Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Jeu 19 Fév - 23:18

Il y a des manuscrits de Mme Royale.





MARIE-THERESE, princesse de France, Madame Royale (1778-1851). Récit manuscrit écrit de la main de la princesse de sa sortie de la prison du Temple et de son voyage de Paris Huningue (canton de Bâle, en Suisse) afin d’être échangée contre des prisonniers français, lui permettant ainsi de rejoindre la cour de Vienne, 2 pages 1/2, in-folio. Traces d’humidité et pliures. « Je suis sortie du temple le 19 décembre à 11 heures et demi du soir sans être aperçue de personne à la porte de la rue j’ai trouvé Mr … La rue du temple était déserte il n’y avait pas homme attaché à Mr. … il m’a donné le bras et nous avons été à pied jusqu’à la rue Mélée là nous avons rencontré sa voiture où je suis monté avec lui et Mr Gomin nous avons fait plusieurs tours dans les rues et enfin nous sommes arrivés sur les boulevards devant l’opéra ou nous trouvâmes la voiture de poste avec Mme … et Mr Méchin officier de gendarmerie j’y suis monté avec Mr Gomin, Mr Benezech, nous a laissés aux portes de Paris on nous a demandé notre passeport à Charenton la première porte, on n’a pas voulu d’assignats des postillons on voulut absolument être payé en argent il n’est rien arrivé le reste de la nuit à 9 heures du matin nous sommes descendus à Gaignes pour déjeuner. On ne m’a pas reconnu et nous sommes repartis à 10 heures. Nous eûmes des chevaux assez facilement sur les deux. j’ai été reconnu à la poste de Provins il y a eu du monde qui s’est assemblé près de la voiture nous sommes partis mais un officier de dragons nous a suivis à cheval à Nogent sur Seine la porte d’après. J’ai été reconnue par la femme d’auberge où nous étions descendus, elle me traita avec beaucoup de respect. La cour et la rue se remplirent de monde nous remontâmes en voiture, on s’attendrit en me voyant et on me donna mille bénédictions nous allâmes de là à grai où la maitresse nous dit que le courrier de l’ambassadeur de … Mr Carletti lui avait dit que je devais passer par là et que j’avais deux voitures nous arrivâmes a grai à onze heures nous y soupâmes et nous y couchâmes nous en partîmes le lendemain 20 décembre à 6 heures du matin à la poste d’après Troyes nous eûmes de la difficulté à avoir des chevaux à cause de Mr Carletti qui les avait tous pris toute la … Mr Carletti nous devançait et avait tous les chevaux enfin le soir nous arrivâmes à … à 8 heures du soir ou il était. Mr Méchin alla trouver la municipalité et à montrer l’ordre du gouvernement qui l’autorisait à prendre des chevaux nous soupâmes et nous partîmes à 11 heures du soir. Nous eûmes assez facilement des chevaux durant la nuit. A 9 heures du matin le 21 nous arrivâmes a Chaumont où nous descendîmes pour déjeuner on me reconnut et la chambre fut bientôt environnée d’une grande quantité de monde qui voulais me voir ; mais avec bonne intention. Mr Méchin fit venir la gendarmerie qui n’y fit rien la municipalité étant venue assurer que nous pouvions partie et calma le tumulte. Cependant jusqu’à la voiture je fus entourée d’une grande quantité de monde qui me donna mille bénédictions nous repartîmes nous arrivâmes a onze heures du soir à … souvent retardés par le manque de chevaux et les mauvais chemins, nous n’en trouvâmes point à cette porte et nous fumes obligés d’y rester jusqu’à 6 heures du matin. Nous en partîmes et arrivâmes le soir à Vesoul à 8 heures du soir. N’ayant pu faire que 10 heures dans la journée faute de chevaux de là nous allâmes à Montchamp à 4 heures du soir où nous ne trouvâmes point de chevaux nous fumes arrêtés deux heures. … porte d’après pas plus de chevaux enfin il en vint au bout de deux heures. Nous arrivâmes le soir à 11 heures à Belfort nous en repartîmes le lendemain 24 décembre à 6 heures du matin nous éprouvâmes encore beaucoup de difficultés dans le chemin enfin nous arrivâmes à … à la nuit tombante le 24 décembre. Ce voyage malgré mon chagrin m’a paru agréable par la présence d’un être sensible dont la bonté … longtemps m’était connu mais qui en a fait la dernière preuve en ce voyage par la manière dont il s’est comporté à mon égard par sa manière active de me servir quoiqu’assurément il ne dû pas être accoutumé. On ne peut l’attribuer qu’a son zèle il y a longtemps que je le connais cette dernière preuve ne m’était pas nécessaire pour qu’il eut toute mon estime mais il l’a encore davantage depuis ces derniers moments je ne peux dire davantage mon cœur sent fortement tout ce qu’il doit sentir ; mais je n’ai pas de parole pour l’exprimer. Je finis cependant par le conjurer de ne pas trop s’affliger d’avoir du courage je ne lui demande point de penser à moi je suis sûr qu’il le fera et je lui réponds d’en faire autant de mon côté ». Provenance : cette pièce fut remise par la princesse à Jean-Baptiste Gomin (1757-1841) qui la porta religieusement sur lui toute sa vie dans un sachet et qui fut remis à son décès par sa veuve le 2 juin 1841, au Vicomte Alcide de Beauchesne. Comme le précise la lettre qui accompagne ce document : « Sachant combien M. Gomin avait d’affection pour vous, je suis sûre de rendre hommage à sa mémoire et de remplir en quelques sorte ses intentions en vous léguant en son nom les papiers ci-joints auxquels il attachait un prix si grand et si légitime : - 1°) un écrit de Madame Royale indiquant les postes de Paris à Huningue ; 2°) la relation du voyage faite par S.A.R. et écrite également de sa main. 3°) Deux pièces de vers composées par Madame dans la Tour du Temple et écrites de la main de S.A.R. 4°) un mot d’audience pour M. Gomin de la main de Madame. 5°) Des cheveux du Roi, de la Reine, de Madame Royale, et de Louis XVII. Veuillez recevoir, Monsieur, et conserver ce legs comme le souvenir et conserver ce legs comme un souvenir de mon excellent mari, et comme un témoignage de la haute estime avec laquelle j’ai l’honneur d’être, votre très humble et servante très affectionnée, Pontoise, le 2 juin 1841 ». Au dos, le Vicomte a noté des informations biographiques sur M. Gomin. Puis collection du Vicomte Alcide-Hyacinthe du Bois de Beauchesne (1804-1873). Présentation : lors de l’exposition Louis XVII organisée par le Musée Lambinet à l’Hôtel de Ville de Versailles de mai à juillet 1989.
http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/marie-therese-princesse-de-france-madame-royale-1778-1851-recit-ie_v47927/3788683/num

 

MARIE-THERESE, princesse de France, Madame Royale (1778-1851). Pièce autographe rédigée de la main de la princesse durant sa sortie de la prison du Temple et lors de son voyage entre Paris et Huningue (canton de Berne, en Suisse), reprenant la liste des relais de poste de ce voyage où la princesse fit escale entre le 19 décembre et le 26 décembre 1795, 1 page, in-8. Traces d’humidité et de pliures. A certaines étapes, la princesse a noté ses heures d’arrivée et de départ, ainsi que ses déjeuners et ses soupers. Provenance : collection de Jean-Baptiste Gomin (1757-1841), remis à son décès par sa veuve le 2 juin 1841, au Vicomte Alcide de Beauchesne. Comme le précise la lettre qui accompagne ce document : « Sachant combien M. Gomin avait d’affection pour vous, je suis sûre de rendre hommage à sa mémoire et de remplir en quelques sorte ses intentions en vous léguant en son nom les papiers ci-joints auxquels il attachait un prix si grand et si légitime : - 1°) un écrit de Madame Royale indiquant les postes de Paris à Huningue ; 2°) la relation du voyage faite par S.A.R. et écrite également de sa main. 3°) Deux pièces de vers composées par Madame dans la Tour du Temple et écrites de la main de S.A.R. 4°) un mot d’audience pour M. Gomin de la main de Madame. 5°) Des cheveux du Roi, de la Reine, de Madame Royale, et de Louis XVII. Veuillez recevoir, Monsieur, et conserver ce legs comme le souvenir et conserver ce legs comme un souvenir de mon excellent mari, et comme un témoignage de la haute estime avec laquelle j’ai l’honneur d’être, votre très humble et servante très affectionnée, Pontoise, le 2 juin 1841 ». Au dos le Vicomte a noté des informations biographiques sur M. Gomin. Puis collection du Vicomte Alcide-Hyacinthe du Bois de Beauchesne (1804-1873). Présentation : lors de l’exposition Louis XVII organisée par le Musée Lambinet à l’Hôtel de Ville de Versailles de mai à juillet 1989.
http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/marie-therese-princesse-de-france-madame-royale-1778-1851-piece-ie_v47927/3788684/a.numOrdre%20ASC,%20a.numOrdreBis%20ASC,%20s.id%20ASC



MARIE-THERESE, princesse de France, Madame Royale, duchesse d’Angoulême (1778-1851). Lettre manuscrite signée Marie-Thérèse, adressée au Baron Théodore Charlet (1785-1859) Bordeaux, le 1er avril 1815, in-folio. Bon état, petites pliures. Voir illustration en 2e de couverture. Belle lettre de reconnaissance : « Braver Bordeaux, votre fidélité m’est connu ! (…)Bientôt avec l’aide de Dieu dans des circonstances plus heureuse, je vous témoignerai ma reconnaissance (…) »
http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/marie-therese-princesse-de-france-madame-royale-duchesse-dangouleme-ie_v47927/3788708/num



MARIE-THERESE, princesse de France, Madame Royale, duchesse d’Angoulême (1778-1851). Lettre manuscrite signée approuvé Marie-Thérèse, adressée au Baron Théodore Charlet (1785-1859) Goritz, le 15 mai 1844, in-folio. Bon état, petites pliures.
http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/-marie-therese-princesse-de-france-madame-royale-duchesse-dangouleme-ie_v47927/3788710/a.numOrdre%20ASC,%20a.numOrdreBis%20ASC,%20s.id%20ASC

Les deux derniers écrits ne valent que pour la signature.

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Jeu 19 Fév - 23:49

Il y a également une lettre du Roi Louis XVI.



LOUIS XVI, roi de France. Lettre manuscrite signée Louis adressée à l’archevêque de Paris [Antoine-Léon Leclerc de Juigné (1728-1811], Versailles, le 22 juillet 1789, in-4°, lettre portée avec nom manuscrit du destinataire au dos du document et trace du cachet en cire rouge aux armes du roi. Bon état, légère déchirure. Très intéressante lettre, dans laquelle au cœur de la Révolution, sous la pression de l’opinion, le roi, dans sa grande clémence, autorise à libérer les soldats mutinés emprisonnés à l’abbaye. « Je me suis fait rendre un compte exact, Mon Cousin, de ce qui s’est passé dans la soirée du 30 juin. La violence employée pour délivrer les prisonniers de l’Abbaye est infiniment condamnable et tous les ordres, tous les corps, tous les citoyens honnêtes et paisibles ont le plus grand intérêt à maintenir dans toute sa force l’action des lois productrices de l’ordre public. Je céderai cependant dans cette occasion, lorsque l’ordre sera rétabli, aux sentiments de la bonté et j’espère n’avoir pas de reproches à me faire de ma clémence, lorsqu’elle est invoquée pour la première fois par l’assemblée des Représentants de la Nation ; allais je ne doute pas que cette assemblée n’attache une égale importance au succès de toutes la capitale. L’esprit de licence et d’insubordination est destructif de tout bien et s’il prenait de l’accroissement, non seulement le bonheur de tous les citoyens en serait troublé et leur confiance serait… mais on finirait peut être par méconnaître les prix des généreux travaux auxquels les Représentants de la Nation vont se consacrer. Donnez communication de ma lettre aux Etats Généraux et ne doutez pas de toute mon estime pour vous. »
http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/louis-xvi-roi-de-france-lettre-manuscrite-signee-louis-adressee-ie_v47927/3788706/num

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Jeu 19 Fév - 23:54

Quant aux portraits, il y a une miniature de Mme Elisabeth d'après Dumont.



ECOLE français du XIXe siècle. D’après François Dumont (1751-1831). Portrait de Madame Elisabeth (1764-1794). Gouache, conservée dans son cadre d’origine en bois doré, ornée d’un cœur ailé. Bon état, petits accidents au cadre. A vue : H. : 20 cm – L. : 16, 5 cm. Cadre : H. : 37 cm – L. : 27 cm.

http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/ecole-francais-du-xixe-siecle-dapres-francois-dumont-1751-1831portrait-ie_v47927/3788695/num

Il y a un portrait de la Comtesse de Provence.



ECOLE FRANCAISE de la fin du XVIIIe /début du XIXe siècle. D’après Élisabeth Vigée-Lebrun. Portrait de Marie Joséphine de Savoie, Comtesse de Provence, femme du roi Louis XVIII (1753-1810). Huile sur toile, conservée dans son cadre d’origine en bois doré. Bon état général. A vue : H. : 73 cm – L. : 60 cm. Cadre : H. : 85 cm – L. : 74 cm. Provenance : ancienne collection du roi Louis-Philippe (1773-1850), pour le Château d’Eu, porte au dos le cachet du château et le n° d’inventaire 1924. Puis du prince Charles-Philippe d’Orléans, duc de Nemours (1905-1970), pour sa résidence de Belmont House.

http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/souvenirs-historiques/ecole-francaise-de-la-fin-du-xviiie-debut-du-xixe-siecledapres-ie_v47927/3788718/num

N'oublions pas cette miniature représentant le Comte de Fersen, qui sera mise en vente le 4 Mars prochain.



ECOLE ETRANGERE DU XIXe siècle. Portrait du Comte Axel de Fersen (1755-1810). Miniature de forme ovale, dessin à la mine de plomb, avec rehauts de gouache blanche, le représentant à l’âge de 28 ans d’après une miniature de Hall, conservé dans un cadre en bois doré surmonté d’un nœud enrubanné.

http://www.interencheres.com/fr/meubles-objets-art/noblesse-royaute-souvenirs-historiques/ecole-etrangere-du-xixe-siecleportrait-du-comte-axel-de-fersen-ie_v48168/3794532/solr

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39274
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Ven 20 Fév - 11:27

Ah, ce sera vraiment une vente prestigieuse! Very Happy

Merci, Madame Antoine, pour tout ce travail de mise en ligne! Ainsi, même nos membres et lecteurs qui sont loin de Paris peuvent voir ces lots hors du commun...

A défaut d'être en mesure des les acheter, nous pouvons au moins les toucher du regard...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39274
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Sam 28 Fév - 15:44

C'est bientôt! On en parle dans la presse...

Reliques royales

Lorsqu'une monarchie se voit couper la tête, tous les souvenirs s'y rapportant ont un prix : 2 000 euros d'estimation pour un fragment de la robe de chambre de Marie-Antoinette dans ses dernières heures. Idem pour un morceau du drap dans lequel elle dormit à la prison du Temple, mais 3 000 euros pour une mèche de cheveux de Louis XVI. Ah ça ira, ça ira...

Le 4 mars, Hôtel Drouot, www.coutaubegarie.com.

http://www.lepoint.fr/culture/encheres-et-galeries-espagne-louis-xvi-et-a340-27-02-2015-1908471_3.php

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Mar 17 Mar - 7:55

Voici à vendre le catalogue d'une vente de Souvenirs Historiques de 2013. Les amateurs reconnaîtront de quoi il s'agit.









SUPERBE CATALOGUE DE VENTES " SOUVENIRS HISTORIQUES - ROYAUTÉS - MILITARIA "  97 PAGES , 442 LOTS , TRÈS BELLES PHOTOS , TEXTES , EXPLICATIONS ET ESTIMATIONS , CATALOGUE EN PARFAIT ÉTAT , FORMAT : 21/27 cm , VENTE 10/2013.

- SUPERBES LOTS ET PIÈCES RARES  PRÉSENTÉS DANS CE TRÈS BEAU CATALOGUE !!!!  IMPOSSIBLE DE TOUT CITER !!! À DÉCOUVRIR AVEC GRAND PLAISIR !!!! POUR LES PASSIONNÉS D'HISTOIRE !!

 - BOURBON - NOBLESSE - PERSONNALITÉS - RÉVOLUTION - GUERRES DE VENDÉE  -

 -  LOUIS XVI - MARIE-ANTOINETTE -  LOUIS XVII - ORLÉANS -  NAPOLÉON - FAMILLES ROYALES ÉTRANGÈRES - MILITARIA -

À NOTER : ÉVENTAIL DE LA REINE MARIE-ANTOINETTE -  FRAGMENT DU CORDON DE L'ORDRE DU SAINT- ESPRIT AYANT APPARTENU AU ROI LOUIS XVI - TASSE DE ROI LOUIS XVI À LA PRISON DU TEMPLE /RARE TASSE ET SA SOUCOUPE EN PORCELAINE DURE... etc .... BEL ENSEMBLE DE LOTS CONSACRÉS À LA REINE-MARIE-ANTOINETTE , AU ROI LOUIS XVI... LOUIS XVII... MADAME ROYALE... MADAME ELISABETH....
- LOUIS XVIII... CHARLES X ... SOUVENIR DE LA CAPTIVITÉ DE LA DUCHESSE DE BERRY...... ORLÉANS.... LIVRES D'OR DU PRINCE ET DE LA PRINCESSE DE JOINVILLE... MASQUE MORTUAIRE DE L'EMPEREUR NAPOLÉON 1ER..... SÈVRES/ SERVICE À CAFÉ...PRÉSENT OFFERT PAR L'EMPEREUR NAPOLÉON III... PSYCHÉ EN ACAJOU PROVENANT DES COLLECTIONS DE LETIZIA BONAPARTE (1750-1836)....
MILITARIA... ORDRES.... DÉCORATIONS... ARMES..... À NOTER : RÉPUBLIQUE ESPAGNOLE :  ENSEMBLE DE GRAND-CROIX DU MÉRITE CIVIL...

.... GRAVURES - TABLEAUX - MÉDAILLES - SCULPTURES... HÉRALDISME... ASSIGNATS....MINIATURES... LIVRES...  etc....

  NOMBREUX LOTS CONSACRÉS À LA REINE MARIE-ANTOINETTE ET AU ROI LOUIS XVI....


http://www.ebay.fr/itm/SUPERBE-CATALOGUE-DE-VENTES-SOUVENIRS-HISTORIQUES-LOUIS-XVI-MARIE-ANTOINETTE-/400884444292?pt=FR_JG_Art_Objets_XIX&hash=item5d56932c84

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Ven 26 Juin - 8:19

On annonce une nouvelle vente très intéressante à Drouot. Il s'agit de la seconde vente de la collection du Vicomte Alcide de Beauchesne. Elle aura lieu en Octobre prochain et comprendra des reliques d'importance.


http://www.coutaubegarie.com/

Notre Boudoir vous tiendra évidemment au courant. On annonce des reliques émouvantes datant de la Captivité de la Famille Royale au Temple, comme le fichu de la Reine ou son nécessaire de couture ainsi qu'un gilet et chausson de son Fils.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Sam 26 Sep - 10:17

Voici programmée la vente de la deuxième partie de la Collection du Vicomte Alcide de Beauchesne (1804-1873). Elle aura lieu les Lundi 16 et Mardi 17 Novembre 2015, à 14h00 en la Salle 5 de l'Hôtel Drouot.



Voici le Communiqué de Presse.

http://s309339927.onlinehome.fr/divers/communique_SH_16_17nov.pdf

Cet ensemble exceptionnel, qui sera dispersé à Paris les 16 et 17 novembre prochain, comprend plus d’une centaine d’objets, portraits, bustes, correspondances et documents historiques entièrement consacrés à la fin tragique de la Famille de France. Nombre de ces souvenirs sont émouvants et poignants. Ainsi, nous découvrons les ultimes reliques portées par le jeune Louis XVII et par sa mère la reine Marie-Antoinette durant leur captivité à la prison du Temple

Voici particulièrement quelques lots dont la photographie est proposée. Voici un gilet en coton blanc porté par le jeune Louis XVII et estimé à 5/7 000 €.



Voici un chausson tissé en fils de soie ayant appartenu au Dauphin et estimé à 2/3 000 €.



Voici un fichu en linon à motif de fleurs rouges, porté par la Reine Marie-Antoinette dans son cachot avant son exécution le 16 Octobre 1793 et estimé à 4/6 000 €.



Voici une boîte en ivoire de forme octogonale ornée d’un médaillon en grisaille, provenant du Temple et ayant servi à la Reine Marie-Antoinette. Son estimation est de 3/5 000 €.



Voici un portrait du jeune Louis XVII par Alexandre Moitte (1750-1828), provenant de la collection Lavedan et estimé à 20/30 000 €.



Voici un fragment d’un bas porté par la Reine Marie-Antoinette, provenant de la collection de la Vicomtesse de Lamotte et estimé à 1 500/2 000 €.



Voici un portrait de la future Reine Marie-Antoinette, posant vers 1767, attribué à Gabrielle Bertrand et estimé à 4/6 000 €.





Voici une sculpture en biscuit représentant la jeune Mme Royale enfant assise sur un coussin. Il s'agit d'travail du XIXème siècle de la Manufacture de Sèvres estimé à 4/6 000 €.



Voici un portrait de Louis XVII d’après Alexandre Kucharski, H.S.T. du XIXème siècle estimé à 4/6 000 €.





Voici un portrait au pastel de la Princesse de Lamballe, attribué à Quentin de La Tour et estimé à  3/5 000  €.





Voici un reliquaire contenant un portrait au pastel du jeune Dauphin, fils aîné du Roi Louis XVI, le Prince Louis-Joseph (1781-1789) et estimé à 3/5 000 €.





Voici diverses correspondance de la Reine Marie-Antoinette dont voici premièrement les explications. Il s'agit d'une lettre autographe signée de la Reine Marie-Antoinette adressée à sa belle-sœur, Mme Elisabeth (1764-1794), datée du 22 Juin 1787 et estimée à 3/5 000 €. Cette lettre évoque la mort de sa fille, Mme Sophie, survenue le 19 Juin 1787 : « … nous pleurons sur la mort de mon pauvre petit ange… j’ai besoin de tout votre cœur pour consoler le mien… ». Il y a également une lettre autographe signée de la reine Marie-Antoinette adressée à la Duchesse de Polignac (1749-1793), datée du 14 Septembre (1789) et estimée à 3/5 000 €/p : « … votre amitié est écrite dans mon cœur en traits ineffaçables, elle est ma consolation avec mes enfants que je ne quitte plus … ». Il y a également deux lettres autographes signées de la Reine Marie-Antoinette adressées à la Princesse de Lamballe (1749-1792), datées de Septembre (1791) et estimées à 3/5 000 €/p : « … vous auriez trop à pleurer sur tous nos malheurs, vous qui m’aimez si tendrement. Cette race de tigres qui inonde le royaume jouirait bien cruellement si elle savait combien nous souffrons, l’acceptation de la constitution devenue nécessaire va peut-être nous donner quelques instants de répit… » Cette lettre fut trouvée sur Mme la Princesse de Lamballe après son assassinat - « … Dieu veuille que le temps ramène les esprits ; mais les méchants répandent tant de calomnies atroces, que je compte plus sur mon courage que sur les évènements… ». Il y a également une lettre autographe signée de la Reine Marie-Antoinette adressée à son frère, l’Empereur Léopold II d’Autriche (1747-1792), datée du 4 Octobre 1791 et estimée à 3/5 000 € : «Je n’ai de consolation qu’à vous écrire, mon cher frère, je suis entourée de tant d’atrocités que j’ai besoin de toute votre amitié pour reposer mon esprit… ». Toutes ces lettres proviennent de la collection d’un page de la Reine, le Marquis Charles de Biencourt (1747-1824), et furent utilisées dans l’ouvrage des frères Goncourt : Histoire de Marie-Antoinette, publié en 1858. Voici maintenant quelques photo de cet ensemble de lettres.











Voici une paire de miniatures représentant les Princes Louis-Charles et Louis-Joseph de France et estimée à  4/6 000 €.



Voici une boîte ornée d’une miniature représentant la Princesse de Lamballe et estimée à 1 500/2 000 €.



Voici une médaille commémorative à l’effigie du Roi et de la Reine de France et estimée à 800/1 000 €.



Voici un buste de la Reine Marie-Antoinette estimé à 400/600 €.





Ceci clôt le programme publié dans ce Communiqué de Presse. Notre Boudoir suivra évidemment cette vente intéressante.

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Marmelade

avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Lun 28 Sep - 11:31

Y aurait-il une lettre adressée à Yolande que je ne connaisse pas ??

_________________
TUTTO A ME GUIDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Cosway

avatar

Nombre de messages : 439
Date d'inscription : 05/07/2015

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Lun 2 Nov - 23:19

It is possible to download the auction catalogue.
http://s309339927.onlinehome.fr/PDF/2015/12_SH_16_17nov2015.pdf

It seems several letters of the queen are presented.

_________________
On matters of style, swim with the current, on matters of principle, stand like a rock.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Collector

avatar

Nombre de messages : 361
Date d'inscription : 21/11/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Sam 7 Nov - 16:38

Cette vente est à suivre avec le plus grand intérêt.

Cette vacation de souvenirs historiques dispersera la seconde partie de la collection du Vicomte Alcide-Hyacinthe du Bois de Beauchesne (1804-1873), consacrée à la Famille royale de France. Gentilhomme de la cour du roi Louis XVIII, le Vicomte fut chef de cabinet de la direction générale des Beaux-Arts au ministère de la Maison du Roi, et célèbre auteur des ouvrages Louis XVII, sa vie, son agonie et sa mort (Plon, 1853) et La vie de Madame Elisabeth, sœur de Louis XVI (Plon, 1859).

Cet ensemble comprend plus d’une centaine d’objets, portraits, bustes, correspondances et documents historiques entièrement consacrés à la fin tragique de la Famille de France.

Nombre de ces souvenirs sont émouvants et poignants, tels les ultimes reliques portées par le jeune Louis XVII et par sa mère la reine Marie- Antoinette durant leur captivité à la prison du Temple :
- un gilet en coton blanc et (5 000 / 7 000 €) et un chausson tissé en fils de soie ayant appartenu au Dauphin (2 000 / 3 000 €)
- un fichu en linon à motif de fleurs rouges, porté par la reine Marie- Antoinette dans son cachot avant son exécution le 16 octobre 1793 (4 000 / 6 000 €)
- une boîte en ivoire de forme octogonale ornée d’un médaillon en grisaille, provenant du Temple, et ayant servi à la reine Marie-Antoinette (3 000 / 5 000 €)

Se trouve également dans cet ensemble la correspondance échangée entre Beauchesne et les personnages les plus illustres de son temps : Walter Scott, Carnot, Victor Hugo, Charles X, le duc de Bassano, Eugène Scribe, George Sand, Jean-Auguste-Dominique Ingres, Thomas Lawrence, Charles Percier, François-Marius Granet, Eugène Delacroix, le Baron Gérard, Carl Vernet, Théodore Géricault, Jacques-Louis David etc. mais aussi une collection de plus de 100 L.A.S. et documents manuscrits originaux sur les principaux membres de la Convention ayant voté la mort du roi Louis XVI.

S’ajouteront à cette vente :
- Alexandre MOITTE (1750-1828) avec un portrait de Louis XVII, provenant de la Collection Lavedan. (20 000 / 30 000 €)

- un portrait de la future reine Marie-Antoinette, posant vers 1767, attribué à Gabrielle BERTRAND. (4 000 / 6 000 €)
Personnellement, je l'adore rabbit

- des lettres autographes signées de la reine Marie-Antoinette adressées à sa belle-sœur, à la duchesse de Polignac, à la princesse de Lamballe ou encore à son frère l’empereur Léopold II d’Autriche, datées. (3 000 / 5 000 € la lettre)

Ventes aux enchères publiques - Hôtel Drouot - Salle 5
Lundi 16 et mardi 17 novembre 2015, à 14h

Expositions publiques - Hôtel Drouot - Salle 5
Samedi 14 novembre 2015 : 11h-18h
Lundi 16 et mardi 17 novembre 2015 : 11h-12h

Voilà, vous savez tout ! tongue

Sinon : http://www.drouot.com/static/drouot_annonce_detail.html?idActu=11618#11618

Voir aussi:

Alcide-Hyacinthe du Bois de Beauchesne (1804-1873) fut le chef de cabinet de la direction générale des Beaux-Arts au Ministère de la Maison du Roi. Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages retraçant la courte vie du petit Louis XVII, ainsi que sur la sœur du déchu Louis XVI : Madame Elisabeth. Fort d’avoir été toute sa vie dans les petits papiers du roi de France, le Vicomte amassa au fil du temps une incroyable collection d’artefacts précieux, allant du portrait au buste en marbre en passant par des correspondances.

Nombre d’éléments s’apprêtant à être vendus aux enchères possèdent une grande valeur, non seulement pécuniaire on le devine, mais également historique. Ainsi, le Vicomte fut-il en possession du gilet de coton blanc et d’un chausson en soie ayant appartenu au dauphin de France, Louis XVII mort de tuberculose à l’âge de 10 ans, dans les geôles de la prison du Temple. Ces deux pièces sont estimées à 7000 et 3000 euros. Sera également mis en vente un fichu en linon à motif floral porté par Marie-Antoinette peu de temps avant son exécution.
http://www.exponaute.com/magazine/2015/11/06/une-collection-consacree-a-la-famille-royale-de-france-sous-le-marteau-de-drouot/

Et pour finir en beauté:


Gabrielle Bertrand, Portrait de Marie-Antoinette, 1767

_________________
Less Is More
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Dim 8 Nov - 9:14

Bonjour à Tous Les Amis Du Boudoir,

La Vente des Souvenirs Historiques du Vicomte Alcide-Hyacinthe du Bois de Beauchesne s'annonce très intéressante. Voici le lien de la Première Partie au complet.

http://www.auction.fr/_fr/vente/souvenirs-historiques-1ere-partie-37069

Vous pourrez ainsi voir que différentes périodes de la Royauté et de l'Empire sont présentes dans la Collection. Ne pouvant passer tous les lots en revue, je me bornerai à ceux qui concernent plus spécifiquement la Reine Marie-Antoinette. Nous commencerons par ce tableau.



ÉCOLE FRANÇAISE FIN DU XVIIIe SIÈCLE.
D’après Joseph DUCREUX (1735-1802).
Marie-Antoinette, archiduchesse d’Autriche (1755-1793).
Pastel sur papier, conservé dans un cadre en bois doré.
Accidents et déchirures.
A vue : H. : 59 cm – L. : 48 cm.
Cadre : H. : 72 cm – L. : 60 cm.

Cette œuvre est à rapprocher de celle exécutée à Vienne par Joseph Ducreux, qui permit de faire connaitre le visage de la jeune archiduchesse d’Autriche à la cour de Versailles, contribuant ainsi à sa destinée royale.


Estimation : 3 000 € / 5 000 €

http://www.auction.fr/_fr/lot/ecole-francaise-fin-du-xviiie-siecle-d-rsquo-apres-joseph-ducreux-1735-1802-8948431

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Dim 8 Nov - 9:15

Voici un portrait du Roi Louis XVI en pied.



ÉCOLE FRANÇAISE DU XVIIIe SIÈCLE.
Le roi Louis XVI en majesté.
Gravure rehaussée à l’aquarelle, conservée dans un cadre ancien. Accidents au cadre, traces d’humidités, mais bon état général.
A vue : H. : 33 cm – L. : 24 cm.
Cadre : H. : 37 cm – L. : 29 cm.


Estimation : 400 € / 600 €

http://www.auction.fr/_fr/lot/ecole-francaise-du-xviiie-siecle-le-roi-louis-xvi-en-majeste-gravure-8948433

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Dim 8 Nov - 9:16

Voici également un portrait représentant Marie-Antoinette.



ÉCOLE AUTRICHIENNE DU XVIIIe SIÈCLE.
Attribué à Gabrielle Bertrand (1737-1802).
Portrait présumé de l’archiduchesse Marie-Antoinette d’Autriche.
Huile sur toile, conservée dans un cadre en bois doré d’époque.
Légères usures du temps, mais bon état général.
A vue : H. : 58 cm – L. : 46 cm.
Cadre : H. : 72 cm – L. : 60 cm.
Référence : tous les portraits d’archiduchesses issus de l’école autrichienne sont destinés aux diverses cours d’Europe. Les filles de l’Impératrice Marie-Thérèse, destinées aux unions dynastiques, sont toujours représentées non comme des adolescentes mais comme des jeunes filles matures. Un autre portrait de la future reine de France, extrêmement proche de celui-ci, a été reproduit dans la compilation des portraits de Marie-Antoinette de Vuaflart et Bourin. Une attribution à Gabrielle Bertrand est proposée ici. Née à Lunéville, l’artiste quitte sa Lorraine natale pour suivre son père qui avait été appelé à la cour du grand-duc de Toscane pour y exercer ses talents de jardinier et de paysagiste. Après ce séjour en Italie, elle accompagne son père à Vienne lorsque celui-ci y fut appelé par Marie-Thérèse pour occuper la charge de capitaine du château de Schönbrunn, chargé de l’entretien, de l’embellissement et des ornements du parc. La jeune Gabrielle, qui avait d’extraordinaires talents de dessinatrice et notamment de portraitiste, fut bientôt engagée comme Maître de dessin des archiduchesses Marie-Caroline et Marie-Antoinette en 1761. Elle fut amenée à réaliser des portraits de ses élèves et de leurs sœurs. Elle est d’ailleurs la seule des portraitistes de la cour que Marie-Thérèse condescend à citer dans sa correspondance, entre autres pour avoir réalisé un portrait de la future reine de France. Cette distinction marquée qui se traduisit peu après par une nomination à l’Académie des Beaux-arts de Vienne en 1771, mais aussi le style particulier de cette artiste brillante, laisse supposer que Gabrielle Bertrand («la Bertrand») pourrait être l’artiste que l’on connaît sous le nom du «maître des portraits des archiduchesses». Il existe en effet une série de six portraits, attribués à ce maître inconnu. Pour des raisons liées à sa nationalité et à son sexe, mais aussi au fait qu’elle faisait de l’ombre à Van Meytens, le peintre «officiel», Gabrielle Bertrand ne fut pas reconnue par la postérité pour avoir été l’une des portraitistes attitrées de la cour. Outre ces portraits, Melle Bertrand laissa quelques toiles pour le cabinet noir du château de Schönbrunn. Elle réalisa un portrait de Marie-Thérèse et un autre du duc Guillaume Etienne sur son lit de mort. Son admission à l’Académie et son mariage avec le célèbre sculpteur de la cour Guillaume Beyer durant, la même année, 1771, lui attirèrent une nombreuse clientèle qu’elle peignit à l’huile et au pastel. Malheureusement, elle ne signait pas ses œuvres qui ont, comme souvent, été attribuées à d’autres. Les musées conservent quelques pastels et peintures mais leur faible nombre est sans commune mesure avec l’importance de l’œuvre de cette artiste oubliée.
Bibliographie: A. Vuaflart et H. Bourin, Etude d’iconologie critique des portraits de Marie-Antoinette, Paris 1909, tome I; Elfriede Iby.


Estimation : 4 000 € / 6 000 €

http://www.auction.fr/_fr/lot/ecole-autrichienne-du-xviiie-siecle-attribue-a-gabrielle-bertrand-8948435

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Dim 8 Nov - 9:17

Voici un médaillon représentant le Roi Louis XVI



LOUIS XVI, roi de France.
Grand médaillon à suspendre, de forme ronde, en Wedgwood, signé sur la base A. Ourel, contenant un profil du souverain la tête tournée vers la gauche. Conservé dans son encadrement en bronze ciselé et doré, surmonté d’un nœud enrubanné, avec attache de suspension au dos.
Travail français du XIXe siècle.
Bon état général.
A vue : Diam. : 14, 5 cm.
Cadre : Diam. : 16 cm.


Estimation : 400 € / 600 €

http://www.auction.fr/_fr/lot/louis-xvi-roi-de-france-grand-medaillon-a-suspendre-de-forme-ronde-en-8948437

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Dim 8 Nov - 9:17

Voici une médaille commémorative.



LOUIS XVI, roi de France
et Marie-Antoinette, reine de France.
Commémoration de la naissance du premier Dauphin.
Médaillon en laiton doré et repoussé représentant les profils des souverains la tête tournée vers la droite, portant au bas l’inscription Lutetia et entouré du texte LUDOV XVI ET MAR ANT AUSTR FR ET NAV REGI ET REGINAE.
Travail français d’époque Restauration.
Diam. : 6,8 cm.

Historique : Commémoration de la visite du couple royal à Paris à l’occasion de la naissance du premier Dauphin, le prince Louis-Joseph-Xavier François (1781-1789); reprenant la médaille de Duvivier du même sujet qui fut frappée en argent en 1782.


Estimation : 100 € / 150 €

http://www.auction.fr/_fr/lot/louis-xvi-roi-de-france-et-marie-antoinette-reine-de-france-commemoration-8948439

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Dim 8 Nov - 9:18

Voici une paire de médaillons représentant le Roi et la Reine.



LOUIS XVI, roi de France et
MARIE-ANTOINETTE, reine de France.
Paire de médaillons en biscuit, façon Wedgwood, de forme ovale, aux profils des souverains, conservés dans des encadrements en bronze ciselé et doré, surmontés de nœuds enrubannés, avec crochets de suspension au dos.
Travail français du XIXe siècle. Bon état général.
A vue : H. : 7 cm – L. : 5, 5 cm.
Cadre : H. : 11, 5 cm – L. : 8 cm.


Estimation : 300 € / 400 €

http://www.auction.fr/_fr/lot/louis-xvi-roi-de-france-et-marie-antoinette-reine-de-france-paire-de-8948441

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Dim 8 Nov - 9:19

Voici un reliquaire.



ÉCOLE FRANÇAISE DU XIXe siècle.
Le prince Louis-Joseph, Dauphin de France (1781-1789).
Gouache sur papier, de forme ovale représentant un portrait en buste du premier Dauphin, la tête tournée vers la gauche, conservée dans un triptyque reliquaire de style Néo-Classique en bois doré. Petits accidents et usures du temps au cadre, bon état.
Cadre : H. : 79 cm – L. : 51 cm.
Portrait : H. : 26 cm – L. : 20 cm.


Estimation : 3 000 € / 5 000 €

http://www.auction.fr/_fr/lot/ecole-francaise-du-xixe-siecle-le-prince-louis-joseph-dauphin-de-france-8948443

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Dim 8 Nov - 9:20

Voici une paire de médaillons.



LOUIS XVI, roi de France et
MARIE-ANTOINETTE, reine de France.
Paire de médaillons en bronze, à patine brune, de forme ovale, aux profils des souverains.
Travail français du XIXe siècle.
Bon état général.
A vue : H. : 7 cm – L. : 5, 5 cm.
Cadre : H. : 11, 5 cm – L. : 8 cm.


Estimation : 1 000 € / 1 200 €

http://www.auction.fr/_fr/lot/louis-xvi-roi-de-france-et-marie-antoinette-reine-de-france-paire-de-8948445

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Dim 8 Nov - 9:21

Voici une paire de miniatures.



ÉCOLE FRANÇAISE DU XIXe siècle.
Les princes Louis-Joseph (1781-1789) et Louis-Charles (1785-1795) de France.
Paire de miniatures sur ivoire en grisaille, les représentant vus de profil, conservés sous verre dans un encadrement en velours de soie couleur bleu, orné au centre d’une fleur de lys dans un entourage en bronze doré surmonté d’une couronne de fleurs enrubannée, avec pied chevalet au dos et attache de suspension. Usures du temps au cadre, bon état.
Miniature : H. : 3, 5 cm – L. : 3 cm.
Cadre : H. : 24, 5 cm – L. : 22 cm

Historique : Lenoir semble s’être fait une spécialité des portraits royaux ; une autre miniature de sa main (coll. privée) montre la famille royale regroupée, avec la même technique.


Estimation : 4 000 € / 6 000 €

http://www.auction.fr/_fr/lot/ecole-francaise-du-xixe-siecle-les-princes-louis-joseph-1781-1789-et-8948447

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Dim 8 Nov - 9:21

Voici un portrait miniature de la Reine Marie-Antoinette.



ÉCOLE FRANÇAISE DU XVIIIe SIÈCLE.
La reine Marie-Antoinette.
Miniature sur ivoire, de forme ronde, la représentant en buste légèrement de trois quarts, exécutée probablement vers 1780, conservée sous verre bombé dans un encadrement ciselé en bronze doré, avec attache de suspension au dos.
Bon état général.
A vue : Diam. : 6, 5 cm.
Cadre : Diam. : 8 cm.


Estimation : 2 500 € / 3 000 €

http://www.auction.fr/_fr/lot/ecole-francaise-du-xviiie-siecle-la-reine-marie-antoinette-miniature-sur-8948449

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Dim 8 Nov - 9:22

Voici un médaillon.



MARIE-ANTOINETTE, reine de France.
Petit médaillon en biscuit de Sèvres, façon Wedgwood, de forme ovale, représentant un profil de la reine, la tête tournée vers la gauche, conservé dans un encadrement en bronze ciselé et doré. Travail français du XIXe siècle.
Bon état général.
H. : 5, 5 cm – L. : 4 cm.


Estimation : 150 € / 200 €

http://www.auction.fr/_fr/lot/marie-antoinette-reine-de-france-petit-medaillon-en-biscuit-de-sevres-8948451

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Dim 8 Nov - 9:22

Voici un médaillon à l'effigie des Souverains.



LOUIS XVI, roi de France
et MARIE-ANTOINETTE, reine de France.
Grand médaillon à suspendre, de forme ronde, en albâtre, conservé dans un entourage en bronze à décor de perles dorées. Travail français du XVIIIe siècle.
Usures du temps, accidents au dos, mais bon état général.
Diam. : 14 cm.


Estimation : 800 € / 1 000 €

http://www.auction.fr/_fr/lot/louis-xvi-roi-de-france-et-marie-antoinette-reine-de-france-grand-8948453

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Dim 8 Nov - 9:23

Voici un buste en biscuit représentant la Reine.



MARIE-ANTOINETTE, reine de France.
Buste en biscuit signé Rogier et daté 1794 représentant la souveraine posant légèrement de trois quarts la tête tournée vers la gauche, reposant sur un socle piédouche en bronze doré.
Travail français de la fin du XVIIIe siècle.
Manufacture de Sèvres.
Bon état général.
H. : 20, 5 cm – L. : 12 cm.


Estimation : 400 € / 600 €

http://www.auction.fr/_fr/lot/marie-antoinette-reine-de-france-buste-en-biscuit-signe-rogier-et-date-1794-8948455

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4763
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   Dim 8 Nov - 9:24

Voici une lettre de la Reine Marie-Antoinette.



ÉMOUVANTE LETTRE DE LA REINE MARIE-ANTOINETTE EVOQUANT LA MORT DE SA FILLE « MADAME SOPHIE ».
MARIE-ANTOINETTE, reine de France.
L.A.S. Marie-Antoinette, ce 22 juin 1787, adressée à sa belle-sœur, Madame Elisabeth (1764-1794), au sujet de la mort de son dernier enfant, la princesse Marie-Sophie de France [Madame Sophie (1786-1787), survenue le 19 juin 1787] ; 1 page, in-12°. Petites déchirures et tâches, mais bon état général.
… a été fort indisposé… hier et ce matin et m’a donné de l’inquiétude, voilà pourquoi mon cher cœur vous n’aviez pas eu de mon écriture que vous attendiez dans votre petit Trianon. Je veux absolument faire avec vous ma chère Elisabeth une visite au mien. Mettons si vous le voulez, cela au 24 juin est de … le roi …d’y venir, nous pleurons sur la mort de mon pauvre petit ange. Adieu mon cher cœur, vous savez combien je vous aime et j’ai besoin de tout votre cœur pour consoler le mien ».

Provenance : ancienne collection d’un des pages de la reine Marie-Antoinette, le Marquis Charles de Biencourt (1747-1824).
Présentation : cette lettre fut en partie publiée dans l’ouvrage des frères Goncourt : Histoire de Marie-Antoinette, publié à Paris aux éditions Firmin Didot en 1858, page 199.


Estimation : 3 000 € / 5 000 €

http://www.auction.fr/_fr/lot/emouvante-lettre-de-la-reine-marie-antoinette-evoquant-la-mort-de-sa-fille-8948457

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vente de Souvenirs Historiques - aux enchères plusieurs reliques à Drouot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Souvenirs historiques...?!
» Reconstitution d'animaux préhistoriques
» Hindouisme un Dieu où plusieurs Dieux?
» Niveaux de classe et périodes historiques
» Vente d'hosties consacrées à Chicoutimi au Québec

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Collections et ventes-
Sauter vers: