Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Complot des Perruquiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5077
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Le Complot des Perruquiers   Sam 8 Nov - 21:24

Bonjour,

Voici quelques renseignement sur ce complot qui visait à faire évader la Reine Marie-Antoinette le jour même de son exécution. Ces renseignements sont extraits du livre de d'Emile Campardon, Marie-Antoinette à la Conciergerie (du 1er août au 16 octobre 1793) : pièces originales conservées aux Archives de l'Empire, suivies de notes historiques et du procès imprimé de la reine, Paris, 1863.

Ces renseignements sont donnés dans le texte original.

Le second complot n'avait pas encore été signalé jusqu'à présent, et je n'en ai trouvé les détails dans aucun des ouvrages publiés sur Marie- Antoinette.

Le 21 vendémiaire an 11, quatre jours avant l'exécution de Marie-Antoinette, quelques agents provocateurs firent découvrir un grand complot dont le but était l'enlèvement de la Reine, soit dans son cachot de la Conciergerie, soit pendant le trajet qu'elle avait à faire pour se rendre à l'échafaud.

Deux individus seulement étaient gravement compromis par le rapport des agents : c'étaient un jeune perruquier de 19 ans, nommé Basset, et une femme Fournier. Trompés tous deux par la feinte coopération des hommes de la police, les deux conspirateurs s'étaient livrés ; l'échafaud fut le résultat de leur confiance.

Le complot était vaste ; Basset prétendait disposer de cinq cent quarante individus ; on devait profiter du mécontentement général, exciter une émeute, s'emparer de la Convention, du club des Jacobins, de l'Arsenal et délivrer la Reine de la Conciergerie.

Il est clair que l'idée de ce complot n'était pas sortie de la tête d'un perruquier de 19 ans, et que ce n'était pas avec ses propres ressources qu'il aurait pu le réaliser. Derrière Basset et la femme Fournier, il faut donc chercher quelqu'un.

Qui était l'âme de cette conspiration? Était-ce Rougeville, l'homme de l'œillet, l'homme introuvable, sur lequel la main de la police ne pouvait se poser?

Était-ce M. le baron de Batz, l'infatigable conspirateur royaliste, encore plus difficile à saisir que Rougeville, et qui, au moyen de divers domiciles sûrs, d'intelligences avec les bureaux de la police, et de relations même, à ce que l'on assure, avec les membres des comités, put rester à Paris sans être arrêté durant toute la Terreur, et ourdir de formidables complots?

Peut-être ces deux serviteurs de la monarchie tombée réunirent-ils leurs forces pour tenter un suprême effort, celui de l'enlèvement à main armée de Marie-Antoinette.

Quoi qu'il en soit, le complot échoua ; aucun des inculpés ne révéla son secret. Basset fit quelques aveux, la femme Fournier nia tout, et il fallut renoncer à avoir la clef de cette énigme.

L'instruction de l'affaire fut longue.

Commencée à la police le 21 vendémiaire, elle ne vint au tribunal que dans les premiers jours de nivôse, c'est-à-dire plus de soixante-dix jours après la mort de Marie-Antoinette.

Avec Basset et la femme Fournier comparurent plusieurs individus présumés complices de la conspiration.

Basset et la femme Fournier furent condamnés à mort, ainsi qu'un nommé Lemille et sa femme, contre lesquels cependant il n'y avait pas de charges ; le jeune Fournier, fils de la femme Fournier, enfant de 14 ans, et partisan des idées de sa mère, fut condamné à vingt ans de détention et à six heures d'exposition ; les autres accusés furent acquittés.

Le jugement fut rendu le 27 nivôse.

Telle fut la fin des auteurs, ou plutôt des agents subalternes de ce complot.

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5077
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Le Complot des Perruquiers   Sam 8 Nov - 21:30

Voici quelques explications supplémentaires, toujours à la même source.

Lors du jugement de Louis XVI, un autre royaliste, non moins hardi que Rougeville, M. le baron de Batz, avait essayé d'enlever le Roi pendant le
trajet du Temple à l'échafaud.

A la porte Saint-Denis il donna le signal convenu, mais soit que ses partisans fussent effrayés par la gravité même de leur tentative, soit qu'ils se fussent mal concertés, la tentative n'aboutit pas, et M. de Batz s'échappa à grand'peine, tandis qu'un de ses complices périssait haché près d'une maison de la rue de Cléry, où il avait cherché un refuge.

Il est à croire que Rougeville voulut essayer aussi d'enlever la Reine au moment du supplice; mais là encore le complot n'aboutit pas, et aucune tentative n'eut lieu.

Seulement, au moment où Marie-Antoinette venait de perdre la vie, un homme trempa dans le sang, dont la place était inondée, ses souliers et
son mouchoir.

Arrêté sur-le-champ, cet homme, gendarme, nommé Maingot, fut trouvé porteur d'un œillet qu'il avait tenu à sa bouche tout le temps de l'exécution.

Traduit devant le tribunal révolutionnaire, on ne put rien tirer de lui, et après huit jours de prison, il fut renvoyé faute de preuves.

Devant ces faits, qu'on trouvera détaillés plus amplement dans les documents qu'on va lire, n'est-il pas permis de supposer un rapport, une relation entre Rougeville qui, en septembre, jette un œillet dans la prison de la Reine, et Maingot qui, le jour de l'exécution, en porte un à la bouche?

Peut-être un jour découvrira-t-on quelque chose de plus; qu'il me suffise d'avoir indiqué ce rapprochement au moins étrange.

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chevalier de la Tour

avatar

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Le Complot des Perruquiers   Jeu 23 Avr - 16:42

Je fais des recherches sur ce complot. Je suis preneur de tous les renseignements que vous pourrez me donner sur ce sujet. Merci d'avance.

"Il y eut une seconde tentative, qui ne fut découverte que quatre jours avant l’exécution de Marie-Antoinette. C’est l’honneur du nouvel historien de la Reine d’avoir donné sur cette seconde conspiration des détails qui, jusqu’ici, faisaient défaut dans toutes nos histoires. Cette partie de son livre est la plus neuve et la plus digne d’attirer l’attention du lecteur.

Un certain Basset, perruquier, rue de la Calandre, s’était entendu avec une femme Fournier et les époux Lemille pour organiser un vaste complot « dont le but était l’enlèvement de la Reine, soit dans son cachot de la Conciergerie, soit pendant le trajet qu’elle avait à faire pour se rendre à l’échafaud. » Il y avait plus de cinq cents conjurés ; un chef inconnu les dirigeait dans l’ombre. Le chef ne fut pas découvert, mais les subalternes furent dénoncés. Basset, la femme Fourrier et les époux Lemille furent condamnés à mort, le 27 nivôse qui suivit la mort de la Reine. Vingt accusés avaient comparu devant le tribunal. Tout espoir humain de sauver Marie-Antoinette fut anéanti par leur arrestation : il semble que Dieu avait hâte de réunir cette âme à celle de Louis XVI." (Léon GAUTIER, Études et controverses, 1879)

_________________
Je me fie à vous. Je viendrai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5077
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Le Complot des Perruquiers   Ven 24 Avr - 6:24

Bonjour, Chevalier,

Merci pour l'extrait très intéressant ci-dessus. Ce complot m'intéresse également et je ne manquerai pas de partager avec les Amis du Boudoir tous les renseignements que je pourrai trouver.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31671
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le Complot des Perruquiers   Ven 24 Avr - 10:14

Je suis preneur aussi d'infos sur ce complot, peu connu

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Lady Marmelade

avatar

Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 24/04/2015

MessageSujet: Re: Le Complot des Perruquiers   Ven 24 Avr - 11:41

Axel de Fersen a eu des contacts avec les gens qui voulaient La libérer .

.

_________________
TUTTO A ME GUIDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31671
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Le Complot des Perruquiers   Ven 24 Avr - 15:10

Oui, Fersen s'est vraiment investi pour aider la famille royale, c'est indéniable Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Majestic

avatar

Nombre de messages : 61
Date d'inscription : 08/12/2014

MessageSujet: Re: Le Complot des Perruquiers   Sam 25 Avr - 21:13

J'ai lu plusieurs livres sur le sujet et je n'ai rien appris.

_________________
Je suis reine mais croyez-vous que l'on me traite en reine là-bas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39429
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le Complot des Perruquiers   Dim 26 Avr - 0:46

Ah bon? Shocked Voilà qui m'étonne, ce sujet est tellement obscur... Merci de nous éclairer, alors.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5077
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Le Complot des Perruquiers   Dim 26 Avr - 10:15

Bonjour, Majestic

Je m'étonne également de cette assurance. Si vous savez qui était le chef resté à ce jour inconnu, je serai heureuse de connaître enfin son identité.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chevalier de la Tour

avatar

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Le Complot des Perruquiers   Mar 28 Avr - 13:03

Merci à tous. Vos avis me seront très utiles dans mes recherches.

_________________
Je me fie à vous. Je viendrai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5077
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Le Complot des Perruquiers   Jeu 24 Aoû - 10:24

Bonjour à tous les Amis du Boudoir de Marie-Antoinette,

A toutes fins utiles, je signale l'ouverture d'un deuxième sujet comportant des informations très intéressante sur le Complot des Perruquiers.
http://maria-antonia.justgoo.com/t10469-12-octobre-1793#335960

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yann sinclair

avatar

Nombre de messages : 2487
Age : 59
Localisation : Carcassonne
Date d'inscription : 10/01/2016

MessageSujet: Les Soixante-Seize Jours de Marie-Antoinette à la Conciergerie   Jeu 24 Aoû - 11:42



http://www.actes-sud.fr/catalogue/romans-nouvelles-et-recits/les-soixante-seize-jours-de-marie-antoinette-la-conciergerie-t-1

Les Soixante-Seize Jours de Marie-Antoinette à la Conciergerie (tome 2)
Un procès en infamie

Paul BELAICHE-DANINOS

Dans ce deuxième épisode haletant des Soixante-Seize Jours de Marie-Antoinette à la Conciergerie (dont le premier tome vient d'être couronné par l'Académie fran­çaise), nous assistons, au jour le jour, au combat acharné et héroïque de ces artisans, hommes et femmes, qui ten­tent l'impossible pour délivrer Marie-Antoinette de sa captivité, en espérant s'emparer de la Reine sur le che­min de l'échafaud. Dans le Paris de la Terreur, cette opération clandestine appelée "le complot des Perruquiers" est orchestrée par le baron de Batz, homme de l'ombre auquel on doit une lutte sans pitié contre tous les "géants de la Révolution".
Mais ce second volume traite surtout du procès de la Reine, véritable mascarade, où assassins déguisés en juges, jurés à la solde de Robespierre et faux témoins vont exécuter un carnaval juridique dont Sainte-Beuve a dit : "Je ne crois pas qu'il puisse exister de monument d'une stupidité plus atroce, plus ignominieuse pour notre espèce que le procès de Marie-Antoinette."
Réquisitoire nourri par une observation fine de ces noires années de Terreur, Un procès en infamie est un événement éditorial, dans tous les sens du terme.

_________________
👑 👑 👑
king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louis-xvi.over-blog.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Complot des Perruquiers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Complot des Perruquiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'exécution de Louis XVI le 21 janvier 1793
» Vous avez dit complot ?
» ROBERT KENNEDY MEURTRE ISOLE OU COMPLOT ?
» forum Paranormal Complot Esotemyst
» Complot mondial pour cacher la prophétie d Apocalypse prêtée aux mayas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette au fil du temps :: La captive de la révolution : 1792-1793-
Sauter vers: