Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Francoise Marie Antoinette Saucerotte, la Raucourt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5275
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Francoise Marie Antoinette Saucerotte, la Raucourt   Mar 11 Nov - 12:46

Dans cet extrait, nous apprenons que Melle Raucourt chassait.

Nous assistions aux représentations d'Orléans—Lafont et Raucourt.—Les jours où l'on ne jouait pas, on faisait dans la cour d'honneur du château des parties aux quatre coins. Mlle Raucourt se mettait à ces folies; elle était là sans façon, et tout aussi rieuse et enfant que moi; elle se prêtait à cela avec une bonhomie et un entrain charmants. Elle avait tant d'esprit, cette femme; elle était si amusante, quand elle contrefaisait son monde. Parfois, elle avait des fantaisies qui me m'allaient guère. Par exemple, elle aimait la chasse avec passion. Elle prenait un fusil, son chien, sa carnassière, et la voilà partie en petite jupe blanche, qui venait juste aux genoux. C'était la Diane antique, et avec des jambes aussi belles que les siennes, et des pieds longs et fins, ravissants: la voilà chassant dans son parc, en plein soleil sur le nez. Elle me dit: «Viens avec moi; tu verras comme tu t'amuseras!» Moi, qui n'ai jamais eu les goûts guerriers (j'avais mis masculins, mais je crois que c'était trop direct), je tremblais de tous mes membres! «Non, je vous prie, ne m'emmenez pas; j'aurais une peur affreuse, je le sens bien. Moi, je n'aime pas la chasse!—Poltronne!—Madame, laissez-moi avec maman et Mme de Ponty; j'étudierai; j'aime mieux cela.—Allons donc! il ne faut pas être si pusillanime. Si tu es si craintive, comment feras-tu pour débuter devant une salle comble?—Madame, cette salle ne sera pas composée de lapins, et je n'aurai pas peur des fusils.»

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39553
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Francoise Marie Antoinette Saucerotte, la Raucourt   Mar 11 Nov - 21:56

Ah, super, ces extraits! Wink

Je n'ai jamais vu l'original du portrait par Gros, j'ignore s'il existe encore. Mais j'ai trouvé une représentation (pas très gentille) de Mademoiselle Raucourt en Cléopâtre:





... euh... C'est quoi, toutes ces mains?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39553
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Francoise Marie Antoinette Saucerotte, la Raucourt   Jeu 2 Avr - 22:59


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31679
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Francoise Marie Antoinette Saucerotte, la Raucourt   Ven 3 Avr - 9:57

Très attachant je trouve Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5275
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Francoise Marie Antoinette Saucerotte, la Raucourt   Dim 28 Fév - 8:48

Voici l'écriture de Melle Raucourt.



CURIEUSE LETTRE À TALLEYRAND.
Elle s’est présentée trois fois à la porte de Son Excellence dans l’espoir de lui faire sa cour et de savoir s’il avait bien voulu prendre une décision quant à l’affaire qui devient de jour en jour plus importante. « Plusieurs aventuriers s’agitent dans tous les sens pour s’emparer de mon plan. Ils cherchent même des acteurs à qui ils font esperer un engagement. Cette concurrence quoi quelle ne soit que l’infame de leurs intrigues peut traverser mes projets, faire monter les prétentions de ceux que je voudrais engager et me les faire payer plus cher : d’autres motifs qui me sont personnels me font desirer vivement de sçavoir à quoi m’en tenir. Mde la Princesse de Bénévent chez laquelle j’ai eu l’honneur de déjeuner ce matin m’a fait la grace de me dire quelle avait eu la bonté de recommander mes interets à votre Excellence et quelle lavait trouvé dans des dispositions favorables. Daignez y ajouter la faveur de m’obtenir une décision nécessaire à l’accomplissement des vües que S.M. l’Empereur a daigné accœuillir, le tems presse »... Elle ajoute en post-scriptum : « Le Roy de Naples a fait écrire pour se procurer une troupe française on lui demande 120,000F
par an d’indemnité ».

Librairie Les Autographes, 2005

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de La Reinta

avatar

Nombre de messages : 709
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Francoise Marie Antoinette Saucerotte, la Raucourt   Dim 23 Avr - 11:43

Une bio de cette femme qui était quand même il faut le dire sublaïm !!

Fille de François Saucerotte et d'Antoinette de la Porte, elle était née le 3 mars 1756 à Paris, rue de la Vieille Bouclerie, et non pas à Nancy ou à Dombasle comme l'indiquent plusieurs historiens, et toutes les notices biographiques qui lui sont consacrées ! Elle fut l'élève de Brizard, et débuta sur la scène de la Comédie-Française en 1772. La jeune femme était très belle et passait pour être vertueuse. Elle devint très rapidement la coqueluche des dames de la cour et de la ville qui la couvraient de cadeaux. On l'avait placée bien au-dessus de la Dumesnil et de la Clairon. Mais hélas, la versatilité du public a été aussi rapide que le fut son ascension. On fouilla sa vie privée et l'on découvrit qu'elle faisait des dettes énormes, et que dans sa vie privée, elle n'était pas aussi chaste que l'on croyait. Bientôt ce furent des sifflets qui remplacèrent les acclamations. Elle fut radiée du tableau, et disparut de la circulation parisienne le 28 mai 1876. Elle fit quelques tournées en province, puis en Russie.

A CELLE QUI SE RECONNAITRA (ou ÉPITRE À UNE JOLIE LESBIENNE)
Toi, la plus belle des Didons,
Chaste un peu moins que Pénélope ,
Dans ce pays d'illusions
Il n'est rien que nous ne fassions
Pour fuir l'ennui qui nous galope.
Plumes en l'air, nez en avant


Ca c'est clair qu'une jolie fille qui s'affiche aimant les deux ça devait pas plaire à tout le monde  

Marie-Antoinette-Josèphe, refit surface à la Comédie-Française le 28 août 1779. Sa réintégration ne se fit pas sans difficultés,  Mlle Saint-Val sa rivale, organisa une cabale contre elle. Le conflit fut réglé par une décision donnant satisfaction à Mlle Saint-Val, aux droits d'ancienneté et pour l'ordre du tableau où le nom de Mlle Raucourt serait placée après celui de Mlle Saint-Val. Sa véritable carrière de tragédienne commença à partir de ce jour.



Fille d'un comédien, elle débuta à la Comédie-Française dans le rôle de Didon. Elle s'affichait ouvertement avec ses maîtresses dont Madame Souk (Jeanne-Françoise-Marie Sourques alias Madame Sallate de Sourque). Dans l'Espion anglais de PIDANSAT DE MAIROBERT et la Correspondance du baron de Grimm, Mlle Raucourt est honorée de la Présidence de la Loge Androgyne, sorte de loge maçonnique pour Dames. En 1776, elle fut emprisonnée pour dettes puis renvoyée de la Comédie-Française. Grâce à la protection de Marie-Antoinette, elle joua de nouveau à la Comédie- Française. Elle fut pensionnée par Napoléon Ier qui lui confia la direction du Théâtre-Français en Italie.


Melle Raucourt est la 2e  Wink

Souvent travestie en homme, elle demandait à son fils de l'appeler papa  D'après Grimm, elle avait installé à la Comédie-Française une société secrète connue sous le nom de "La Loge de Lesbos". Elle avait deux ou trois maisons avec un jardin anglais rue Royale (Pigalle) à la barrière Blanche une écurie avec dix ou douze chevaux, une quinzaine de domestiques et une garde robe pour femme et pour homme des plus riches (Grimm). Elle y vivait là avec une amie inséparable, Mlle Simonet. Elle organisait des soirées de gala menant un train de vie luxueux. C'est dans ces maisons que la secte des "Anandrynes" (sans homme) y tenait ses séances.

Ha la fameuse secte des Anandrynes !
C'est vrai que ça fantasmait un max sur les activités de ces nanas !

Spoiler:
 

Pendant le terreur, elle fut incracérée aux Madelonnettes, et ne fut libérée qu'après le 9 thermidor. Son père le 5 juillet 1796, se jeta d'une fenêtre du qutrième étage de sa maison rue Corneille. Mlle Raucourt s'associa avec des comédiens pour diriger au théâtre Feydeau, la salle Louvois. Ensuite, c'est à l'Odéon qu"elle poursuivit sa carrière. En 1806, Napoléon publia un décret la nommant à la direction d'un théâtre de la Comédie-Française en Italie.C'est à Milan qu'elle prit la direction du "théâtre de la Canobiana".



L'histoire de son enterrement et de l'épisode à l'église Saint-Roch a fait l'objet de nombreuse relations dans des livres aussi différents que les Mémoire de Madame de la Tour du Pin, de Thiers, de Chateaubriand, Balzac à plusieurs reprises indique l'emplacement de sa tombe au Père Lachaise. Alexandre Dumas a rencontré son fils !



Juste magnifaïk la gonzesse !!  

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de La Reinta

avatar

Nombre de messages : 709
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Francoise Marie Antoinette Saucerotte, la Raucourt   Dim 23 Avr - 11:45


_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Superglu

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 06/11/2016

MessageSujet: Re: Francoise Marie Antoinette Saucerotte, la Raucourt   Dim 23 Avr - 12:09

de La Reinta a écrit:
Ha la fameuse secte des Anandrynes !
C'est vrai que ça fantasmait un max sur les activités de ces nanas !

Tu l'as dit !



_________________
Lâche qui les abandonne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5275
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Francoise Marie Antoinette Saucerotte, la Raucourt   Lun 24 Avr - 7:59

de La Reinta a écrit:
Souvent travestie en homme,

Voici effectivement une gravure illustrant ce travestissement de femmes dites "Les Anandrynes".




madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sido Scorpion

avatar

Nombre de messages : 540
Date d'inscription : 05/08/2015

MessageSujet: Re: Francoise Marie Antoinette Saucerotte, la Raucourt   Lun 24 Avr - 9:23

La fameuse secte des Anandrynes était vraiment perçue comme une sorte de Franc-Maçonnerie bizarre. Les gens y mélangeaient tous les fantasmes grand public : les règles bizarres et les pratiques libertines. Incroyable comme les gens ont toujours aimé imaginer que, chez les puissants, il y a des réunions particulières dans tous les sens du terme. Rolling Eyes

Illustration d'une Cérémonie d'Initiation Anandryne :



_________________
Avais-je atteint ici ce qu'on ne recommence point ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Collector

avatar

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 21/11/2014

MessageSujet: Re: Francoise Marie Antoinette Saucerotte, la Raucourt   Lun 24 Avr - 10:53

Cette secte est issue des fantasmes de Mathieu-François Pidansat de Mairobert
un amant éconduit ?  

qui a décrit les tribulations de Melle Raucourt au cœur d'une société de tribades, mais aussi lors de ses tentatives malheureuses avec les hommes Rolling Eyes Rolling Eyes
dans son livre au titre évocateur

Confession de Mademoiselle Sapho, ou, la secte des anandrynes

Gravure de l'édition 1793
elle aussi éloquente



Il ne l'a pas ratée, la Raucourt !

La secte anandryne, sociétè d'actrices de la Comédie-Française, présidée par Mlle de Roucourt, sociétè de lesbiennes, l'héroïne ne s'en tiendra pas aux amours féminines et se tournera vers les relations hétéro-sexuelles (sic) Cool

L'on signalera que l'auteur de ce brûlot a pris part à la rédaction des Mémoires secrets attribués traditionnellement à Bachaumont et était un proche de Restif de la Bretonne.
pour dresser le tableau

_________________
Less Is More
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le beau lauzun

avatar

Nombre de messages : 741
Date d'inscription : 04/09/2014

MessageSujet: Re: Francoise Marie Antoinette Saucerotte, la Raucourt   Mar 25 Avr - 12:34

Une secte de gonzesses de la comédie française ! Vrai ça fantasmait sec !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
levengeur

avatar

Nombre de messages : 704
Date d'inscription : 31/03/2014

MessageSujet: Re: Francoise Marie Antoinette Saucerotte, la Raucourt   Jeu 17 Aoû - 17:41

gravure
pas mal la fille Wink


Freudenberger, Sigmund
En 1772
Musée Carnavalet, Histoire de Paris




_________________
Mieux vaut vivre un jour comme un lion que cent ans comme un mouton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Francoise Marie Antoinette Saucerotte, la Raucourt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Francoise Marie Antoinette Saucerotte, la Raucourt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» MARIE ANTOINETTE
» Marie-Antoinette à ArtParis
» Exposition Marie Antoinette en 2008 au Grand Palais
» La Reine Marie -Antoinette.
» Marie-Antoinette emprisonnée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: