Le Boudoir de Marie-Antoinette

Prenons une tasse de thé dans les jardins du Petit Trianon
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La reliure au XVIIIe siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39553
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Mer 20 Aoû - 17:09

Ah... On donnerait beaucoup pour l'avoir... ou seulement le toucher... C'est fou comme ça parle à la sensualité, ces livres reliés...

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Mer 20 Aoû - 17:15

Et de les faire alors!
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39553
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Mer 20 Aoû - 17:18

J'imagine... Very Happy

Au fait, sait-on ce que contient ce livre ?

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31676
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Mer 20 Aoû - 19:58

Oui je ne connaissais pas cette anecdote! Comment sait-on que Marie-Antoinette a donné ce livre à la Duchesse de Tourzel? Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Mer 20 Aoû - 21:06

Chou d'amour a écrit:
Oui je ne connaissais pas cette anecdote! Comment sait-on que Marie-Antoinette a donné ce livre à la Duchesse de Tourzel? Very Happy

Pour ce qui est du contenu, je n'en ai aucune idée. Le format m'incline à penser qu'il s'agirait d'un livre de prières (livre d'heures ou missel).

Quant à sa provenance, on connait à peu près les origines des reliures armoriées. Il faut dire que même dans les siècles de grandeur de la reliure où tout livre était relié, quel bonheur! le livre était un objet précieux auquel on apportait beaucoup de soin.

Au plaisir de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31676
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Mer 20 Aoû - 21:11

C'est à dire que ce livre a été trouvé dans la bibliothèque de la Duchesse de Tourzel, et que sa provenance a été déduite à partir des armes sur la couverture, des armes royales? Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Mer 20 Aoû - 21:13

Vous ne verrez que mes mains!
La restauration d'une reliure du XVIIIe siècle, il s'agit d'un Ancien Testament.



Au plaisir de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Mer 20 Aoû - 21:23

PS pour Chou: elle est grosse cette photo! on ne peut pas la réduire?

Sinon: les armoiries sont bien celles de Marie Leczinska. Les bibliothécaires de Versailles nous ont laissé des listes de reliures, ce qui aide à retrouver l'origine, ou à connaître les reliures qui ont pu disparaître pendant la révolution
Dieu merci, des courageux ont sauvé Versailles, les châteaux, les tableaux, les objets d'art, les reliures. Pas tous, mais bon ils ont fait de leur mieux...

Au plaisir de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31676
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Mer 20 Aoû - 21:47

Merci pour ces précisions Marquise Very Happy

Jolie photo, on voit que ce travail est très minutieux
Ne vous en faîtes pas sa taille est encore raisonnable Wink Sinon si vous voulez en poster des plus petites il vous faut les réduire depuis votre pc, ou vous pouvez aussi poster les miniatures via l'interface "Heberger une image" du forum Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39553
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Jeu 21 Aoû - 0:03

Merci pour ces renseignements, et pour cette photo magnifique, Marquise !

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Jeu 21 Aoû - 10:13

Merci Marquise, vous excercez un fort joli métier. Bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Jeu 21 Aoû - 15:04

Une de mes reliures contemporaines:




Je l'ai faite en soie sauvage couleur mandarine et ruban d'organza.
Son intérieur est en mousseline de soie assortie et papier marbré à la main par mes soins:




Il s'agit de "Marie-Antoinette intime" par Nesta Webster.

Au plaisir de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39553
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Jeu 21 Aoû - 15:10

Une bien belle reliure pour un livre remarquable, Marquise ! flower

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Jeu 21 Aoû - 16:20

Votre goût du mariage des couleurs, des matières, et du thème m'est exquis, chère Marquise...J'aimerais savoir pratiquer votre art pour enrichir de la sorte ma bibliothèque...

Bien à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Jeu 21 Aoû - 16:29

Majesté a écrit:
Votre goût du mariage des couleurs, des matières, et du thème m'est exquis, chère Marquise...J'aimerais savoir pratiquer votre art pour enrichir de la sorte ma bibliothèque...

Bien à vous.

J'aimerais savoir pratiquer le vôtre...

Au plaisir de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31676
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Jeu 21 Aoû - 20:09

Joli

Une soie sauvage? C'est quoi?

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Ven 22 Aoû - 19:02

Chou d'amour a écrit:
Joli

Une soie sauvage? C'est quoi?

Hum! je ne suis pas spécialiste des tissus... Il faudrait demander l'avis de l'expert. Majesté? nous attendons vos lumières.

Au plaisir de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Ven 22 Aoû - 19:21

Si je sais la reconnaître, j'ai quand même dû chiper une définition, car la mienne n'eut pas suffi :
Donc la soie sauvage c'est une belle soie un peu brute ; elle comprend des petites imperfections de tissage (voulues !) qui lui donnent tout son charme. Elle est actuellement très appréciée, en particulier dans les robes de mariée où la soie sauvage est "la" matière chic de prédilection.

Bien à vous.


Dernière édition par Majesté le Ven 22 Aoû - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Ven 22 Aoû - 19:23

Majesté a écrit:
Si je sais la reconnaître, j'ai quand même dû chiper une définition, car la mienne n'eut pas suffi :
Donc la soie sauvage c'est une belle soie un peu brute ; elle comprend des petites imperfections de tissage (voulues !) qui lui donnent tout son charme. Elle est actuellement très appréciée, en particulier dans les robes de mariée où la soie sauvage est "la" matière chic de prédilection.

Connaissances égales aux vôtres pour la reconnaître. Mais excellente définition!
Matière chic pour la reliure aussi! Very Happy

Au plaisir de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31676
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Ven 22 Aoû - 23:04

Merci Majesté

Le côté "sauvage" vient donc de ces imperfections voulues Very Happy

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39553
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Sam 23 Aoû - 8:20

Voici un lien avec des photos. On y voit très bien ces imperfections voulues... qui donnent envie de toucher la matière, irrésistiblement !
http://www.couleursdasie.net/fr/artmatieres/sauvage.php

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31676
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Sam 23 Aoû - 11:00

Ah oui merci Pim

Nan ne craques pas

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
pimprenelle
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 39553
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Sam 23 Aoû - 11:01

A tout volé la soie sauvage... oups... Embarassed

_________________
rien que la mort peut me faire cesser de vous aimer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chou d'amour
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 31676
Age : 35
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Sam 23 Aoû - 11:04

Ah mince...a craqué

_________________
Le capitalisme c'est l'exploitation de l'homme par l'homme. Le syndicalisme c'est le contraire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maria-antonia.justgoo.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   Mar 26 Aoû - 8:59

Dédicace spéciale pour Majesté qui appréciera, je n'en doute pas, la beauté des étoffes...



Reliure d'étoffe de Louis XV (et non, je ne connais pas le titre...).

Au plaisir de vous lire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La reliure au XVIIIe siècle   

Revenir en haut Aller en bas
 
La reliure au XVIIIe siècle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Chine à Versailles, art & diplomatie au XVIIIe siècle
» Baignoires, mobilier et objets de toilette au XVIIIe siècle
» Propositions roman classique français XVIIIe siècle pour notre Néo-Club littéraire n°5
» La presse du XVIIIe siècle
» [Projet] Robe XVIIIe siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Boudoir de Marie-Antoinette :: Contexte social et économique :: Arts et artisanats au XVIIIème :: Techniques et artisanat-
Sauter vers: