Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Marie-Antoinette, Reine vif-argent

Aller en bas 
AuteurMessage
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5853
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Marie-Antoinette, Reine vif-argent   Jeu 6 Nov - 11:27

Bonjour,

Je sais que Pimprenelle n'aime pas beaucoup la biographie de Stefan Zweig. Je ne lui donne pas entièrement tort, n'appréciant pas moi-même les exagérations freudiennes auxquels le romancier s'est laissé aller. Cependant, je trouve que le portrait donné ci-dessous est assez juste.

En effet, elle monte à cheval comme une amazone, joue à la balle avec une souplesse qui fait l’admiration de tous ; partout où son corps flexible et élégant entre en jeu, elle surpasse les plus belles femmes de sa cour, non seulement en adresse, mais encore en attrait sensuel, et Walpole fasciné, quand on lui dit « qu’elle ne danse pas en mesure », riposte énergiquement par ce joli mot : « Alors, c’est la mesure qui a tort ! » Par un instinct divinateur – toute femme connaît la loi de sa beauté – Marie-Antoinette aime donc le mouvement. L’agitation est son véritable élément ; mais rester tranquillement assise, écouter, lire, réfléchir, dormir même, sont pour elle des épreuves de patience insupportables. Aller et venir, commencer une chose, puis une autre, ne rien finir, toujours en train de faire ceci ou cela, ne jamais s’appliquer sérieusement à quoi que ce soit, sentir perpétuellement que le temps ne s’arrête pas, le poursuivre, le devancer, le dépasser ; pas de longs repas, grignoter seulement à la hâte quelques friandises, pas de longs sommeils ni de longues réflexions, se déplacer sans cesse et courir, dans une oisiveté aux formes multiples, telle est Marie-Antoinette. Et c’est ainsi que ses vingt années de vie royale s’écoulent dans un éternel tourbillon, dans une constante agitation dépourvue de tout but extérieur ou intime, politique ou humain.

C’est cet esprit volage, inconstant, ce gaspillage d’une force considérable, qui irrite tant Marie-Thérèse ; cette vieille psychologue sait parfaitement que son enfant, favorisée et douée par la nature, pourrait tirer d’elle-même cent fois plus. Il suffirait à Marie-Antoinette de vouloir être ce qu’elle est au fond, et elle jouirait d’un pouvoir souverain ; mais malheureusement, parce qu’elle aime ses aises, sa vie est toujours au-dessous de son niveau intellectuel. En véritable Autrichienne, elle a sans aucun doute beaucoup de talents, qu’elle pourrait utiliser dans maintes directions, mais elle n’a pas, hélas ! le moindre désir d’exploiter ou de creuser sérieusement ces dons et elle les dissipe à la légère en distractions.

« Son premier mouvement, dit Joseph II, est toujours le vrai, et si elle s’y laissait aller, réfléchissant un peu plus, elle serait parfaite. »

Mais son tempérament impétueux répugne précisément à ce minimum de réflexion ; toute pensée qui ne jaillit pas spontanément de son cerveau représente pour elle une tension et sa nature capricieuse et nonchalante hait toute espèce de labeur intellectuel. Elle n’aime que le jeu, l’amusement en tout et partout, elle déteste l’effort, le travail réel. Marie-Antoinette parle toujours sans réfléchir. Quand on lui adresse la parole, elle écoute distraitement et par intermittences ; dans la conversation, où son amabilité enchanteresse et son étincelante volubilité séduisent, elle abandonne toute idée à peine ébauchée ; elle n’achève rien, ni entretien, ni pensée, ni lecture ; elle ne s’accroche à rien en vue de mener à bien une expérience réelle. C’est pourquoi elle n’aime ni les livres, ni les affaires d’État, ni tout ce qui est sérieux et exige de la persévérance et de l’attention ; c’est aussi à contre-cœur, avec une impatience qui se traduit dans ses griffonnages, qu’elle écrit les lettres les plus indispensables, et même dans celles à sa mère on remarque nettement son désir d’en être vite débarrassée. Elle entend surtout ne pas compliquer sa vie, ni s’occuper de choses qui pourraient l’ennuyer, l’attrister, la rendre mélancolique ! Celui qui flatte le plus cette paresse de la pensée passe à ses yeux pour le plus intelligent des hommes, celui qui exige d’elle un effort pour un pédant et un importun ; d’un bond, elle quitte les conseillers raisonnables pour rejoindre ceux et celles qui pensent comme elle. Jouir, jouir seulement, ne pas se laisser troubler par toutes sortes de réflexions, de questions de calcul et d’économies, voilà son point de vue et celui de tout son milieu. Ne vivre que par les sens, sans réfléchir : morale de toute une époque, de ce dix-huitième dont le destin, symboliquement, l’a faite reine, visiblement afin qu’elle vive et meure avec lui.


Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette, Reine vif-argent   Jeu 6 Nov - 11:33

madame antoine a écrit:
... En véritable Autrichienne, elle a sans aucun doute beaucoup de talents, qu’elle pourrait utiliser dans maintes directions...

Ben voyons! Rappelez-moi... Zweig, il était originaire d'où, déjà?!

Non, non, je vous cherche, chère Madame Antoine... Je suis d'accord avec vous, ce portrait paraît très juste. Nous avons d'ailleurs déjà abordé ce thème de l'hyperactivité de Marie Antoinette, faudra que je retrouve où... Suspect

Mais je vous accorde que j'avais oublié que Zweig avait si finement cerné cet aspect de sa personnalité. Allez... Vous venez de le faire remonter que quelques crans dans mon estime. Wink

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5853
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette, Reine vif-argent   Jeu 6 Nov - 11:36

pimprenelle a écrit:
madame antoine a écrit:
... En véritable Autrichienne, elle a sans aucun doute beaucoup de talents, qu’elle pourrait utiliser dans maintes directions...

Ben voyons! Rappelez-moi... Zweig, il était originaire d'où, déjà?!

C'est un mauvais procès que vous faites là à Stefan Zweig. Il faudrait tout d'abord s'en référer au texte original en allemand. Je vais le faire.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette, Reine vif-argent   Jeu 6 Nov - 11:39

Oh... Je vous taquine, je vous dis! Et je comprends au reste très bien ce que Tonton Stefy veut dire: Vienne est une capitale des arts et des lettres et l'archiduchesse qui y a grandi ne peut qu'avoir été traversée par cette vibration.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette, Reine vif-argent   Jeu 6 Nov - 14:38

Oui je suis d'accord aussi madame antoine, même si sa biographie n'est pas toute dans son ensemble exacte, Zweig a aussi écrit des vérités Very Happy
Je place personnellement son livre dans la moyenne, ni le meilleur, mais ni le pire

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette, Reine vif-argent   Jeu 6 Nov - 14:54

Pour moi, c'est plus compliqué... Disons qu'en gros, en faisant de Marie Antoinette une femme ordinaire, Stefan Zweig était complètement à côté de la plaque, parce que Marie Antoinette était tout sauf une femme ordinaire. Et le raisonnement par l'absurde de dire que, sans le malheur, elle l'aurait été encore plus, ordinaire, est tout aussi à côté de la plaque.

Les filles de Marie Thérèse n'étaient pas programmées pour être ordinaires.

Mais je fais du hors sujet et je bousille le topic de Madame Antoine. Je la boucle immédiatement!

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5853
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette, Reine vif-argent   Jeu 6 Nov - 16:22

Merci à vous.

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette, Reine vif-argent   Jeu 6 Nov - 17:04

Sur le point que tu évoques Pim oui je suis d'accord, mais en fait tout dépend de ce qu'on entend par "ordinaire". Car si pour Zweig cette notion veut dire que Marie-Antoinette réagissait et fonctionnait telle qu'un être humain comme les autres, alors oui elle était ordinaire, et heureusement quelque part

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette, Reine vif-argent   Jeu 6 Nov - 17:18

Hé non, je ne pense pas, justement! Wink

Mais on est en train de niquer le sujet de Madame Antoine, donc, je me tais... et j'ouvre un autre sujet pour y continuer la discussion!

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette, Reine vif-argent   Jeu 6 Nov - 19:20


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5853
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette, Reine vif-argent   Jeu 6 Nov - 23:02

Merci.

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent (Marie-Antoinette)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marie-Antoinette, Reine vif-argent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie-Antoinette, Reine vif-argent
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carnet de styles : Marie-Antoinette, reine de la mode et du goût
» Marie-Antoinette au livre, en robe bleue (1788)
» Traits de caractère de Marie-Antoinette
» Marie-Antoinette La dernière Reine
» La dernière communion de la reine Marie-Antoinette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette au fil du temps :: La Reine de France : 1774-1792-
Sauter vers: