Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Le Chevalier de la Tour

avatar

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Ven 16 Déc - 7:54

Mesdames, vous êtes trop indulgentes. Waresquiel affirme sans ambages que la Reine Marie-Antoinette et le Comte de Fersen étaient amants. Ce faisant, il fait perdre toute crédibilité à son livre. Je réaffirme donc haut et clair ma volonté de contre-publicité.


_________________
Je me fie à vous. Je viendrai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cril17

avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Ven 16 Déc - 10:51

Merci Chevalier de la Tour ; je partage votre indignation.
Puisque vous avez lu le livre, que je n'ai pas encore acheté, pourriez-vous me dire SVP, à condition que cela ne vous prenne qu'une poignée de secondes, ce qu'a écrit précisément l'auteur à propos du http://cril17.org/ ?
Je ne voudrais pas qu'il ait fait, involontairement, une contre-publicité, pour notre blog,  compte tenu de ce que je tiens pour certain sur le sujet des relations de la Reine et de Fersen, dont l'enjeu est considérable !
Ainsi que vous devez le savoir, il existe dans la galaxie royaliste une tradition qui affirme que Louis XVII est mort au Temple, parce que Fersen aurait été l'amant de la Reine et père du Duc de Normandie ...
La contradiction avec la thèse défendue sur notre blog est donc radicale, puisque, jusqu'à preuve du contaire qui n'a été apportée par personne, notre modèle historique toujours en cours s"articule autour des hypothèses suivantes :
* Louis XVII aurait été exfiltré du Temple entre le 3 juillet 1793 au soir et la nuit du 2 au 3 septembre 1793, grâce au concours de Danton et d'Hérault de Séchelles ...
* la lettre-testament apocryphe du 16 octobre 1793 attribuée à la Reine a eu pour raison d'être de faire valider par la Reine l'hallucinante accusation ,qu'aurait signée Louis Charles Capet, d'actes incestueux commis à plusieurs reprises avec son fils, entre le 21 janvier 1793 et le 3 juillet 1793, sous les yeux de Madame Elisabeth,  ...
* la Reine aurait tenté de s'évader de la  Conciergerie durant la nuit du 2 au 3 septembre 1793 parce qu'elle savait que son fils n'était plus l'otage de la Nation ; et détail parmi d'autres, elle était attendue dans la nuit au château de la mère d'Hérault de Séchelles, pendant que celui qui avait connu le triomphe du 10 août 1793 hurlait avec les loups pour réclamer immédiatement la tête de la Reine, dans une réunion secrète qui préparait les journées révolutionnaires qui ont suivi  ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cril17.eu/
Sido Scorpion

avatar

Nombre de messages : 449
Date d'inscription : 05/08/2015

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Sam 17 Déc - 8:38

Une belle représentation du Comte de Fersen, pour calmer les esprits : 



Cet homme était un coeur noble et s'est dévoué entièrement au service de la France. Rien que cela doit forcer notre respect. Le reste sera à jamais le secret des âmes.

_________________
Avais-je atteint ici ce qu'on ne recommence point ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4999
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Dim 18 Déc - 10:11

pimprenelle a écrit:
Et, là, Monsieur de Waresquiel commet une erreur: comment peut-il qualifier de courte liaison la relation entre le comte suédois et Eleonore Craufurd? Cette passion dura au contraire des années! Elle commença du vivant de la reine (et c'est là que ça coince, quel infidèle, ce mec!) pour se prolonger bien après son décès. 

Curieux, comme bourde... de la part d'un historien si sérieux, dont tout le livre montre à satiété la profondeur et la pertinence des recherches.  Shocked  J'avoue que je ne comprends pas.

On trouve aussi la même étrange affirmation que chez Evelyn Farr: après la visite de février 1792, la correspondance des deux protagonistes se serait refroidie parce que la reine aurait appris que Fersen la trompait avec Eleonore. Quelle drôle d'idée! Comment peut-on avancer pour certitude une assertion aussi tirée par les cheveux?  Shocked

La référence fondamentale et pour ainsi dire unique utilisée par Mr de Waresquiel concernant les rapports entre la Reine Marie-Antoinette et le Comte de Fersen est effectivement le récent livre de Mme Farr. Cette publication d'Evelyn Farr, intervenant peu après les décryptages d'une équipe de scientifiques français, a pu paraître pour définitive dans cette problématique. Cependant, il n'en est rien et les questions restent toujours aussi sujettes à interprétations et subjectivité. Le tort de Mr de Waresquiel est donc en l'occurrence d'avoir suivi trop aveuglément une thèse antérieure (mais presque concommitante, il est vrai, et ne permettant ainsi pas le recul nécessaire). 

Voici nos débats sur la thèse de Mme Farr.
http://maria-antonia.justgoo.com/t7281-marie-antoinette-et-le-comte-de-fersen-par-evelyn-farr
http://maria-antonia.justgoo.com/t6975-fersen-le-pere-de-deux-des-enfants-de-marie-antoinette

Nous avons parlé des décryptages ici.
http://maria-antonia.justgoo.com/t6808-je-vous-aime-a-la-folie-marie-antoinette-a-fersen-dechiffrage-des-passages-caviardes
http://maria-antonia.justgoo.com/t3551-le-cryptage-des-lettres-de-marie-antoinette-et-fersen

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cril17

avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Dim 18 Déc - 19:24

17 000 mercis Madame Antoine de rappeler que le débat n'est pas clos sur la calomnie qui tue la mémoire de la dernière Reine de France !
J'espère pouvoir reprendre ce dossier très prochainement en vue d'y apporter une contribution, dès que j'en aurai terminé avec l'énigme Naundorf ; voici à ce sujet une information que je vous livre en témoignage de reconnaissance :
Je viens de découvrir - avec stupéfaction - que la thèse de Georges de Manteyer - qui prétend avoir établi définitivement l'identité de Karl-Wilhelm Naundorf comme étant celle de Carl Werg est totalement erronée !
Et il n'est peut-être pas sans intérêt de souligner qu'elle est aussi défendue par tous les tenants de la thèse officielle et toujours dominante de la mort légale de Louis XVII au Temple !...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cril17.eu/
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Mar 20 Déc - 0:12

Cher Charles, votre blog est cité dans le livre de Monsieur de Waresquiel! 

Il apparaît à la page 332, dans une note concernant ledit testament de la reine. Votre site est qualifié très justement de blog royaliste. Malheureusement, le nom de votre ami archiviste Christian Crépin a subi une coquille.  Sad

Voilà un autre fait qui tempère quelque peu l'enthousiasme qui m'avait saisie à la première lecture de cet ouvrage. Or, il n'est pas exempt d'erreurs ni d'approximations... pale

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cril17

avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Mar 20 Déc - 10:22

 Merci chère Pimprenelle ! Mais qu'a écrit précisément M de Waresquiel SVP ? A-t-il écrit que Cril17 contesterait l'authenticité du testament de la Reine ? Ce qui effectivement tempèrerait quelque peu, et à juste titre, votre enthousiasme pour ce livre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cril17.eu/
Le Chevalier de la Tour

avatar

Nombre de messages : 122
Date d'inscription : 03/03/2015

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Mer 21 Déc - 12:03

cril17 a écrit:
Le Chevalier de la Tour a écrit:
Contrairement à la majorité des participants à ce forum, je me garderai bien de conseiller ce livre. Il est honteux que l'auteur se permette de faire de la dernière Reine de France une vulgaire femme adultère. Honteux.

Ciel ! Que lis-je ! Malgré toutes les recommandations des uns et des autres - et malgré l'insigne honneur fait à notre blog CRIL17.org qui est cité de manière très explicite dans cet ouvrage - je n'ai pas encore eu le temps d'acheter et de lire cet ouvrage, comme pris par une réserve inconsciente !

http://cril17.org/2016/12/01/juger-la-reine-emmanuel-de-waresquiel/

Serait-ce justifié ?

Je ne pourrais vous dire, ce livre m'est tombé des mains.

Fraternellement vôtre

Le Chevalier de la Tour

_________________
Je me fie à vous. Je viendrai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cril17

avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Mer 21 Déc - 20:18

Merci pour votre réponse qui tombe sous le sens !  

Royalistement vôtre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cril17.eu/
de La Reinta

avatar

Nombre de messages : 508
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Jeu 22 Déc - 9:52

Dites, les gens ...... Je comprends pas trop le débat, là .....  Shocked

Waresquiel fait un des meilleurs livres sur Marie-Antoinette, le plus fouillé, le plus respectueux. La Reine en sort réhabilitée ! encore mieux, grandie. 

Et vous, vous lui cherchez des poux parce qu'il ne dit pas qu'elle n'a jamais, jamais, jamais couché avec l'homme qu'elle aimait, Axel ?  Rolling Eyes

J'ai bien compris, là ? Ou je suis encore à côté de la pompe ? 

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Jeu 22 Déc - 12:30

Oui, c'est vrai, Emmanuel de Waresquiel a écrit un des meilleurs livres sur Marie Antoinette, je ne reviens pas sur cet avis. Ses recherches sont profondes et bien étayées. Leur résultat remet parfois en cause des opinions qui nous tenaient à coeur, comme son analyse du comportement adopté par Maître Chauveau Lagarde, qui contredit en fait l'idée qu'on s'était faite de lui. 
http://maria-antonia.justgoo.com/t362-claude-chauveau-lagarde

Il n'empêche qu'en ce qui concerne Fersen, Monsieur de Waresquiel épouse sans esprit critique les thèses de Madame Farr. Vous voulez un exemple concret? De sa très belle plume, à la page 272, l'auteur conclut son récit par une émouvante envolée lyrique sur le comte suédois, dont voici la fin:

Il vivra dans son culte et ne se mariera jamais. Lui aussi la rejoindra dans la mort, par la violence, lorsqu'un certain 20 juin 1810, jour anniversaire de la fuite à Varennes, il sera lapidé et piétiné par le peuple de Stockholm où il était retourné vivre.

Deux phrases, quelques lignes à peine dans l'édition, et tant d'approximations ou d'omissions qui dénaturent les faits...  Crying or Very sad

Passons sur la fuite à Varennes, qui écorche les yeux, vu que Varennes n'était pas le but du voyage et que le terme de fuite influe déjà sur le débat... mais, bon, ok... nous admettrons qu'il s'agit là d'une expression consacrée. 

Nous ne nous attacherons qu'aux éléments référant à Fersen. Il vivra dans son culte et ne se mariera jamais, se borne à écrire Emmanuel de Waresquiel. Il eût cependant été plus juste de préciser qu'une demande fut faite à Madame Sullivan, et repoussée par cette dernière, au grand désespoir de l'intéressé. 

Oui, je sais, moins glamour... mais plus historiquement exact.  Wink

Toujours avec sa force littéraire, l'auteur rapproche ensuite la mort de Fersen de celle de Marie Antoinette. Lui aussi la rejoindra dans la mort, par la violence... Sauf que le seul vrai fait historique appelant comparaison est la coïncidence des dates, le 20 juin. Pour le reste, les circonstances qui ont débouché sur le massacre du comte de Fersen n'ont pas grand chose à voir avec l'exécution de la dernière reine de France.

... ou, si oui, le rapprochement mériterait une analyse scientifique. Les assaillants de Fersen ne sont en effet pas le peuple de Stockholm, comme affirmé mais bien plutôt une frange précise qu'il eût été plus intéressant de déterminer.

Moins poignant, mais plus historiquement correct.  Wink

Le paragraphe qui marque la conclusion effective du livre, puisqu'il n'y aura plus ensuite qu'une postface et des notes, s'achève ainsi sur l'information que Fersen était retourné vivre à Stockholm. Rigoureusement exact. Sauf qu'on omet ici un détail, qui n'est pas sans importance: le comte n'était pas seul vu qu'il s'était engagé dans une liaison avec une jeune personne de son pays.

Ca aurait fait tache, il est vrai... Comme, plus tôt, la présence obstinée de cette Eleonore Sullivan.  Wink
http://maria-antonia.justgoo.com/t439-des-amis-de-la-reine-le-couple-craufurd

Ah, ça le fait pas, tout de même, toutes ces femmes dans la vie de l'unique amour de la reine...  Wink

Bon, d'accord, l'épisode Fersen est loin de constituer l'essentiel du travail de Monsieur de Waresquiel. Heureusement! Sinon, son livre irait rejoindre la masse d'écrits sirupeux déjà répandus sur le sujet.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cril17

avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Jeu 22 Déc - 13:42

Merci chère Pimprenelle pour ce rayon laser qui éclaire le débat comme demandé par de la Reinta ! flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cril17.eu/
de La Reinta

avatar

Nombre de messages : 508
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Ven 23 Déc - 18:03

Oui, bon ........  Rolling Eyes

Si je peux me permettre, c'est tout de même beaucoup d'air remué pour rien.  Rolling Eyes

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Sam 24 Déc - 11:28

Euh... Ca dépend de quel point de vue on se place, dites donc!  Wink Pour des gens du XXIe siècle comme vous et moi, que Marie Antoinette ait pris du bon temps avec Axel de Fersen ne modifie pas grand chose à l'affaire. On irait même jusqu'à le lui souhaiter, pour nous consoler en nous disant qu'elle aurait quand même pu éprouver un peu de bonheur dans sa triste vie...  Crying or Very sad

Du point de vue dynastique, qui est celui des royalistes comme Cril17, par contre, ça change tout! La thèse développée par Evelyn Farr et reprise par Emmanuel de Waresquiel jette le doute sur la lignée de Louis XVII et de son éventuelle descendance. 

Pour ceux qui, comme notre Boudoir, s'intéressent profondément à Marie Antoinette, à sa psychologie et à sa vie de femme, l'affaire Fersen n'est pas un détail non plus, vous en conviendrez! Il s'agit d'évaluer ses sentiments intimes, de déterminer si elle aurait pu, oui ou non, échapper à son éducation Habsbourg et chrétienne au point de faillir à sa mission (sa carrière, comme elle disait) de Reine de France et tomber dans les bras d'un homme.

Enfin, pour ceux, dont je suis, qui aiment Marie Antoinette de tout le coeur, une dimension s'ajoute... celle de se demander si notre reine aurait pu être heureuse à aimer un homme qui couchait avec d'autres femmes.  Crying or Very sad

Bref, vous le voyez, ça fait plus de pain sur la planche que d'air remué!  Wink

Mais, bon... dans un sens vous n'avez pas tout à fait tort, puisqu'il n'existe en réalité aucune preuve que Marie Antoinette ait jamais commis l'adultère.   tongue

Wi wi, je sais, on tourne en rond... 

Allez, de la Reinta, bonne teuf ce soir! 

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cril17

avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Sam 24 Déc - 11:38

Merci très chère Pimprenelle ! Tout est dit ! Si je ne craignais que vous puissiez y voir une flatterie - qui est le pire des mensonges -  j'écrirais que votre réaction est royale !  Very Happy

Elle est en tous cas en parfaite harmonie avec la Reine de ce forum !

Joyeux et saint Noël à toutes les lectrices et à tous les lecteurs du Boudoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cril17.eu/
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39377
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Dim 25 Déc - 18:49

Cher ami, vous me flattez!  Embarassed

Pour répondre à votre question posée en amont, oui, Monsieur de Waresquiel cite votre blog CRIL17 en référence dans le cadre de la dernière lettre de la reine. Mais, rassurez-vous, s'il passe cet écrit au peigne fin, il conclut à son authenticité.  Very Happy

Ce n'est donc pas pour cette raison que j'émets sur son livre des réserves qui ne m'étaient pas venues à l'esprit de prime abord. Mais, plutôt pour certaines approximations, telles la mauvaise orthographe du nom de votre ami archiviste Christian Crépin, pour laquelle vous devriez demander correction, à mon avis.

Joyeuses fêtes de fin d'années à vous et aux vôtres aussi... ainsi, bien entendu, qu'à tous nos membres, amis et lecteurs du monde entier!  Very Happy

Bien cordialement,
pimprenelle

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cril17

avatar

Nombre de messages : 127
Date d'inscription : 15/11/2014

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Lun 26 Déc - 16:19

pimprenelle a écrit:
Cher ami, vous me flattez!  Embarassed

Pas du tout, pour les simples raisons évoquées précédemment !

Quant au caractère apocryphe de la lettre de la Reine, la seule objection devant laquelle je suis obligé de m'incliner c'est mon incapacité actuelle à en désigner l'auteur !

Mais je commence à avoir une petite idée du scénario ... Karl Marx ne nous a-t-il pas enseigné que tout est lié et ... heuristique Louis XVII oblige !...

Qui vivra verra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cril17.eu/
Lucrezia P

avatar

Nombre de messages : 344
Date d'inscription : 07/04/2015

MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   Mer 15 Fév - 21:48

Demain, conférence animée par Emmanuel de Waresquiel sur le thème "Juger la reine" :
http://eventerbee.fr/event/conference-juger-la-reine-le-proces-de-marie-antoinette,626906414100706

_________________
Je préfère l'original à la copie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Juger la reine 14, 15, 16 octobre 1793 - Emmanuel De Waresquiel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Juger la reine. Essai de Emmanuel de Waresquiel
» La dernière lettre de Marie-Antoinette à Madame Elisabeth, soeur de Louis XVI (16 octobre 1793)
» 15 et 16 octobre 1793:la bataille de Wattignies
» Habillement et équipement de l'armée départementale de Rhône-et-Loire (juillet-octobre 1793)
» L'exécution de Marie-Antoinette le 16 octobre 1793

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Marie-Antoinette :: Fin de vie-
Sauter vers: