Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Mer 6 Jan - 9:57



Une preuve accablante

Acclamé à Mons, puis à Namur, Monsieur, qui avait apprécié l’excellente cuisine belge (« Nous trouvâmes du vin du Rhin qui était bon, et nous ne laissâmes pas que d’en boire. Tout cela fait que, de ma vie, je n’ai peut-être fait un souper meilleur ni plus gai »), finit par s’inquiéter du manque de nouvelles de Montmédy. Et si le Roi était arrivé à destination ?

S’il lui fallait joindre Longwy ? Il l’écrit lui-même dans sa Relation : « Je ne voulais pas non plus m’aller jeter à Longwy sans savoir si nous serions les maîtres de ce pays-là. »

Curieuse réflexion ! Si le Roi lui en a donné l’ordre, c’est que ce « pays-là » était sûr. Ce n’est que plus tard que la ville sera conquise par le roi de Prusse…


Bon sang que c'est louche...... Suspect Suspect

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Mer 6 Jan - 10:00

Fersen, de son côté, après être passé aussi par Namur, atteint Arlon ; le 23 juin, il note dans son Journal : « Le 23. beau fait froid arrivé à Arlon à 11h du soir trouvé Bouillé su que le Roi était pris, on ne savait pas trop bien les détails, les détachements pas fait leur devoir, le Roi manqué de fermeté et de tête. »

Quelle sécheresse dans ces quelques lignes !

Il ne s’est pas attardé à Arlon (« 24. parti à 4.1/2h du matin ») On comprend qu’il ait hâte de prévenir Monsieur… Continuons la lecture du Journal : « 24 juin. Arrivé à Namur à minuit trouvé là Monsieur » Celui-ci était-il déjà au courant ? Dans sa Relation, il nous dit s’être arrêté en route, après avoir quitté Namur, à Nattoye, sa voiture ayant perdu ses « boulons de fer ». Le lendemain, il aurait appris la « triste nouvelle de l’attentat de Varennes » par M. de Talhouët, « gentilhomme breton ».



_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Mer 6 Jan - 10:10

On constate, au contraire, que c’est bien Fersen qui l’a réveillé à Namur pour le mettre au courant et non le gentilhomme ci-dessus nommé. Monsieur ordonne au postillon « de nous ramener à Marche », où « nous fûmes joints par le fils de M. de Bouillé qui nous apprit les détails de ce cruel événement qui renversait toutes nos espérances ».

Mais laissons la parole à Louis de Bouillé, le fils aîné du général : « Il [le comte de Provence] m’écoutait avec un calme imperturbable, une froideur impassible, dont il ne sortait que pour m’adresser quelques questions vagues et dont je n’étais pas moins révolté que surpris. J’ignore si (comme il le dit dans sa Relation) ses larmes « qui n’avaient pas pu couler dans le premier instant étaient venues le soulager » avant mon arrivée, mais ce que je puis assurer, c’est que l’on n’en voyait aucune trace dans ses yeux parfaitement secs, comme son cœur, et que l’on n’y pouvait remarquer que leur expression habituelle de fausseté, à travers laquelle s’échappaient quelques jets d’une satisfaction perfide. » (Souvenirs)



Le comte de Provence par Callet en 1789


Le 25 juin, le « quatuor de Mons », (Mesdames de Balbi et Sullivan, Monsieur et Axel de Fersen), se retrouve à Bruxelles. Le 27 juin, ce dernier écrit dans son Journal : « 27.Beau et chaud .déjeuné Sullivan dîné aussi et passé toute la soirée fait ma cour au C. d’Art. (comte d’Artois) Rien dit parlé à Monsieur lui très réservé et embarrassé tout cela me donne mauvaise opinion de la chose… »

L’absence de ponctuation, habituelle à notre scripteur, ne rend pas les allusions fort claires. Cependant, nous pouvons présumer que les entretiens entre celui-ci et Monsieur avaient lieu chez Eleanor Sullivan en présence de Crawford. Peut-être… bien que le Journal ne le signale que le 27. Qu’est-ce que Fersen pouvait cacher au Comte d’Artois et comploter avec Monsieur ?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sido Scorpion

avatar

Nombre de messages : 446
Date d'inscription : 05/08/2015

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Mer 6 Jan - 11:16

C'est ...... tout à fait inhabituel ........

_________________
Avais-je atteint ici ce qu'on ne recommence point ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4962
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Mer 6 Jan - 11:21

Nous remarquerons combien, dans l'imagination populaire, ce départ du Comte de Fersen à Bondy s'est cristallisé autour de la Reine.


http://maria-antonia.justgoo.com/t1798-la-sortie-des-tuileries-sur-la-route-vers-montmedy

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Mer 6 Jan - 11:35

En fait, tout l'épisode de Montmédy s'est cristallisé autour de la reine. Shocked Shocked Shocked


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Mer 6 Jan - 11:38

Retour à l'analyse magistrale de Thérèse Poudade... Very Happy

On en était à se demander ce que Fersen pouvait bien essayer de ne pas divulguer à Artois... Suspect

Eh bien, cette missive du 27 juin, qui parviendra à la Reine le 4 juillet : « Le malheur affreux qui vient d’arriver doit changer entièrement la marche des affaires… »

Evidemment, la catastrophe de Varennes permet fort à propos de réclamer les pleins pouvoirs pour Monsieur.


Ooooooh je vais vomir.....


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Mer 6 Jan - 11:51

Et ce n'est pas fini!

Toutefois, Fersen agit avec une audace et un manque de respect choquants envers le Roi. Il joint à sa lettre un brouillon que celui-ci n’aura qu’à recopier comme un écolier : « Etant détenu prisonnier dans Paris et ne pouvant plus donner les ordres nécessaires pour rétablir l’ordre dans mon royaume, pour rendre à mes sujets le bonheur et la tranquillité, et recouvrer mon autorité légitime, je charge Monsieur, et, à défaut, le comte d’Artois, de veiller pour moi à mes intérêts et à ceux de la Couronne, donnant à cet effet des pouvoirs illimités » Fait à Paris, le 20 juin 1791 (donc antidaté ! pour plus de précaution et d’apparente légitimité…).

Il ajoute : « Ce plein pouvoir sera écrit en encre blanche et remis le plus tôt possible à la personne qui remettra cette lettre. »


Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Mer 6 Jan - 11:53

Un biographe du futur Louis XVIII, respectueux de la légende dorée de Fersen, prétend que le premier aurait dicté la lettre au second. Que n’a-t-il lu le Journal de celui-ci !

La lettre est datée du 27 juin et le Journal prouve l’initiative de Fersen ce même jour, avec la « réserve » et « l’embarras » de Monsieur. Non que cette initiative lui déplaise, mais elle peut se révéler dangereuse. Leur collusion y apparaît ouvertement. Elle risque de heurter la Reine, qui n’aime guère son beau-frère, et de lui faire perdre confiance en son « chevalier servant », alors que cette confiance pourrait encore servir.




_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Mer 6 Jan - 11:58

La fameuse lettre, arrivée le 4 juillet à Paris, aboutit à un échec. La Reine ne répondit que le 8 juillet par une missive froide, politique, remarquablement composée, refusant les pleins pouvoirs à Monsieur. Bref, tout était à recommencer…



Epilogue

En 1819, à Paris, un procès retentissant opposa Quentin Crawfurd au plus célèbre de ses trois neveux, le baronet James Crawford (il n’avait pas latinisé son nom), ministre résident de Grande Bretagne, à Hambourg, sous la Révolution. L’oncle, protégé par Louis XVIII, allait néanmoins perdre son procès. James Crawford n’en fut pas moins expulsé de France, car il avait eu une très mauvaise idée. Il voulait produire, d’après ses dires, un document des plus compromettants pour Louis XVIII, datant de l’époque où il n’était encore que le comte de Provence.

Etait-ce un « coup de bluff » ? Nous en doutons. Comme leur oncle, les frères Crawford appartenaient tous au Renseignement. Robert oeuvrait au quartier général autrichien, et Charles fut nommé « surveillant » à l’armée de Condé. Pendant la Révolution, ils eurent une intimité plutôt étroite avec leur oncle et sa compagne Eleanor Sullivan (cf. mon précédent article) ; Ils étaient donc bien renseignés sur les complicités dans l’échec de Varennes…


Eh bien................. Shocked Shocked Shocked

J'en reste sans voix.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cril17

avatar

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Mer 6 Jan - 12:13

Très chère pimprenelle

En guise ... d'écho je vais donc publier l'étude de Thérèse Poudade parue dans les cahiers Louis XVII n°40 de décembre 2010.
Il s'agit d'un scan et je ne doute pas que vous saurez lui apporter en temps et heure une valeur ajoutée aussi magistrale que celle que vous venez de donner à son étude sur " les rendez-vous de Mons " !...

En route vers une rupture épistémologique à la mesure de l'enjeu ! Vite !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Mer 6 Jan - 12:18

cril17 a écrit:
Très chère pimprenelle

En guise ... d'écho je vais donc publier l'étude de Thérèse Poudade parue dans les cahiers Louis XVII n°40 de décembre 2010.


Merci merci merci !!!

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucrezia P

avatar

Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 07/04/2015

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Mer 6 Jan - 12:31

pimprenelle a écrit:
Et ce n'est pas fini!

Toutefois, Fersen agit avec une audace et un manque de respect choquants envers le Roi. Il joint à sa lettre un brouillon que celui-ci n’aura qu’à recopier comme un écolier : « Etant détenu prisonnier dans Paris et ne pouvant plus donner les ordres nécessaires pour rétablir l’ordre dans mon royaume, pour rendre à mes sujets le bonheur et la tranquillité, et recouvrer mon autorité légitime, je charge Monsieur, et, à défaut, le comte d’Artois, de veiller pour moi à mes intérêts et à ceux de la Couronne, donnant à cet effet des pouvoirs illimités » Fait à Paris, le 20 juin 1791 (donc antidaté ! pour plus de précaution et d’apparente légitimité…).

Il ajoute : « Ce plein pouvoir sera écrit en encre blanche et remis le plus tôt possible à la personne qui remettra cette lettre. »


Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad Sad

Cette pièce est reprise dans Marie-Antoinette. Correspondance (1770-1793) d'Evelyne Lever, p. 543 et suite p. 544.

Tout cela est proprement incroyable !

_________________
Je préfère l'original à la copie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cril17

avatar

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Mer 6 Jan - 12:37

Voici un premier scan à l'état brut de décoffrage ! Avec mes hommages      

http://cril17.org/wp-content/uploads/2016/01/Famille_Royale_Temple-Cahiers-L17-n%C2%B040.pdf

Fersen, Louis XVIII … le CEHQL17, le Boudoir de Marie-Antoinette et nous … (suite 1)
http://cril17.org/

Chers amis,

En donnant une nouvelle vie à l’étude de Thérèse Poudade sur le comte de Fersen, le Boudoir de Marie-Antoinette vient de créer un évènement culturel, appelé faire date dans les milieux intellectuels qui s’intéressent ( peu ou prou ) à quelque titre que ce soit à la mémoire de la Reine Marie-Antoinette et de la Famille Royale en général.

Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade

Aussi avons-nous grand plaisir à vous offrir l’étude publiée dans les cahiers Louis XVII ( n°40 – décembre 2010 ) que Laure de La Chapelle, Présidente du CEHQL17 nous autorise à afficher !

Bonne lecture
!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucrezia P

avatar

Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 07/04/2015

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Mer 6 Jan - 23:12

Un immense merci à CRIL 17 !! Je viens de tout lire. C'est à ne pas croire !!

_________________
Je préfère l'original à la copie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucrezia P

avatar

Nombre de messages : 337
Date d'inscription : 07/04/2015

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Mer 6 Jan - 23:16

P.S. : Peut-on recopier cet article pour l'avoir ici dans la banque de données du Boudoir, vous pensez, CRIL 17 ? Very Happy

_________________
Je préfère l'original à la copie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chevalier de la Tour

avatar

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Jeu 7 Jan - 9:37

Ces textes sont plus qu'intéressants.

_________________
Je me fie à vous. Je viendrai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cril17

avatar

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Jeu 7 Jan - 10:10

Lucrezia P a écrit:
P.S. : Peut-on recopier cet article pour l'avoir ici dans la banque de données du Boudoir, vous pensez, CRIL 17 ? Very Happy

Je pense que cela doit être possible ; j'en demande la confirmation à notre Présidente du CEHQL17.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Jeu 7 Jan - 21:09

Oh oui, ce serait chouette! Si nous avons l'autorisation, je veux bien m'en charger!

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cril17

avatar

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Ven 8 Jan - 12:14

Voici la copie du courrier reçu de Mme Laure de la Chapelle, Présidente du CEHQL17 :

" L’étude de Mme Poudade peut être recopiée pour les archives du Boudoir de Marie Antoinette, à la condition expresse de mentionner son origine : nom de l’auteur, référence au CEHQL17  et au N° 44 du Cahier Louis XVII édité par le Cercle."


17 000 mercis au Boudoir pour la valeur ajoutée inestimable que cette publication va apporter à cette analyse, compte tenu du contexte dans lequel elle se situe désormais !

On serait presque tenté d'écrire que la lutte finale est engagée pour l'honneur de la Reine ... car il semblerait que cela va être un véritable " farr-west ", jusqu'à ce que mort s'ensuive de l'une ou l'autre des théories en présence !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4962
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Sam 9 Jan - 11:23

Bonjour, CRIL17,

Un très grand merci pour cette autorisation que vous avez demandée et obtenue. Notre Boudoir est honoré de pouvoir prochainement compter les analyses de Mme Poudade au nombre de ses documents de référence.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cril17

avatar

Nombre de messages : 125
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Sam 9 Jan - 11:41

Chère madame Antoine,

Quand je lis votre dernier commentaire dans la discussion " Sujet: Re: Fersen le père de deux des enfants de Marie-Antoinette ??   Aujourd'hui à 11:19 " il est désormais évident que nous faisons cause commune pour l'honneur de la Reine, face à une immonde imposture !

Mais ce faisant, je me dois de vous prévenir, par courtoisie à votre égard et de pimprenelle :

Attention au virus Louis XVII qui est très contagieux et pour lequel il n'existe encore aucune thérapie connue, si ce n'est celle de travailler à tenter d'établir la vérité sur le destin de Louis XVII !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Dim 10 Jan - 16:01

cril17 a écrit:
Voici la copie du courrier reçu de Mme Laure de la Chapelle, Présidente du CEHQL17 :

" L’étude de Mme Poudade peut être recopiée pour les archives du Boudoir de Marie Antoinette, à la condition expresse de mentionner son origine : nom de l’auteur, référence au CEHQL17  et au N° 44 du Cahier Louis XVII édité par le Cercle."


17 000 mercis au Boudoir pour la valeur ajoutée inestimable que cette publication va apporter à cette analyse, compte tenu du contexte dans lequel elle se situe désormais !

On serait presque tenté d'écrire que la lutte finale est engagée pour l'honneur de la Reine ... car il semblerait que cela va être un véritable " farr-west ", jusqu'à ce que mort s'ensuive de l'une ou l'autre des théories en présence !


Mille et un merci, cher ami! Very Happy Very Happy Very Happy

Notre petit Boudoir aura donc le bonheur de posséder dans sa banque de données cette analyse si pointue et si pertinente. Je m'en vais de ce pas la recopier.

Bon, le texte n'étant pas numérisé, ça va prendre un peu de temps... Embarassed

J'ai pris la liberté de remplacer les illustrations scannées par des résolutions plus lisibles. Et, puisque c'est un peu une marotte que j'ai, je crois que, çà et là, je ne pourrai pas me retenir d'insérer une ou deux photos de plus...

... je vous prie de m'excuser...


Allez, c'est parti pour
Etude de Madame Thérèse POUDADE publiée dans le N° 44 du Cahier Louis XVII édité par le CEHQL17.
http://louisxvii.chez.com/accueil_881.htm

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Dim 10 Jan - 16:02


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39360
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   Dim 10 Jan - 16:02


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le comte de Fersen décrypté par Thérèse Poudade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret
» Le logement de Fersen à Versailles
» Physionomie et portraits de Louis XVI
» Le comte Axel de Fersen
» La famille d'Axel de Fersen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: