Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 la famille Polignac - généalogie, demeures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Ven 15 Mai - 9:37

Bonjour,
je viens de lire; dans "les Belles Emigrées" de Jules Bertaud, qu'Aglaé avait été élevée au couvent de Penthémont. C'est en la visitant que sa mère rencontra Louise d'Esparbes, sa future belle-soeur Polastron, qui était l'amie d'Aglaé (Louise était à peine plus âgée qu'elle).
Yolande organisa le mariage de son jeune demi-frère de dix-huit ans avec Louise (qui était tout à la fois très jolie et très riche). C'est également elle qui l'introduisit auprès de Marie-Antoinette.

Petite question : comment réagit la famille Polignac lorsque Louise de Polastron entama sa liaison avec le comte d'Artois ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Ven 15 Mai - 11:03

C'est en effet au couvent de Panthémont que tout a commencé où Yolande de Polastron, elle même, avait reçu l'éducation de toutes les jeunes filles bien nées. Elle y avait ensuite inscrit sa petite Aglaë (future Guichette), et y découvrit Louise de Lussan d'Esparbés, très beau parti pour son frère grâce à la fortune du grand-père Claude-François Rougeot fermier général ...
Louise est restée dans les mémoires comme le grand amour d'Artois. Ce qu'elle fut indéniablement !
Tout d'abord, on ne sait pas au juste quand débuta cette liaison. Le comte d'Artois s'éprit de Louise dès la présentation à la Cour de la jeune femme qui eut lieu peu après le mariage (1780 ) peu exaltant ( le jeune époux, toujours absent, préférant son régiment à Versailles).
Les ragots prétendent qu'Artois commença par faire la cour à Guichette. Louise et Aglaë avaient respectivement 16 et 14 ans, Artois 23. Mais Artois courtisait toutes les jolies dames à cette époque de sa vie, sans engager son cœur. Il cesse du jour au lendemain.
Toute la Cour remarque son empressement le jour de la présentation de Mme de Polastron, et dès lors il soupire dans son sillage et invente mille stratagèmes pour la voir le plus souvent possible. Bien entendu, comme meilleur ami de Vaudreuil (cousin et amour de Yolande de Polignac), le comte d'Artois était déjà un habitué du cercle Polignac. Il y est apprécié, aimé.
Quand commence vraiment la liaison avec Louise ? Quand cède-t-elle au prince ? Aucun mémorialiste n'a le fin mot de l'histoire, aucun biographe de Charles X ne se prononce.
Cela semble tout d'abord ne poser aucun problème avec la famille Polignac. On a l'esprit large. Mais à la Révolution, avec le départ en émigration, tout se complique.
Louise rejoint les Polignac hors des frontières de France et ne les quitte plus. Artois charge expressément Vaudreuil de veiller comme un frère sur elle, ce dont il s'acquitte avec conscience.
On connaît toutes les "gesticulations" d'Artois pour organiser la contre-révolution à l'étranger. C'est là que cela commence à coincer avec les Polignac, Artois et Louise ne supportant plus d'être séparés, et Vaudreuil refusant très fermement de la ramener au prince qui doit offrir au yeux de l'Europe entière une conduite exemplaire ...
Toute la correspondance de Vaudreuil et Artois atteste de cet affrontement entre les deux amis, et des efforts des Polignac pour garder Louise absolument, et préserver ainsi la réputation et la crédibilité du prince.... jusqu'à ce que l'amour ait le dernier mot et que Louise finisse par tenir à Coblence la petite Cour d'Artois opposée à celle de Monsieur sous la houlette de Mme de Balbi ...
Pour autant, Louise n'est pas brouillée avec les Polignac chez lesquels elle avait trouvé une seconde famille.
Yolande de Polignac disait vrai, lorsqu'elle avait assuré, des années auparavant, à M. de Lussan d'Esparbés: " Louise sera non seulement une sœur, mais une fille chérie. J'aime à penser que près de nous, elle sera heureuse"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Ven 15 Mai - 11:25

Merci pour toutes ces informations ! Very Happy

Pour Panthémont, je suis passée devant pendant des années sans savoir ce qui se trouvait autrefois derrière cette facade !

Quant à Louise...
Sait-on ce que le mari pensait de cette liaison ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Ven 15 Mai - 12:16

J'étais parisienne la semaine dernière et j'ai fait aussi un petit pèlerinage au croisement des rues de Grenelle et de Bellechasse (le Bellechasse de Mme de Genlis).

" Le petit mari " , comme l'appelle M. Rougeot, commence par jurer sur l'honneur qu'il " respectera " Louise. En effet, à quinze ans et huit mois, elle n'est pas encore nubile. Il est probable que faire tintin attise encore l'amour du jeune marié !!!! Comme le malheureux soupire, se consume, et ose avouer qu'il est au regret d'avoir donné sa parole de gentilhomme, M. Rougeot le prend entre quatre yeux, le sermonne gentiment, et conclut : " C'est une aimable et douce créature que ce jeune-homme."

Louise continue donc de vivre à Panthémont !!! Mais elle s'en échappe de plus en plus souvent pour rejoindre le petit cercle de Mme de Polignac à Versailles ou Trianon. Parfois elle y retrouve son époux-frère, et le duc Jules, pince-sans-rire, de dire à M. Rougeot: " Je crains les bosquets de Trianon pour le petit et pour la petite".

Adhémar de Polastron, peu disert, peu spirituel, a tout de même un talent de société : il taquine agréablement le violon. Cela lui donne une contenance dans ces réunions de la société de Mme de Polignac où pourtant il s'ennuie de plus en plus mortellement, sans avoir l'idée de le cacher ! Cela le rend morose et rabat-joie. Bientôt, à Versailles, "il passe son temps à regretter son régiment ..."

Louise et lui commencent par former un couple uni, semble t-il. Ils ont un fils, Anne-Henri-Louis, le 19 Octobre 1785. Mais je crois, je ne crois pas je suis sûre, que Polastron, d'un terne affligeant naturellement, ne peut lutter contre l'irrésistible séduction d'un Artois ! Il se fait une raison, que voulez-vous !
C'est Louise qui lutte, très vaillamment, longtemps ... avant de succomber.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39355
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Ven 15 Mai - 17:24

Merci pour ces passionnantes informations !  Very Happy

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Ven 15 Mai - 17:32

C'est un plaisir ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Ven 15 Mai - 17:45

Le jeune Anne-Henri-Louis de Polastron avait été tenu sur les fonts baptismaux par le Roi et la Reine. Sa mère l' emmena avec elle en émigration. Il devint lieutenant dans l'armée anglaise, et mourut à Gibraltar d'un accès de fièvre jaune, en octobre 1804.
Avec lui s'éteignait le nom de Polastron, ligne directe, nom qui fut relevé par une branche cousine et accolé à d'Hérisson pour disparaître finalement fin XIX ème.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Ven 15 Mai - 22:22

Il faut préciser que Henri Anne Louis de Polastron est mort le 23 octobre 1804, presque sept mois après sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Ven 15 Mai - 22:43

Louise était morte en Mars. Je vous laisse compter ! Wink Bravo, Comte ! Very Happy

Un tout petit détail, j'ai le 3, au lieu du 23 octobre 1804, pour le décès de Henri-Anne-Louis ? Je tâcherai de vérifier demain : j'entends approcher le marchand de sable ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Dim 24 Mai - 15:31

Adélaide Martine de Polignac (1760-1795), Vicomtesse des Deux-Ponts-Forbach, et Dame pour accompagner Madame Elisabeth etait-elle une soeur de Yolande?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Dim 24 Mai - 15:50

Bien sûr, mon cher Comte !
Adélaïde de Polastron, fille de Jean François Gabriel de Polastron (père de Yolande) et Anne Elisabeth de Noé (deuxième lit) , épousa le comte de Forbach Deux Ponts (1754-1817), général d'infanterie, fils du mariage morganatique du duc Christian de Deux Ponts et d'une française Mlle de Fontenay. Il appartenait à une branche cadette de la famille régnante de Bavière.
De ce mariage naquirent une fille, Henriette, qui fut fiancée au prince de Polignac, fils du duc Jules de Polignac et Yolande de Polastron, mais ce mariage n'eut pas lieu, et une seconde fille, Arianne, qui épousa le baron de Cetto, ambassadeur de Bavière en France.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Jeu 10 Sep - 18:52

J'ai appris, lors de la visite du château de Lavoûte Polignac, que l'actuel hôtel Crillon, place de la Concorde à Paris, a appartenu à la famille Polignac jusqu'en 1907 .
Le saviez-vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Jeu 10 Sep - 19:35

Oui, je le savais .
Le magnifique hôtel de Crillon, place de la Concorde, est entré dans la famille de Polignac par le mariage d'Armand fils de Jules junior ( donc petit-fils de Yolande ) avec mademoiselle Marie-Amélie des Balbes de Crillon, en 1843.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Jeu 10 Sep - 20:35

Allez ! Je continue sur ma lancée ( je me la pète grave !!! ) les principaux châteaux de la famille Polignac ont été :

--- le château fort de Polignac
--- le château fort de Chalencon
--- le château de la Voulte-Polignac
--- le château de Claye
--- le palais Mancini-Polignac
--- l'hôtel Crillon
--- le château de Saint-Jean-du-Cardonnay
--- le château de Canapeville
--- le château de Millemont
--- le château de Kerbastic
--- le château de Mercastel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Jeu 10 Sep - 20:58

C'est bien vrai çà ! Tu te "la pètes grave"! :bisous1:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Jeu 10 Sep - 22:46

J'aurais dû préciser que le palais Mancini-Polignac est à Rome !!!

( Mancini Mazarini )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Lun 14 Sep - 20:06

Voici ce que j'ai mandé auprès des administrateurs de la ville  concernant le livre de notre excellente amie :
" résumé " !

" Je me permets  de vous soumettre à la lecture le livre de : Nathalie COLAS DES FRANCS :
- "Madame DE POLIGNAC - MARIE-ANTOINETTE - Une amitié fatale -
afin que ce dernier intègre notre médiathèque.

Ce livre offre un vrai et juste et nouveau regard de l'amitié qui fût réelle entre la reine Marie-Antoinette et Yolande DE POLIGNAC;
un regard livré sous un jour enfin non plus caricaturé; ses références historiques sont certaines; rien de révolutionnaire dans ceci  
sinon une lecture légitime des personnes. La reine et son amie sont réhabilitées dans leur dignité.

Réponse  des administrateurs :

- VENDU                

Madame, le livre de Madame Des FRANCS  sera acheté aux Orangers en Octobre débile 9 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Il intègrera donc votre médiathèque  Embarassed  Embarassed  Embarassed  Embarassed  Embarassed  Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Lun 14 Sep - 20:45

Ma chère Comtesse, je ne sais que dire, sinon que je suis très touchée .  Je suis ravie pour Yolande qui m'inspire beaucoup de tendresse je dois dire .....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Dim 28 Fév - 14:08

La petite Cour de Sceaux de la duchesse du Maine rassemblait tous les beaux esprits du temps .

Un soir que la duchesse et le cardinal Melchior de Polignac s'entretenaient du martyr de Saint Denis, le cardinal se récria :

---- Conçoit-on, Madame, que ce saint portât son chef dans ses mains pendant deux lieues ... Deux lieues !!! ...
---- Oh ! Monseigneur,
répliqua la marquise du Deffand, il n'y a que le premier pas qui coûte !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Dim 28 Fév - 14:21

Very Happy
Vos smileys d'abeilles sont jolis !
A propos d'abeille, ôtez-moi un doute . N'est-ce point le symbole de la ville d'Avesnes sur Helpe dans le nord de la France ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Dim 28 Fév - 14:34

Madame de Chimay a écrit:
Very Happy Vos smileys d'abeilles sont jolis !

J'ai fait voler là ces mignonnes abeilles en référence bien-sûr à l'ordre de la Mouche à Miel, fondé par la duchesse du Maine, à Sceaux et qui avait pour devise :

Petite est l'abeille et pourtant sa petite piqûre
Laisse de grandes et douloureuses blessures
...

( Vers de l'Aminta du Tasse)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Dim 28 Fév - 14:35

Madame de Chimay a écrit:
Very Happy A propos d'abeille , ôtez-moi un doute . N'est-ce point le symbole de la ville d'Avesnes sur Helpe dans le nord de la France ?
Désolé,Princesse, je l'ignore...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Dim 28 Fév - 14:44

Donc pour m'ôter ce doute , je suis allée sur le site internet de la ville d'Avesnes Sur Helpe. J'ai raison , c'est bien le symbole de la ville d'Avesnes. Comme le dit le site, le château d'Avesnes avait de nombreuses ruches et les abeilles agressées par le feu de l'ennemi, sortirent de leurs abris et attaquèrent . Cela contribua à mettre l'ennemi en défaite.
Braves petites va ! Sauf que cela se passait fin XVe siècle , que l'ennemi , c'était les Français et qu'Avesnes faisait partie du Hainaut, possession alors des Pays Bas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Dim 28 Fév - 14:47

Les abeilles d'Avesnes sur Helpe, les oies du Capitole .... décidément, nos amis les bêtes veillent sur nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   Dim 28 Fév - 15:00

En parcourant le site de la ville d'Avesnes , je m'aperçois que cette ville a joué un rôle important dans l'histoire de France.
Comme le dit le site de la ville : " Le musée du Louvre doit une partie de ses collections archéologiques égyptiennes à Prisse d'Avesnes né à Avesnes en 1806 ."
Prisse d'Avesnes était un ingénieur parti en mission en Orient où il a joué un rôle fondamental.

C'est aussi à Avesnes que Madame de Montespan a définitivement supplanté sa rivale dans le cœur du roi Louis XIV .
C'est aussi à Avesnes que Louis XI a pris le titre de roi de France et amis ses beaux habits de roi.

Décidément, on en apprend des choses sur le site internet des villes !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la famille Polignac - généalogie, demeures   

Revenir en haut Aller en bas
 
la famille Polignac - généalogie, demeures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» généalogie de la famille Bonaparte
» La psychogénéalogie
» Famille ANSQUER de KERNILIS
» Nom de famille : TROMEUR
» Regiment de Picardie et Famille Germain des Vosges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: