Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 réflexions à partir d'un écrit de Fersen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le déclin de l'aura de la Monarchie   Ven 14 Mar - 14:55

J'étais interpellé par une phrase de Fersen citée par Pim:

Depuis que l'anglomanie s'est glissée dans tous les esprits, Versailles a été plus desert qu'a l'ordinaire, pour y ramener du monde on dit, qu'il va y avoir des soupers trois fois par semaine chés la Reine, on doit s'assembler à 9'h. jusqu'à 11h

Je relève en particulier le mot "d'ordinaire". Fersen fait illusion à l'influence décroissante de Versailles, qui fut après tout , en grande partie, la création d'un seul monarque, qui a voulu amener la Cour et la noblesse à Versailles, au dépens de Paris et les provinces (pour mieux les contrôler). On voit bien le mouvement inverse se produire à la fin de la règne de Louis XVI. Paris redevient le centre culturel et intellectuel du pays, certains princes n'hésitent pas à y élire domicile, un contre pouvoir influent se forme. Ceci est du pour moi à un déclin dans l'aura qu'inspire la famille royale, malmenée depuis fort longtemps et héritière elle-même d'un Roi, dont le comportement libertin et quasi immoral lui a fait perdre le respect de son peuple. Et nos souverains contribuent eux-mêmes à ce déclin par leur comportement maladroit. Louis XVI, un homme bien et droit mais faible et indécis, commet l'erreur fatale envers son épouse en l'ignorant au début. Et celle-ci, petite "tête à vent", ayant subie de plein fouet ce rejet initial, se réfugie dans des niaiseries indigne de sa situation. Plus tard, une fois devenue mère, et consciente de la responsabilité qu'elle porte, elle ne résiste pas, néanmoins, en femme moderne et, il faut dire, géniale, d'essayer de réformer une étiquette qui fut elle-même en partie garante de sa propre sécurité et celle de ses enfants, car c'est cette étiquette-même qui tient à distance sûre le peuple , et définit le rang de chacun. Les courtisans, une fois les rites désacralisés, et devenus incertains de leur véritable standing à la Cour et auprès du Roi et de la Reine, commencent à déserter Versailles. Et qu'est-ce Versailles sans la Cour?

Ces désacralisation et démystification du Royauté français est un des facteurs qui entraîne inexorablement sa chute. Une Royauté ne peut exister que s'il est sacré et mystique, car c'est ceci qui fait en sorte que les sujets du Roi lui font confiance pour les protéger. Un Roi a fait don de sa personne devant Dieu, mais en même temps il est transcendé, car il devient différent de son peuple, un peu comme le Pape dans la religion catholique. Il suffit de regarder la réaction de la Cour et dans une moindre mesure du peuple à la naissance d'un Dauphin, qui symbolise ce rite immuable d'immortalité du Roi (le Roi est mort vive le Roi). Quand je vois la Reine d'Angleterre, je me dis qu'en plus de 50 ans de règne, elle ne s'est jamais désacralisée, jamais perdu le contrôle, a toujours été discrète et a su toujours garder les respect des autres...son aura est intacte, quoi que l'on dise.

Les problèmes du couple pour avoir un enfant, pourtant élément essentiel dans toute monarchie, les bruits qui couraient sur les amants de la Reine, le rôle on ne plus néfaste de la presse populaire et les pamphlets, le Petit Trianon et la société intime de la Reine, la terrible affaire du collier, la fuite à Varennes, conduite maladroitement et presque naïvement comparée à la fuite d'autres Princes comme Provence, le petit Hameau, que même si nous le trouvons idyllique a du sembler à une sorte de Disneyland pour les contemporains, tout ceci amenait à une désacralisation de ce qui avait été prononcé comme étant sacré. Il reste un autre élément important: dans un certain sens je me demande dans quelle mesure les souverains se déconsidéraient eux-mêmes, et s'ils ne commençaient pas à avoir des doutes sur leur rôle proéminent dans la société. Marie-Antoinette va jusqu'à jouer et encourager des pièces aussi critiques que "Le mariage de Figaro" et le "Barbier de Séville" de Beaumarchais, et lit les textes de Rousseau. Le Roi dit lui-même à son fils dans son testament que s'il a le malheur de devenir Roi......

Je parlerai d'un autre facteur qui contribuait, à mon humble avis, à la chute de la monarchie dans un autre post.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: réflexions à partir d'un écrit de Fersen   Ven 14 Mar - 17:33

Mon post sur l'aura de la famille royale s'est glissé dans un autre sujet. Je voulais le mettre sous un nouveau sujet dans bavardages...
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: réflexions à partir d'un écrit de Fersen   Ven 14 Mar - 19:30

Voilà, très cher baron ! C'est chose faite ! flower

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31659
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: réflexions à partir d'un écrit de Fersen   Ven 14 Mar - 20:08

Vos réflexions sont pertinentes Baron de Batz merci!

Il est clair que l'image que donnait Louis XVI de sa personne avait une répercution directe sur l'image de la monarchie en générale et donc de la France. Donc comme en plus les pamphlets ont superbement dégradé une image déjà fragile, le résultat on le connaît...

Fersen a cet oeil externe et plutôt objectif que j'aime bien, car son point de vue reste limpide et clair Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: réflexions à partir d'un écrit de Fersen   

Revenir en haut Aller en bas
 
réflexions à partir d'un écrit de Fersen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bilan EAF écrit
» Trouver un fait historique à partir de 3 indices
» Réflexions hivernales...
» Extraire une chaîne de caractère à partir d'une autre
» cahier de textes électronique à partir de 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: