Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le rétablissement de la monarchie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucrezia P

avatar

Nombre de messages : 290
Date d'inscription : 07/04/2015

MessageSujet: Le rétablissement de la monarchie   Mar 24 Jan - 9:12

Voici la présentation d'un livre d'époque, conçu et publié dans tous les dangers.


(Edition originale)

Nous sommes le 21 janvier 1793, à Paris, sur la place de la Révolution (future place de la Concorde), il y a 224 ans, jour pour jour. La terrible silhouette de la guillotine se dresse au milieu d'une foule immense lorsqu'arrive le tombereau qui amène Louis Capet, ci-devant roi de France, sur son lieu d'exécution. La Convention nationale (ancêtre de l'Assemblée nationale) a en effet, quelques jours auparavant, jugé le roi coupable de « conspiration contre la sûreté de l'État ». Chaque député s'est prononcé sur la peine à appliquer. Louis XVI est condamné à mort… à une voix près, celle de son cousin germain, le duc d'Orléans, dit Philippe-Égalité. La mise à mort du monarque marque un tournant crucial dans l'histoire de France et annonce la radicalisation de la Révolution. Elle fait également de Louis XVI un martyr pour ses partisans et pour bon nombre de Français.

Un plaidoyer pour la monarchie

Le livre de Jordan est une bonne illustration de leur combat. Sans nom d'auteur afin de ne pas être inquiété, il s'intitule « Le rétablissement de la monarchie » et est publié en pleine Terreur, en septembre 1793. Ce même mois est votée la célèbre « loi de suspects ». Elle ordonne l'arrestation de toute personne soupçonnée, à tort ou à raison, d'être ennemie de la Révolution. Son réputés suspects ceux « qui, soit par leur conduite, soit par leurs relations, soit par leurs propos ou leurs écrits, se sont montrés partisans de la tyrannie […] et ennemis de la liberté ». Selon la Commune de Paris, ils sont très aisément identifiables : « Ceux qui n'ayant rien fait contre la liberté, n'ont aussi rien fait pour elle ». Inutile de préciser que suite à ce décret, il n'y a guère que la mort qui rende la liberté à la grande majorité des prisonniers… L'auteur met de fait, sa vie en jeu pour servir son idéal.

L'ouvrage est relié en pleine peau de veau teint en brun. Le dos est sobrement orné aux petits fers de rosaces et de frises or. Le texte dresse une analyse politique et historique de la situation en France et milite, comme son titre l'indique, pour le retour du roi sur le trône. Sont ajoutés à la fin les minutes de l'interrogatoire du roi du 11 décembre 1792 et son émouvant testament dans lequel il déclare : « Je pardonne de tout mon cœur à ceux qui se sont fait mes ennemis sans que je leur en aie donné aucun sujet ». Cet ouvrage référencé, connu est en fait l'œuvre d'Antoine, comte Ferrand, un royaliste pur et dur, par ailleurs auteur d'une douzaine d'œuvres. Il émigre dès 1789 et fait certainement imprimer son livre en Suisse. Le zèle royaliste de Ferrand lui vaut les honneurs de la Restauration. Il est anobli, nommé à l'Académie française et fait Pair de France. Surnommé le « Marat blanc », il s'illustre comme ardent défenseur de la politique « Ultra ».

http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2017/01/21/Le-roi-est-mort-2975353

_________________
Je préfère l'original à la copie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pilayrou

avatar

Nombre de messages : 199
Date d'inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: Le rétablissement de la monarchie   Mar 24 Jan - 11:40

La Loi des suspects aurait du être remise à l'ordre du jour depuis 2015. Cela aurait déjà évité des massacres.

Si comme je le pense Robespierre a enlevé Louis XVII; sans Thermidor, il y aurait eu un roi en 1795.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le rétablissement de la monarchie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je voudrais quelques points de comparaison avec mon établissement
» La monarchie écossaise
» Depotisme, monarchie, république
» Mission TZR : établissement de rattachement prioritaire sur les autres?
» Insultes hors établissement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Autour de Marie-Antoinette :: Bibliographie :: Révolution-
Sauter vers: