Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Jeu 5 Aoû - 19:22

J'ai beaucoup aimé l'émission. Un petit comparatif avec notre Chère Reine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Jeu 5 Aoû - 20:09

Par exemple, c'est qu'Eugénie retournait, incognito, se mêler aux visiteurs de châteaux où elle avait vécu jadis, heureuse, avec mari et enfant ... Elle retrouvait les lieux, les objets, la chambre du prince impérial ... Dieux, que son cœur devait saigner !  Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Jeu 5 Aoû - 20:11

C'est terrible! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Jeu 5 Aoû - 21:18

D'habitude, Stéphane Bern nous présente les lieux d'aisance des grands personnages. Là on a pire!!! Les instruments de chirurgie pour les infections de la vessie de Napoléon III. C'est abominable!

Sinon, l'émission est très bien!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Programmes télé   Jeu 5 Aoû - 21:26

Bonjour

Emission très intéressante Very Happy

Pour une fois, Stéphane n'a pas fait du Bern

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Jeu 5 Aoû - 21:48

Je le trouve aussi très sobre. Cette émission est un vrai plaisir. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Ven 6 Aoû - 0:03

Quelle femme! J'en suis bouleversée. En plus elle vénérait Marie-Antoinette.

Il faut absolument que je lise une biographie d'elle. Je comprends la passion de certains membres à son égard.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Ven 6 Aoû - 10:10

Je suis très sensible à cette grande figure de l'Impératrice Eugénie car elle m'est liée par bien des points :
-notre passion commune pour Marie-Antoinette
-son costumier amazonier, Alexis Lavigne, qui créa mon école , ESMOD, en 1842
et enfin
-mes grand-tantes (nées en 1885 et 1887) qui ont confectionné des jupes de robes pour des princesses de la familles de l'Impératrice : pour un jupon, je reprends là le terme qu'elles utilisaient auprès de ma mère, leur nièce, car moi je ne les connais que par elle, il fallait 14 mètres de tissus, tout était surfilé...à la main , ça me subjugue toujours ça, moi !!!

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Ven 6 Aoû - 11:23

Effectivement, tu as des liens assez particuliers avec l'impératrice! Very Happy
Je serais super heureuse d'avoir des membres de ma famille qui auraient travaillé pour des princesses!

Hier j'ai aussi été très touchée de revoir ces lieux comme Biarritz et la Rhune. J'avais bu un verre en terrasse du palais. La vue y est magnifique. Je suis certaine que le château a été construit en fonction de cette vue.

Et la Rhune! Il faut absolument se rendre en haut de cette montagne une fois dans sa vie! Pour les moins marcheurs, il y a un petit train en bois, tout à fait charmant. Et une fois là-haut! Vous avez une des vues les plus splendides au monde. drunken Tout le Pays Basque français et une partie des Landes en miniature. Des centaines de petits villages, blancs et rouge, disséminés dans le paysage. On se croirait devant une maquette. Du côté espagnol, des montagne à perte de vue. Et l'océan qui s'unit aux Pyrénées... J'ai eu la chance d'avoir un temps splendide les deux fois où j'y suis montée.

Et dans ces deux lieux, le souvenir d'Eugénie est très présent. Et ce qui ne gâche rien pour mon amour-propre personnel, la personne qui m'accompagnait, me disait que je ressemblais à Eugénie. Ça c'est du super compliment! Objectivement, non, vraiment pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Ven 6 Aoû - 14:37

J'ai fait toutes mes classes primaires à Deauville, station créée par le duc de Morny, demi-frère de Napoléon III.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Ven 6 Aoû - 21:07

J'ai beaucoup aimé !  Merci, merci !!! Very Happy

Cette émission est peut-être un peu décousue, comme vous dites, mais foisonnante et menée avec brio, même si les effets de style de Bern ( Suivez-moi . Regardez ...  non stop ) finissent par un peu lasser.  
Le récit de la vie d'Eugénie est terriblement émouvant .  On souffre véritablement avec elle à la mort du prince impérial . Sad
Quelle grande dame séduisante et attachante ! Quelle vie passionnante !  et ce parallèle avec Marie-Antoinette est loin d'être surfait .
Je me suis bien amusée des bons mots : Sa Majesté l'Ampleur ou bien Qui paye y va  ... , et horrifiée des détails des opérations de la vessie endurées par Napoléon III ...   brrrrrrr ! La taille des cailloux !!!  Inimaginable !!!!!!
Cette femme curieuse de tout vit en direct toutes les premières inventions et, déjà vieille, rêve de traverser la Manche en avion !!!  Elle est épatante !
Qui n'aura pas pensé à quelqu'un d'autre en entendant A mort l'Espagnole !!!
Il y avait même une parenthèse Chinoiseries, pour vous ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Ven 6 Aoû - 23:17

Absolument ! Very Happy
Quoique, pour le coup, cet épisode du Second Empire n'est vraiment pas glorieux.  

Puisque nous en parlons, je vous cite quelques passages d'une lettre de Victor Hugo au capitaine Butler (nan, nan pas celui d'Autant en Emporte le vent ).
Au sujet du sac du Palais d'Eté par les troupes françaises et anglaises, et de l'exposition au Pavillon de Marsan des plus belles pièces dérobées (avant qu'une partie ne soit transférée à Fontainebleau).

Voici :

Le 25 novembre 1861

Vous me demandez mon avis, monsieur, sur l'expédition de Chine.
Vous trouvez cette expédition honorable et belle, et vous êtes assez bon pour attacher quelque prix à mon sentiment (...) et vous désirez savoir quelle est la quantité d'approbation que je crois pouvoir donner à cette victoire ?

Imaginez on ne sait quelle construction inexprimable, quelque chose comme un édifice lunaire, et vous aurez le Palais d'Eté.
Bâtissez un songe avec du marbre, du jade, du bronze, de la porcelaine, charpentez-le en bois de cèdre, couvrez-le de pierreries, drapez-le de soie, faites-le ici sanctuaire, là harem, là citadelle, mettez-y les dieux, mettez-y des monstres, vernissez-le, émaillez-le, dorez-le, fardez-le, faites construire par des architectes qui soient des poètes les mille et un rêves des mille et une nuits, ajoutez des jardins, des bassins, des jaillissements d'eau et d'écume, des cygnes, des ibis, des paons, supposez en un mot une sorte d'éblouissante caverne de la fantaisie humaine ayant une figure de temple et de palais, c'était là ce monument.

(...)

Cette merveille a disparu.

Un jour, deux bandits sont entrés dans le Palais d'Eté.
L'un a pillé, l'autre a incendié.
La victoire peut-être une voleuse à ce qu'il paraît.
Ce qu'on avait fait au Parthénon, on l'a fait au Palais d'Eté, plus complètement et mieux, de manière à ne rien laisser.
Tous les trésors de toutes nos cathédrales réunies n'égaleraient pas ce splendide et formidable musée de l'Orient.

(...)

L'un des deux vainqueurs a empli ses poches, ce que voyant, l'autre a empli ses coffres ; et l'on est revenu en Europe, bras dessus, bras dessous, en riant.
Telle est l'histoire des deux bandits.
Nous Européens, nous sommes les civilisés, et pour nous, les Chinois sont les barbares.
Voilà ce que la civilisation a fait à la barbarie !

Devant l'Histoire, l'un des deux bandits s'appellera la France, l'autre s'appellera l'Angleterre.

(...)

L'empire français a empoché la moitié de cette victoire et il étale aujourd'hui avec une sorte de naïveté de propriétaire, le splendide bric-à-brac du Palais d'Eté.
J'espère qu'un jour viendra où la France, délivrée et nettoyée, renverra ce butin à la Chine spoliée.
En attendant, il y a un vol et deux voleurs, je le constate.

Telle est, monsieur, la quantité d'approbation que je donne à l'expédition de Chine.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Ven 6 Aoû - 23:23

Que j'aime Victor Hugo!

J'ai été choquée hier d'apprendre que ce fabuleux musée chinois de Fontainebleau doit une grande partie de ses collections à un pillage. C'est vraiment un phénomène dont j'ai horreur. Quand donc la France aura la décence de rendre ces pièces à la Chine ? (Si en passant, les Chinois ont des meubles ou tableaux des collections royales à nous rendre, ça pourrait être un échange de bon procédé ).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Ven 6 Aoû - 23:32

Citation :
Puisque nous en parlons, je vous cite quelques passages d'une lettre de Victor Hugo au capitaine Butler (nan, nan pas celui d'Autant en Emporte le vent ).
Au sujet du sac du Palais d'Été par les troupes françaises et anglaises, et de l'exposition au Pavillon de Marsan des plus belles pièces dérobées (avant qu'une partie ne soit transférée à Fontainebleau).

C'est une honte absolue !  Bravo, Victor !     Il fait allusion aux rapines de lord Elgin, évidemment .

Vous me faites penser que, pourtant, postant des chinoiseries de la maison de Victor Hugo à Paris ( que vous disiez n'avoir pas encore visitée ), je signalais que certaines provenaient de ce juteux sac du Palais d'Été ...
Tout le monde trouve cela normal .
Mais la police traque les voleurs de pommes !  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Dim 28 Aoû - 19:09

Je lis en ce moment la biographie de Jean des Cars consacrée à l'impératrice. Passionnant ! Et quelle femme !!!

A 17 ans, elle n'a pas hésité à entrer habillée en danseuse de flamenco dans une pièce où des messieurs de bonne compagnie jouaient au billard et fumaient leur cigare. C'est déjà suffisamment osé. Puis, sans crier gare, elle saute sur le billard et se met à danser, dénudant ses jambes (parfaites !) et gonflant sa poitrine ! Imaginez la tête des messieurs !

Dans l'Espagne du XIXème siècle, il fallait oser !

Elle mènera une vie assez délurée pour une aristocrate issue des Grands d'Espagne. Mais gardera toujours sa vertu intacte malgré le regard désespéré des hommes. Quoiqu'elle leur faisait peur avec ses idées et attitude assez incompatibles avec l'image qu'on se faisait alors des demoiselles de la bonne société.
On sait que Napoléon III fut rapidement fou d'elle, voulut la mettre sur sa liste innombrable de maîtresses, mais la demoiselle réussit à lui faire comprendre que le chemin de sa chambre passait par la chapelle. On ne peut nier un peu d'intrigue là-dessous et sa mère n'y a pas été étrangère, rêvant au mieux pour ses filles.
Au grand dam de la famille Bonaparte. Ce qui me rappelle au passage la haine que reçut Joséphine de leur part également.

D'entrée, elle fut impopulaire car soi-disant pas assez bien née pour l'empereur ! La noblesse des familles est incomparable. Napoléon disant que la sienne remonte au 18 brumaire ! Alors que la famille d'Eugénie était Grands d'Espagne !

Impératrice, elle deviendra beaucoup plus sage mais n'en reste pas moins très sportive et caractérielle.

Contrairement à la légende, forgée par ses détracteurs, les Bonaparte en premier, elle n'était pas idiote. Elle lisait beaucoup, notamment des ouvrages socialistes ! Et son mari la nommera peu de temps après la naissance de leur fils régente. Pas qu'à sa mort mais dès une absence. Preuve qu'il la reconnaissait comme capable. Et il l'a formée politiquement dès le début de leur mariage.

De plus, sa bigoterie reflète plus une fascination pour le mystère et l'occultisme. Elle n'a pas hésité à faire tourner les tables aux Tuileries !

Je ne suis qu'à la moitié de ma lecture, mais j'applaudis à chaque page. Vraiment une grande dame !
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31671
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Dim 28 Aoû - 19:53

Merci pour ce résumé

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Dim 28 Aoû - 19:56

Oui, vous nous la rendez bien sympathique !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Dim 28 Aoû - 21:09

C'était une personnalité ouverte et curieuse de tout . Elle était très attentive aux progrès techniques !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L'IMPERATRICE EUGENIE   Lun 29 Aoû - 21:21

L'impératrice était assurément une femme de caractère. Et il en fallait pour supporter les infidélités à répétition d'un mari qui collectionnait aventures et maîtresses...
Il est vrai qu'elle était férue d'occultisme et elle faisait tourner les tables à BIARRITZ également.
Certains la disaient coincée et bigote, alors que les journaux d'opposition la surnommaient "Falbala Ière"...
En tous cas, elle a eu une trés forte influence sur l'empereur (peut-être lui cédait-il pour se faire pardonner ses écarts ?), surtout pour la désastreuse expédition mexicaine. Son rôle reste flou dans cette triste affaire, mais il semble bien qu'elle y ait joué un rôle non négligeable.
Elle a surtout connu le pire pour une mère : voir mourir son enfant avant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Mar 30 Aoû - 22:25

Et ce qui est incroyable, c'est qu'elle a survécu jusqu'en 1920 ! On imagine peu l'égérie de Winterhalter durant les années folles !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Mar 30 Aoû - 22:32

En effet :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Mar 30 Aoû - 22:37

pour comparer :

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Mar 30 Aoû - 22:40

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Mer 31 Aoû - 18:37

Tout est écrit dans un grand livre placé dans les nuages !!!!!! (humour) j'ai fait mes classes à la MAISON EUGENE NAPOLEON sise à PARIS 12, 254, rue du Fg St Antoine - maison créée par l'IMPERATRICE EUGENIE pour recevoir les orphelines des pères morts en travaillant, équivalent de la LEGION D'HONNEUR (militaire)
lors de son mariage, la ville de PARIS avait suggéré de lui offrir .............un collier !!!!! elle préfera en demander la valeur pour construire cette grande maison sous la direction des SOEURS DE SAINT VINCENT DE PAUL - les grandes cornettes - architecte HITORFF - architecte favori de l'impératrice !!!!!
A mon époque la maison était ouverte à toutes les filles !!!!!!!

elle porte le nom de son fils LOULOU et pour nous c'était GEGENE !!!!!!!!! on entrait par une grande porte au coin de la rue de Picpus pour pemettre à la voiture de se ranger devant le porche qui menait au grand salon !!!!! ((voir photo ))à l'origine les tableaux étaient les originaux, maintenant ce sont des copies d'époque de l'atelier de l'artiste !!!!!! sortie vers le jardin pour se rendre dans la chapelle - au fond de l'abside, un fresque montrant l'Impératrice tenant un collier dans les mains et le remettant aux religieuses devant la maquette de la Maison.

amicalement MARIE ANTOINETTE


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   Mer 31 Aoû - 18:49


La chapelle avec la fresque + le salon avec la porte d'entrée de l'IMPERATRICE



Les cours contenant 350 fauves en pleine jeunesse


MARIE ANTOINETTE


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Impératrice Eugénie: la mémoire de la Reine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Impératrice Eugénie et le sultan, un Amour secret ?
» L'impératrice Eugénie et Marie-Antoinette
» L'Impératrice Eugénie revient mourir en Espagne.....
» Sainte Adélaïde Impératrice du Saint Empire, Bienheureuse Marie des Anges Carmélites, commentaire du jour "Qu'êtes-vous allés voir au désert ?"
» NOUVEAU - Joséphine, l'impératrice créole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: