Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Marie-Antoinette à la salle de sport

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ririh

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 29/09/2016

MessageSujet: Marie-Antoinette à la salle de sport   Jeu 29 Sep - 17:13

La nouvelle collection de Rihanna pour la fashion week de Paris, c'est "Marie-Antoinette à la salle de sport"



Let them wear Fenty Puma.


_________________
Frechheit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dwarf planet

avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 11/07/2015

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Jeu 29 Sep - 17:28

Oui, c'est le style rococo sportswear.



Casquettes enrubannées, capuches satinées, pierres précieuses en collier ou piercing, c'est le gang cuisse-de-nymphe qui descend sur la salle. Sortez les machines !  On arrive en sneakers compensées et talons aiguille.

Nos hommes nous suivent en survêts sur caracos transparents et pantalons larges. Leur bague, ils vont nous la passer au doigt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. Brown

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 17/08/2016

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Jeu 29 Sep - 17:38

What would Marie Antoinette have worn to the gym?

Un tutu rose ???

Presque !


http://www.torontosun.com/2016/09/29/rihannas-fentyxpuma-show-takes-marie-antoinette-to-the-gym-in-paris

_________________
Elles sont toutes magnifiques ! Pourquoi n’ai-je pas trois têtes ?  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Collector

avatar

Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 21/11/2014

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Jeu 29 Sep - 21:20

YO


_________________
Less Is More
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de La Reinta

avatar

Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Jeu 29 Sep - 21:26

Super ligne !



Et les mecs sont juste magnifaïk !!!


_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4774
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Ven 30 Sep - 9:46

Bonjour, chers Amis du Boudoir de Marie-Antoinette,

Bien que ne pratiquant aucun sport, j'avoue rester perplexe devant ce déballage de chaines et de soieries. Ces accessoires me semblent effectivement encombrants lors d'une activité physique. En ce qui concerne la Reine Marie-Antoinette, j'ai également un peu de peine à la reconnaître dans ces accoutrements. Pour résumer ma pensée, ceux-ci ne paraissent convenir ni au sport ni à la royauté. Mais je ne fais là qu'exprimer mon opinion.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39274
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Ven 30 Sep - 11:55

C'est clair, nous sommes... sous le choc.  affraid

Mais en fait, c'est intéressant de voir comment Rihanna s'empare du personnage de Marie-Antoinette pour accréditer sa ligne de vêtements de sport.  Wink

D'abord, Marie Antoinette, ce n'est pas n'importe qui...  Smile

Bad news for Marie Antoinette: it took 223 years after her death until someone finally made her a collection of clothes to wear to the gym. The good news, however, is that someone was Rihanna so it was definitely worth the wait.



Someone... Voilà, le mot est lancé!  

Qui sera assez culotté(e) pour agiter un éventail estampillé PUMA? Et, surtout, in the reverse way  Wink , qui sera à la hauteur de la nouvelle reine du buzz et des podiums Sa Majesté Rihanna?

Fallait bien, fallait bien...

For her second Fenty Puma show, Bad Gal Riri made her Paris Fashion Week debut with a collection she said was inspired by "Marie Antoinette at the gym."

Voilà !  Rolling Eyes

Queen for queen, qui pro quo. Ca fait mal, mais c'est comme ça.  Rolling Eyes

Souvenez-vous, Rihanna vient de s'afficher en Marie-Antoinette, dans une posture qui nous a laissés bien perplexes.
http://maria-antonia.justgoo.com/t7675-rihanna-channels-marie-antoinette-on-cover-of-cr-magazine?highlight=rihanna

Oui, mais, nous, nous sommes des défenseurs de la reine, des connaisseurs, des amoureux... Pour nous, Marie Antoinette, c'est la noblesse, le raffinement, la dignité.

Et c'est là où le bât blesse... Hélas, il faut bien l'admettre, Marie Antoinette est, pour bon nombre de gens, synonyme de décadence. Surtout dans le monde anglo-saxon, et surtout chez les jeunes, où son côté bad girl qui fait le mur lui assure une popularité aussi glamoureuse qu'à côté de la plaque.

Spoiler:
 

C'est donc sur cette vague nasty que surfe la designer.



Mais ce n'est pas tout!   Rihanna va encore plus loin!

... si si...  Cool

Là où elle fait plus fort que toutes les juniocoppoliennes réunies, c'est qu'elle allie Marie Antoinette et sport. Deux concepts en totale antinomie. Shocked

Ben oui, quoi!

On a d'une part Marie Antoinette, les parures, la sophistication, le rose... pastel ou fluo, c'est selon... mais rose en tout cas.
Et d'autre part l'endurance, l'effort, la sueur.

Impossible de faire coexister ces deux notions. C'est deux univers opposés, si on les met ensemble, ça fera CRAAASH.

And... she did it!



Elle a pris de beaux garçons, de belles filles, des formes streetwear, des sweats à capuches, des corsets, des rubans, du coton, du satin, des perles, des sneakers, des piercings, des strass... waow !!!

Un bon coup de shaker...

... et ça donne...







Franchement, fallait oser!

Bon, maintenant... oserais-je avouer que je ne déteste pas ? Embarassed

J'aime assez le choc, en général... des cultures, des époques, des matières...

D'accord, ce n'est pas du tout, du tout Marie Antoinette, ce n'est pratique pour faire du sport... Mais c'est ça qui est marrant, justement.

C'est inattendu, improbable, portnawak. Le temps nous dira si la vague fera ras de marée. Wink

ICONIC ?

Sources:
http://www.harpersbazaar.com/fashion/fashion-week/news/a17904/rihanna-marie-antoinette-fenty-puma-collection/
http://www.bbc.com/news/entertainment-arts-37504480

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucrezia P

avatar

Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 07/04/2015

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Ven 30 Sep - 12:36

Mwais ... Moi, bof ... Rolling Eyes

J'ai la désagréable impression que Marie-Antoinette est à nouveau mise à toutes les sauces comme vulgaire outil marketing. Mad

D'ailleurs, Rihanna fait une fixation, puisqu'elle s'était déjà complaisamment fait photographier sous toutes les coutures ( ) à Versailles :

http://maria-antonia.justgoo.com/t6352-rihanna-en-shooting-au-chateau-de-versailles?highlight=rihanna

Nouveau monde, nouvelles reines ... Rolling Eyes

_________________
Je préfère l'original à la copie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moriarty

avatar

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 26/12/2015

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Ven 30 Sep - 14:14

Colliers sur pecs !

Et zou un ptit coup d'abdominal crunch !

_________________
Il est si beau qu'il tombe dans l'eau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ririh

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 29/09/2016

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Ven 30 Sep - 16:55

Irréprochable ! drunken



Oh yes it is absolutely ICONIC !

_________________
Frechheit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Den Duvel

avatar

Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 15/05/2016

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Ven 30 Sep - 22:48

pimprenelle a écrit:
Impossible de faire coexister ces deux notions.

En effet. On se demande comment a pu germer l'idée saugrenue d'allier Marie-Antoinette au concept de "survêtement". Rolling Eyes Rolling Eyes

Toute la quincaillerie du hip-hop déferle sur notre pauvre reine. Rolling Eyes

J'ai même vu passer le terme "gangsta". Shocked Un cauchemar, sûrement. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ExceLLence

avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Ven 30 Sep - 22:50

Mais comment se fait-ce ?! lol!

_________________
J'veux un suaire de chez Dior
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de La Reinta

avatar

Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Sam 1 Oct - 14:36

Oh la la les gens ......... Rolling Eyes

Bon, pour ceux qui ont envie de se faire une opinion objective rdv ici :
http://www.marieclaire.fr/,pfw-le-trip-pompadour-street-de-rihanna,831548.asp#close

Tout le défilé y est !

Vous avez vu le titre ? Pompadour, qu'ils disent. Plus de Marie-Antoinette.

Ca passe mieux, du coup ? Rolling Eyes Rolling Eyes

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rouquine de batarde

avatar

Nombre de messages : 218
Date d'inscription : 09/05/2015

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Dim 2 Oct - 11:23

Sur la scène parisienne, apparaissent parfois des phénomènes qui offrent de nouvelles perspectives. La collection Fenty Puma by Rihanna est ainsi une belle bouffée d’air frais. Après le succès de la première édition présentée à New York, la suivante débarque à Paris avec un thème « français » : un style Marie-Antoinette vu par une artiste pop de la Barbade mixé avec du streetwear. Maxi sweat-shirts zippés, combinaisons-pantalons en soie à motif roseraie, variations sur le jogging et le coupe-vent associées à des effets corsets, choc des cultures boudoir et ­hip-hop : le résultat est drôle, cool et désirable.

Et les prix sont accessibles : 110 euros environ pour un sweat-shirt de la première collection. En pleine vague « sportswear de luxe », cette collaboration ­décalée entérine à sa manière la liaison persistante entre show-business et industrie du style, sur fond d’expansion des réseaux sociaux. Cette belle réussite montre également que la mode ne peut que gagner à s’alléger de certains snobismes dépassés. Les bonnes idées sont partout et il faut s’en réjouir.


http://www.lemonde.fr/fashion-week/article/2016/09/30/le-mythe-de-la-parisienne-s-estompe-dans-la-mode_5006351_1824875.html

Oui enfin, je ne sais pas s'il faut s'en réjouir.
Je n'ai pas d'avis. silent

_________________
I would rather go to any extreme than suffer anything that is unworthy of my reputation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
transgression

avatar

Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 01/08/2016

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Dim 2 Oct - 14:35

first one better What a Face

Spoiler:
 

_________________
Would you lie for me?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de La Reinta

avatar

Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Lun 3 Oct - 15:39

Oui, la collection précédente était top, c'est sût.

Mais je suis encore plus fan de celle-ci.

En total accord avec l'article que je vous poste là à l'instant (merci qui ?   ) sauf pour ce qui concerne le choix du décor qui serait ( Rolling Eyes Rolling Eyes ) conventionnel.

Je dirais plutôt intemporel drunken drunken drunken

Allez, j'arrête de jacasser et je poste !

Marie-Antoinette était férue de mode, ce n’est un secret pour personne. On se souviendra de Sofia Coppola qui dépeignait dans son film “Marie-Antoinette” une reine tellement avant-gardiste qu’elle possédait même une paire de Converses avec deux siècles d’avance. Riri a elle aussi imaginée cette reine iconique qui se sape en Fenty x Puma et, étonnement, l’idée est plutôt crédible. Pour ce show la chanteuse/styliste à donc joué la carte du défilé à la française (quitte à tomber légèrement dans le cliché), à commencer par le choix du lieu : un salon de l’Hôtel Salomon de Rothschild, sorte de Château de Versailles en miniature.

C'est là que ça  Rolling Eyes





Rihanna a sûrement pensé l’accessoire le plus cool de cette Fashion Week    

Côté accessoires, Rihanna a, là aussi, été plutôt très inspirée. On a d’abord eu droit à toute une déclinaison de bijoux en perles blanches, des colliers ras du cou noués comme des corsets, des bandeaux-ghetto, des casquettes elles aussi corsetées ou même à des voilettes ornées d’un Puma. Mais l’accessoire le plus remarqué de ce défilé reste sans conteste cet éventail rose siglé, du Riri tout craché à la sauce versaillaise.





Et c'est pas fini, le plus beau arrive !

La chanteuse mise sur le mélange des genres : un parti pris qui fait du bien

Les hommes ont le muscle rutilant parfaitement dessiné et portent des nuisettes brodées ou des crop top sur des baggy à la braguette lacée. Pourtant ils ne perdent pas une once de virilité, bien au contraire. Avec cette collection printemps-été 2017, la styliste en herbe a parfaitement réussi la confusion des genres : le style urbain d’aujourd’hui et l’héritage de la noblesse d’autrefois se confondent, le vêtement masculin et le vêtement féminin ne se distinguent pas, les violons se mélangent à la trap beat en fond sonore dans les salons de l’Hôtel Salomon… Bref, Rihanna se fait plaisir et par la même séduit sa cour, même si il reste quelques sceptiques.
http://www.lesinrocks.com/2016/10/01/style/fashion-week-quil-fallait-retenir-defile-de-rihanna-11868352/

Ils sont où les sceptiques ???

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Craufurd&Sullivan

avatar

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 14/06/2016

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Mar 4 Oct - 17:15

Comme nous restons sans voix, prenons de la hauteur : Cool Cool

from marie antoinette to rihanna, the complex politics of corsets


Prada Fall/Winter 16 campaign.

Almost a century after they fell out of favour, corsets are again having a moment. Since Prada paired them with tea-dresses and brocade for their Fall offering in February, they've crept into our lives and Instagram feeds and emerged as a dominant trend of 2016.

Rihanna has repped the look continuously this year (Adam Selman's are her favourite), and featured them in her recent Fenty x Puma collection. Kim Kardashian, a long term fan of waist trainers, graduated to DAISY's cult bustier version - usually worn over a longsleeve Pablo tee - as a recent go-to look. And Fashion Month street style continues to see a notable invasion of cinched waists.

But long before they were worn over dress-shirts, corsets were one of fashion history's most contentious items. Over the early 20th century they moved from a necessary piece of underwear to represent oppression and the ghoulish lengths to which individuals will push their bodies for the sake of fashion. Horror stories of women passing out, cracking ribs and suffering collapsed lungs from tight-lacing permeate our collective consciousness like fabric-spun urban myths. Fables like Catherine de' Medici, the Queen of France in the late 16th century, requiring her ladies-in-waiting to have 13 inch waists, have been woven as fact, and become emblematic of the sense of horror we lend the garment. For the record, the world's smallest waist measures 15 modern inches and it's held by American Cathie Jung, not a member of Catherine's inner circle.



Corsets were a frequent feature at Rihanna's recent Fenty x Puma showing in Paris. Image via @thisismax

The official origins of the corset are murky; women were said to have bound their bodies for a smooth silhouette in ancient Greece. But the garment began making an appearance in wider Europe in the early 16th century. A surviving French example from this time is made of two pieces of metal attached with hinges. While opinions differ over its use, it isn't thought to have been a daily fashion item. Some historians suggest these early metal offerings were primitive orthopaedic devices, others suggest they're early fetish items.

As corsets grew more popular in the 1500s they were created from hardened fabric, with steel or bone stiffeners being introduced in the 1700s. While they were used to change a woman's shape, it wasn't as extreme as we picture today. During this earlier period of popularity they flattened breasts, stomachs and curves to create a straight or conical shape. Before wasp-waists were popular their purpose, in many cases, was to make bulky dresses more comfortable to wear.

While Georgian women did use corsets to lift and separate their breasts and slim their silhouettes, leading up to the 1800s many women who were naturally slim skipped the garment all together. This would have been similar to not wearing a bra if you didn't feel you needed it today. Although then, as now, some saw the missing layer of underwear as indecent. Marie Antoinette famously refused to wear a corset when spending time privately in her artificial fantasy village, The Hameau de la Reine, favouring loose, light dresses that allowed her to move more freely. Her critics pointed to this as a sign of promiscuity.



Corsets in the Georgian era (1714 to 1830) were considerably less restrictive.

Moving to 1828, and a silent villain in this story emerges. No, it isn't unrealistic body image, but rather metal lacing eyelets. Replacing their stitched predecessor, they could withstand tighter lacing without ripping. This coincided with the crinoline - a hooped petticoat that hid anything from the waist down - falling out of fashion. As dresses began to show more of the body below the waist, corsets got longer. When laced tightly - thanks eyelets - the stomach and other organs could be shifted out of place.

At the urging of doctors, horrified by the pressure put on the stomach, a new corset shape was introduced that raised the waist. It was intended to be safer, but when laced tightly the new design pushed the bust and belly backwards - creating the infamous Edwardian S shape that could cause musculoskeletal damage.

While it's true some were crippled by the garments, it's important to note this was hardly the norm. The average woman wasn't cracking ribs in the pursuit of a 16-inch waist. Those who did belonged to a minority, deeply dedicated to the look of the day - similar to how some, but not all, women today choose to wear six inch heels.



A 1900 illustration demonstrating the different between the Victorian and Edwardian "S-bend" silhouette.

Despite this, just as Marie Antoinette was judged for her underwear choices a hundred years before, Victorian and Edwardian women were continuously mocked for how they presented their bodies. Today we're often told corsets were a way for men to control and oppress women by preventing them from moving or working freely; but in reality, it was a product of the female gaze. Men openly mocked the fashion. Early editions of Punch Magazine saw a cartoonist take aim at women, depicting them as hobbled and unable to walk in the name of fashion. Alongside presently recognised health issues such as misshaping livers, doctors of the period also warned that wearing corsets caused hysteria.

Not that they were calling for them to be tossed aside. Corsets were widely recognised as signifiers of class, and to not wear one was deemed slovenly. The mixed messages were thick: Doctor, sexual psychologist and corset fan Havelock Ellis even told the Victorian press it was vital that women wore corsets. He reasoned that human evolution from horizontal to vertical beings was more trying for females. Noting: "Woman might be physiologically truer to herself, if she went always on all fours. It is because the fall of the viscera in woman when she imitated man by standing erect induced such profound physiological displacements... that the corset is morphologically essential." Basically, he was implying, women couldn't hold themselves upright without one.



atirical depiction of the vanity surrounding corsets.  Images via Wikipedia Commons.

The garment's demise is a familiar tale. At the turn of the 20th century the rise of women's liberation and designers like Chanel and Poiret spelled the end of their reign. People had become critical of the dramatic and occasionally dangerous S-shape, and it gave way to a preference for more boyish, athletic figures.

But while they left our wardrobes, they were never far from our minds. Romanticised as expressions of impossible femininity, they were fetishised and frequently made their way into our lingerie drawers. By the close of the century artists like Madonna and Jean Paul Gaultier used them as a tool to examine our changing notions of female beauty: Jean Paul Gaultier's original corset designs were inspired by his grandmother, who wore them into old age as an offering to her youthful self. When Madonna slipped them on for her 1990 Blonde Ambition tour, she played with the complex history of a garment that had moved from a manipulator of flesh to a highly sexual statement piece.

A few year later the Spice Girls, the decade's most electric combination of music, politics, gender and mass commercialisation, also wore them frequently. Again, the private was on display in an offering of sexual bravado that inverted the garment's heritage. The statement stayed with Victoria Beckham; she's returned to them several times for her own label.



Victoria Beckham revised an old favourite for Autumn/Winter 2016. Image via @victoriabeckham

[iBut when Caitlyn Jenner gave us one of the most iconic corset moments of the 21st century, we witnessed how powerful they could be. The vintage satin number she wore on the cover of Vanity Fair last year was reminiscent of the Playboy originals and a defiant statement of femininity. Here it was about more than sex or history; removed from any oppressive connotations it was a bold and positive display of power, sophistication and confidence.

Arriving in 2016, surrounded once again by the garment, laden down by its history, we're left asking what it means today? For Miuccia Prada, it was a catalyst to explore the history of women and the myth of fashion and to examine how we use our bodies and appearance to command those around us. Her interpretation was thoroughly modern in how it demonstrated femininity as holding the potential to be powerful and objectifying. It recognised that the garment serves many roles, just as the women who wear it inhabit many identities.

Looking back on the history of this strange garment, that has been the subject of lust and revolution, one realises the ribbon of connection is expression and change. This piece of clothing is another example of how fashion has always allowed us to communicate through stitch and fabric, shifting our bodies, lives, social position and appearances with the tug of a lace.

So if you decide to lace yourself into a corset at any point, be it paired with jeans or a lingerie set, take a moment to reflect on the chain of linking identities you're apart of. Be it a member of Catherine de Medichi's court, or a Spice Girl.][/i]
https://i-d.vice.com/en_au/article/from-marie-antoinette-to-rihanna-the-complex-politics-of-corsets

_________________
Il y a si peu de gens qui nous témoignent un vrai attachement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Note For Later

avatar

Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 20/08/2016

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Mer 5 Oct - 16:40

Franchement, ce n'est pas heureux ! Rolling Eyes


_________________
One learns one's scale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chasing the dragon

avatar

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 03/02/2015

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Jeu 6 Oct - 17:35

Ca ne fait pas très sport.

_________________
Well at least they got the address right.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Tepes

avatar

Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 29/12/2014

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Jeu 6 Oct - 17:38

ni très viril. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Cosway

avatar

Nombre de messages : 442
Date d'inscription : 05/07/2015

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Ven 7 Oct - 7:07

This is very very strange : Suspect



What is she wearing ? A trashbag ?

On the other hand (or foot Cool ), this is lovely :



Of course, without the stockings !

_________________
On matters of style, swim with the current, on matters of principle, stand like a rock.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
decadenzia

avatar

Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 30/11/2015

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Ven 21 Oct - 16:35

Provoc ?pas provoc ?


_________________
flower  .....she keeps Moët et Chandon in her pretty cabinet..... flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ririh

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 29/09/2016

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Mar 1 Nov - 16:44

Zoom sur les tchouzzzz



Et vous ? Vous les avez déjà ?

_________________
Frechheit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
de La Reinta

avatar

Nombre de messages : 357
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Mer 9 Nov - 18:50

Justement ! Rihanna est la première femme récompensée par un Shoe Award
http://www.grazia.fr/article/rihanna-recoit-le-prix-de-la-chaussure-de-l-annee-833888

_________________
Je dois avouer ma dissipation et paresse pour les choses sérieuses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Superglu

avatar

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 06/11/2016

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   Mar 7 Mar - 8:58

On peut peut-être s'interroger sur la tenue de route de tels engins ?



Ca, c'est pour après, dans les douches... Wink



Collier en option. Cool

_________________
Lâche qui les abandonne !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marie-Antoinette à la salle de sport   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marie-Antoinette à la salle de sport
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La chambre verte privée de Marie-Antoinette
» MARIE ANTOINETTE
» Des enfants pauvres invités par Marie-Antoinette?
» Marie-Antoinette à ArtParis
» Exposition Marie Antoinette en 2008 au Grand Palais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Perception et utilisation de son image-
Sauter vers: