Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Marie-Antoinette racontée par ceux qui l'ont connue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sido Scorpion

avatar

Nombre de messages : 373
Date d'inscription : 05/08/2015

MessageSujet: Marie-Antoinette racontée par ceux qui l'ont connue   Mer 30 Nov - 1:14

Marie-Antoinette racontée par ceux qui l'ont connue


chez Grasset



Cette anthologie rassemble exclusivement des textes écrits par des personnes qui ont connu la plus célèbre des reines de France. Les auteurs en sont, entre autres, sa portraitiste officielle, Elisabeth Vigée Le Brun, le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères de Louis XV, le duc de Choiseul, certaines de ses plus proches amies, comme la princesse de Lamballe, sa femme de chambre madame Campan ou la gouvernante des enfants de France, la duchesse de Tourzel.

Ces témoins de première main racontent Marie-Antoinette comme personnage privé tout autant que comme personnage public. Ils révèlent son intimité, sa parole, ses goûts, mais aussi la nature de ses rapports avec le roi, ses enfants, et ses passions amicales comme celle qu’elle a eue pour la duchesse de Polignac. On découvre comment elle a réagi aux scandales qui l’ont touchée, en particulier la fameuse affaire du collier. On aimait la qualifier de reine sotte et indigne du prestige Versailles ? On la voit défendre la monarchie avec courage et habilité. C’est aussi l’occasion de découvrir des anecdotes rarement relatées, comme sa toute première danse dans la Galerie des glaces, après son mariage avec Louis XVI, ou encore son opiniâtreté lors des interrogatoires par les révolutionnaires, avant son procès, à la prison du Temple. Et nous la suivons dans son calvaire jusqu’à la guillotine.

Voici Marie-Antoinette charmante et irritante, frivole et appliquée, ingénue et déterminée, souvent naïve, parfois calculatrice, toujours attachante.

En annexe, et pour la première fois en volume, on trouvera les deux lettres décryptées en 2016 de Marie-Antoinette à Axel de Fersen : « Je vous aime à la folie et (…) jamais, jamais je ne peux être  un moment sans vous adorer. »

L'anthologie est réalisée et préfacée par Arthur Chevallier, déjà auteur dans les Cahiers rouges des anthologies Napoléon raconté par ceux qui l'ont connu et Le Cahier rouge des chats. 


Informations complémentaires :


Cette anthologie inédite rassemble des textes écrits aux différents âges de la vie de la reine Marie-Antoinette par des personnes qui l’ont rencontrée. Lors de son arrivée en France en 1770, Marie-Antoinette est accueillie avec beaucoup d’enthousiasme. La baronne d’Oberkirch décrit l’entrée de la jeune dauphine dans la ville de Strasbourg.  » Oh, je vivrais cent ans que je n’oublierais pas cette journée, ces fêtes, ces cris de joie poussés par un peuple ivre de bonheur à l’aspect de sa souveraine.  » Il faut rappeler que Marie-Antoinette n’a que quinze ans lorsqu’elle arrive en France en tant que dauphine. Le lecteur sera frappé par la méchanceté que l’on retrouve rapidement dans maints écrits d’aristocrates qui l’observent et critiquent sa frivolité sans tenir compte de son jeune âge. Qui plus est, on constate aussi vite les jalousies de membres de la cour, vexés de ne pas être du cercle d’amis dont s’entoure Marie-Antoinette, parfois il est vrai avec une certaine maladresse.
Le Comte d’Hézecques, qui fut page à la cour de Louis XVI, raconte dans ses souvenirs :  » Echappant à la tutelle d’une mère sévère, cette princesse était arrivée, à quinze ans, sans autre guide que les dernières recommandations maternelles, au milieu d’une cour dissolue, où le vice régnait ouvertement, protégé par un monarque faible. Elle sut s’y faire respecter; mais elle crut pouvoir s’affranchir des entraves de l’étiquette pour se procurer d’innocentes distractions; et comme il fallait à la méchanceté quelque prétexte, on lui en fit un crime : ce fut la source de toutes les calomnies qu’on répandit contre elle « .
Le Comte d’Hézecques précise encore :  » Elle fut la plus tendre des mères et sut conserver l’affection de son époux, faveur que l’épouse infidèle perd bien vite. Jamais elle ne s’écarta des devoirs de la religion, et, sans les suivre avec l’exactitude de sa mère, elle imitait le roi, principe aussi religieux qu’on peut l’être au milieu des embarras de la royauté « .
Les pages qui vont de la révolution de 1789 à l’exécution de la Reine ne manquent pas d’intérêt et plongeront parfois le lecteur dans une vive émotion.

Et un peu discordant  confused
Mais on reste interloqué par cette façon de finalement tout mettre sur le même pied, des mesquineries et ragots colportés par les membres de la cour les plus jaloux, aux témoignages les plus intéressants. Quant à la préface d’Arthur Chevallier, elle est hélas dans l’esprit du temps présent.
Je ne comprends pas trop. Mais je n'ai pas encore lu le livreWink


Sources
http://www.grasset.fr/marie-antoinette-racontee-par-ceux-qui-lont-connue-9782246862413

http://www.medias-presse.info/marie-antoinette-racontee-par-ceux-qui-lont-connue/65333/

_________________
Avais-je atteint ici ce qu'on ne recommence point ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 4835
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: Marie-Antoinette racontée par ceux qui l'ont connue   Mar 31 Jan - 9:14

Bien chers Amis du Boudoir de Marie-Antoinette,

Vous trouverez ci-après le lien vers une analyse du contenu de cette anthologie.
https://www.actualitte.com/article/livres/courtisans-ministres-amis-marie-antoinette-racontee-par-ses-proches/69368

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Marie-Antoinette racontée par ceux qui l'ont connue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marie-Antoinette racontée par ceux qui l'ont connue - Editions Grasset
» MARIE ANTOINETTE
» Des enfants pauvres invités par Marie-Antoinette?
» Marie-Antoinette à ArtParis
» Exposition Marie Antoinette en 2008 au Grand Palais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Marie-Antoinette :: Etudes sur le personnage de Marie Antoinette-
Sauter vers: