Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'appétit de la Reine

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'appétit de la Reine   Lun 5 Nov - 15:18

C`est pas la première fois que je vois une pub qui traite de Marie Antoinette. Je connais une pub Québecoise pour une marque de gâteau.
Fleurdelys
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'appétit de la Reine   Lun 5 Nov - 18:51

Quand on pense que Marie-Antoinette ne mangeait que très peu...:s:

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'appétit de la Reine   Lun 5 Nov - 20:06

... à table, Chou, à table !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'appétit de la Reine   Lun 5 Nov - 20:26

Mais tu vas pas me dire qu'elle volait des mille-feuilles à table pour les manger ensuite en douce à Trianon quand même? Je persiste à dire qu'elle n'était pas goinfre...juste gourmande par moment mais c'est tout

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'appétit de la Reine   Lun 5 Nov - 21:18

Je n'ai jamais dit que Marie Antoinette était goinfre. Mais il devient un peu absurde de continuer à soutenir qu'elle mangeait très peu avec la corpulence qu'elle avait. Elle avait une certaine gourmandise, cela me paraît évident.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'appétit de la Reine   Lun 5 Nov - 21:50

Je pense qu'elle était gourmande comme toi et moi : elle aimait les bonnes choses et elle ne cherchait pas spécialement à s'en priver. Ce qui fait d'elle une personne mangeant normalement, ni plus ni moins.
Mais le fait est que ses pubs pour gâteaux, et des scènes du film de Coppola, se basent sur quoi pour faire d'elle une femme qui adorait manger des gâteaux? Ses repas à table où là elle mangeait très peu? Car sinon qu'est ce qui nous dit qu'elle pourrait en manger à côté? Si ce n'est effectivement son apparence, ce n'est rien d'autre, car aucun témoignage ni écrit de sa part pourrait y faire suffisament référence...
Et encore...ces témoignages qui disent qu'elle mangeait peu à table, ne sont-ils pas exagérés, ou du moins référencés par rapport à l'appétit monumental de beaucoup de monde en ce temps, comme son mari? Par rapport à nous, il se pourrait peut être même qu'elle ne mangeait pas si peu que ça, même à table, ce qui peut expliquer sa corpulence "normale" sans forcément en venir à des gâteaux entre les repas.

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'appétit de la Reine   Lun 5 Nov - 21:58

Chou d'amour a écrit:
sans forcément en venir à des gâteaux entre les repas.
Ce genre de grignotages me paraît anachronique et plus propres à notre époque, je dirais même à nos générations.
Ces gourmandises dans les petits salons devaient consister en fruits pour accompagner l'eau de fleur d'orange de Madame de Polignac...
Des gourmandises bio, quoi Wink

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'appétit de la Reine   Lun 5 Nov - 22:09

Il est clair qu'entre la vie de Marie Antoinette, ses goûts, son éventuelle gourmandise et les délires rose chimique de l'enfant gâtée d'Hollywood, il y a de la marge !

Les petits fours de Ladurée sont une obsession de miss Coppola et non de Marie Antoinette !

Cela dit... Il paraît que Marie Thérèse aussi adorait le chocolat... Rolling Eyes

Je ne pense pas que les grignotages soient typiques de notre époque, Majesté. Biscuits et douceurs diverses devaient attendre dans des coupes bien avenantes qu'on vînt y picorer... Very Happy

Et, pour Marie Antoinette, c'est tout simplement physique : sa corpulence n'indique pas une femme qui mange peu. Voilà.

Et puis, où est le mal ? Shocked La généralisation de l'anorexie, ça, c'est une dérive de notre époque. Au XVIIIe siècle, la mode n'était pas encore dictée par des créateurs qui n'aiment pas les formes féminines.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'appétit de la Reine   Lun 5 Nov - 22:18

pimprenelle a écrit:

Je ne pense pas que les grignotages soient typiques de notre époque
Je suis peut-être influencé dans ma réflexion par les statistiques qui dénoncent l'obésité de plus en plus fréquente dans notre société...Wink

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'appétit de la Reine   Lun 5 Nov - 22:20

... et moi par mon métier qui me fait rencontrer de pauvres gamines anorexiques à la poursuite de chimères de papier glacé... Sad

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'appétit de la Reine   Lun 5 Nov - 22:27

Citation :
Et, pour Marie Antoinette, c'est tout simplement physique : sa corpulence n'indique pas une femme qui mange peu. Voilà.
Disons que par rapport à beaucoup d'autres femmes de son époque, elle reste parmi les femmes "fines".
Et selon nos critères, elle est de corpulence normale, surtout pour une femme qui a enchaîné deux grossesses en l'espace de deux ans, la dernière ayant été difficile. Beaucoup de femmes de nos jours aimeraient avoir la même ligne qu'elle je pense.
Et pourtant...est-on vraiment obligé de manger entre les repas, de manière notable et certaine du moins, pour avoir cette ligne?
Effectivement elle ne mangeait pas peu globalement, elle mangeait normalement, le truc c'est qu'elle mangeait peu par rapport à l'appétit normal de la cour de Versailles.
Je pense que celles qui mangeaient des gâteaux ou chocolats très très régulièrement ressemblaient plus à des Madame Victoire non? Wink

Citation :
Et puis, où est le mal ? Shocked La généralisation de l'anorexie, ça, c'est une dérive de notre époque. Au XVIIIe siècle, la mode n'était pas encore dictée par des créateurs qui n'aiment pas les formes féminines.
L'anorexie au XVIIIème devait se faire rare je pense...car là en effet c'est clairement de notre temps...
Mais il n'y a là aucun mal...il faut juste relativiser, car finalement rien ne dit que les repas publics qu'elle prenait étaient sous-nutritifs pour elle au point qu'elle prenne du poids en se nourrissant par gourmandise à côté.
Car auquel cas, elle aurait pris du poids bien avant 1785...selon moi ce sont surtout ses grossesses de Louis-Charles et Sophie qui ont joué.
Mais sinon je suis d'accord, elle aimait les bonnes choses et elle ne s'en privait pas forcément (oui elle n'était franchement pas anorexique ).

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'appétit de la Reine   Lun 5 Nov - 22:46

On trouve certains témoins oculaires qui rapportent que Marie Antoinette était plutôt ronde, Chou. L'un d'eux la décrit même comme une "grosse maman" ou quelque chose comme ça. Ceci signifierait que, même pour son époque, son embonpoint pouvait se remarquer.

Mais je ne vois vraiment pas en quoi cela pose problème ? Shocked Et il n'est pas nécessaire de lui trouver des circonstances atténuantes du style de ses grossesses !

Simplement, il me paraît aberrant de vouloir prétendre qu'une femme de 1m09 de tour de poitrine mangeait fort peu. Ses formes généreuses ne lui tombaient pas du ciel, pourtant !

Alors, je serai moins affirmative que toi, et me contenterai de dire qu'elle mangeait peu à table, lors des repas officiels. On ignore en revanche la teneur et la fréquence de son alimentation en privé.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: L'appétit de la Reine   Lun 5 Nov - 22:49

Citation :
L'anorexie au XVIIIème devait se faire rare je pense...car là en effet c'est clairement de notre temps...
L'anorexie fait des ravages à notre époque, mais elle a sans doute toujours existé, puisqu'il s'agit en partie d'un trouble psychique. Dès l'empire, si je ne m'abuse, les femmes ont recherché une apparence longiligne peu compatible avec leur nature. Le début du XXe a vu des anorexiques célèbres, comme Sissi.

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31678
Age : 36
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: L'appétit de la Reine   Lun 5 Nov - 23:10

Citation :
L'un d'eux la décrit même comme une "grosse maman" ou quelque chose comme ça.
Ah tu vois c'est les grossesses!

Mais je note en parallèle tous les autres témoignages qui la décrivent comme légère.

Citation :
Mais je ne vois vraiment pas en quoi cela pose problème ? Shocked Et il n'est pas nécessaire de lui trouver des circonstances atténuantes du style de ses grossesses !
Mais non je n'en fais pas un problème! Tu penses que j'ai un complexe avec les femmes grignoteuses de friandises?
Seulement rien ne nous dit qu'elle grignotait à un point remarquable c'est tout. Nous savons que des grossesses peuvent entraîner la prise de poids, or entre 1785 et 1786 Marie-Antoinette en a eues deux. De plus, sur ses portraits de 1783, elle est plus fine que sur ses portraits de 1787 et 1788. Donc pendant au moins treize ans elle est restée relativement svelte, sans être maigre, en mangeant selon les témoins peu pendant les repas. Que doit-on en conclure? Qu'elle s'est mise à grignoter des pâtisseries après ces treize ans? Ou juste que les témoins finalement n'avaient pas la même notion du "peu" que la nôtre?
Nous savons qu'elle restait gourmande, mais nous le sommes tous un peu plus ou moins. Il est clair que ces petits appéros qu'elle prenait au Trianon, avec des produits fraits provenant de sa ferme, ne l'ont pas faite maigrir, on est d'accord, mais ses deux grossesses non plus...

Citation :
Simplement, il me paraît aberrant de vouloir prétendre qu'une femme de 1m09 de tour de poitrine mangeait fort peu. Ses formes généreuses ne lui tombaient pas du ciel, pourtant !
Oui c'est pour cela que je pense qu'au final le "fort peu" est relatif Very Happy
Elle mangeait fort peu par rapport à ses proches...

Citation :
L'anorexie fait des ravages à notre époque, mais elle a sans doute toujours existé, puisqu'il s'agit en partie d'un trouble psychique.
Oui certainement, mais disons que le phénomène "je me sens trop grosse je veux maigrir" atteint des proportions démesurées justement (j'l'ai pas fait exprès celle-là ) à notre époque.
Au XVIIIème les hommes préféraient les femmes plus rondes....il s'avère que la tendance s'est inversée avec le temps, ce qui peut expliquer en partie cette anorexie grimpante.

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39962
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: L'appétit de la Reine   Mar 6 Nov - 0:03

Citation :
Au 18ème les hommes préféraient les femmes plus rondes....il s'avère que la tendance s'est inversée avec le temps, ce qui peut expliquer en partie cette anorexie grimpante.
Je crains que ce ne soit un rien plus compliqué que ça... Rolling Eyes

Quant à Marie Antoinette, tu penses que ce sont ses grossesses qui l'ont fait grossir et qu'elle se nourrissait des produits sains de Trianon. Il est vrai qu'il y a relativement peu de témoignages sur les habitudes alimentaires de la reine, tu as donc droit à ton interprétation personnelle.

Je ne vois tout simplement pas les choses comme ça. Les biscuits trempés et l'eau sucrée de Madame Campan me donneraient plutôt à croire que Marie Antoinette fondait pour les douceurs.

Le chocolat triple vanille et autres délices fruités expliquent bien mieux les rondeurs de la reine que ses grossesses, pour moi. Toutes les mères ne sont pas ainsi avenantes. Mais les gourmandes, en général, le deviennent avec le temps !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'appétit de la Reine   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'appétit de la Reine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A Notre Dame Des Victoires, Reine Des Vierge, Des Apotres et des Martyrs.
» Auguste Reine des Cieux
» Aspirine= Reine des Prés, Filipendula ulmaria
» la Reine des Neiges (spectacle de Joan Mompart) mon frère
» Sainte Marguerite Reine d'Ecosse, Sainte Gertrude Religieuse bénédictine, commentaire du jour "Aujourd'hui, le salut est arrivé pour cette maison"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Marie-Antoinette au fil du temps :: La Reine de France : 1774-1792-
Sauter vers: