Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mar 5 Oct - 15:16

Je suis tombée il y a quelques mois déjà, sur un passage assez bizarre dans un de mes livres ( Les années Trianon de Catherine Hermary Vieille ) :

" [ ... ] Atterrée, Marie-Antoinette avait appris que l'on avait remis au roi, au cours d'une chasse, un paquet de lettres anonymes dénonçant leur liaison ( avec Fersen ). Le roi avait mis pied à terre, s'était assis sur un tronc d'arbre pour les parcourir et avait pleuré.
Le soir même, elle avait protesté de son innocence et avait proposé à Louis de ne plus jamais revoir le jeune Suédois - "mais ils perdraient l'un et l'autre leur plus sûr ami", avait-elle ajouté. Le roi l'avait prise dans ses bras et baisée au front. La confiance qu'il avait en elle jamais ne serait remise en question [...]
"

Voilà. Je trouve ça un peu bizarre quand même tant de détails, et surtout le fait qu'elle ait proposé de ne jamais le revoir! Je ne sais pas si Hermary Vieille est une historienne fiable. Quelqu'un en saurait-il plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mar 5 Oct - 15:23

Le Roi commençait déjà à ne plus très bien gérer la situation. Sa femme avait déjà pris le contrôle, et conspirait, en partie contre son gré, avec les puissances extérieures. On sous-estime encore et toujours la nature insoumise de cette femme, surtout quand il s'agissait de l'avenir de ses enfants. Le Roi était pleinement conscient des rumeurs qui circulaient concernant Fersen, et cela faisait des années que cela durait déjà. Comment voulez-vous qu'un homme, gros et en manque de confiance, ne soit pas jaloux d'un rivale beau et ténébreux, de qui son épouse est clairement éprise? Avec Marie-Antoinette et Louis XVI on voudrait toujours ignorer le fait que ce n'étaient après tout que deux êtres humains.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mar 5 Oct - 16:07

Je vous donnerai mon analyse de Marie-Antoinette et Louis XVI à travers les années:

Jeune Prince, qui souffrait d'une éducation moralisatrice, et qui démontrait déjà les premiers signes, typique d'une intelligence au dessus du moyen, d'une propension à se mettre trop en question et à trop vouloir reconnaître ses propres fautes et lacunes (le contraire absolu du Roi Soleil)

Rencontre

Jeune Princesse, belle et espiègle, dont le principal compagnon, sa sœur Marie Caroline, partage le goût pour l'insoumission et l'inconformisme.

Ça se passe mal au lit. Après quelques tentatives infructueuses il commence même à la dégoûter de la chose...elle commence à lui fermer la porte de sa chambre, chose inconnue jusque lors à Versailles. Ce jeune mari lourdaud se réfugie dans la chasse, le couple vit des vies à part. La jeune dauphine se réfugie dans les plaisirs de la Cour, dans l'amitié féminine, mais tout cela n'est qu'une fuite en avant. 100% artiste dans l'âme, elle apprécie les belles choses, et les beaux hommes.

Elle rencontre Fersen, tombe éperdument amoureux. Ce sera l'homme de sa vie, car elle a une âme fidèle, et n'a pas besoin de plusieurs conquêtes. Il est étranger comme elle, loin de ses bases, ils ont un lien en commun. L'amour est d'autant plus profond qu'il est interdit et qu'il répond à un besoin criant dans son âme créatif, sensible et terriblement en mal d'amour, d'appartenance.

Louis XVI, qui aime sa femme, essaie de pas trop faire attention à ces histoires. Il ne prend pas de maîtresse, à l'exception de son coup d'essai avec Mme Lambriquet. Comme cela devait blesser son âme de voir comment la Reine n'en avait reine à faire..."ah si cela pourrait l'aider....!"

Le temps des troubles arrive. La Reine a fait son devoir..elle ferme la porte du bonheur au Roi. Basta! Elle aime un autre. De toute façon elle n'a jamais été trop tourné vers la chose, du moins pas avec ce mari, c'en est sûr.

Fersen aide son amour à s'évader, mais le Roi fait capoter tout, comme d'habitude. Fersen doit se dire "Si j'avais été là....!" La Reine n'en peut plus de voir le Roi refuser à nouveau à deux reprises de s'évader!

C'est la captivité et le durcissement des conditions. Au Temple il n'y a plus de Fersen, et elle voit le Roi souvent, pour la première fois. Elle se laisse attendrir par ce mari gentil et si attentif avec ses enfants. Pour la première fois de leur mariage, elle ressent un vrai amour, du moins une vraie tendresse, pour ce pauvre homme si bon et aimable. Et elle va le perdre, le père de ses enfants. Loin d'elle, elle ne peut s'empêcher de penser à son grand amour, elle essaiera de lui faire passer des messages. Bien que plus vraiment un couple dans le vrai sens du terme, Marie-Antoinette et Louis se réconcilient en fin de vie, et elle portera toujours le deuil de cet homme bon et juste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mar 5 Oct - 16:15

Sauf le " coup d'essai " avec Mme Lambriquet, et disons dans les grandes lignes, je suis assez d'accord avec votre analyse, cher Baron .
J'ai le sentiment qu'ils se sont aimés ... Je ne me pose même pas la question, tant cela me paraît une évidence .
Nous ne sommes pas nombreux, dans le Boudoir, à penser ainsi , et je vais encore me faire taxer de romantisme échevelé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: louis XVI ET FERSEN   Mar 5 Oct - 17:04

Je me permets de glisser mon grain de sel :

BARON - le roi n'était pas GROS !!!!! il était très grand, dodu mais pas obèse comme son frère PROVENCE , un cavalier pas très élégant pour la marche dans les salons de versailles - mais un beau blond en cheveux.........un bel ALLEMAND !!!!!!!!
par son caractère et son éducation, n'oublions qu'il s'agit d'un mariage arrangé !!!!, il n'était pas jaloux au sens moderne !!!!!! il était très attaché à la Reine !!!
contrairement aux affirmations du Couple GIRAULT DE COURSAC  - et il est difficile de statuer sur le niveau de son sentiment "amoureux" car nous n'avons pas de documents sur le sujet précis.

Madame, vous avez raison,  FERSEN avait bien une fonction d'agent secret pour la REINE vis à vis des souverains étrangers, spécialement GUSTAV III - relisez son journal avec les détails sur les rencontres hors de FRANCE avec GUSTAV, MERCY, la COUR DE VIENNE,  et les frères du ROI !!!!!!

Pour l'expédition VARENNES - à compter de l'installation aux TUILERIES, le Roi est entré dans une phase "dépression" il ne pouvait plus chasser et faire  l'exercice physique dont il avait grand besoin - grande méfiance à l'encontre de son entourage...  lorsque que son avis était demandé il indiquait Allez le demander à ma FEMME ou ma SOEUR
MARIE ANTOINETTE a préparé avec FERSEN le projet de départ !!!! mais avec le total accord du Roi comme du temps de VERSAILLES où elle s'occupait des PLAISIRS elle y occupait la place de FAVORITE, aux TUILERIES elle  est la REINE non courronnée !!!!!! mais pas d'expérience et surtout pas le temps de se former !!!!!

Pour notre jeune amie de 13 ans !!!! bravo pour votre intérêt pour la famille ROYALE.
Si vous le voulez et en fonction de votre adresse,  je vous propose de venir tenir une conférence dans votre collège lors de vos cours d'histoire sur
la Révolution afin de remettre "les pendules à l'heure" et un peu de plomb dans la tête de vos collègues !!!!!! vous verrez que les avis peuvent changer et piquer la curiosité pour une prochaine lecture dans le bons sens.

PIM !!!! le livre sur FERSEN n'est pas rare il a été écrit par le ANDRE CASTELOT suédois !!! j'ai même un DVD sur AXEL conduit par cet auteur !!!!
je croyais vous avoir raconté que lors d'une visite à STOCKHOLM en 1998 pour honorer AXEL et visiter l'exposition sur GUSTAV III nous avons rencontré ce Monsieur, et lui faisant compliment de son parfait français, il nous a indiqué qu'il habitait PARIS régulièrement avec sa famille !!!!
dans l'immeuble situé au coin de ma rue LE REGRATTIER dans l'ILE SAINT LOUIS  !!!! nous étions voisins !!!!!!!
c'est un livre intéressant à avoir dans sa bibliothèque - département FERSEN -  

Amicalement                                            MARIE ANTOINETTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mar 5 Oct - 17:09

Chère Marie-Antoinette, vous oubliez de nous dire si, à votre avis, Marie-Antoinette et Fersen s'aimaient d'amour tendre !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mar 5 Oct - 17:12

Citation :
Sauf le " coup d'essai " avec Mme Lambriquet, et disons dans les grandes lignes, je suis assez d'accord avec votre analyse, cher Baron .  
J'ai le sentiment qu'ils se sont aimés ... Je ne me pose même pas la question, tant cela me paraît une évidence .
Nous ne sommes pas nombreux, dans le Boudoir, à penser ainsi , et je vais encore me faire taxer de romantisme échevelé !

Mais puisque, de toute façon, tu le revendiques...  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mar 5 Oct - 17:15

Citation :
Je suis tombée il y a quelques mois déjà, sur un passage assez bizarre dans un de mes livres ( Les années Trianon de Catherine Hermary Vieille ) :

" [ ... ] Atterrée, Marie-Antoinette avait appris que l'on avait remis au roi, au cours d'une chasse, un paquet de lettres anonymes dénonçant leur liaison ( avec Fersen ). Le roi avait mis pied à terre, s'était assis sur un tronc d'arbre pour les parcourir et avait pleuré.
Le soir même, elle avait protesté de son innocence et avait proposé à Louis de ne plus jamais revoir le jeune Suédois - "mais ils perdraient l'un et l'autre leur plus sûr ami", avait-elle ajouté. Le roi l'avait prise dans ses bras et baisée au front. La confiance qu'il avait en elle jamais ne serait remise en question [...]
"

Voilà. Je trouve ça un peu bizarre quand même tant de détails, et surtout le fait qu'elle ait proposé de ne jamais le revoir! Je ne sais pas si Hermary Vieille est une historienne fiable. Quelqu'un en saurait-il plus ?

C'est Saint Priest, qui rapporte cet épisode, grand classique des romans tels que celui de Hermary Vieille. Les auteurs plus sérieux remettent toutefois en cause ce témoignage, vu que Saint Priest tenait ses renseignements de sa femme, qui était la maîtresse de Fersen. L'objectivité du mémorialiste est donc sujette à cautions.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mar 5 Oct - 17:15

Citation :
Citation :
je vais encore me faire taxer de romantisme échevelé !

Mais puisque, de toute façon, tu le revendiques...  

Tu as raison, j'assume !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mar 5 Oct - 17:17

MARIE ANTOINETTE a écrit:
Je me permets de glisser mon grain de sel :

BARON - le roi n'était pas GROS !!!!! il était très grand, dodu mais pas obèse comme son frère PROVENCE , un cavalier pas très élégant pour la marche dans les salons de versailles - mais un beau blond en cheveux.........un bel ALLEMAND !!!!!!!!
par son caractère et son éducation, n'oublions qu'il s'agit d'un mariage arrangé !!!!, il n'était pas jaloux au sens moderne !!!!!! il était très attaché à la Reine !!!
contrairement aux affirmations du Couple GIRAULT DE COURSAC  - et il est difficile de statuer sur le niveau de son sentiment "amoureux" car nous n'avons pas de documents sur le sujet précis.

Madame, vous avez raison,  FERSEN avait bien une fonction d'agent secret pour la REINE vis à vis des souverains étrangers, spécialement GUSTAV III - relisez son journal avec les détails sur les rencontres hors de FRANCE avec GUSTAV, MERCY, la COUR DE VIENNE,  et les frères du ROI !!!!!!

Pour l'expédition VARENNES - à compter de l'installation aux TUILERIES, le Roi est entré dans une phase "dépression" il ne pouvait plus chasser et faire  l'exercice physique dont il avait grand besoin - grande méfiance à l'encontre de son entourage...  lorsque que son avis était demandé il indiquait Allez le demander à ma FEMME ou ma SOEUR
MARIE ANTOINETTE a préparé avec FERSEN le projet de départ !!!! mais avec le total accord du Roi comme du temps de VERSAILLES où elle s'occupait des PLAISIRS elle y occupait la place de FAVORITE, aux TUILERIES elle  est la REINE non courronnée !!!!!! mais pas d'expérience et surtout pas le temps de se former !!!!!

Pour notre jeune amie de 13 ans !!!! bravo pour votre intérêt pour la famille ROYALE.
Si vous le voulez et en fonction de votre adresse,  je vous propose de venir tenir une conférence dans votre collège lors de vos cours d'histoire sur
la Révolution afin de remettre "les pendules à l'heure" et un peu de plomb dans la tête de vos collègues !!!!!! vous verrez que les avis peuvent changer et piquer la curiosité pour une prochaine lecture dans le bons sens.

PIM !!!! le livre sur FERSEN n'est pas rare il a été écrit par le ANDRE CASTELOT suédois !!! j'ai même un DVD sur AXEL conduit par cet auteur !!!!
je croyais vous avoir raconté que lors d'une visite à STOCKHOLM en 1998 pour honorer AXEL et visiter l'exposition sur GUSTAV III nous avons rencontré ce Monsieur, et lui faisant compliment de son parfait français, il nous a indiqué qu'il habitait PARIS régulièrement avec sa famille !!!!
dans l'immeuble situé au coin de ma rue LE REGRATTIER dans l'ILE SAINT LOUIS  !!!! nous étions voisins !!!!!!!
c'est un livre intéressant à avoir dans sa bibliothèque - département FERSEN -  

Amicalement                                            MARIE ANTOINETTE

Merci pour cette analyse, que je rejoins, chère Marie Antoinette, et aussi pour les renseignements sur Linquist. Je croyais ce livre plus rare en français. Bonne nouvelle, donc, je vais me mettre en quête !  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mar 5 Oct - 17:32

Citation :
Je vous donnerai mon analyse de Marie-Antoinette et Louis XVI à travers les années:

Jeune Prince, qui souffrait d'une éducation moralisatrice, et qui démontrait déjà les premiers signes, typique d'une intelligence au dessus du moyen, d'une propension à se mettre trop en question et à trop vouloir reconnaître ses propres fautes et lacunes (le contraire absolu du Roi Soleil)

Rencontre

Jeune Princesse, belle et espiègle, dont le principal compagnon, sa sœur Marie Caroline, partage le goût pour l'insoumission et l'inconformisme.

Ça se passe mal au lit. Après quelques tentatives infructueuses il commence même à la dégoûter de la chose...elle commence à lui fermer la porte de sa chambre, chose inconnue jusque lors à Versailles. Ce jeune mari lourdaud se réfugie dans la chasse, le couple vit des vies  à part. La jeune dauphine se réfugie dans les plaisirs de la Cour, dans l'amitié féminine, mais tout cela n'est qu'une fuite en avant. 100% artiste dans l'âme, elle apprécie les belles choses, et les beaux hommes.

Elle rencontre Fersen, tombe éperdument amoureux. Ce sera l'homme de sa vie, car elle a une âme fidèle, et n'a pas besoin de plusieurs conquêtes. Il est étranger comme elle, loin de ses bases, ils ont un lien en commun. L'amour est d'autant plus profond qu'il est interdit et qu'il répond à un besoin criant dans son âme créatif, sensible et terriblement en mal d'amour, d'appartenance.

Louis XVI, qui aime sa femme, essaie de pas trop faire attention à ces histoires. Il ne prend pas de maîtresse, à l'exception de son coup d'essai avec Mme Lambriquet. Comme cela devait blesser son âme de voir comment la Reine  n'en avait reine à faire..."ah si cela pourrait l'aider....!"

Le temps des troubles arrive. La Reine a fait son devoir..elle ferme la porte du bonheur au Roi. Basta! Elle aime un autre. De toute façon elle n'a jamais été trop tourné vers la chose, du moins pas avec ce mari, c'en est sûr.

Fersen aide son amour à s'évader, mais le Roi fait capoter tout, comme d'habitude. Fersen doit se dire "Si j'avais été là....!" La Reine n'en peut plus de voir le Roi refuser à nouveau à deux reprises de s'évader!

C'est la captivité et le durcissement des conditions. Au Temple il n'y a plus de Fersen, et elle voit le Roi souvent, pour la première fois. Elle se laisse attendrir par ce mari gentil et si attentif avec ses enfants. Pour la première fois de leur mariage, elle ressent un vrai amour, du moins une vraie tendresse, pour ce pauvre homme si bon et aimable. Et elle va le perdre, le père de ses enfants. Loin d'elle, elle ne peut s'empêcher de penser à son grand amour, elle essaiera de lui faire passer des messages. Bien que plus vraiment un couple dans le vrai sens du terme, Marie-Antoinette et Louis se réconcilient en fin de vie, et elle portera toujours le deuil de cet homme bon et juste.
Je ne suis pas en désaccord avec tout...  

Je ne pense pas que ni Marie Antoinette, ni Louis Auguste ne se soient réfugiés dans quoi que ce soit. Il aimait la chasse et les exercices violents, la maçonnerie, l'horlogerie, la géographie, les langues... Elle aimait les arts et les contacts humains (et canins, me rappelle à juste titre Josephine). Le sexe ne semble pas avoir été un point important dans leur vie. Ils ont mis du temps à s'apprivoiser, tant du point de vue psychologique que charnel. Et encore sous cet aspect ne le sera-ce sans doute jamais, comme dans beaucoup de couples de leur époque et de leur condition.

Je ne crois pas que Marie Antoinette soit tombée éperdument amoureuse de Fersen, cela ne ressort ni de sa correspondance à elle, ni de son journal à lui. Cette version repose surtout sur le fantasme d'Alma Söderhjelm, à mon avis. Cependant, Fersen a réussi à gagner la confiance de la reine, si fort qu'à la fin de sa vie, elle lui lance des appels désespérés. C'est donc un sentiment non négligeable, mais pas forcément de l'amour, ni de la passion. Par contre, je crois que Fersen a aimé passionnément la reine. Plus la vie le décevait, plus il s'enfermait dans ce rêve à jamais envolé. C'est ce qui me touche le plus en lui, cette espèce de monomanie dans laquelle il s'est enfoncé...

... quoique... Il semble qu'à son retour en Suède, il avait quelque peu oublié les malheurs de France et Marie Antoinette, dans les bras d'une jeune femme bien charnelle.

Pour la relation entre les souverains eux-mêmes, je serais un peu plus proche des GDC. Je ne crois pas que Louis XVI aimait beaucoup sa femme. A mon avis, il la sousestimait même largement. Mais je suis d'accord avec l'analyse que vous brossez de leur vie au temple, baron. Cette intimité forcée, bourgeoise même, les a profondément rapprochés.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mar 5 Oct - 17:33

Citation :
Citation :
Citation :
je vais encore me faire taxer de romantisme échevelé !

Mais puisque, de toute façon, tu le revendiques...  

Tu as raison, j'assume !

Moi aussi, tu sais... Mais je suis plus gothique que romantique... comme Fersen, en quelque sorte...  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mar 5 Oct - 17:34

MARIE ANTOINETTE a écrit:


Pour notre jeune amie de 13 ans !!!! bravo pour votre intérêt pour la famille ROYALE.
Si vous le voulez et en fonction de votre adresse, je vous propose de venir tenir une conférence dans votre collège lors de vos cours d'histoire sur
la Révolution afin de remettre "les pendules à l'heure" et un peu de plomb dans la tête de vos collègues !!!!!! vous verrez que les avis peuvent changer et piquer la curiosité pour une prochaine lecture dans le bons sens.

Amicalement MARIE ANTOINETTE

Je vous remercie, ça serait très sympathique, mais je crois que le cas de ces têtes de pioche est malheureusement désespéré. De plus, les seules conférences que nous avons eues tournaient autour de la dentition, et de la drogue ( passionant Suspect, à croire qu'il n 'y a que cela sur terre ), et j'ai surtout l'impression que les profs suivent lettre par lettre leur manuel. Dès que ça s'en éloigne un peu, les autres n'écoutent rien, enfin, vous voyez. . . C'est au dessus des capacités de mes camarades. Je fais ce que je peux avec ceux qui veulent bien m'écouter, mais les autres. . . Et les profs n'arrêtent pas de se plaindre qu'on est en retard sur le programme! Franchement l'éducation de nos jours. . .
Enfin bref...
Ah et aussi, je n'aurais pas le plaisir d'humilier mon prof d'histoire moi même. . . Et j'y tiens. Twisted Evil

ça aurait tout de même été avec plaisir, merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mar 5 Oct - 19:50

Chère amie, vous êtes formidable ! Very Happy

Pour en revenir à Fersen, je pense exactement comme Pim. En rajoutant que j'espère bien pour Marie-Antoinette qu'elle n'en était pas amoureuse car franchement quand on pense qu'il prenait du bon temps avec d'autres pendant qu'elle subissait un calvaire abominable, ce n'est pas une grande preuve de romantisme. Et qu'on ne me dise pas "Oui mais c'est un homme, il a bien le droit, bla-bla-bla, etc." Vu le contexte, ce serait particulièrement atroce.
Il avait droit de faire ce qu'il veut, à partir du moment que Marie-Antoinette ne le considérait pas autrement qu'un chevalier servant parmi tant d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mar 5 Oct - 21:00

olivia a écrit:
Pour en revenir à Fersen, je pense exactement comme Pim. En rajoutant que j'espère bien pour Marie-Antoinette qu'elle n'en était pas amoureuse car franchement quand on pense qu'il prenait du bon temps avec d'autres pendant qu'elle subissait un calvaire abominable, ce n'est pas une grande preuve de romantisme. Et qu'on ne me dise pas "Oui mais c'est un homme, il a bien le droit, bla-bla-bla, etc." Vu le contexte, ce serait particulièrement atroce.
Il avait droit de faire ce qu'il veut, à partir du moment que Marie-Antoinette ne le considérait pas autrement qu'un chevalier servant parmi tant d'autres.

Merci, chère Olivia.  

C'est d'autant plus indéniable que les faits sont consignés dans le journal de Fersen lui-même. Pendant que la reine se meurt à la conciergerie, il voudrait presser les choses pour pouvoir enfin régler ses affaires, plus précisément ses projets de mariage avec Eleonore Sullivan.

Je n'ai jamais vu non plus ce qu'il y avait de romantique à faire de Marie Antoinette de Habsbourg Lorraine la cocue la plus ridicule de tous les temps.

Mais, heureusement, nous savons qu'elle valait bien mieux que ça, et par elle-même, puisqu'elle conseille à Fersen de prendre du bon temps avec les Craufurd.

C'est nous, qui ne sommes pas à la hauteur de Marie Antoinette, avec nos fadeurs.  

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mar 5 Oct - 21:23

pimprenelle a écrit:
Pendant que la reine se meurt à la conciergerie, il voudrait presser les choses pour pouvoir enfin régler ses affaires, plus précisément ses projets de mariage avec Eleonore Sullivan.


Tu veux dire les projets de mariage d'Eléonore avec lui, nuance .
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mer 6 Oct - 8:51

C'est vrai qu'il avait l'essentiel : accès illimité à son corps for free.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mer 6 Oct - 9:04

pimprenelle a écrit:
C'est vrai qu'il avait l'essentiel : accès illimité à son corps for free.

Il avait aussi pour elle une certaine tendresse, faute d'amour fou, sinon elle n'aurait fait que passer dans sa vie, puis gicler aussi promptement que les autres .
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mer 6 Oct - 9:10

Ah, pour moi, Eleonore avait toutes les qualités pour se faire aimer, à commencer par un tempérament de feu, assorti d'une générosité éclatante. Ce mélange lui a permis non seulement de partager les rêves de Fersen, mais aussi de les alimenter et de les ranimer lorsqu'ils languissaient. Ensemble, ils ont enfourché un nuage d'adrénaline. Voilà, je crois, le ciment de leur relation, et voilà pourquoi Eleonore a duré, eût été épousée si elle n'avait refusé, quand les autres n'ont fait que passer.

Au moment où Marie Antoinette s'éteignait à la Conciergerie, Fersen pesait le pour et le contre, dans un passage que nous connaissons tous et qui, perso, n'a pas fini de m'écoeurer.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mer 6 Oct - 9:46

J'aime l'image de ton nuage d'adrénaline ! Je vois la relation Fersen/ Eléonore exactement comme toi .

Je trouve aussi affreusement choquant que la vie ne se soit pas arrêté net pour Fersen à l'époque de l'incarcération de Marie-Antoinette à la Conciergerie, qu'il songe encore à, bon an mal an, faire des projets d'avenir avec Eléonore .
Il ne peut pas ignorer la gravité de la situation, mais il ne SAIT pas, comme nous, que la Justice révolutionnaire va oser inculper la Reine et la faire mourir .
Pour moi, la seule explication possible de son attitude, c'est que, même si raisonnablement il le redoute, il ne PEUT pas concevoir ce qui va arriver . Il n'y a pas d'autre explication . Je n'en vois pas d'autre !!!
Beaucoup de contemporains croyaient, les insensés ! que la République avait eu son tribut avec le sang du Roi, et que Marie-Antoinette allait être rendue à la Cour de Vienne . C'était la conviction que Fersen avait, chevillée au corps ! Il y travaillait frénétiquement pendant cette période même où il envisageait ( bien vaguement ......... ) d'épouser Eléonore . On a bien vu, au moment où est lancé le fameux manifeste de Brunswick, auquel il a d'ailleurs collaboré, que Fersen ( comme Artois ou Vaudreuil ) est enclin à se bercer d'illusions !
Jusqu'à la toute dernière extrémité, il s'est démené pour travailler à la libération de Marie-Antoinette, alors que Mercy, lui, baissait les bras.
Et quand l'horreur totale, l'abominable, finit bel et bien par arriver, convole t-il joyeusement avec Eléonore ? Certes non . Là oui, sa vie s'écroule et ne devient plus qu'une longue souffrance commémoratrice morbide .

Oui, je sais, tu vas me dire que c'est Eléonore qui refuse alors le mariage ..... Pim !!! tu épouserais un zombie, toi ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mer 6 Oct - 9:57

je suis tout a fait d'accord avec ton analyse Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mer 6 Oct - 10:04

Je crains que tu ne te fasses bien des illusions, chère amie... En effet, Fersen envisage tout à fait la mort de la reine, puisqu'il suppute sur son avenir personnel "si Elle meurt". La majuscule ne grandit en rien la petitesse des sentiments. Fersen se servait de Marie Antoinette, comme il s'est servi de tout le monde, Eleonore y compris. Logique, donc, qu'elle lui ait préféré le bon vieux Quintin.

Oui, Fersen vivait dans sa tête, avec un égoïsme incroyable. Tout tournait autour de lui, et lorsqu'il croyait servir une noble cause, c'était l'inverse, la cause servait la démesure de son ego.

Toute sa vie ne s'est pas écroulée avec l'incarcération de Marie Antoinette tout simplement parce que Marie Antoinette n'était pas tout pour lui, comme il n'était pas tout pour elle. Mais cet équilibre, plutôt sain, somme toute, n'excuse pas la bassesse des tergiversations intimes de l'égocentrique comte suédois.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mer 6 Oct - 10:23

pimprenelle a écrit:
Oui, Fersen vivait dans sa tête, avec un égoïsme incroyable. Tout tournait autour de lui, et lorsqu'il croyait servir une noble cause, c'était l'inverse, la cause servait la démesure de son ego.

Toute sa vie ne s'est pas écroulée avec l'incarcération de Marie Antoinette tout simplement parce que Marie Antoinette n'était pas tout pour lui, comme il n'était pas tout pour elle. Mais cet équilibre, plutôt sain, somme toute, n'excuse pas la bassesse des tergiversations intimes de l'égocentrique comte suédois.

C'est pourtant bien toi qui disais en amont :

pimprenelle a écrit:
Cependant, Fersen a réussi à gagner la confiance de la reine, si fort qu'à la fin de sa vie, elle lui lance des appels désespérés. C'est donc un sentiment non négligeable, mais pas forcément de l'amour, ni de la passion. Par contre, je crois que Fersen a aimé passionnément la reine. Plus la vie le décevait, plus il s'enfermait dans ce rêve à jamais envolé. C'est ce qui me touche le plus en lui, cette espèce de monomanie dans laquelle il s'est enfoncé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mer 6 Oct - 11:31

pimprenelle a écrit:
... En effet, Fersen envisage tout à fait la mort de la reine, puisqu'il suppute sur son avenir personnel "si Elle meurt". La majuscule ne grandit en rien la petitesse des sentiments.

Poser une hypothèse, ce n'est pas y croire . Ce peut être beaucoup plus compliqué que cela .
Parfois le cœur se refuse à croire ce que la raison assène comme une vérité .
Or là, c'est nous qui savons, pas lui . Même s'il en envisage la possibilité .

pimprenelle a écrit:
Fersen se servait de Marie Antoinette, comme il s'est servi de tout le monde,

En quoi se sert-il d'elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   Mer 6 Oct - 11:49

Il s'est servi d'elle, ne serait-ce qu'en devenant le Suédois le plus célèbre au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie-Antoinette et Axel de Fersen, des amants restreints ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lettres autographes de Marie-Antoinette à Fersen conservées aux A.N
» Les lettres de Fersen à Marie-Antoinette
» Le comte Axel de Fersen
» Didon, Fersen et Marie-Antoinette
» Marie-Antoinette et Fersen : un amour secret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette au fil du temps :: La Reine de France : 1774-1792-
Sauter vers: