de France (1754-1793). Fragment d’un morceau du manteau que le roi Louis XVI, aurait porté le matin du 21 janvier 1793, avant de monter à l’échafaud. En feutrine noire, épinglé à une note manuscrite en anglais : « Piece of coat in which Louis 16th king of France was in the day of his execution on January, 21th 1793 » conservé sous verre avec une gravure signée G. Keating, représentant le roi Louis XVI enfermé à la prison du Temple en train de rédiger son testament. Dans un encadrement en bois teinté. Pièce d’étoffe : H. : 3, 5 cm – L. : 4 cm. Gravure : a vue : H. : 41 cm – L. : 32 cm. Cadre : H. : 64 cm – L. : 53 cm.

http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/louis-xvi-roi-de-france-1754-1793-fragment-dun-morceau-du-ie_v47927/3788648/num

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 19 Fév - 22:41

Il y a aussi l'Acte de Naissance du Duc de Normandie.





LOUIS, duc de Normandie, futur Louis XVII (1785-1795). Acte de naissance du second fils du roi Louis XVI et de la reine Marie-Antoinette, extrait du registre des actes de naissance de la ville de Versailles pour l’année 1785 (paroisse Notre-Dame), copie officielle établie le 26 février 1852 et signée par Saint-Germain, adjoint au maire de Versailles et contresignée par le Président du Tribunal Pondinat. Texte manuscrit, 2 pages, in-folio, sur papier à en-tête de la Ville de Versailles, portant deux cachets à l’encre de la mairie de Versailles. On y joint une LAS, adressée au Vicomte Alcide de Beauchesne, envoyée de Versailles, le 28 mai (probablement 1852), attestant l’authenticité des signatures se trouvant sur l’acte de naissance du duc de Normandie. « L’an mil sept cent quatre-vingt-cinq, le vingt-sept mars très haut et très puissant Prince Monseigneur Louis Charles de France duc de Normandie né de ce jour, fils de très haut très puissant et très excellent Prince Louis auguste Roi de France et de Navarre et de très excellente Princesse Marie Antoinette Josèphe Jeanne archiduchesse d’Autriche Reine de France et de Navarre son épouse, a été baptisé dans la chapelle du Roi par Monseigneur le Prince Louis René Edouard Cardinal de la sainte Eglise Romaine, Evêque et Prince de Strasbourg, Landgrave d’Alsace, Prince d’Etat d’Empire, grand aumônier de France, Commandeur de l’ordre du Saint-Esprit en présence de nous soussigné Curé le parrain a été très haut et très puissant Prince Louis Stanislas Xavier de France Monsieur frères du Roi et la marraine Princesse Marie Charlotte Louise de Lorraine, archiduchesse d’Autriche, Reine des Deux-Siciles sœur de la Reine représentée par très haute et très puissante Princesse Elisabeth Philippine Marie Hélène de France sœur du Roi en présence de Sa Majesté […] ». « La signature du président du tribunal est : Pondinat – et celle du maire, c’est-à-dire l’adjoint, (comme il est dit sur l’expédition … : de Saint Germain, avec deux …, la légalisation, en marge de la 1ère page […]. Vous pouvez donc vous dispenser […] cher ami, de faire voyager cette expédition […] ». Présentation : lors de l’exposition Louis XVII organisée par le Musée Lambinet à l’Hôtel de Ville de Versailles de mai à juillet 1989.

http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/louis-duc-de-normandie-futur-louis-xvii-1785-1795-acte-de-naissance-ie_v47927/3788657/a.numOrdre%20ASC,%20a.numOrdreBis%20ASC,%20s.id%20ASC

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 19 Fév - 22:44

Il y a des documents concernant les dépenses des Enfants de France.



DEPENSES DES ENFANTS DE FRANCE. Important et très intéressant ensemble d’environ 15 documents, copies manuscrites, fac-similés et documents officiels sur la vie quotidienne de Madame Royale, du futur Louis XVII et des membres de la famille royale, comprenant : l’extrait du livre dépenses de Cléry : « Recette de ma place de valet de chambre de M. le Dauphin et de celle de ma femme à la musique du roi, pour l’année 1791 » ; un reçu daté du 4 octobre 1774 sur la fourniture à Madame Adélaïde de France de pièces d’orfèvrerie commandés entre le 16 mars 1789 et le 2 juillet 1790, « Récompenses aux personnes qui servent près des Enfants de France, lors de l’année 1790 » signé pour le roi par le comte de Saint-Priest, sur ce document apparaissent au service du Dauphin : Melle Julie Françoise Genet Rousseau à qui l’on remet 200 livres, Mesdames Pollard-Lemoine et Leschevin de Billy de Neuville (première femmes de chambre) : 300 livres, etc… Au Service de Madame la fille du Roy, à Christine du Four de Mont Louis de Freminville la somme de 300 livres, à Marie-Antoinette de Tourmont la somme de 200 livres, etc… pour une somme totale de 6 200 livres. « Mémoire des montures des bonnets et rubans de nuit, fait par moi Desjardin pour le service de Madame, (...) Madame la Marquise de Tourzel, (...) le 4 avril 1792 », « Etat des gratifications extraordinaires accordées par le roi le 17 janvier 1791 sur la proposition de Madame la gouvernante des Enfants de France », « Etat général des dépenses ordonnées par Madame de Polignac pour le service des enfants de France depuis le 22 octobre 1782 jusqu’au 1er janvier 1788 » ; « Les dépense faites pour Monseigneur le Dauphin » sur ce document, le Vicomte de Beauchesne a noté « le compte est de la main de M. Hue, la date du paiement est de la main de M. de Laulanbier, argentier des enfants de France »; « Etat de la dépense journalière des enfants de France ordonné par Madame la marquise de Tourzel gouvernante des enfants de France et surintendante de leur maison, le 4 janvier 1792 », le dernier document du dossier contient deux notes manuscrites qui selon les indications du Vicomte de Beauchesne seraient de la main de madame de Tourzel. Dont l’une est datée du 24 mars 1792 : « J’ai reçu de Madame la marquise de Tourzel la somme de deux cents livres pour différents objets pour Monseigneur, signé Beyer (physicien aux menus plaisirs du roi, qui a présenté une petite arquebuse à M. Le Dauphin) », et l’autre datée du 1er mars (1792) et signée de Koucharsky : « J’ai reçu de Madame la marquise de Tourzel la somme de six cents livres pour un des portraits de Monseigneur le Dauphin (célèbre portraitiste de la famille royal). 39 pages, in-folio. Par ce document nous apprenons ainsi, que pour la chambre de Monseigneur le Dauphin, sont employés deux premières femmes de chambre : Mesdames de Neuville et Le Moine ; huit femmes ordinaires ; deux valets de chambre : Messieurs Villette et Cléry ; un valet de chambre barbier : Monsieur Carpentier ; deux garçons de chambre ordinaires : Messieurs Fontaine et Allard ; une femme de garde-robe aux atours : Mademoiselle Radoux ; une porte chaise d’affaires : Madame Grandin et une blanchisseuse : Madame Frestel. C’est en résumé l’ensemble des dépenses relatives à l’éducation des enfants de France, totalisant 400 000 livres. A titre de comparaison, le roi avait assigné une somme annuelle de 700 000 livres pour l’éducation du duc d’Angoulême et du duc de Berry, censée être théoriquement nettement moins dispendieuse que celle de Monseigneur le Dauphin et Madame la fille du roi.

http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/depenses-des-enfants-de-france-important-et-tres-interessant-ensemble-ie_v47927/3788660/a.numOrdre%20ASC,%20a.numOrdreBis%20ASC,%20s.id%20ASC

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 19 Fév - 22:51

Il y a le devoir d'écriture du Duc de Normandie.

 

 

LOUIS-CHARLES, prince de France, duc de Normandie (1785-1795). Devoir d’écriture du jeune Dauphin de France, rédigé lors de sa captivité à la prison du Temple, portant des annotations et des corrections de la main de son père le roi Louis XVI, 4 pages, in-folio. Petites usures aux bords, mais bon état général. Texte sur la réforme : « […] se répandre en France. Cette année même quelques esprits inquiets hasardèrent, sur les indulgences, des propositions que la faculté de Théologie de Paris condamna. En 1521 parut la fameuse censure de la Sorbonne contre Luther lui-même qui ayant d’abord pris ce corps respectable pour arbitre de ses différents avec la cour de Rome, se répandit ensuite en injures contre les Juges, que ses fades éloges n’avoient pu corrompre. L’éclat de cette censures, comme il arrive d’ordinaire, réveilla l’attention publique sur les des opinions qu’on auroit peut-être oubliées, ou du moins négligées : plusieurs se laissèrent séduire à l’appas qu‘elleselques présentoient. Dès 1528 elles avoient des défenseurs dans le Clergé, dans la noblesse et jusques dans le peuple. La faculté ne fut occupée, les années qui suivirent, qu’à réprimer par ses censures les prédicateurs et les Auteurs, qui tantôt, sous des propositions équivoques et obscures, insinuoient des sens faux et dangereux ; bientôt plus hardis, présentoient ouver-[…] forêts de la Bohême et de la Hongrie. Leur nombr grossi par les sectaires chasséer des états catholiques s’acrut à proportion des atteintes qu’on voulait porter au privilège de ces peuples fièrs et belliqueux : il fallut une pollitique perfide, des trahisons, de lag lâches assassinats, pour les faire passer sous le joug qu’ils redoutait oient. L’hérésie triomphante en/tant de lieux, ne fit que de faibles progrès en Polongne, où il n’y avait point de partis qui eussent intérêt à l’étendre : quelques exemples de sévérité suffirent pour l’intimider et la faire presque disparaître ; mais l’appas d’une couronne la rendit souveraine en Prusse. Ce pays appartonenoit à l’ordre Teutonique : le Grand-Maître, Albert de Brandebourg, secoua le joug de ses vœux pour se marier, et rendre le sceptre héréditaire dans sa famille. La plupart de ses chevalliers l’imitèrent, et transmirent à leur postérité, à titre d’héritage, les commanderies, dont ils n’étoient au paravant que les dépositaires. La faction qui avoit appelé de Danemark en Suede le farouche Christiern […] » Les mentions apparaissant en rouges sont des corrections faites de la main du roi Louis XVI. Provenance : collection Jean-Baptiste Gomin (1757-1841), puis collection du Vicomte Alcide-Hyacinthe du Bois de Beauchesne (1804-1873). Présentation : lors de l’exposition Louis XVII organisée par le Musée Lambinet à l’Hôtel de Ville de Versailles de mai à juillet 1989.

http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/louis-charles-prince-de-france-duc-de-normandie-1785-1795-devoir-ie_v47927/3788662/a.numOrdre%20ASC,%20a.numOrdreBis%20ASC,%20s.id%20ASC

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 19 Fév - 23:01

Il y a des notes de Gomin concernant la mort du Roi Louis XVII.



MORT DE LOUIS XVII. Note manuscrite écrite par Jean-Baptiste Gomin (1757-1841), gardien des enfants de France à la prison du Temple, sur les évènements concernant la mort du jeune prince, 2 pages, in-4°, collée sur une page A4 « Juin 1796 à 2 heures après-midi il mourra ; on ordonna de suite la nouvelle à la sœur du défunt. […] Il est fâcheux de ne pouvoir se procurer le journal-registre où tout est constaté jusqu’au plus petit détail. […] L’apothicaire qui a fourni les médicaments se nomme Bacof, et demeurait rue du temple, à côté de Ste Elisabeth. Mr. Dessault nous a dit que la maladie de l’enfant était la même dont était mort son frère ainé ».

http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/mort-de-louis-xviinote-manuscrite-ecrite-par-jean-baptiste-gomin-ie_v47927/3788665/a.numOrdre%20ASC,%20a.numOrdreBis%20ASC,%20s.id%20ASC

On relèvera l'étonnant erreur dans la date du décès.

Voici une autre page.



MORT DE LOUIS XVII. Note manuscrite écrite par Jean-Baptiste Gomin (1757-1841), gardien des enfants de France à la prison du Temple, sur les évènements concernant la mort du jeune prince, 1 page, in-folio. Portant au bas du document une note manuscrite signée Alcide de Beauchesne : « De la main de Gomin, l’un des gardiens du temple au moment de la mort de Louis XVII » « Louis-Charles duc de Normandie né le 27 mars 1785. La catastrophe du 9 thermidor (27 juillet 1794) la nuit du 27 au 28 juillet installation de … 8 novembre 1794 Gomin adjoint à Laurent. Dans le courant de février 17 visite des membres du Comité de Sureté Générale à Matthieu, … et Germain […] Mort du Prince le 8 juin à deux heures après-midi. L’autopsie faite le 9 juin lendemain de la mort. Procès-verbal de l’ouverture du corps par Messieurs Peltant et Dumangin […] ». Provenance : collection Jean-Baptiste Gomin (1757-1841), puis collection du Vicomte Alcide-Hyacinthe du Bois de Beauchesne (1804-1873).

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4886
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   Jeu 19 Fév - 23:09

Il y a le poème écrit par Mme Royale à Mme de Chanterenne.



MARIE-THERESE, princesse de France, Madame Royale (1778-1851). Vers composés et rédigés de la main de la jeune princesse durant sa captivité à la prison du Temple adressés à Madame Renée Elisabeth Hilaire de Chanterenne, née de la Rochette (1762-1838), lors de l’été 1795, 1 page, in-8. Traces d’humidité et de pliures. « Dans ce triste séjour d’horreur, la vertu qui plait à mon cœur me paraissait toujours bannie ; le ciel a retenu ma vie trop souvent prête à s’exhaler par les pleurs qu’il voyait couler ; il finit d’être inexorable, à cette vertu douce aimable il faut (qu’enfin il peut) la voir triompher d’un triste devoir elle apaise et calme mon âme l’échauffe de sa douce flamme et me console en ce séjour par la clarté d’un nouveau jour elle fuyait loin de ma vue, ce moment ci me l’a rendue le ciel m’en fait maintenant jouir tout ici me l’a fait sentir chaque chose me la rappelle Je n’y vois plus de cœur rebelle enfin elle vit près de moi tout en reçoit la douce loi, faudra-t-il donc que je la nomme cette vertu qui pare l’homme, qui console les malheureux qui change l’horreur de ces lieux, qui revient dans cette contrée, pour être à jamais adorée qui près de moi dans ces moments revient adoucir mes tourments elle vit dans la tour du temple toute à l’envie suit mon exemple, sensibilité c’est son nom elle règne dans ma prison de mon cœur elle fait le charme, il ne craint plus aucune larme depuis qu’il me voit près de lui qu’âmes sensibles pour appui. » Historique : Madame de Chanterenne fut trois jours après la mort du jeune Louis XVII, selon l’arrêté du 25 prairial An II, (13 juin 1795), placée comme gouvernante auprès de Madame Royale. Elle prit son service le 15 juin 1795 et l’entente entre les deux femmes fut excellente. Madame de Chanterenne apporta le réconfort dont l’orpheline avait grandement besoin dans son isolement. Ceci dura jusqu’au 18 décembre 1795. La princesse, surnommait Madame de Chanterenne, ma chère Renète Provenance : collection Jean-Baptiste Gomin (1757-1841), remis à son décès par sa veuve le 2 juin 1841, au Vicomte Alcide de Beauchesne. Comme le précise la lettre qui accompagne ce document : « Sachant combien M. Gomin avait d’affection pour vous, je suis sûre de rendre hommage à sa mémoire et de remplir en quelques sorte ses intentions en vous léguant en son nom les papiers ci-joints auxquels il attachait un prix si grand et si légitime : - 1°) un écrit de Madame Royale indiquant les postes de Paris à Huningue ; 2°) la relation du voyage faite par S.A.R. et écrite également de sa main. 3°) Deux pièces de vers composées par Madame dans la Tour du Temple et écrites de la main de S.A.R. 4°) un mot d’audience pour M. Gomin de la main de Madame. 5°) Des cheveux du Roi, de la Reine, de Madame Royale, et de Louis XVII. Veuillez recevoir, Monsieur, et conserver ce legs comme le souvenir et conserver ce legs comme un souvenir de mon excellent mari, et comme un témoignage de la haute estime avec laquelle j’ai l’honneur d’être, votre très humble et servante très affectionnée, Pontoise, le 2 juin 1841 ». Au dos le Vicomte a noté des informations biographiques sur M. Gomin. Puis collection du Vicomte Alcide-Hyacinthe du Bois de Beauchesne (1804-1873). Présentation : lors de l’exposition Louis XVII organisée par le Musée Lambinet à l’Hôtel de Ville de Versailles de mai à juillet 1989.

http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/marie-therese-princesse-de-france-madame-royale-1778-1851-vers-ie_v47927/3788679/num

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques de la Reine Marie-Antoinette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vente Christie's, Collection Marie-Antoinette
» Reliques de Marie-Antoinette
» Souvenirs historiques...?!
» Objets en vente sur eBay
» Vente Christie's "La vie de château. Collection Jean-Louis Remilleux"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Collections et ventes-
Sauter vers: