Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Mar 5 Juin - 15:50

Voilà ! Il suffisait de demander !  flower On a eu la gentillesse de m'envoyer le fac-similé que je cherchais ! C'est pas beau, la synergie ?  flower



http://maria-antonia.justgoo.com/t23p30-la-princesse-marie-therese-de-lamballe


Voilà, Pénélope... qu'en penses-tu ?  Shocked Bien sûr, l'écriture ressemble à fond et, pourtant, j'ai de gros doutes... Tu me diras que je me laisse influencer par le fait qu'Evelyne Lever ne recense aucune correspondance à Madame de Lamballe... C'est fort possible, je l'admets...  Shocked

Quand on regarde l'écriture proprement dite, elle m'a l'air un rien poussive. Les jambages ne sont pas très profonds (j, y, q). En revanche, les boucles m'étonnent un peu : s et v très bouclés, et ce z si cruciforme...

Mais, honnêtement, je ne vais pas chipoter, l'écriture me parle moins que le style et l'orthographe. Pour le style, il n'est pas très direct, alors que Marie Antoinette va en général à l'essentiel.

Une phrase retient mon attention : "je ne cessrai de vous repetter que j'aime a être tranquille sur tout ce qui m'interesse". Que est l'intérêt de cette phrase ? Hormis de nous fournir un beau "repetter" et un "j'aime à être tranquille sur tout ce qui m'interesse" qui est une répétition de celui d'une lettre à Madame de Polignac du 29 décembre... ?

Du point de vue orthographique, la reine écrit "mary" avec "y" dans ses autres lettres, pas avec "i". Mary, comme celui-cy, aujourd'huy... ceci semble une habitude ancrée. Aurait-elle brusquement changé pour cette lettre ?

Voilà ce qui me fait douter. Reste à voir la traçabilité de ce message. Si elle est louche... ça commence à craindre méchant...

Je n'ai pas l'autre lettre dont tu parles, Pénélope. Si quelqu'un en a, je suis carrément friande !  What a Face Merci encore à Majesté de m'avoir si gentiment envoyé celle-ci !  Very Happy

Ah, oui, j'oublie un truc : en général, Marie Antoinette ne signe pas ses lettres à ses proches, elle fait un trait.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Mar 23 Déc - 13:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: lettres apocryphes de Marie Antoinette à ses amies?   Mer 6 Juin - 10:33

Je pense que ce sujet si intéressant mérite d'être déplacé afin de pouvoir en parler plus à son aise (Pim va pouvoir se lâcher comme ça  Wink ).
Comme les lettres en questions concernent surtout les favorites, je le laisse néanmoins dans le même sous-forum, mais libre aux modérateurs de la mettre dans un autre.

Donc tout d'abord, je remercie vivement Majesté et Pimprenelle pour le fac-similé de la lettre de la Reine à Madame de Lamballe !!  Very Happy
Pim, je partage ton avis, franchement.

Oui, cette lettre est très louche, tant au niveau de l'écriture (elle me fait penser à celle de son testament "recopié") que du style effectivement.

La Reine a écrit : "j'aime à être tranquille sur tout ce qui m'interesse" dans une lettre à Madame de Polignac ? Bon alors, on peut être quasiment sûr que celle-ci est bien un faux. Les faussaires ont tendance à reprendre, 90% du temps, des phrases authentiques que la Reine a prononcé ou écrite par-ci par-là.

En plus, Lescure (bien qu'il ne soit pas une référence car lui aussi a commis des erreurs d'appréciations) ne la recensait pas dans sa correspondance de Marie-Antoinette.

Je penche donc aussi pour le faux.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Mer 6 Juin - 11:02

Pénélope ! Là, tu tentes le diable... Tu me connais, tu sais que, si je me lâche, je deviens ingérable !  

Tiens... je commence tout de suite ! Pas pu me retenir, même pas une minute, après avoir lu ton message !  





Voilà ce que donne une comparaison. Que dire ? L'écriture ressemble méchamment. Comme je l'ai déjà dit, les jambages attirent l'attention, plus courts et plus empâtés que d'habitude. Les hampes du "tranquille" sont moins élevées que dans la lettre à Madame de Polignac aussi.

Mais, honnêtement, c'est surtout le style. Les deux phrases sont rigoureusement les mêmes et, si, dans la lettre à Madame de Polignac, l'explication a sa raison d'être, dans celle à Madame de Lamballe, ça tombe un peu comme ça...

En revanche, comme tu le rappelles, Pénélope, si la lettre est fausse, ce petit bout de phrase prend tout son sens : typique du faussaire qui veut "faire Marie Antoinette".

De toute façon, ce "mon coeur" me trouble aussi. Marie Antoinette ajoute presque toujours "cher" ou "chère" dès qu'elle s'adresse à quelqu'un. Pas un seul "mon coeur" dans sa correspondance authentique avec Madame de Polignac.

Et si Lescure écarte cette lettre... alors, là !  Rolling Eyes  Ni lui, ni Evelyne Lever...  :clown:  Il y a donc tout lieu de se méfier de cet écrit.  :cyclops:

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Dim 6 Juil - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Mer 6 Juin - 12:58

Oui Pim, je savais que ce sujet te plairait, et je compte bien sur ton expérience pour tenter d'y voir plus clair moi-même. Wink Car c'est pas toujours évident !

Je pense que si des faussaires ont parfois écrit "mon coeur", c'est qu'elle devait l'utiliser quelquefois, en tout cas à l'égard de Madame de Lamballe. C'est cette formule qu'elle utilise dans une lettre qu'elle lui envoie lors de son séjour à Brighton, pour lui enjoindre de demander au docteur Seiffert de bien vouloir rentrer en France, attendu qu'il manque à ses patients (mais en vérité parcequ'on chuchotait à la Cour qu'il était devenu l'amant de la princesse, et que cette rumeur eu l'art de titiller suffisament la Reine pour qu'elle tente de "séparer" le "couple", avec une excuse bidon, il faut bien le dire :clown: ).
Il semble bien que l'anecdote soit authentique, donc la lettre doit l'être aussi.

Mais les "mon coeur" peuvent être un excellent indice selon l'époque où ils sont employés. Je pense que dans des lettres des années 80, vu le certain "relâchement" qu'il y eut entre elles deux, cette formule peut s'expliquer, bien qu'elle ne soit pas automatique. En revanche, durant la Révolution, ça me paraît bien moins probable. Les "mon cher coeur" me paraissent plus appropriés. Mais un faussaire ne pensera pas forcément à tout ça.

Concernant les lettres à Madame de Polignac, j'en ai repéré 4 qui ne figurent pas dans l'édition d'Evelyne Lever, alors qu'elles figurent chez celle de Lescure, et qui me paraissent "potables" : une du 9 avril 1789, une autre du mois de juillet (mais Lescure ne précise pas la date confused ), une du 14 septembre 1789 et enfin du 7 janvier 1790.
Par contre, Lescure commet une erreur en publiant 2 lettres qui viennent du marquis de Flers et qui sont des faux grossiers, ça se sent à plein nez.

J'en donne une ici, qui est un bon exemple des "fausses lettres de la Reine", souvent bourrées d'erreurs, de phrases déjà connues de la reine ou de banalités.

le 31 août 178... (?? Lescure ne précise pas ? Ca ne change rien à l'affaire, rien qu'avec la date du 31 août, le faussaire est grillé !)

Il m'a été impossible, mon cher coeur, de revenir de Trianon, j'ai beaucoup trop souffert de ma jambe. Ce qui vient d'arriver à Monsieur le Dauphin ne m'étonne point. Le mot pardon l'irritoit dès sa plus tendre enfance, et il faut s'y prendre avec de grandes précautions dans ses colères. J'approuve entièrement ce que vous avez fait ; mais amenez-le moi et je lui ferai sentir combien toutes ces révoltes m'affligent. Mon cher coeur, notre tendresse doit être sévère pour cet enfant ; il ne faut pas oublier que ce n'est pas pour nous que nous devons l'élever, mais pour le pays. Les premières impressions sont si fortes dans l'enfance que, en vérité, je suis effrayée quand je pense que nous élevons un roi. Adieu, mon cher coeur, vous sçavez si je vous aime.

Voilà, ça c'est La fausse lettre typique. Allez, qui veut compter les erreurs ? lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Mer 6 Juin - 13:13

Ces erreurs sont flagrantes...Comme de parler de Son fils comme d'un Roi alors qu'il était avant tout Son enfant...ou lorsqu'Elle évoque la souffrance de Sa jambe...Elle aurait plutôt parlé de Sa mauvaise jambe...etc.

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Mer 6 Juin - 13:55

Chère Pénélope, je vois que nous partageons la même passion pour les écrits !  flower Merci pour toutes ces indications !

Citation :
Je pense que si des faussaires ont parfois écrit "mon coeur", c'est qu'elle devait l'utiliser quelquefois, en tout cas à l'égard de Madame de Lamballe

Sais pas... Plusieurs constatations me viennent à l'esprit :
1. Madame Elisabeth, elle, écrit à plusieurs reprises "mon coeur" à ses copines.--> confusion ?
2. Pour Marie Antoinette, je ne trouve que des "cher coeur", "chère duchesse", "chère maman". On dirait que, quand elle correspond, elle se switche sur cette formulation incluant "cher". Voilà un point qui me paraît déterminant.

Ce que je veux dire aussi, c'est que je ne pense pas que ce "cher" n'ait d'autre valeur que formelle.

Je connais l'anecdote à laquelle tu fais allusion pour Lamballe et Seiffert. Mais est-ce que la lettre est authentique pour la cause ? Un faussaire peut très bien en avoir forgé une à partir d'éléments vrais. C'est d'ailleurs souvent le cas.

La fausse lettre que tu cites a son pendant. Le docteur Cabanès en donne une autre dans son Education des princes, Moeurs intimes du passé, Albin Michel, 1950, p. 288 :

Ce qui vient d'arriver au dauphin ne m'étonne point. Le mot pardon l'irritait dès sa plus tendre enfance, et il faut s'y prendre avec de grandes précautions dans ses colères. J'approuve entièrement ce que vous avez fait; mais qu'on l'emmène et je lui ferai sentir combien toutes ses révoltes m'affligent. Mon cher coeur, notre tendressse doit estre sévère pour cet enfant; il ne faut pas oublier que ce n'est pas pour nous qu'il faut l'élever, mais pour le pays. Les premières impressions sont si fortes dans l'enfance que, en vérité, je suis effrayée quand je pense que nous élevons un roi. Adieu, mon cher coeur, vous savez si je vous aime.

Nous avons carrément deux variantes ! Il est donc impossible qu'elles soient toutes deux deux authentiques. Pour autant, sont-elles toutes les deux apocryphes ?  Shocked

Cabanès explique en note qu'on ne sait pas à qui cette lettre est adressée, vu que Marie Antoinette appelle ses deux amies "mon cher coeur". Elle provient du marquis de Flers, comme celle que tu postes.

Donc... ? Comme tu l'as dit les lettres suspectes sont celles à Lamballe et Polignac. A priori, je me méfie donc de toutes celles qu'Evelyne Lever ne recense pas.

Un détail : le "sçavoir" de ta lettre. En 1771, Marie Antoinette orthographie déjà son si curieux "s'avoir". En 1777, on en trouve un plus illisible toutefois :



http://milleetuneantoinette.over-blog.com/


Bref... Je n'ai pas la réponse à ton jeu des 7 erreurs !  scratch En quoi la date du 31 août est-elle rédhibitoire ?  Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Dim 6 Juil - 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Mer 6 Juin - 14:08

pimprenelle a écrit:

2. Pour Marie Antoinette, je ne trouve que des "cher coeur", "chère duchesse", "chère maman". On dirait que, quand elle correspond, elle se switche sur cette formulation incluant "cher". Voilà un point qui me paraît déterminant.

Pour Marie-Thérèse, Elle emploie plutôt la formule "Madame ma chère mère"...Mais je te suis tout à fait quant à cet attachement marqué dans Sa correspondance ...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Mer 6 Juin - 14:18

Oui, elle utilise toujours "cher". Il y a juste la formulation "ma princesse" à Madame de Guéménée et à Madame de Hesse Darmstadt. Madame de Fitz James, en revanche, est "ma chère duchesse".

Compliqué, compliqué... confused

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Mer 6 Juin - 14:31

Elémentaire mon cher Watson ! Wink

La lettre ne peut pas avoir été écrite le 31 août car :

- S'il s'agit du 31 août 1788 (ou avant), il s'agit donc du 1er Dauphin.
Or, celui-ci n'était pas réputé pour ses colères, contrairement à son cadet, et il y a tout lieu de penser que c'est bien du second Dauphin dont il s'agit ici. La lettre reprends d'ailleurs les expressions qu'utilisait la reine dans sa célèbre lettre à Madame de Tourzel (Le mot pardon l'irritoit dès sa plus tendre enfance, etc...).
- S'il s'agit du 31 août 1789, Marie-Antoinette ne peut pas écrire à Madame de Polignac pour la remercier d'avoir agit comme elle l'a fait vis-à-vis de son fils car... celle-ci était déjà partie ! Dès le 16 juillet. Si cette lettre avait été adressée à Madame de Tourzel, en utilisant bien sûr des expressions différentes, elle eut déjà été plus crédible.

On peut de plus s'étonner que la reine dise à la gouvernante qu'elle est effrayée à l'idée d'élever un Roi, car depuis 1781, elle aurait dû s'y habituer quand même... Ce n'est pas comme si c'était quelquechose de nouveau pour elles deux, elles ont de l'expérience depuis le temps, aussi cette phrase n'a rien à faire là.

Dans le même genre, il y en a une autre datée du 29 juillet 1789, mais comme elle est un peu plus longue, je vous la mettrai plus tard. Wink

Sinon, ta théorie comme quoi des faussaires auraient pu s'inspirer de vraies lettres (perdues ?) pour en forger de fausses est intéressante effectivement. Mais pour ce qui est de la lettre à Brighton, est-ce que Seiffert n'en parle pas dans ses mémoires ? Ca nous donnerait une bonne indications, et comme par bonheur tu les as lues... Wink
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Mer 6 Juin - 15:10

Ah, bien vu ! farao La date est en effet tout à fait rédhibitoire ! farao Quel fin limier ! farao

En revanche, celle que je poste n'est pas datée... Elle se trouve aussi dans le Marie Antoinette des Goncourt. Il faudra que je regarde si eux mettent une date. Wink

Citation :
Sinon, ta théorie comme quoi des faussaires auraient pu s'inspirer de vraies lettres (perdues ?) pour en forger de fausses est intéressante effectivement
C'est une certitude, du moins pour celles que publie Feuillet de Conches (consultable sur gallica). Des passages entiers sont recopiés de lettres authentiques. On finirait par confondre, à force !

Citation :
Mais pour ce qui est de la lettre à Brighton, est-ce que Seiffert n'en parle pas dans ses mémoires ? Ca nous donnerait une bonne indications, et comme par bonheur tu les as lues...
Oui, Cabanès fait allusion à une lettre que Madame de Lamballe aurait reçue de Marie Antoinette, et dont elle aurait discuté avec Saiffert. Je mets tout au conditionnel, parce que ce Saiffert se fait mousser comme pas possible ! Suspect

Bref, la reine se déclare enchantée du succès du traitement et estime en conséquence que Saiffert n'est plus indispensable auprès de la princesse. Le roi s'apprête donc à le rappeler, car ses patients le réclament.

Comme des rumeurs circulaient sur une supposée liaison entre le médecin et sa malade, et qu'il en avait eu vent, c'est lui qui donne à la princesse cette interprétation. Il s'oppose à toute idée de retour.

Madame de Lamballe répond donc dans ce sens à la reine, qui s'excuse d'avoir "offensé un homme de renom" et le roi écrit à sa cousine pour chanter les louanges du praticien.

Les voilà tous les deux de retour à Paris, où Saiffer est accueili comme un héros par les souverains.

... inutile de préciser que ce récit avantageux nous vient de Saiffert... king

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Mer 6 Juin - 16:14

Ah ah ah, oui effectivement, il n'y va pas avec le dos de la cuillère !! Les mémorialistes ont souvent tendance à se mettre en avant mais lui il n'a honte de rien ! Very Happy Faudrait que je lise ses mémoires à l'occasion. Wink



Citation :
le roi écrit à sa cousine pour chanter les louanges du praticien.

Mais bien sûr, il n'avait que ça à faire ! Very Happy

C'est "l'affaire du médecin" avant l'heure dis donc. Wink (référence à l'affaire du médecin de la duchesse d'Angoulème).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Mer 6 Juin - 19:19

Alors, je mets ici l'autre "fausse" lettre de la Reine à Madame de Polignac qui figure dans la correspondance de Lescure, et vous allez voir pourquoi je la considère comme telle :

Ce 29 juillet 1789

Je ne peu laisser passer, mon cher coeur, l'occasion sure, sure, qui se présente de vous écrire encore une fois aujourd'hui. C'est un plaisir si grand pour moi, que j'ai remercié cent fois mon mari de m'avoir envoyé sa lettre. Vous savez si je vous aime et si je vous regrette, surtout dans les circonstances présentes. Les affaires ne paraissent pas prendre une bonne tournure. Vous avez sçu, sans doute, ce qui s'est passé le 14 juillet; le moment a été affreux, et je ne peu me remettre encore de l'horreur du sang répandu. Dieu veuille que le roi puisse faire le bien dont il est uniquement occupé ! Le discours qu'il a prononcer à l'Assemblée a déjà produit beaucoup d'effet. Les honnêtes gens nous soutiennent; mais les affaires vont vite et entraînent on ne sait où. Vous ne sauriez vous imaginer les intrigues qui s'agitent autour de nous, et je fais tous les jours des découvertes singulières dans ma propre maison. O mon amie ! que je suis triste et affligée. M. (Necker) arrive à l'instant. Il vous a vue
(?) et m'a parlé de vous, son retour a été un vrai triomphe; puisse-t-il nous aider à prévenir les scènes sanglantes qui désolent ce beau royaume ! Adieu, adieu, mon cher coeur, je vous embrasse de toute mon âme, vous et les vôtres.

Elle vient aussi du marquis de Flers, décidément peu crédible. Les erreurs sont tout aussi grossières que dans la précédente :

Vous avez sçu, sans doute, ce qui s'est passé le 14 juillet
Oui plutôt, puisqu'elle était encore là à cette époque et que c'est précisément à cause de cet événement qu'elle a été obligée de partir !

Necker aurait vu la duchesse lors de son exil, ça me parait douteux car ils n'avaient pas la même route mais admettons...

son retour a été un vrai triomphe; puisse-t-il nous aider à prévenir les scènes sanglantes qui désolent ce beau royaume !
La Reine n'aurait jamais dit ça comme ça, vu le peu d'estime et d'amitié qu'elle vouait alors à Necker. Suspect

D'une manière générale, cette lettre est d'un pathétisme qui ne correspond guère au caractère de Marie-Antoinette. Et puis, les deux-trois fautes d'ortographes répandues par-ci par-là ne font pas "vraies". Mais là c'est Pim la spécialiste. Wink

Voilà, ça c'était à mon sens les fausses lettres répertoriées par Lescure. Comme je l'ai dit plus haut, il y en a 4 autres qu'Evelyne Lever ne publie pas et pour lesquelles j'ai un doute. Je vous les montrerai par la suite, vous me direz ce que vous en pensez. Wink
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Mer 6 Juin - 20:15

Merci, Pénélope ! flower Je partage tout à fait tip top ton analyse. Date rédhibitoire encore une fois (ils le font exprès, ou quoi ? c'est un jeu, c'est ça ?! ), pathétique outré (c'est le même faussaire que celui qui a pondu le testament de Régnault Warin ? ), allusion à Necker bidon.

En revanche, aucune pensée pour les proches de Madame de Polignac, ce que Marie Antoinette n'omet pas, en général... Oui, sauf cette petite phrase de la fin qui sonne creux... Rolling Eyes genre "j'ai oublié, je vais vite l'ajouter"... Rolling Eyes

Pour le reste, des bribes de phrases sont recopiées de textes authentiques, il y en a que je reconnais, comme ça, au pif.

Mais, pour les fautes... Shocked Pourquoi l'auteur écrit-il "sçu" et pas "s'avez" ? confused Il se grille, là...

Encore un tout grand merci, chère Pénélope, de partager ces documents avec nous ! rabbit J'adore, moi ! rabbit

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31665
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Mer 6 Juin - 20:22

Bravo à toutes les 2 pour ces analyses c'est sublime! cheers

Un vrai bonheur à lire! Le temps de relire tout ça calmement et j'essaierai d'y apporter mon grain de sel

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31665
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Mer 6 Juin - 20:58

Heu...ben en fait je suis totalement d'accord avec vous et vous maîtrisez tellement l'affaire que je n'ai rien à rajouter de substentiel....flower

Juste qu'un faussaire qui fait une telle erreur de datation est incroyable de négligence...comment peut-on autant s'attarder sur la forme, et autant passer à coté du fond...?

Et...au final...quel était le but d'écrire de telles fausses lettres? Car au final je n'y lis rien de bien compromettant ou de bien bouleversant historiquement parlant...Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Mer 6 Juin - 21:10

La thune, Chou... Rolling Eyes Les vendre à de pauvres amoureux de la reine tout émus... Rolling Eyes Honteux, non ? What a Face

Non... Il n'y a pas que ça. Je crois qu'il y en avait qui faisaient cela pour le sport, aussi. Pour l'art, la beauté du geste... Suspect

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31665
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Mer 6 Juin - 21:14

Citation :
La thune, Chou... Rolling Eyes

ça c'est clairement dit!
Mais en effet ça peut motiver...je n'y avais pas pensé j'avoue...je suis trop honnête et intègre je pense que c'est pour ça...je suis innocent...What a Face

Pour la beauté du geste, oui je suis d'accord ça peut jouer...mais c'est franchement raté car si la date est fausse, d'emblée c'est moins beau...

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Jeu 7 Juin - 15:38

Oui, que ne ferait-on pas pour l'argent...

Concernant les lettres à Madame de Polignac, pourriez-vous m'indiquer si cette dernière était toujours en Angleterre en avril 1789 ?
Que je sache tout de suite comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Jeu 7 Juin - 17:34

A froid, comme ça, je l'ignore. Il me semble avoir lu que la date de son retour était incertaine, mais que l'été 1789 la trouva à son poste.

Les 3 mini bios que j'ai résumées ne donnent aucune précision. Il faut encore voir dans celle d'Erlanger. C'est la prochaine sur ma liste ! Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Jeu 7 Juin - 17:58

pimprenelle a écrit:
Il faut encore voir dans celle d'Erlanger. C'est la prochaine sur ma liste ! Very Happy
Je viens d'y regarder ...Rien ne nous indique un quelconque voyage en avril 1789...Je présume qu'en ces temps mouvementés, cela aurait suscité l'intérêt des biographes et que Yolande demeurait auprès des Enfants de France...J'ai aussi vérifié dans le livre sur Louis-Joseph : pas plus de renseignement...mais il est vrai que lui avait le Duc d'Harcourt pour Gouverneur...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Jeu 7 Juin - 18:28

chére pimprenelle,
Votre connaissance graphologique est très impressionante. cheers  Ceci dit j'aimerais attirer votre attention sur les "R" de la Reine. Vous n'en parlez jamais mais il me semble que dans les lettres authentiques cette lettre diffère souvent des "copies". J'aimerais bien avoir votre avis sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Jeu 7 Juin - 19:02

Merci, c'est vraiment aimable à vous !  flower Ne sommes-nous pas tous les mêmes, ici ? Apprendre à mieux connaître Marie Antoinette, voilà ce qui nous passionne !  Very Happy

C'est pour ça que j'aime les forums ! Chacun verse sa petite contribution, et, toutes mises bout à bout, ça donne un résultat vraiment intéressant!

Vous me parlez des "r" de Marie Antoinette, cher Monsieur. En voici un échantillonnage extrait de lettres au-dessus de tout soupçon :





En règle générale, on peut dire que les caractères de Marie Antoinette sont formés d'éléments disjoints, un peu comme dans l'écriture gothique. "a" en deux parties, "u" de même, 3 jambages séparés pour le "m"...

Le "r" est formé de la même façon, d'un trait vertical, parfois précédé d'une espèce de petit empattement, d'un petit trait d'attaque (comme ses "p", par exemple). Le "r" 6 en est l'illustration. Que ce caractère semble plus lié (2, 4, 7) ou très disjoint (1, 5, 6), il est toujours en deux parties.

Bref, bien que tout à fait caractéristique, le "r" de Marie Antoinette n'est pas difficile à imiter. Ses "f" me paraissent plus compliqués, sans parler de ses "z".

Mais, le plus ardu, l'inimitable, à mon avis, reste le rythme de l'écriture. Cette espèce de ligne imaginaire sur laquelle reposent les mots et qui, dans le cas de Marie Antoinette, est particulièrement ferme.

C'est cette musique intérieure de l'écriture que la copie du testament distribuée par Louis XVIII n'est jamais parvenue à rendre.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Dim 6 Juil - 10:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31665
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Jeu 7 Juin - 19:08

Tout à fait d'accord Pim! cheers

Marie-Antoinette avait "LE style Marie-Antoinette", si propre, si particulier qui fait que nous aimons tant sa correspondance. Very Happy
Les mots qu'elle choisissait, le rythme de ses phrases et ce avec les fautes de ponctuations , font que son écriture était très atypique.

Moi personnellement j'adore ces "d"...si grands, si bouclés...presque comme des majuscules...je me demande même pourquoi elle les faisait si grands...mais le résultat est très beau! flower

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Jeu 7 Juin - 19:23

Oui, Marie Antoinette écrit comme elle parle, au rythme de sa parole.

Citation :
et ce avec les fautes de ponctuations

Juste ! C'est précisément cette accumulation de virgules qui est intéressante. Sa pensée va et vient, une idée découle de l'autre... la fameuse conversation sautillante remarquée par ses contemporains...

Dans les livres, évidemment, la ponctuation, tout comme l'orthographe, est rétablie. Logique !

Mais, en fait, nous perdons ainsi beaucoup. Et la lecture des autographes nous restitue cette respiration de l'écriture qui est si importante.

Moi, c'est simple... j'en suis carrément tombée amoureuse, de son écriture ! flower

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31665
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   Jeu 7 Juin - 19:33

Citation :
Oui, Marie Antoinette écrit comme elle parle, au rythme de sa parole.
Oui c'est exactement ça! Very Happy

Moi personnellement je suis tombé amoureux du ton qu'elle met dans ses écrits, et de sa manière de dire les choses, de s'excuser, de se plaindre, de critiquer ou de se moquer...et même de parler de politique flower
C'est dans sa correspondance qu'on se rend compte que cette femme, contrairement à des idées reçues, avait de l'esprit, et avait son propre avis sur les choses...

Et j'adore aussi l'évolution de son style...ses lettres de 1770 sont clairement et logiquement différentes de ses lettres de 1785...l'évolution est flagrante...mais même à 15 ans elle avait déjà cette manière directe de dire les choses, cette manière d'aller à l'essentiel et au vif du sujet...
J'ai l'impression qu'elle a atteint sa maturité d'écriture vers les 1775 Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecrits de Marie Antoinette, authentiques ou apocryphes?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» MARIE ANTOINETTE
» Marie-Antoinette à ArtParis
» Exposition Marie Antoinette en 2008 au Grand Palais
» La Reine Marie -Antoinette.
» Marie-Antoinette emprisonnée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Reliques, écrits, meubles :: écrits et compositions de Marie Antoinette-
Sauter vers: