Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Tapisserie d'Aubusson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5256
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: La Tapisserie d'Aubusson   Sam 21 Jan - 12:11

L'origine de la pratique de la tapisserie à Aubusson est incertaine. Certaines sources la font remonter à des Sarrasins qui se seraient installés sur les bords de la Creuse après la déroute de Poitiers. Cette thèse est contredite, notamment par l'Abbé Lecler : Attribuer l'origine d'Aubusson à une troupe de Sarrasins qui, échappés aux coups de Charles-Martel en 732, se réfugièrent en ce lieu, c'est faire du roman, et non de l'histoire. Il est bon de remarquer que c'est l'expression tapis sarrasinois, donné à un genre de tapis fabriqué à Aubusson, qui a donné lieu à cette légende. Il est à noter cependant que certains éléments relevés par d'autres auteurs, tels qu'Adrien Proust ou Adolphe Blanqui, accréditent la transmission. Il est prouvé que des ouvriers de cette nation s'y établirent, par les réglemens du Châtelet pour la communauté des maîtres tapissiers, lesquels réglemens reconnaissent les Sarrasins pour les plus anciens de ce corps.


Vue des rives de la Creuse

Selon une autre tradition, l'origine serait due au Comte de la Marche, qui aurait fait venir des drapiers flamands. Deux éléments importants accréditent cette dernière hypothèse. La technique de tissage en basse lisse est effectivement utilisée dans les deux cas et la Patronne est la même, à savoir Sainte Barbe. Nous nous bornerons à relever que des influences communes d'Orient et de Flandres sont pas à exclure. Toujours est-il que les premières oeuvres réellement attestées furent celles des frères Augeraing en 1501. On recense alors à Aubusson et à Felletin l'existence de communautés de tapissiers.

Voici une vue de Mille-Fleurs (ou Millefleurs) tapisseries typiques de la production des XVe et XVIe siècle. Il s'agit d'oeuvres mettant en scène un personnage entouré de motifs floraux. On voit ici une Licorne, symbole de chasteté au Moyen-Age.





Pour beaucoup, le nom d'Aubusson reste associé aux Verdures. Il s'agit de tentures à décor principalement végétal. L'intervention d'éléments fantastiques leur confère un aspect énigmatique. Voici un exemple de Tapisserie de basse-lisse à Feuilles de Choux de la seconde moitié du XVIe siècle, en laine et soie.


Collection du Musée de la tapisserie, Aubusson.

Le XVIIe siècle apporta divers bouleversement à la pratique des artisans de la Creuse. Il y eut premièrement la création de la Manufacture Royale d'Aubusson par Colbert en 1664. Malheureusement, cette reconnaissance fut suivie en 1685 par la Révocation de l'Edit de Nantes. De nombreux lissiers, qui s'étaient convertis à la Religion Réformée, furent alors contraints à l'exil en Suisse ou en Allemagne. Remarquons au passage que ce fait amena le développement de la Tapisserie dans ces régions également, notamment dans la ville d'Erlangen. Mais pour les ateliers restés en France, les temps étaient sombres, les cartons, les teintures et les tissages ayant perdu en qualité. Le XVIIIe marqua un renouveau, principalement grâce à la nomination de Jean-Joseph Dumons comme peintre du Roi à Aubusson et à l'apport d'oeuvres célèbres de Boucher, Watteau, Oudry ou Huet. Voici à titre d'exemple une tapisserie représentant La Fable du Lion Amoureux de Jean de La Fontaine. Réalisée d'après une oeuvre de Jean-Baptiste Oudry, elle se trouve au Musée Nissim-de-Camondo à Paris.



Pour le plaisir des yeux, voici d'autres productions du XVIIIe siècle.











La beauté et l'excellence de ce travail valut à nos artisans une renommée internationale, un temps entravée par les bouleversements de la Révolution toutefois. Ayant repris un essor grâce à l'industrialisation, l'art de la Tapisserie d'Aubusson est actuellement inscrit au Patrimoine Culturel Immatériel de l'UNESCO.

Sources : http://www.cite-tapisserie.fr/fr/
http://promenade34.free.fr/Documents/nostal28.htm
https://fr.wikipedia.org/wiki/Verdure_(tapisserie)
https://www.jaimemonpatrimoine.fr/article/20161028/aubusson-et-la-tapisserie?uid_token=38b3eff8baf56627478ec76a704e9b52

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Semaflore

avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 02/10/2016

MessageSujet: Re: La Tapisserie d'Aubusson   Dim 22 Jan - 16:43

Merci Madame Antoine pour ce beau sujet. Vous avez toujours de beaux sujets

_________________
le vide aurait suffi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
le beau lauzun

avatar

Nombre de messages : 743
Date d'inscription : 04/09/2014

MessageSujet: Re: La Tapisserie d'Aubusson   Mar 24 Jan - 12:53

Oui c'est vrai, magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madame antoine

avatar

Nombre de messages : 5256
Date d'inscription : 30/03/2014

MessageSujet: Re: La Tapisserie d'Aubusson   Mer 21 Juin - 9:50

Bien chers Amis du Boudoir de Marie-Antoinette,

En liaison avec une vente dont nous avons parlé précédemment ( http://maria-antonia.justgoo.com/t5293p100-vente-de-souvenirs-historiques-aux-encheres-plusieurs-reliques-de-la-reine-marie-antoinette ) voici une tapisserie.





Aubusson, XIXe siècle.

CHASSE AU SANGLIER

Laine polychrome
H. 190 cm ; L. 160 cm

Provenance :
domaine de Randan.

Cette tapisserie est estimée entre 800 et 1.200 €.

Bien à vous

madame antoine

_________________
Plus rien ne peut plus me faire de mal à présent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Tapisserie d'Aubusson   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Tapisserie d'Aubusson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La tapisserie d'Aubusson invention
» La tapisserie de sainte Geneviève et de Jeanne d'Arc
» Un kebab dans la Tapisserie de Bayeux ?
» Sommaire Etre Mythologique
» que faire en salle informatique avec des 5ème ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Arts et artisanats au XVIIIème :: Techniques et artisanat-
Sauter vers: