Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Dim 3 Juin - 9:00

Voilà ! Après les lettres à Madame de Polignac, examinons un peu celles qui ont fait couler tant d'encre !  affraid

Voici une lettre à Fersen datée du 4 janvier 1792. La reine y évoque les circonstances politiques et les démêlés du roi avec l'assemblée.





La comparaison avec le testament reste fructueuse. Ponctuations, absence de majuscules, lignes qui s'incurvent...

Au bas de la page 2, nous trouvons un "revenû" qui fait écho au "pû" de la dernière lettre... mais un "venu" sans accent plus haut. L'orthographe de Marie Antoinette est ainsi capricieuse...  Wink Un "peure" qui répond au "je meure" de son testament et "avertire" comme "jouire".

Mais les lettres à Fersen renferment autre chose aussi, bien sûr... le fameux secret que les protagonistes semblent avoir emporté dans la tombe.

La correspondance entre Marie Antoinette celui qu'elle appelle elle-même son ami a été endommagée, pour en rendre certains passages illisibles. Même la technologie moderne n'a pas encore réussi à soulever le voile.

Et c'est ici que les imaginations se déchaînent. Quels mots peuvent bien se trouver sous ces si scrupuleuses ratures ?

Il convient d'abord de préciser qu'on ignore qui est l'iconoclaste. Fersen en personne ? Ses descendants ? Les biographes constatent que les ratures se trouvent en général en début ou en fin de lettres, ce qui pourrait correspondre à des formules de salutation et d'adieu. De là à considérer que ce sont des mots d'amour, il n'y a qu'un pas, que certains franchissent allégrement.

Ce message-ci leur donne raison sur un point : c'est bien au début de la lettre que figure la rature. Observons la mieux... Elle paraît assez importante pour contenir 3 ou 4 mots, a priori. Cependant, on ne distingue pas de virgule or, lorsque Marie Antoinette s'adresse à ses correspondants, elle n'omet pas de les placer, en général. "Ma chère Maman", "mon cher coeur", écrit-elle bien entre virgules.

Alors, que contient ce passage qui défie toujours nos connaissances ? Mystère...  What a Face

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Sam 5 Juil - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Dim 3 Juin - 9:24

Merci infiniment, ma chère Pim : c'est une intense délectation que de pouvoir consulter ainsi toutes Ses lettres si précieuses parce qu'elles révèlent l'étendue de l'âme de Marie-Antoinette .

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Dim 3 Juin - 9:28

Oui, Majesté ! C'est un plaisir dont je ne me lasse pas ! C'est pour ça que j'ai envie de le partager avec vous ! Marie Antoinette est toute entière dans ses lettres... mais les voir dans son écriture rend la rencontre bien plus intime et plus profonde. Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Dim 3 Juin - 9:50

En gros, les biographes et historiens se partagent en deux camps : ceux qui pensent que les fameuses ratures recouvrent des mots d'amour (le preuve, ils sont au début et à la fin) et ceux qui croient que ce sont des allusions politiques (ils peuvent être partout dans le texte).

Voici une lettre qui semble au premier abord abonder dans le sens de l'autre camp, maintenant :





Elle est datée du 7 septembre 1791 (voir Lever, p. 722). Marie Antoinette explique à Fersen qu'elle a bien suivi ses indications pour rédiger son courrier politique. Elle raconte qu'elle n'a pu laisser partir l'évèque d'Agoult, qu'elle aurait voulu lui transmettre un message pour Fersen... "ne fût-ce qu'un mot"... suit alors la rature.

... "pour vous dire que je vous aime" ? "pour vous donner des nouvelles du roi" ? "pour vous demander de..." ? Mille possibilités s'ouvrent à nous. Parmi celles-ci, l'opinion de Nesta Webster mérite d'être épinglée : ces ratures couvriraient selon elle des allusions à la santé et au moral de Louis XVI, chancelants tous deux, et auraient été effacés parce que désobligeants.

Pourquoi pas ? Ou peut-être Marie Antoinette demandait-elle des nouvelles de la santé de Fersen. Il était un hypochondriaque notoire...  Rolling Eyes

Ou peut-être, tout simplement, des termes comme "je vous embrasse de tout mon coeur", si courants dans la correspondance de Marie Antoinette, ont-ils été jugés compromettants ?  Rolling Eyes

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Sam 5 Juil - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Dim 3 Juin - 10:57

Et si sous ces ratures il y avait, non des mots d'amour, mais des mots d'insultes? (Hein Pim? Wink )

En fait là on rejoint le même genre de raisonnement et de fantasme que les Lauzun ou Messadié : il y a un passage dont on ne sait rien, elle écrit cette lettre à un homme qui n'est pas Louis XVI, donc fatalement il y en a qui imaginent tout de suite des choses de ce genre....
Car je susi sûr que si ces lettres étaient écrites à Louis XVI, avec les mêmes passages raturés, pas un n'aurait pensé à des mots d'amour...Wink

Tout ceci ressemble à un bon coup de "marketing" de l'époque pour "faire croire" et balader tout le monde...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Dim 3 Juin - 13:00

Citation :
Et si sous ces ratures il y avait, non des mots d'amour, mais des mots d'insultes? (Hein Pim? Wink )


Notre forum tient un scoop ! Dans quelques jours, nous serons à même de prouver que les ratures dans les lettres apocryphes de Marie Antoinette au faux Fersen Spiderman recouvrent des insultes !

Merci à Chou pour son inestimable contribution à nos nanotravaux... king

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Dim 3 Juin - 13:09

Ah tu sais moi je ne recherche que la vérité, et le séisme historique que ma découverte va engendrer va être monumental, échec et mat!!
Comme personne ne peut prouver que ces mots n'étaient pas des mots d'insultes, nous allons donc continuer nos recherches en partant de cette hypothèse! Dont Acte!

Charles si tu nous lis, t'en fais pas on ne fait que se moquer!

Bon pour les personnes censées qui me liraient, je ne fais là que copier les méthodes dîtes de "recherche" de Charles, un nanochercheur inconnu qui le restera vous comprendrez pourquoi Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Dim 3 Juin - 14:02

Allons, Chou... on l'aime bien, notre chercheur national ! I love you

Citation :
Charles si tu nous lis
... parce que lire c'est relire ! bom

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Dim 3 Juin - 14:52

Désolé pour cette petite disgression qui venait du fond du coeur

Ne laissons pas Charles au milieu de ce si beau sujet flower

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: écrits de Marie Antoinette   Ven 8 Juin - 15:15

A propos des lettres à Fersen dont nous parlions précédemment, leur teneur est en grande majorité politique. La reine utilisait différents moyens pour correspondre avec son confident.

Voici le début d'une très longue lettre datée du 31 octobre 1791 (voir Lever, p. 656 sqq). Marie Antoinette y fait allusion à l'un de ces procédés :





J'ai reçu hier tous vos papiers par M. de Bridge, l'écriture est parfaitement sortie avec l'eau que j'ai fait chercher chez l'apothicaire. Il faut que celle que l'on nous a envoyée de là-bas fût évaporée, mais cela est égal à présent. Je vais tâcher de répondre à tout en abrégé, et je répondrai aussi souvent que j'en aurai le temps jusqu'à jeudi, que l'homme qui se charge de cette lettre partira.

Petites misères de la cuisine interne... Les amis avaient recours à une encre sympathique à base de citron. Parfois les caractères sortaient à l'aide de la solution employée, parfois pas...

Un autre moyen de se transmettre des informations était le code. Ils avaient mis au point un système très élaboré. Chiffrer et déchiffrer prenait donc des heures...





Le passage a été décodé dans l'édition d'Evelyne Lever, il donne :

Ma soeur (Elisabeth) m'a montré une lettre de M. (Monsieur, comte de Provence), datée encore de Bruxelles, pour justifier celle qu'il a écrite au roi, où il dit que vous lui avez annoncé que le roi voulait le charger de tout pendant sa prison ; je vous en préviens au cas que cela se dise où vous êtes, car pour nous, nous savons très bien ce qu'il en est. Adieu.

Emouvant témoignage des efforts fournis par Marie Antoinette pour correspondre avec l'extérieur. Remarquons que le rôle d'agent de liaison de Fersen auprès du roi apparaît clairement.

... ainsi que l'efficacité du ton. Nul mot tendre dans ces quelques lignes pourtant incompréhensibles aux yeux indiscrets.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Ven 29 Aoû - 21:22, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Ven 8 Juin - 16:37

Oui Marie-Antoinette une fois aux Tuileries puis au Temple s'épuisait à écrire...et utiliser de tels codes ou de tels "camouflages" n'améliorait pas les choses...elle même le dit je crois dans une de ses lettres...elle dit qu'elle passe ses journées à écrire ce qui l'épuise...

Mais tu as raison...le fait qu'il n'y ait aucun mot tendre dans une lettre codée et envoyée à Fersen , est assez significatif...et cette manière presque froide de dire "Adieu" est assez expéditive...du moins pour une femme qui est suspectée d'écrire des mots doux à son amant...Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Ven 8 Juin - 16:52

Oui, c'est ce que Nesta Webster trouve bizarre. Pourquoi aurait-elle parsemé certaines lettres de déclarations enflammées ? Comme ça, paf, au milieu de considérations politiques ? Alors qu'elles risquaient d'être interceptées ?

Voici un autre extrait bien concret sur les difficultés de correspondre. Il est daté du 19 octobre 1791 (voir Lever, p. 645) :

Il nous est impossible de faire sortir l'écriture du B. (baron de Breteuil) sur les papiers et avec l'eau que le comte de Coigny nous a apportée. Mandez-moi tout de suite, par la poste, la manière de se servir de cette eau et de quoi elle est composée pour que, si celle-ci est mauvaise, nous puissions en faire faire d'autre.

Remarquez le "nous", qui n'est pas majestatif... Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Ven 8 Juin - 23:10

Oui bonne remarque Pim...un vrai réseau clandestin était organisé...ce "nous" est assez révélateur...mais qui était derrière tout ça....?Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Ven 8 Juin - 23:24

Ca dépend. Soit elle inclut Fersen seul, et cela devient "vous et moi". Soit elle fait allusion aux habitants des Tuileries concernés, et cela devient "le roi et moi". Soit "nous trois"... soit, comme tu y fais allusion, encore d'autres.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Ven 8 Juin - 23:29

Je ne pense pas que Fersen soit compris dans le "nous"...car elle parle de faire faire une eau spéciale, mais une eau qu'elle peut utiliser elle même aux Tuileries, et qu'elle peut se faire fournir...ce qui voudrait donc dire que soit cette eau arrive de l'extérieur et donc qu'elle a des complices (comme Campan non?), soit elle a tout les outils pour la faire avec le Roi ou Elisabeth aux Tuileries...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Ven 8 Juin - 23:34

Ah, pardon... évidemment ! Je suis fatiguée, désolée... Je faisais allusion au message de plus haut, celui où elle dit que "eux savent à quoi s'en tenir sur les propos de Monsieur et le rôle de Fersen".

C'est intéressant dans tous les cas, parce que, quand elle dit "nous" ne pouvons faire sortir l'encre, il est évident qu'elle ne travaille pas seule. Alors, avec qui ? Le roi ? Elisabeth ? Campan, qui prétend être de tous les coups mais a un frère révolutionnaire ? Madame de Jarjayes, en qui elle semble avoir toute confiance ?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Ven 8 Juin - 23:40

Ah non c'est moi qui n'ai pas vu le bon "nous", je suis fatigué aussi

Mais finalement on en revient à la même chose : il est clair que la fmaille royale, si elle n'était pas autonome, avait des contacts à l'extérieur....et elle arrivait à tromper la vigilance des gardiens Very Happy

Je vois bien Elisabeth dans le coup....Louis XVI je ne sais pas trop...il devait forcément être au courant, mais participait-il à ses "magouilles"?....ce n'est pas évident...
Oui tu as raison, Madame de Jarjayes avait de forte chance d'intervenir...elle qui a pris pas mal de risque pour la famille royale...quant à Campan c'est difficile à dire...Marie-Antoinette lui confiait pas mal de choses, mais la faisait-elle participer à tout ceci...aucune idée Neutral

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Sam 9 Juin - 0:02

C'est ce que Campan prétend, en tout cas, qu'elles chiffraient ensemble.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Sam 9 Juin - 0:05

Qu'elles chiffraient quoi? (Fais gaffe tu me rappelles le boulot là )
Je ne me souviens plus...mais que Campan n'hésite pas à se donner de l'importance vis à vis de don rôle auprès de la famille royale, ça ne m'étonne pas...Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Sam 9 Juin - 9:52

Voici quelques explications données par la bonne Henriette :

La reine écrivait presque toute la journée et passait une partie des nuits à lire : son courage soutenait ses forces physiques ; son caractère n'était nullement aigri par l'infortune, et jamais on ne lui vit un moment d'humeur. C'était pourtant la même personne que l'on peignait au peuple comme emportée, furieuse toutes les fois qu'elle voyait attaquer les droits de la couronne.

Et, plus loin, Madame Campan nous décrit la méthode : La correspondance de la reine avec l'étranger se faisait en chiffres. Celui qu'elle avait préféré ne peut jamais être deviné, mais il faut une patience extrême pour en faire usage. Chaque correspondant doit avoir un ouvrage de la même édition. "Paul et Virginie" était celui qu'elle avait choisi. On indique par des chiffres convenus la page, la ligne où se trouvent les lettres que l'on cherche et quelquefois un mot d'une seule syllabe. Je l'aidais dans ce travail à chercher les lettres ; et très souvent je lui faisais une copie exacte de tout ce qu'elle avait chiffré sans savoir un mot de ce qui avait été écrit.

Mémoires de Madame Campan, Marie Antoinette et son destin, Pierre Waleffe, 1968, pp 156-157

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Sam 9 Juin - 11:14

Ah! Very Happy
Houlà je devais être vraiment fatigué hier, je pensais à des chiffrages de quantitatifs ou de prix de quelque chose, et forcément je ne voyais pas quoi

Disons que si effectivement Campan nous dit la vérité ici, si elle pouvait aider Marie-Antoinette a chiffrer ses lettres, elle pouvait sûrement tout aussi bien lui apporter de l'encre, ou alors les outils pour qu'elle le fasse elle-même...Etonnant que les gardes ne fouillaient pas ceux qui entraient...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Sam 9 Juin - 12:30

Chou d'amour a écrit:
Ah! Very Happy
Campan pouvait sûrement tout aussi bien lui apporter de l'encre, ou alors les outils pour qu'elle le fasse elle-même...Etonnant que les gardes ne fouillaient pas ceux qui entraient...
Mais ces chiffrages nécessitaient-ils du matériel auquel la Reine n'avait pas recours au quotidien? C'est surtout Son intellect que Marie-Antoinette avait comme ressource, je pense...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Sam 9 Juin - 12:34

Ben...puiqu'un livre était nécessaire pour coder une lettre, Campan pouvait lui en apporter des adaquates non? Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Sam 9 Juin - 12:37

Elle l'aidait pour la décharger un peu, puis que, comme elle le dit plus haut, Marie Antoinette correspondait nuit et jour. Ceci correspond d'ailleurs à la confidence faite à Fersen dont tu parlais plus haut, Chou. Elle est "abimée à force d'écriture".

Bien sûr, cet extrait sous-entend aussi que Marie Antoinette faisait entièrement confiance à Madame Campan...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31670
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   Sam 9 Juin - 12:46

Citation :
Bien sûr, cet extrait sous-entend aussi que Marie Antoinette faisait entièrement confiance à Madame Campan...

Ah oui ça Marie-Antoinette n'a jamais supecté sa femme de chambre....elle lui confiait moultes choses, à tort effectivement car Campan aurait été un peu bavarde avec son frère...
Et le soutien moral de Campan pendant ces moments éprouvants psychologiquement et physiquement (écrire l'épuisait) n'était pas de refus pour la Reine Very Happy

Note de modération : un sujet a été ouvert sur Madame Campan.
http://maria-antonia.justgoo.com/Marie-Antoinette-et-ses-contemporains-c2/Ses-relations-amicales-f5/-p1525.htm#1525

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Correspondance entre Marie Antoinette et Fersen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lettres autographes de Marie-Antoinette à Fersen conservées aux A.N
» Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret
» Les relations entre Marie-Antoinette et ses belle-sœurs de Savoie
» Didon, Fersen et Marie-Antoinette
» Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Reliques, écrits, meubles :: écrits et compositions :: écrits et compositions de Marie-Antoinette-
Sauter vers: