Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La duchesse de Polignac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Ven 1 Juin - 21:18

fleurdelys a écrit:

Je ne veux pas choquer personne, Mme de Polignac avait un amant Vaudreuil
C'est un secret de Polichinelle , ma chère Wink
Citation :
est-ce que ses enfants étaient vraiment de son mari ?

Cela les regarde tous les deux...La légitimité des enfants de Madame de Polignac n'a pas l'importance de celle des Enfants de France Wink
Citation :
est-ce vraiment sûr que Vaudreuil était l`amant de Mme de Polignac ? est-ce à cause de ses aventures amoureuses que Marie Antoinette était victime de tant calomnie ?
Les mariages étant combinés par les parents, ce genre de moeurs était plus que courant...Seule celle qui n'avait jamais pêché aurait pu lui jeter la pierre Wink

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39338
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Ven 1 Juin - 23:43

Je ne saurais être plus d'accord avec toi !  Very Happy Ce qui est intéressant, c'est la psychologie des personnages, la façon dont leurs influences mutuelles ont interagi... non point de savoir qui a couché avec qui et comment !

A cet égard, par exemple, la biographie que Françoise Kermina a faite de Fersen est remarquable. On y apprend quantité de choses sur la psychologie de l'homme et son influence sur la reine face à la révolution. Les autres points sont secondaires.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Sam 2 Juin - 0:27

Du moins il me semble que personne ne remet en cause les relations étroites entre la Duchesse de Polignac et Vaudreuil...il me semble que même Besenval dans ses mémoires le souligne....
Mais que cela ait eu une incidence sur Marie-Antoinette je ne pense pas...car quelle dame à la cour (sauf la Reine ) n'avait pas d'amant officiel? Very Happy
Ce qui a nuit à la Reine, ce sont tous les avantages acquis par le clan Polignac au profit d'autres nobles mieux placés de par leur sang, et cela juste selon le bon vouloir de Marie-Antoinette...ce sont les nobles qui ont les premiers calomnié la Reine...Neutral

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Sam 2 Juin - 13:04

Ah oui c'est vrai, eh bien si tu veux qu'on se tutoie pas de problème, après tout ça fait déjà un moment qu'on se connaît !  Very Happy

Je suis d'accord avec toi, c'est vrai que Marie-Antoinette ne laisse jamais complètement tomber Madame de Lamballe et qu'elle lui gardera toujours une place particulière dans son coeur. Mais c'est l'image : Madame de Lamballe = période de frivolité de Marie-Antoinette et Madame de Polignac = période de maturité, qui me génait un peu. Car comme tu le dis toi-même, les deux sont toujours plus ou moins mélées dans le coeur de Marie-Antoinette et je pense que c'est plus la Reine qui impose son style à ses favorites que l'inverse. Disons qu'avec l'une ou avec l'autre, elle peut faire telle ou telle chose.  Wink  En tout cas, c'est archi-vrai que son coeur était suffisament grand pour aimer plusieurs personnes à la fois.  flower

Pour ce qui est de Vaudreuil, c'est vrai qu'il est connu pour avoir été l'amant de Yolande. Encoe un sacré personnage que celui-là !  Rolling Eyes Coléreux, ambitieux, la reine ne l'appréciait guère et ne le supportait que pour sa chère Polignac... N'avait-il pas été jusqu'à briser de colère (parcequ'il perdait !) la queue de billard de la reine, qui déjà par principe, n'aurait jamais dû se retrouver entre ses mains ?  Shocked  Encore un drôle de sire...  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Sam 2 Juin - 13:10

Pénélope a écrit :

Citation :
et je pense que c'est plus la Reine qui impose son style à ses favorites que l'inverse.

Tout à fait! Very Happy Les amis de la Reine la suivait, elle, ses humeurs, ses envies, ses désirs et ses souhaits Very Happy
Mais ses vrais amis, comme la Duchesse de Polignac, Coigny, Guines, Lamballe, Besenval et Esterhazy, le faisaient naturellement je pense Very Happy

Citation :
Pour ce qui est de Vaudreuil, c'est vrai qu'il est connu pour avoir été l'amant de Yolande. Encoe un sacré personnage que celui-là ! Rolling Eyes Coléreux, ambitieux, la reine ne l'appréciait guère et ne le supportait que pour sa chère Polignac...
Marie-Antoinette en a voulu à Vaudreuil d'avoir promulgué la pièce de théâtre "La mariage de Figaro" de Beaumarchais pourtant interdite par Louis XVI car dangereuse pour la monarchie...Vaudreuil a voulu passer outre ces ordres...Marie-Antoinette n'a pas apprécié Neutral

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Sam 2 Juin - 14:35

D`accord, on s`en fiche qu`elle ait eu un amant et que ses enfants soient légitimes ou pas ce sont des questions qui me sont passées par la tête, sans doute que c`est par la jalousie des courtisans que Marie Antoinette était victime de calomnies et aussi son amie, je ne sais trop quoi penser de Mme de Polignac Neutral
Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39338
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Sam 2 Juin - 14:48

Je ne vois absolument pas où vous voulez en venir, Fleurdelys. En quoi le fait qu'elle ait eu ou non un amant changerait-il notre opinion sur Madame de Polignac ? Shocked

Vous faites partie d'un comité de morale, ou quoi ?

D'abord, on n'en est pas sûr, n'en déplaise aux historiens ! Ce sont peut-être des racontars aussi sérieux que lorsqu'on s'est demandé de qui était son enfant, puisque Monsieur de Polignac était absent : "de la reine ou de Vaudreuil ? "

Si c'est sur ça qu'on se base... Oui, ils étaient souvent ensemble. Et alors ? ça ne veut pas dire charrette...

Bref... On ne va pas épiloguer sur de sordides histoires de fesses, si vous le voulez bien, on a mieux à faire. Des myriades d'objets splendides attendent notre regard... rabbit

Observons le comportement de notre reine. Si Madame de Polignac
couchait avec vaudreuil, elle n'en avait rien à faire ! "Cela est égal", nous dirait-elle certainement !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par le Dim 3 Juin - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Sam 2 Juin - 16:16

Je nai pas l`intention de la juger, de toutes façons, ce nest pas le but du forum et non ! Pim, je ne fais pas parti du comité de morale, je ne suis pas là pour ça, c`est juste une question qui me passait par la tête Embarassed
Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Sam 2 Juin - 16:29

La question qui pourrait aussi se poser, c'est ce que la Duchesse de Polignac et Vaudreuil pouvaient bien se dire entre eux, à propos de Marie-Antoinette?
Je veux dire par là que Marie-Antoinette ne portait pas Vaudreuil dans son coeur, la Duchesse de Polignac le savait-elle? Et si oui, comment se comportait-elle quand elle était avec la Reine et Vaudreuil?
Bien sûr ces questions n'apportent aucune réponse sûre car rien ne peut être prouvé dans ce domaine, seules des suppositions peuvent être émises...

Mais ce qui est sûr, c'est que ces tensions entre Marie-Antoinette et Vaudreuil ne semblent pas avoir dégradé l'amitié entre les deux femmes Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Sam 2 Juin - 17:26

fleurdelys a écrit:
Je nai pas l`intention de la juger, de toutes façons, ce nest pas le but du forum

Sans juger qui que ce soit, le forum est ouvert à toute critique pourvu qu'elle s'appuie sur des sources fiables et donc intéressantes pour l'avancée des débats .

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Sam 2 Juin - 17:30

Chou d'amour a écrit:

Je veux dire par là que Marie-Antoinette ne portait pas Vaudreuil dans son coeur, la Duchesse de Polignac le savait-elle?

Comment Yolande aurait-elle pu l'ignorer? Elle était d'abord trop proche de Marie-Antoinette qui ne lui confiait pas forcément toutes Ses désapprobations quant à Vaudreuil ; trop fine , ensuite pour ne pas percevoir ce que la Reine ne daignait pas forcément lui confier, par délicatesse ... Wink

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39338
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Sam 2 Juin - 23:36

Dans le but de permettre au forum des portraits croisés de Madame de Polignac, j'avais commencé par un résumé de la petite biographie établie par Esmond Giscard d'Estaing, la plus complète, à mon avis.

Voici maintenant un aperçu de celle que nous offre Hedwige de Polignac dans la revue Historia n° 160 de mars 1960. Nous y apprenons que c'est lors de concerts informels à la cour que Diane de Polignac introduisit sa belle-soeur auprès de Marie Antoinette.

D'emblée, la reine se prit d'un engouement si autoritaire, dit l'auteure, qu'elle voulut faire de Madame de Polignac sa dame d'honneur. Mais Mercy s'interposa avec la dernière fermeté, pour éviter les jalousies.

Marie Antoinette installa donc son amie à la cour en donnant à son mari une pension de 12.000 livres, indispensable au train du paraître, la survivance de la charge de Premier Ecuyer et un appartement contigu au sien.

A cette époque commencèrent l'envie et la jalousie, dit Diane de Polignac dans ses Mémoires. Les courtisans se seraient entre-tués pour être invités dans le salon de Madame de Polignac, qui devint une répétition du salon royal, où la reine venait librement, à toute heure.

La jeune vicomtesse, sans se refuser aux bontés d'une reine charmante, y répondait avec respect mais sans empressement. On fut étonné de cette conduite sage et réservée, car bien souvent à la cour on abuse des bontés des souverains... Elle fut donc critiquée, louée, blâmée, mais la reine l'en estima davantage et s'y attacha de plus en plus.

Ce calme imperturbable excédait même la reine, qui faisait n'importe quoi pour arracher un sourire à son amie. L'entourage de Yolande comprit bien vite le parti qu'il ya avait à tirer de cette faveur. Et la jeune femme, qui ne demandait rien pour elle, se mit à exiger pour les autres.

Bientôt, ces requêtes se firent politiques, Maurepas, précise Hedwige de Polignac, se servit lui aussi de Madame de Polignac, excitant l'irritation de Mercy : c'est une chose absurde que des jeunes femmes ou de simples courtisans osent parler à la reine de matières d'Etat.


le comte de Maurepas

Sans grande intelligence, selon l'auteure, Yolande était très musicienne. Il fallait pour faire partie de son salon avoir de l'enfance dans l'esprit. La jeune femme, qui aurait préféré une vie libre dans l'aisance, se lassa la première de l'esclavage de Versailles. De plus, les rumeurs la traitaient d'artificieuse, elle dont, selon Monsieur de Lévis, le coeur était noble et doux comme la figure.

Le témoignage de Madame Campan va dans le même sens : On la voyait presque toujours dans un négligé recherché seulement par la fraîcheur et le bon goût de ses vêtements. Rien n'avait l'air d'être placé sur elle avec apprêt. Je ne crois pas lui avoir vu une seule fois des diamants, même à l'époque de sa plus grande fortune... J'ai toujours cru que son sincère attachement pour la reine, autant que son goût pour la simplicité, lui faisait éviter tout ce qui pouvait faire croire à la richesse d'une favorite.

Hedwige de Polignac estime que c'est à l'exemple de son amie que Marie Antoinette délaissa les extravagances vestimentaires pour les légers linons et percales.

Madame de Polignac, résume joliment Henriette Genet, fut victime d'une élévation qu'elle n'avait point briguée... mais sa famille et ses amis virent leur fortune dans la sienne.


Madame Campan

Madame de Polignac était littéralement envoûtée par ses proches, pense Hedwige de Polignac, tant et si bien que, lorsque la reine la pria de ne plus inviter Vaudreuil et Besenval, responsables de la nomination de Calonne, elle se fit rabrouer : Je pense que, parce que Votre Majesté veut bien venir dans mon salon, ce n'est pas une raison pour qu'elle prétende en exclure mes amis.

Et la reine de confier à Monsieur de La Mark : Je n'en veux pas à Madame de Polignac, au fond, elle est bonne et elle m'aime, mais ses entours l'ont subjuguée.

Moins passionnée, donc, leur amitié n'en resta pas moins sûre et profonde.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Sam 2 Juin - 23:45

J'adhère tout à fait à cette biographie, merci Pim! Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39338
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Dim 3 Juin - 0:53

Je continue à parcourir l'article d'Hedwige de Polignac.

Mercy ne cesse de se plaindre auprès de Marie Thérèse, laquelle tance sa fille au moment des fiancailles de la jeune Aglaé. La réplique de Marie Antoinette ne se fait pas attendre : Je suis trop accoutumée aux inventions et aux exagérations de ce pays-ci pour être surprise de ce qu'on a débité sur Madame de Polignac. Il est assez ordinaire ici que le roi contribue à la dot des personnes de la cour et de naissances qui ne sont pas riches... Le roi dotera sûrement la petite fille, et on en dira peut-être plus de louis d'or qu'il n'y aura d'écus. C'est une grande joie pour moi de voir que la manière de penser du roi m'épargne toute sollicitation pour mon amie. Il est bien persuadé de la parfaite honnêteté et de la noblesse de ses sentiments. Il sera charmé de lui faire du bien pour elle-même ; je n'en suis pas moins sensible à la marque d'amitié qu'il me donne dans cette occasion.


Aglaé de Polignac

Le roi avait en effet confiance en Madame de Polignac, il n'hésitait pas à la rappeller lorsqu'il estimait que Marie Antoinette avait besoin de son réconfort. Et sa maison est la seule demeure privée où il se rendit, rappelle Hedwige de Polignac.

Cette distinction excitait naturellement le courroux des courtisans, ce qui n'empêcha pas Louis XVI d'élever Monsieur de Polignac au rand de duc en 1780. Yolande obtenait ainsi le si recherché tabouret.

Fureur dans les couloirs de Versailles. Et calomnies. L'auteure n'hésite pas à affirmer que les sommes accordées au duc pour ses frais inévitables à la cour se virent grossies et déformées.

Pourtant, rappelle-t-elle, quand le roi décida de faire des économies, Monsieur de Polignac fut le premier à proposer de renoncer à sa charge.

Mais, en 1782, une nouvelle faveur s'abattit sur Yolande. La reine lui demande de succéder à Madame de Guéménée comme Gouvernante des Enfants de France. Yolande commença pas refuser... mais craignait-elle de paraître avoir perdu de son crédit auprès du roi ? d'avoir l'air de ne pas aimer assez la reine ?

Celle-ci aurait confié à Madame Campan : Cette place ne convient nullement à ses goûts simples et paisibles... Ce sera la plus grande preuve de dévouement qu'elle puisse me donner si elle se rend à mes désirs.

A Besenval, qui insistait, Madame de Polignac aurait répliqué : Je vous hais tous à la mort, vous voulez me sacrifier.


le baron de Besenval

Yolande finit par capituler. Et elle prend fort à coeur sa tâche auprès des enfants. Le dauphin est frêle et délicat, elle ne le quitte pas plus que son ombre, déclare un contemporain.

Quand la reine s'installe à Trianon, Madame de Polignac loge avec les enfants royaux et les siens au second étage. Mais cette retraite est mal interprétée à la cour. Les mauvaises langues se déchaînent, le peuple attribue tous ses malheurs à Madame de Polignac qui, devant la haine ambiante, finit par donner sa démission. La reine la supplia de ne pas l'abandonner, et on dit que le roi lui-même se mit à genoux devant elle pour lui faire la même prière.

Madame de Polignac se contente de partir pour Bath. En vain. Son éloignement ne calme pas les esprits. Lorsque s'ouvrent les Etats Généraux, le nom seul de Polignac mettaient les Parisiens en fureur. Armand, leur fils aîné, qui tentait de s'opposer aux insultes, manqua périr.

Terrifiée, Marie Antoinette odonne alors à son amie de fuir. Yolande refuse. Il fallut que le roi insiste pour qu'elle finisse par accepter. Elle le fit pour épargner ses enfants, mais elle devait toujours le regretter et garder l'impression qu'elle avait manqué de dévouement à sa souveraine.

Le 16 juillet, les Polignac quittèrent donc Versailles à minuit. Après maintes péripéties, ils parvinrent en Italie. Hedwige de Polignac cite alors une lettre de la reine qu'Evelyne Lever ne recense pas, et sur laquelle je reviendrai.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39338
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Dim 3 Juin - 1:26

Suite et fin de cette biographie succinte :

Les Polignac s'installent à Venise où, avec le comte d'Artois notamment, ils reçoivent des royalistes, formant le parti de Venise. Mais le bouillant Vaudreuil risque de faire plus de mal que de bien à la cause, et Yolande doit calmer ses ardeurs.


le comte d'Artois

De moins en mois fréquemment, elle reçoit des lettres de la reine et du roi, poignantes. Toujours même chose triste à dire et qu'on ne peut mander, écrit Louis XVI. On ferait des volumes et il resterait encore bien des choses à dire de toutes les injustices qui se font. J'espère bien que vous avez pensé qu'il y en a une qui m'a plus peiné que toutes celles qui me regardent personnellement (publication du Talon Rouge et de ses sommes exagérées). Le monde est une étrange chose... Il est bien difficile de se défendre d'une misanthropie outrée...

Quand les souverains s'enfuient, les émigrés palpitent d'un fol espoir. Mais le roi est arrêté à Varennes. Quelques mois plus tard, il monte sur l'échafaud. La reine subit son long supplice complètement seule.

Il fallait bien annoncer sa mort à la duchesse de Polignac. On en adoucit la nouvelle, prétendant que Marie Antoinette s'était éteinte en prison. Accablée, Yolande s'alita pour ne plus se relever. Elle expira dans la nuit du 4 au 5 décembre, 48 jours après sa souveraine. Sur la tombe du petit cimetière des faubourgs de Vienne où on l'enterra, on grava morte de douleur.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Dim 3 Juin - 11:16

Merci Pim! cheers

Cette biographie est vraiment complète!

Et je ne connaissait pas cette anecdote avec le Baron de Besenval en 1782 quand il insistait auprès d'elle pour qu'elle accepte la place de gouvernante des enfants de France et qu'elle aurait répondu :Je vous hais tous à la mort, vous voulez me sacrifier.

Besenval n'en parle pas dans ses mémoires...cela on comprendrait qu'il l'ait caché....Suspect

Car en effet je me suis longtemps demandé pourquoi Yolande avait tant hésité à accepter cette place de gouvernante que lui offrait Marie-Antoinette...mais je comprends un peu mieux maintenant.

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39338
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Dim 3 Juin - 11:29

C'était apparemment une charge qui ne concernait pas que les enfants. Hedwige de Polignac précise que Gabrielle était constamment dérangée. Ca devait encore être une fonction très ritualisée avec étiquette et cérémonial.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Dim 3 Juin - 14:48

Merci pour ce résumer Pim, avec vous je vais apprendre en peu mieux sur la Duchesse de Polignac et je voudrais vous poser une question j`ai lu dans les bios de MA que le premier Dauphin n`aimait pas Yolande es ce que celà est véridique ?
Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39338
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Dim 3 Juin - 14:56

Il faudrait retrouver la référence exacte. Une anecdote existe, je ne sais plus qui la rapporte, disant que le petit Joseph, très malade, ne supportait plus le parfum de Madame de Polignac. Or, celle-ci n'en portait pas...

Mais, avant toute chose, il faudrait retrouver quel témoin dit cela. Bombelles, par exemple, critique beaucoup la légèreté de Marie Antoinette et de son amie.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Dim 3 Juin - 15:14

D`accord Pim, il faudrait que je vérifie dans qu`elle bio que j`ai lu ça study
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Dim 3 Juin - 20:14

Pim selon quelle source sais-tu que la Duchesse de Polignac n'utilisait pas de parfum? Very Happy
C'est étrange non? je croyais que toutes les grandes dames de la cour en utilisait, comme Marie-Antoinette avec son parfumeur Jean-Louis Fargeon, c'était une mode...alien

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39338
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Dim 3 Juin - 20:36

D'après le livre d'Elisabeth de Feydeau, justement. Mais je ne sais plus quel contemporain raconte cette histoire, par contre... silent Et je ne suis pas chez moi, donc, pas moyen de vérifier... Shocked

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31650
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Dim 3 Juin - 20:38

Je regarderai Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Dim 3 Juin - 20:39

Ne serait-ce pas Mademoiselle de Mirecourt, justement? Là, nous pourrions voir un détail prouvant que ces Mémoires sont apocryphes...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39338
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   Dim 3 Juin - 20:40

Citation :
Je regarderai

Very Happy albino alien merci rabbit tongue I love you

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par le Dim 3 Juin - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La duchesse de Polignac   

Revenir en haut Aller en bas
 
La duchesse de Polignac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Portraits de la duchesse de Polignac
» Lettres de la duchesse de Polignac à M. de Calonne
» Lettres de Calonne à la duchesse de Polignac
» Lettre de la reine Marie-Caroline à la duchesse de Polignac, juillet 1791
» La duchesse Jules de Polignac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette et ses contemporains :: Ses relations amicales-
Sauter vers: