Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La dernière lettre de Marie Antoinette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39457
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: La dernière lettre de Marie Antoinette   Jeu 24 Mai - 14:23

Je voudrais ouvrir ici une rubrique consacrée aux écrits de Marie Antoinette. Pourquoi ? Eh bien parce que, depuis quelques mois, une rumeur entièrement fausse court sur certains forums. On prétend en effet que la dernière lettre écrite par la reine serait apocryphe.

Ridicule, n'est-ce pas ?

Les gens qui ont lancé ce bruit ne nous offrent pas un scoop, contrairement à ce que pourraient laisser croire des effets d'annonce. Sorg s'était déjà interrogé au sujet de ce document. Mais, depuis les années 50 et son étude, la recherche a fait du chemin, et plus aucun spécialiste de la reine ne conteste l'authenticité de cet écrit.

Tous les biographes de la reine le mentionnent, voire même le citent in extenso. Et l'édition de la correspondance réalisée par Evelyne Lever nous montre le texte autographe. Une caution, non ?

Mais alors, pourquoi douter de ce document ?

Lorsqu'il fut retrouvé en 1816, Louis XVIII en fit établir nombre de copies. Celles-ci présentaient en fait une version corrigée de la lettre à Elisabeth.

Nous en trouvons un exemplaire ici:
http://pierre.lempereur.free.fr/Testament/testament%20Marie.htm

Et voici l'original :




Alors, bien sûr, quand on compare la copie à l'authentique :



(copie en haut en bleu, authentique en bas en brun)


je comprends qu'on puisse se déclarer étonné ! Le fac-similé imite en effet l'écriture... suffisamment bien, peut-être, pour que certains en arrivent à prendre le faux pour le vrai !

C'était d'ailleurs un des arguments de son détracteur : comment Marie Antoinette, épuisée après des mois de captivité, des heures de procès et d'insomine, comment, donc, aurait-elle pu rédiger d'une traite et sans fautes une lettre si belle, elle qui commettait si souvent des erreurs de grammaire et d'othographe ?

Mais, pour nous qui contemplons l'original, les présomptions s'envolent... C'est la version corrigée qui ne porte aucune faute, les dernières pensées écrites par Marie Antoinette présentent ses particularismes habituels : absence d'accents, ponctuation aléatoire, erreurs récurrentes...

Regardez le "condamne" de la reine, corrigé en "condamnée" sur le fac-similé, son "quant" qui devient "quand"... Sa dernière lettre, si poignante, est en effet truffée de ces petites fautes habituelles qui la rendent encore plus émouvante à nos yeux, parce que, définitivement, elles la signent.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Mer 11 Juin - 22:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Jeu 24 Mai - 14:39

Même les Girault de Coursac n'ont pas osé en contester l'authenticité: c'est un signe, car au moindre doute, ils auraient sauté sur l'occasion pour critiquer cet élan de vérité de la Reine, de la mère, de la soeur, de l'Amie, de la Femme qu'est Marie-Antoinette qui est plus Elle que jamais à quelques heures de mourir...
Cette ultime lettre va de paire avec les réponses admirables que Marie-Antoinette fit au tribunal et en particulier à l'ignoble accusation d'Hébert...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39457
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Jeu 24 Mai - 14:53

Pour ceux qui, comme moi, se passionnent pour l'écriture de Marie Antoinette, je mets ici en ligne l'intégralité de sa dernière lettre. Voici donc, bien lisibles, les quatre pages de sa lettre autographe :



La page 1, avec la date.



La page 2, avec, tout en bas, le trait qui sert de signature à Marie Antoinette, et qu'on retrouve sur bon nombre de ses lettres à ses proches.



La page 3, qui concerne le prêtre jureur.



La page quatre, sur laquelle Marie Antoinette n'a pas écrit.


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Mar 10 Juin - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39457
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Jeu 24 Mai - 15:16

Citation :
Cette ultime lettre va de paire avec les réponses admirables que Marie-Antoinette fit au tribunal et en particulier à l'ignoble accusation d'Hébert...

Absolument, Majeté ! A l'heure de mourir, Marie Antoinette ne perd pas son temps à s'indigner des accusations portées contre elle. Comme toujours, son coeur va à l'essentiel : en mère déchirée de quitter ses enfants, elle se préoccupe de leur sort. Ce qui compte, c'est qu'Elisabeth pardonne au petit Louis Charles et prenne soin de lui.

En parlant des sentiments de la reine, je ne résiste pas à ce passage-ci :




"J'avois des amis, l'jdée dans etre separe pour jamais, et leurs peines, sont un des plus grand regret que jemporte en mourant, qu'ils sachent du moins, que ("meme" barré) jusqu'à mon dernier moment j'ai pensé à eux."

Ici, emportée par son émotion, Marie Antoinette, qui pense à tous ceux qu'elle aime, tous ceux qui ont essayé de la sauver, tous ceux qui vont la pleurer, fait plus de fautes qu'ailleurs dans la lettre.

Remarquons que nous trouvons dans cette phrase une particularité de Marie Antoinette : elle écrit "idée" avec un "j"... confusion avec le "j" allemand ?  Shocked Cette erreur bien étonnante atteste à elle seule l'authenticité de ce testament, car on la retrouve dans bien d'autres autographes de la reine :




Ah... me revoilà !  🤡 Nous parlons du fond de la lettre, et je reviens avec mes particularités orthographiques ! J'y peux rien... c'est du vice...  pale

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Mer 11 Juin - 22:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Jeu 24 Mai - 15:55

C'est tres interessant. How could any sane person doubt the authenticity of the queen's letter? C'est incroyable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Jeu 24 Mai - 16:06

pimprenelle a écrit:

Ah... me revoilà ! 🤡 Nous parlons du fond de la lettre, et je reviens avec mes particularités orthographiques ! J'y peux rien... c'est du vice... pale

J'ai plutôt idée que le vice est à chercher du côté de ceux qui t'ont inspiré cette recherche du détail qui prouve l'authenticité de cet écrit...
Et avec ta collection de Ses lettres , il eut était dommage de ne pas nous en faire profiter , n'est-ce pas?

Bien à vous !
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39457
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Jeu 24 Mai - 16:11

Voici le texte de cette lettre à Madame Elisabeth. Elle parle d'elle-même...

Ce 16 octobre, à quatre heures et demie du matin.

C’est à vous, ma soeur, que j’écris pour la dernière fois. Je viens d’être condamnée, non pas à une mort honteuse – elle ne l’est que pour les criminels, mais à aller rejoindre votre frère. Comme lui innocente j’espère montrer la même fermeté que lui dans ses derniers moments. Je suis calme comme on l’est quand la conscience ne reproche rien. J’ai un profond regret d’abandonner mes pauvres enfants. Vous savez que je n’existais que pour eux et vous, ma bonne et tendre soeur, vous qui avez par votre amitié tout sacrifié pour être avec nous, dans quelle position je vous laisse ! J’ai appris par le plaidoyer même du procès que ma fille était séparée de vous. Hélas ! la pauvre enfant, je n’ose pas lui écrire, elle ne recevrait pas ma lettre, je ne sais pas même si celle-ci vous parviendra. Recevez pour eux deux ici ma bénédiction ; j’espère qu’un jour, lorsqu’ils seront plus grands, ils pourront se réunir avec vous et jouir en entier de vos tendres soins. Qu’ils pensent tous deux à ce que je n’ai cessé de leur inspirer : que les principes et l’exécution exacte de ses devoirs sont la première base de la vie, que leur amitié et leur confiance mutuelle en fera le bonheur. Que ma fille sente qu’à l’âge qu’elle a, elle doit toujours aider son frère par les conseils que l’expérience qu’elle aura de plus que lui et son amitié pourront lui inspirer ; que mon fils, à son tour, rende à sa soeur tous les soins, les services que l'amitié peut inspirer ; qu’ils sentent enfin tous deux que dans quelque position où ils pourront se trouver ils ne seront vraiment heureux que par leur union ; qu’ils prennent exemple de nous. Combien, dans nos malheurs, notre amitié nous a donné de consolation ! Et dans le bonheur on jouit doublement quand on peut le partager avec un ami, et où en trouver de plus tendre, de plus uni que dans sa propre famille ? Que mon fils n’oublie jamais les derniers mots de son père que je lui répète expressément : qu’il ne cherche jamais à venger notre mort.
J’ai à vous parler d’une chose bien pénible à mon coeur. Je sais combien cet enfant doit vous avoir fait de la peine. Pardonnez-lui, ma chère soeur, pensez à l’âge qu’il a et combien il est facile de faire dire à un enfant ce qu’on veut et même ce qu’il ne comprend pas. Un jour viendra, j’espère, où il ne sentira que mieux le prix de vos bontés et de votre tendresse pour tous deux.
Il me reste à vous confier encore mes dernières pensées. J’aurais voulu les écrire dès le commencement du procès, mais, outre qu’on ne me laissait pas écrire, la marche a été si rapide que je n’en aurais réellement pas eu le temps.
Je meurs dans la religion catholique, apostolique et romaine, dans celle de mes pères, dans celle où j’ai été élevée et que j’ai toujours professée, n’ayant aucune consolation spirituelle à attendre, ne sachant pas s’il existe encore ici des prêtres de cette religion, et même le lieu où je suis les exposerait trop s’ils y entraient une fois. Je demande sincèrement pardon à Dieu de toutes les fautes que j’ai pu commettre depuis que j’existe ; j’espère que, dans sa bonté, il voudra bien recevoir mes derniers voeux, ainsi que ceux que je fais depuis longtemps pour qu’il veuille bien recevoir mon âme dans sa miséricorde et sa bonté.
Je demande pardon à tous ceux que je connais et à vous, ma soeur, en particulier, de toutes les peines que, sans le vouloir, j’aurais pu leur causer. Je pardonne à tous mes ennemis le mal qu’ils m’ont fait. Je dis ici adieu à mes tantes et à tous mes frères et soeurs. J’avais des amis, l’idée d’en être séparée pour jamais et leurs peines sont un des plus grands regrets que j’emporte en mourant ; qu’ils sachent du moins que, jusqu’à mon dernier moment, j’ai pensé à eux.
Adieu, ma bonne et tendre soeur ; puisse cette lettre vous arriver. Pensez toujours à moi ; je vous embrasse de tout mon coeur ainsi que ces pauvres et chers enfants. Mon Dieu, qu’il est déchirant de les quitter pour toujours ! Adieu, adieu ! je ne vais plus m’occuper que de mes devoirs spirituels.

Comme je ne suis pas libre dans mes actions, on m’amènera peut-être un prêtre ; mais je proteste ici que je ne lui dirai pas un mot et que je le traiterai comme un être absolument étranger.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par le Lun 25 Juin - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39457
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Jeu 24 Mai - 16:34

Citation :
Et avec ta collection de Ses lettres , il eut était dommage de ne pas nous en faire profiter , n'est-ce pas?
Ah, oui ! Je compte mettre des lettres en ligne, pour que tout le monde puisse comparer, et voir à quel point l'écriture et le style sont les mêmes !

Et qu'on ne vienne pas me dire que, ce matin-là, Marie Antoinette ne pouvait pas écrire comme aux Tuilerie, et que le fait que l'écriture soit identique est la preuve que le document est un faux !  geek

Tu me suis, Majesté ?  geek Ben, y'en a qui prétendent ça...  bounce

Et je commence par un extrait d'une lettre envoyée à Madame de Polignac. Cette lettre, conservée par la famille Polignac et récemment acquise par les archives nationales, est au-dessus de tout soupçon.


Prenons l'extrait de la lettre:







Comparons-le au testament :




Qui pourrait, raisonnablement, prétendre qu'elles ne sont pas de la même main ?  albino

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer


Dernière édition par pimprenelle le Mer 11 Juin - 22:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39457
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Jeu 24 Mai - 16:40

elena maria vidal a écrit:
C'est tres interessant. How could any sane person doubt the authenticity of the queen's letter? C'est incroyable.
Oui, très chère elena maria vidal, c'est incroyable...

I am very happy to read that you, being a specialist of queen Marie Antoinette, you, who studied and still study her for so many years, you agree with us !

Cela fait du bien de voir que des spécialistes comme vous, chère elena maria vidal, sont du même avis que nous.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31671
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Jeu 24 Mai - 22:40

Et puis...d'après une jeune professeur d'Histoire très intéressée par Marie-Antoinette, qui a fait des recherches sur sa personne, ce testament est clairement authentique, et le simple fait d'avoir demandé un miroir, de lire (car elle avait un livre) et de faire de la broderie, fait tomber l'hypothèse du "Marie-Antoinette ne pouvait pas écrire à cause d'une cécité quasi totale" Very Happy Et tout ceci est prouvé car situé aux AN Very Happy

elena maria vidal don't worry..this kinf of people who criticize this will, will never be taken with serious, because the evidence misses… Very Happy All is only assumptions and invention.

Mais la recherche se doit d'aller chercher les preuves à la source, donc aux AN, ou alors de faire des analyses claires...la recherche qui suppose n'avancera jamais ostensiblement...

Et enfin...le style d'écriture de ce testament est clairement propre à la reine : ces fautes d'orthographe et de ponctuation, et cette manière de dire les choses...le constat est là : c'est du Marie-Antoinette...et ce constat a été fait par tous les historiens de nos jours, en plus d'analyses déjà effectuées sur cette lettre Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5123
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Ven 5 Déc - 9:49

Bonjour,

Voici une photo qui met en scène la dernière lettre de Marie-Antoinette. Le principe est dangereux parce que pouvant induire des erreurs historiques, mais le résultat frappe l'imagination, c'est pourquoi je poste ces photos malgré les réticences que j'ai sur le plan de la véracité historique.





http://magicmoonlightstudio.blogspot.be/2009/07/marie-antoinnette-family-tree-last.html

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39457
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Ven 5 Déc - 10:09

Ah ben oui... Les images sont belles et permettent en effet à notre imagination de nous reporter dans le temps, à l'époque où Marie Antoinette a écrit sa lettre dans la pénombre rougeoyante et le froid humide. Parfait pour un film, quoi... Wink

En réalité, il faut bien garder à l'esprit que la dernière lettre écrite par Marie Antoinette est actuellement conservée dans les fonds des Archives Nationales, sous la cote AE I 7-8 n° 3, et ne peut être consultée qu'avec les plus extrêmes précautions, surveillance et ménagements. Wink


_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5123
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Ven 16 Oct - 8:17

Bonjour à Tous Les Amis Du Boudoir,

En ce triste Anniversaire, il n'est pas de meilleur moyen d'honorer la Mémoire de la Reine Marie-Antoinette que de relire la lettre qu'elle a elle-même rédigée avant de quitter ce monde. Vous en trouverez texte et photographie plus haut dans ce sujet.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31671
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Ven 16 Oct - 10:05

C'est vrai madame antoine, cette lettre étant magnifique la lire ce jour est encore plus prenant Wink

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
cril17

avatar

Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Sam 7 Nov - 17:11

Bonjour à tous,

Des circonstances totalement indépendantes de ma volonté m'obligent à revenir sur ce dossier, tout en vous priant de n'y voir aucune provocation de quelque nature que ce soit, depuis que nos relations se sont apaisées ...

Ayant consacré l'essentiel de mon temps disponible à la rédaction de mon livre sur l'énigme du cimetière Sainte-Marguerite, afin de pouvoir en sortir définitivement, je n'ai donc pas pu suivre vos travaux - comme ceux d'un autre forum ... - sur l'étude des écrits de la Reine avec toute l'attention qu'ils méritent ; d'où ma question :

SVP, quel est l'état de la question sur l'existence des deux versions de la lettre de la Reine, où on lit en fin de première ligne " je viens d'être condamnée " sur l'une et " je viens d'être condamné " sur celle  qui est aux AN ?

Et de manière subsidiaire, quel est aussi l'état de la question au sujet des deux versions de la date et heure de rédaction, apparemment identiques, sur " le billet " du livre toujours conservé à Auxerre - sauf erreur de ma part ? - et sur la lettre conservée aux AN à Paris ?

17 000 mercis par avance d'accepter, avec toute la bienveillance requise, cette demande faite dans le même respect partagé de la mémoire de la Reine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cril17.eu/
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39457
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Mer 11 Nov - 13:25

Bonjour cher Cril17! Very Happy

C'est toujours un plaisir de vous lire. Very Happy Je vous prie d'excuser ma réponse tardive mais j'ai eu moi aussi beaucoup de travail.

Rien de nouveau depuis notre dernière discussion. A savoir qu'il n'existe en effet qu'un seul mot authentique écrit par la reine Marie Antoinette à 4h30 du matin le 16 octobre 1793, la lettre qu'elle a confiée à ses geôliers avec mission de la remettre à Madame Elisabeth, et que nous connaissons tous bien:







Cette lettre autographe est reprise aux Archives Nationales sous la cote AE/I/7-AE/I/8 (n°3)  et la mention Lettre du 16 octobre 1793, à la princesse Élisabeth, sœur de Louis XVI : « C'est à vous, ma sœur, que j'écris pour la dernière fois. (...) ». 4 pages.


Le deuxième document auquel vous faites allusion est la version recopiée et expurgée de ses fautes sous la Restauration. Nous en parlons en début de sujet.



Vous en trouverez l'intégralité en suivant ce lien.
http://pierre.lempereur.free.fr/Testament/testament%20Marie.htm

Les Archives Nationales précisent bien que ce document est une lithographie. Lithographie de la dernière lettre de Marie-Antoinette à Madame Élisabeth, 16 octobre 1793 : « C'est à vous, ma sœur, que j'écris pour la dernière fois (...) ». 3 pages.


Quant à la troisième pièce, le petit mot de l’Office de la Divine Providence, c'est celle qui fera la plus de peine aux amateurs de reliques, car il semble qu'il faille conclure à un faux. Sad
http://maria-antonia.justgoo.com/t4856-le-dernier-mot-de-loffice-de-la-divine-providence?highlight=providence

Bien cordialement,
pimprenelle

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pilayrou

avatar

Nombre de messages : 275
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Mer 11 Nov - 15:17

Il y a toujours eu des Vrain-Lucas partout ! (voir ce nom sur Wikipédia). La farce fut énorme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cril17

avatar

Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Mer 11 Nov - 16:07

Très chère pimprenelle !

Merci d'avoir compris l'esprit de ma démarche  et d'avoir ainsi répondu à mon attente, que je me dois de justifier !

La responsabilité en incombe à notre ami et archiviste du Roi Louis XVII, Christian Crépin, qui m'a communiqué une documentation inédite du plus haut intérêt et dans laquelle je dois plonger tête baissée, comme j'ai dû le faire dans le dossier du cimetière sainte-Marguerite !

Et à tout hasard, n'ayant pas lu que vous en ayez fait état, je profite de ce message pour vous informer de la sortie d'un nouveau livre sur Louis XVII ...

===

Et en attendant de savoir quel est l’ADN de  » Sang Royal  » , voici un instant de  » fausse vérité officielle garantie  » par Philippe Delorme !
http://cril17.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cril17.eu/
Antoinette Capet

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 29/02/2016

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Lun 29 Fév - 10:54

Notice historique sur le Testament de la Reine Marie-Antoinette d’Autriche:
https://fr.wikisource.org/wiki/Notice_historique_sur_le_Testament_de_la_Reine_Marie-Antoinette_d%E2%80%99Autriche

_________________
J'avais des amis, l'idée d'en être séparée pour jamais et leur peine sont un des plus grands regrets que j'emporte en mourant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cril17

avatar

Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Mer 2 Mar - 13:47

Ce sujet ayant été actualisé par Antoinette Capet, est-ce que les experts présents sur ce forum pourraient nous aider à déterminer la provenance du papier qui a été utilisé, grâce à l'étude de son filigrane que nous venons de ré-afficher dans le cadre de ce post ?  

Des lettres de la Reine Marie-Antoinette à Fersen ( 29 duodecies ) : question pour nos experts (Q 19)
http://cril17.org/2016/03/02/des-lettres-de-la-reine-marie-antoinette-a-fersen-29-duodecies-question-pour-nos-experts-q-19/

Karl Marx      n'a-t-il pas écrit que tout est lié ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cril17.eu/
le beau lauzun

avatar

Nombre de messages : 734
Date d'inscription : 04/09/2014

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Jeu 3 Mar - 9:23

C'est important ça le filigrane ??
C'est un papier qu'on lui a donné à la Conciergerie, c'est tout, le papier standard des dernières lettres . Triste triste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chevalier de la Tour

avatar

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Ven 4 Mar - 13:17

On lira avec le plus grand intérêt ces explications sur les circonstances qui entourèrent la rédaction de la lettre par Sa Majesté la Reine Marie-Antoinette.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1121835/f451.item.zoom

_________________
Je me fie à vous. Je viendrai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cril17

avatar

Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Ven 4 Mar - 17:09

Découvert à l'instant au hasard d'une recherche du numéro d'Historia de 1955 où ... Roger Sorg ... conteste l'authenticité du testament de la Reine ...

Dans l'hypothèse où vous ne l'auriez pas déjà dans votre base de données ...

MARIA ANTONIETA - FILME COMPLETO - AUDIO FRANCES - LEGENDA PORTUGUES

https://www.youtube.com/watch?v=XnoZmPBysxI

extrait en préambule ...

https://www.youtube.com/watch?v=okXv2MrTpjY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cril17.eu/
pilayrou

avatar

Nombre de messages : 275
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Sam 5 Mar - 15:27

?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Cosway

avatar

Nombre de messages : 525
Date d'inscription : 05/07/2015

MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   Ven 7 Oct - 7:19

This so beautiful, so generous thought translated in German :

Ich hatte Freunde. Der Gedanke, daß ich von ihnen für immer getrennt bin, und das Bewußtsein ihres Schmerzes gehören zu den größten Leiden, die ich sterbend mit mir nehme.

_________________
On matters of style, swim with the current, on matters of principle, stand like a rock.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La dernière lettre de Marie Antoinette   

Revenir en haut Aller en bas
 
La dernière lettre de Marie Antoinette
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La dernière lettre de Marie-Antoinette à Madame Elisabeth, soeur de Louis XVI (16 octobre 1793)
» Lettre de Marie-Antoinette à la duchesse de Gramont
» Lettre inédite de Marie-Antoinette du 6 mai 1791
» La dernière communion de la reine Marie-Antoinette
» Les lettres de Marie-Antoinette à Madame de Polignac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Reliques, écrits, meubles :: écrits et compositions :: écrits et compositions de Marie-Antoinette-
Sauter vers: